Lisez! icon: Search engine
Dictionnaire amoureux du Japon
Date de parution : 10/11/2021
Éditeurs :
Plon

Dictionnaire amoureux du Japon

Date de parution : 10/11/2021
Il suffit de prononcer le mot Japon pour qu’aussitôt un déferlement d’images et de mots s’impose à nous : kimono, samouraï, geisha, esprit zen, karaoké, manga, sushi, Kenzo, Murakami ... tous font partie de notre univers et appartiennent à notre quotidien.
Dans un ouvrage kaléidoscopique où s’entremêlent l’histoire, la géographie, les traditions et la modernité, la littérature et la mode, Richard Collasse nous invite à dépoussiérer nos idées reçues et décode... Dans un ouvrage kaléidoscopique où s’entremêlent l’histoire, la géographie, les traditions et la modernité, la littérature et la mode, Richard Collasse nous invite à dépoussiérer nos idées reçues et décode pour nous les multiples énigmes de ce pays. Il nous offre un Japon de l’intime où les traditions et les... Dans un ouvrage kaléidoscopique où s’entremêlent l’histoire, la géographie, les traditions et la modernité, la littérature et la mode, Richard Collasse nous invite à dépoussiérer nos idées reçues et décode pour nous les multiples énigmes de ce pays. Il nous offre un Japon de l’intime où les traditions et les superstitions occupent toujours une juste place au XXIe siècle en un équilibre bien subtil des netsukes aux kimonos, des shungas aux paysages d’Hiroshige, de L’Empire des signes à L’Empire des sens, de Kawabata à Murakami, de Takada Kenzõ à Kyotographie, de la cérémonie du thé aux sushis, du théâtre à Madame Butterfly, d’Hiroshima à Fukushima, des yakuzas aux Love hotels...
Ce dictionnaire amoureux est un ouvrage de mémoire éclatée, tant l’auteur, vivant au Japon depuisprès d’un demi-siècle, marié à une Japonaise et parlant parfaitement le japonais, y a mené toute sa carrière et s’est naturellement fondu dans les strates de ce pays multiple.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259243445
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1312
Format : 132 x 201 mm
EAN : 9782259243445
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1312
Format : 132 x 201 mm

