Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266218207
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 992
Format : 140 x 225 mm

Cinder - Tome 4 : Winter

Guillaume FOURNIER (Traducteur)
Collection : Chroniques Lunaires
Date de parution : 21/04/2016
L’épique conclusion de la série à succès Chroniques lunaires de Marissa Meyer !
 
On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir...
On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.
Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266218207
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 992
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Frisouille Posté le 23 Septembre 2020
    Et voilà Winter clôt cette saga avec brio. Autre conte revisité que celui de Blanche Neige. Nous retrouvons tout nos protagonistes des précédents tomes et quand j'ai vu le nombre de pages qui m'attendaient j'ai vraiment espéré qu'il soit aussi bien que les autres. Encore une fois un gros "Wahou". Je n'ai vraiment pas été déçue. J'aime beaucoup cette auteure qui a su me captiver et me surprendre à chaque fois. Le rythme est soutenu, la tension monte jusqu'à la grande bataille et le duel final Cinder/Levana. Chaque personnage évolue, aucun n'est oublié ou mis en second plan en faveur d'un autre. Les couples formés sont mignons sans tomber dans le côté trop guimauve. D'autres personnages vont et viennent ou jouent un petit rôle et pas une seule fois je me suis sentie perdue ou je me suis ennuyée. Un peu de tristesse de quitter cet univers et ces personnages auxquels je m'étais attaché. Une "pépite" cette saga des Chroniques lunaires...
  • Srafina Posté le 13 Septembre 2020
    Et nous voici arrivées avec Siabelle ma fidèle co-lectrice, à la fin de notre saga des Chroniques lunaires de Marissa Meyer. Une quadrilogie qui s’avère être une adaptation surprenante et futuriste de quatre contes de Perrault : Cendrillon/Cinder, Scarlet/Le petit chaperon rouge, Cress/Raiponce et Winter/Blanche neige. Certaines situations nous les rappellent mais la revisite est très bien adaptée à la sauce science-fiction, avec des héros modernes, dynamiques et plein de charme. C’est aussi une histoire de conquête spatiale, de pandémie et de rébellion Cinder mi-humaine/mi-cyborg est une mécanicienne hors pair avec les mains dans le cambouis, rien ne lui résiste et surtout pas le futur empereur Kai… Scarlet, jeune humaine, s’occupant de la ferme de sa grand-mère qui s’avère une résistante à l’oppression lunaire, tombe sous le charme de Loup, soldat génétiquement modifié de l’armée lunaire. Cress, une geek extrêmement douée est une jeune lunaire, une coquille c’est à dire sans pouvoir lunaire qui lui permettrait de contrôler tout humain qui passe à côté d’elle. Elle est utilisée par le pouvoir de la reine Levana (la méchante reine) à pirater et espionner tout adversaire de la souveraine et est prisonnière dans un satellite depuis sa plus tendre enfance. Après un sauvetage périlleux... Et nous voici arrivées avec Siabelle ma fidèle co-lectrice, à la fin de notre saga des Chroniques lunaires de Marissa Meyer. Une quadrilogie qui s’avère être une adaptation surprenante et futuriste de quatre contes de Perrault : Cendrillon/Cinder, Scarlet/Le petit chaperon rouge, Cress/Raiponce et Winter/Blanche neige. Certaines situations nous les rappellent mais la revisite est très bien adaptée à la sauce science-fiction, avec des héros modernes, dynamiques et plein de charme. C’est aussi une histoire de conquête spatiale, de pandémie et de rébellion Cinder mi-humaine/mi-cyborg est une mécanicienne hors pair avec les mains dans le cambouis, rien ne lui résiste et surtout pas le futur empereur Kai… Scarlet, jeune humaine, s’occupant de la ferme de sa grand-mère qui s’avère une résistante à l’oppression lunaire, tombe sous le charme de Loup, soldat génétiquement modifié de l’armée lunaire. Cress, une geek extrêmement douée est une jeune lunaire, une coquille c’est à dire sans pouvoir lunaire qui lui permettrait de contrôler tout humain qui passe à côté d’elle. Elle est utilisée par le pouvoir de la reine Levana (la méchante reine) à pirater et espionner tout adversaire de la souveraine et est prisonnière dans un satellite depuis sa plus tendre enfance. Après un sauvetage périlleux effectué par le capitaine Thorne ami de Cinder, l’aventure et la romance peuvent commencer pour elle. Et dans ce tome nous découvrons Winter, belle-fille de Levana qui elle refuse de se servir de son pouvoir et en paie le prix fort.Son garde personnel Jacin fait tout pour la protéger. Mais c’est sans compter avec l’arrivée de nos héros précédents qui vont remettre beaucoup de choses établies en question. Toute l’équipe est au complet dans cet univers glacial qu’est la Lune et le sort de la Terre se jouera aussi dans ce dernier volet. C’est dynamique, virevoltant, plein d’humour, bien écrit avec un rythme rapide qui donne à l’action l’effet d’un film qu’on ne veut pas lâcher. Nous avons lu cette saga avec une petite interruption entre le tome 3 et 4, mais le rythme a été vite repris. Une saga jeunesse, que les moins jeunes prennent aussi plaisir à lire. La preuve ;-) Une belle lecture sans prise de tête et beaucoup de plaisir, avec des héros attachants. Merci à toi Isa pour tous nos échanges autour de ces gros pavés.
    Lire la suite
    En lire moins
  • plumesauvage Posté le 7 Septembre 2020
