RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Crème anglaise

            Plon
            EAN : 9782259220255
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 225 mm
            Crème anglaise

            CYRIELLE AYAKATSIKAS (Traducteur)
            Collection : Feux croisés
            Date de parution : 06/03/2014

            Humour à la David Lodge, personnages de comédie shakespearienne, dialogues ciselés : tout est réuni pour faire de ce roman d'initiation un pur moment de plaisir.

            « Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. » Du fin fond de son Écosse natale, le jeune et naïf Strudan décide de tenter l'aventure londonienne, loind 'imaginer ce qui l'attend...
            Suite à une attaque, l'autoproclamé « géant de la littérature » enrage, coincé à l'intérieur...
            « Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. » Du fin fond de son Écosse natale, le jeune et naïf Strudan décide de tenter l'aventure londonienne, loind 'imaginer ce qui l'attend...
            Suite à une attaque, l'autoproclamé « géant de la littérature » enrage, coincé à l'intérieur de son propre corps. Rien à attendre ni de ses enfants, sa fille voyant dans le chagrin le remède à son embonpoint, ni de sa jeune épouse, trop absorbée par ses miniatures persanes, encore moins de son ex-femme, qui ne rêve que d'une chose : sa mort, pour hériter !
            Commence alors un été riche en bouleversements pour la maisonnée comme pour le monde qui l'entoure. Car nous sommes en 1989, l'année où les murs tombent et où les vieux tyrans disparaissent...

            Bourré d'humour et d'esprit, mêlant satire sociale et comédie shakespearienne, un premier roman jubilatoire.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259220255
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 225 mm
            Plon
            20.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Comédie satirique et pleine de tendresse, Crème anglaise est un premier roman désopilant qui sonne toujours juste. »
             
            Guillaume Chevalier / Page des Libraires

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • livreclem Posté le 21 Août 2018
              Une comédie anglaise, un peu foutraque. Un écrivain connu fait un AVC et se retrouve en fauteuil avec la perte de toutes ses facultés. Un jeune écossais est embauché pour s'occuper de lui. Il débarque dans une famille où chaque membre est atypique. ça se lit bien mais à trop vouloir faire de la caricature, le roman perd de sa saveur et devient trop fouillis.
            • Talpanoe Posté le 8 Avril 2018
              Un livre qui semble facile d'accès, des personnages qui semblent futiles et un style qui fait pas mal penser à David Lodge. Mais que nenni ! Ce livre n'est pas seulement très sympathique, il a une histoire bien menée et finalement, les personnages se découvrent et ont plus de caractères au fur et à mesure.
            • Sea Posté le 29 Janvier 2017
              Crème anglaise Kate Clanchy 7/10 Fin d’une décennie J’ai fini par m’attacher aux personnages de cette histoire peu commune. A partir d’un moment le récit devient entraînant je voulais savoir la fin et je n’ai pas été déçu. Après un début un peu moins réussit beaucoup de rebondissements intéressant arrivent jusqu’à la fin du roman. C’est intéressant de se plonger dans cette atmosphère de la fin des années 90 à Londres avec Struan, l’écossais, qui débarque dans une famille pas comme les autres. Imaginez à l’époque le mur de la honte n’était pas encore tout à fait tombé et internet n’existait pas. C’est un moment de lecture plaisant, plein de vérité cruelle parfois mais tendre aussi.
            • PopcornandGibberish Posté le 26 Janvier 2016
              Mon côté curieux (ou voyeur, mettez l’adjectif qui vous convient) aime regarder ce qu’il se passe chez les gens et encore plus quand il s’agit de gens aisés. Même dans les films, j’aime quand cela met en scène la condition humaine, les rapports entre les humains. Souvent, je suis déçue en littérature car je trouve difficile d’entrer dans les histoires (Je retenterai Vacances à l’anglaise de Mark Haddon!) mais ici avec Kate Clanchy, tout est si facile. Elle nous entraîne avec aisance dans un roman fleuve qui se déroule dans une famille de sauvage. Oui sauvage. Sauvage est le mot qui qualifie le mieux cette lecture à la sortie de ce roman. Je vous explique : la famille Prys est composé de Myfanwy, l’ex-femme de Philip qui se berne d’illusions, Jake, le fils aîné, rock star aux yeux de ses parents mais qui en réalité est totalement à côté de ses pompes, Juliet, la cadette, grosse et bavarde, elle n’a pas grand chose dans la tête et ses parents n’en ont rien à faire et Philip, grand écrivain mais qui suite à un AVC, reste cloué sur un fauteuil roulant et tout le monde souhaite sa mort. Reste Shirin,... Mon côté curieux (ou voyeur, mettez l’adjectif qui vous convient) aime regarder ce qu’il se passe chez les gens et encore plus quand il s’agit de gens aisés. Même dans les films, j’aime quand cela met en scène la condition humaine, les rapports entre les humains. Souvent, je suis déçue en littérature car je trouve difficile d’entrer dans les histoires (Je retenterai Vacances à l’anglaise de Mark Haddon!) mais ici avec Kate Clanchy, tout est si facile. Elle nous entraîne avec aisance dans un roman fleuve qui se déroule dans une famille de sauvage. Oui sauvage. Sauvage est le mot qui qualifie le mieux cette lecture à la sortie de ce roman. Je vous explique : la famille Prys est composé de Myfanwy, l’ex-femme de Philip qui se berne d’illusions, Jake, le fils aîné, rock star aux yeux de ses parents mais qui en réalité est totalement à côté de ses pompes, Juliet, la cadette, grosse et bavarde, elle n’a pas grand chose dans la tête et ses parents n’en ont rien à faire et Philip, grand écrivain mais qui suite à un AVC, reste cloué sur un fauteuil roulant et tout le monde souhaite sa mort. Reste Shirin, la femme de Philip, originaire d’Iran qui s’est mariée avec lui seulement pour fuir son pays. Joyeux hein ! Toute cette famille bien riche, bien pensante, se prenant pour les rois du monde va s’écrouler devant les yeux de Struan, jeune écossais qui vient en tant qu’aide à domicile pour Philip. C’est drôlement noir, il y a des passages vraiment hilarant, typiquement anglais. Il est question d’amour également mais je tairai les noms. Tout ce que je ressens là-dessus dans ce roman est que c’est étrange ces associations. J’ai aimé les parallèles entre les histoires de famille et ce qu’il se passe dans le monde en 1989 (date où se déroule le roman), j’ai trouvé ça judicieux. Je vous le conseille donc si vous êtes amateurs du genre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • NicolasFJ Posté le 9 Août 2015
              Je l'ai dévoré ! D'allure classique, le roman est pourtant insaisissable, propulsé par un style à la fois grinçant et fabuleux, des personnages au charme rétro (à la Wes Anderson) et un grand nombre de thèmes entrelacés. Satire d'une classe aisée et anglaise, qui se croit maître du monde, mais qui s'étiole et s'entre-dévore, le livre sait rester subtil et s'intéresse avec sensibilité aux faiblesses et aux espoirs de chaque personnage, provoquant un mélange jubilatoire et confus de pitié et d'antipathie. Un roman social différent, inévitablement anglais, parfois plein de finesse, parfois très cru, et finalement très juste.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…