    Voilà une saga extraordinaire qui s'achève ; j'ai tant aimé chacun de ses tomes que j'ai décidé d'écrire une critique seulement après les avoir tous lus. Je ne trouve pas de défaut à ces chroniques lunaires : l'action est présente, l'intrigue est simple mais bien exploitée et les personnages sont aussi charismatiques que crédibles, aussi bien dans leur amitiés que dans leur histoires d'amour. C'est épique, c'est drôle, c'est romantique. Pour la faire courte, c'est la meilleure réécriture de contes traditionnels que j'ai eu le plaisir de lire et de redécouvrir ici. Je recommande !
  • lililalectrice Posté le 22 Août 2020
    J'ai adoré ce tome ! Je crois même que c'est mon préféré. J'ai été impressionnée par l'habileté avec laquelle l'auteure remanie les contes. Quand la princesse Winter s'enfuit, elle est accueilli par des mineurs, comme les sept nains ! L'univers me plaît toujours autant et j'ai beaucoup aimé apprendre la véritable apparence de Levana car toute méchante qu'elle est, elle cache des failles qui nous font presque pitié ! Marissa Meyer est très forte, elle arrive à faire durer la rébellion pendant près de 900 pages et on ne s'ennuie pas une seule fois ! Je crois que si ce tome m'a autant plu, c'est parce que j'admire Winter. Elle a une volonté folle, elle est gentille et pas égoïste du tout. Bref ce tome et son héroïne m'ont enchantée, je vous conseille mille fois cette saga et je vais de ce pas lire le prequel de la série !
  • Rinne Posté le 14 Juin 2020
    Si j’ai mis cinq ans avant de lire Les Chroniques Lunaires malgré l’insistance de mes amies (vous aviez raison c’est tellement bien !), je n’ai finalement mis que quelques mois pour lire les différents tomes et ce beau bébé de près de mille pages n’a pas fait long feu. Autant vous dire que oui : j’ai adoré ! Pourtant, ce n’était pas totalement gagné de part les personnages principaux de ce dernier opus. Je n’ai apprécié ni Winter ni Jacin et ils ne m’ont finalement tiré aucune émotion particulière. J’ai compris leur personnalité ainsi que leurs décisions et j’ai trouvé ces deux personnages parfaitement raccord d’un bout à l’autre de la série mais, malgré tout, ils ne m’ont pas fait vibrer du tout. Cependant, ce tome 4, qui parle bien évidemment de Winter et de Jacin, fait également la part belle à tous les autres personnages de la série et j’ai été ravie de retrouver Cinder, Scarlett, Kai, Loup, Cress et Thorne. C’est d’ailleurs Cress qui évolue le plus selon moi au fil des pages et j’ai apprécié de la voir prendre des risques et s’affirmer. Le début nous présente une équipe assez soudée et déjà amputée de quelques membres mais... Si j’ai mis cinq ans avant de lire Les Chroniques Lunaires malgré l’insistance de mes amies (vous aviez raison c’est tellement bien !), je n’ai finalement mis que quelques mois pour lire les différents tomes et ce beau bébé de près de mille pages n’a pas fait long feu. Autant vous dire que oui : j’ai adoré ! Pourtant, ce n’était pas totalement gagné de part les personnages principaux de ce dernier opus. Je n’ai apprécié ni Winter ni Jacin et ils ne m’ont finalement tiré aucune émotion particulière. J’ai compris leur personnalité ainsi que leurs décisions et j’ai trouvé ces deux personnages parfaitement raccord d’un bout à l’autre de la série mais, malgré tout, ils ne m’ont pas fait vibrer du tout. Cependant, ce tome 4, qui parle bien évidemment de Winter et de Jacin, fait également la part belle à tous les autres personnages de la série et j’ai été ravie de retrouver Cinder, Scarlett, Kai, Loup, Cress et Thorne. C’est d’ailleurs Cress qui évolue le plus selon moi au fil des pages et j’ai apprécié de la voir prendre des risques et s’affirmer. Le début nous présente une équipe assez soudée et déjà amputée de quelques membres mais qui, en plus, va devoir se scinder pour réussir à mener de front toutes les missions nécessaires pour reprendre le trône de Levana et empêcher la guerre. Oui, rien que ça ! Et, lorsqu’on connait Levana, son pouvoir et son caractère, on sait déjà qu’ils vont avoir du fil à retordre. Les rebondissements arrivent effectivement de toutes parts et chacun des personnages a fort à faire avec ses moyens et ses qualités pour réussir à (ou tenter de) se sortir de multiples situations auxquelles il doit faire face. Malgré la taille de ce roman, je ne me suis donc pas ennuyée un seul instant et je ne me suis jamais demandée si j’allais réussir à en venir à bout. Si les situations se font et se défont, j’ai apprécié que les personnages gardent tous le caractère qui étaient le leur et ne se transforment pas du jour en lendemain en des guerriers endurcis, persuadés de toujours faire les bons choix. Ils tâtonnent, ils font des erreurs et parfois, celles-ci ne sont pas sans conséquences. Moi qui ne suis de base pas une grande fan des contes qui sont ici réécrit, je dois dire que j’ai été bluffée et totalement immergée dans chacun des tomes de cette série fabuleuse. Malgré la myriade de personnages, on ne se perd pas et il est facile de suivre chacun d’eux tout comme de comprendre les hésitations qui sont les leurs. Certaines scènes sont douces et pleine d’humour, d’autres respirent la mort et la guerre. Car c’est ce que Winter nous fait vivre ici : une guerre pour la liberté et chacun se doit d’y prendre part d’un côté ou de l’autre. En bref un tome qui clôture magnifiquement la saga et qui fait de cette série une réussite totale.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.