Ils en parlent

« Un "Dictionnaire Amoureux" est l'exact contraire d'un dictionnaire classique. Il est un ouvrage personnel, un dithyrambe que l'auteur porte à son sujet. Tour à tour drôle et érudit, l'auteur nous invite à un voyage sans concession à travers la culture millénaire du Japon. »
Philippe / Fnac Vélizy
« Dans un ouvrage kaléidoscopique où s'entremêlent l'histoire, la géographie, les traditions, la modernité, la littérature et la mode, Richard Collasse nous invite à dépoussiérer nos idées reçues et décode pour nous les multiples énigmes de ce pays. Il nous offre un Japon de l'intime.»
Laurianne / Fnac Besançon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lhuitre 13/11/2022
    Les ouvrages de la collection des dictionnaires amoureux ne se valent pas tous. L'exercice est, il est vrai, une gageure. Un dictionnaire, par essence, prétend à l'exhaustivité et à l'universalité. Alors qu'une déclaration d'amour est éminemment personnelle et subjective. Difficile dans ces conditions de trouver le juste tempo qui satisfera d'autres amoureux. Mais dans le cas du Japon, j'ai plongé avec enthousiasme. Ma passion du pays est telle que j'étais sûr d'y trouver le plus petit commun dénominateur des aficionados du pays du Soleil Levant. Bingo !!!... En l'espèce, "le dictionnaire amoureux du Japon" est une encyclopédie, forte de 1266 pages, qui rend compte amoureusement de toute la densité d'un pays. L'auteur Richard Collasse est un ancien dirigeant de Chanel au Japon. Il parle couramment japonais, a épousé une japonaise et grenouille au Japon depuis plus de cinquante ans. C'était assurément le mieux qualifié pour raconter un pays, d'autant qu'il le connaît bien. Sa passion pour son pays d'accueil va loin. Il connaît sa culture, son histoire, mais aussi ses coutumes et traditions, et peut raconter mille anecdotes de son parcours personnel. D'une certaine façon, il est entré dans l'âme du pays. Ce livre est d'abord recommandé à tous ceux qui le... Les ouvrages de la collection des dictionnaires amoureux ne se valent pas tous. L'exercice est, il est vrai, une gageure. Un dictionnaire, par essence, prétend à l'exhaustivité et à l'universalité. Alors qu'une déclaration d'amour est éminemment personnelle et subjective. Difficile dans ces conditions de trouver le juste tempo qui satisfera d'autres amoureux. Mais dans le cas du Japon, j'ai plongé avec enthousiasme. Ma passion du pays est telle que j'étais sûr d'y trouver le plus petit commun dénominateur des aficionados du pays du Soleil Levant. Bingo !!!... En l'espèce, "le dictionnaire amoureux du Japon" est une encyclopédie, forte de 1266 pages, qui rend compte amoureusement de toute la densité d'un pays. L'auteur Richard Collasse est un ancien dirigeant de Chanel au Japon. Il parle couramment japonais, a épousé une japonaise et grenouille au Japon depuis plus de cinquante ans. C'était assurément le mieux qualifié pour raconter un pays, d'autant qu'il le connaît bien. Sa passion pour son pays d'accueil va loin. Il connaît sa culture, son histoire, mais aussi ses coutumes et traditions, et peut raconter mille anecdotes de son parcours personnel. D'une certaine façon, il est entré dans l'âme du pays. Ce livre est d'abord recommandé à tous ceux qui le connaissent déjà un peu. J'y ai retrouvé de nombreux émotions, notamment avec le Koke-dara et les sento. Richard Collasse montre une grande tendresse pour son pays d'accueil qu'il magnifie à longueur de pages. Certes, il manque parfois d'humilité dans le récit de ses expériences personnelles, mais on lui pardonne la chose pour la richesse de ses expériences et pour ce qu'on apprend d'elles de l'âme d'un pays. Il est juste également, notamment dans l'article lié à Carlos Gosn où il s'insurge contre la justice du pays. Sa curiosité inextinguible le fait s'intéresser à des phénomènes de société qui lui sont plus ou moins étrangers comme les mangas, les soap-lands, les sodai-gomi ( savoureux ), sans parler de tout ce qui singularise un peuple différent des autres ( les Hankos, les Ichigensan Okotowari... ). J'ai refermé le livre avec une furieuse envie d'y retourner une quatrième fois... Avec aussi un grand étonnement qu'il n'y ait aucune occurrence à la lettre "T" pour tremblement de terre. Il est vrai que l'auteur parle abondamment du Tsunami dans des pages qui sont les plus touchantes du livre. Tout de même pas d'article sur ce qui est un fait marquant de la réalité japonaise !... Quand je vous disais, qu'un dictionnaire amoureux est nécessairement subjectif !...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Omaman 27/03/2022
    pour une fois, j ai apprécié un dictionnaire amoureux ! J'y ai retrouvé beaucoup de petites choses que j ai aimées là bas. L'auteur a une grande connaissance d'un pays dont il maîtrise non seulement la langue, mais aussi tant d'éléments culturels. Il essaie de faire passer la manière de penser et de réagir si singulière qu'elle échappé souvent aux explications rationnelles. Pour ceux qui ont aimé Nicolas Bouvier. A relire de temps à autre.
  • Edouard22 14/03/2022
    C'est un dictionnaire assez conséquent, et comme tel il n'est pas censé être lu in extenso comme je l'ai fait : le mieux est de picorer de ci, de là, des articles en fonction de ses curiosités du moment. Cet ouvrage de 2021 semble plutôt s'adresser à des lecteurs connaissant déjà le Japon ou sa culture, mais peut aussi intéresser des nouveaux venus en la matière. L'auteur la ramène un peu, comme l'on dit, avec ses relations liées à son poste de responsabilités au Japon, mais le propos reste intéressant et montre une connaissance fine et profonde de la civilisation japonaise : on apprend toujours quelque chose à chaque article. À conseiller donc aux lecteurs attirés par la pays du soleil levant et sa culture.
  • lehibook 27/02/2022
    Si certains livres de cette série se sont révélés décevants , ce n’est pas le cas de celui-ci. Dictionnaire , il l’est par son volume (1300 pages environ),par sa volonté didactique et le nombre et la variété de ses entrées. Amoureux il l’est de manière évidente , amour et respect d’une langue, d’une culture , d’un peuple que l’auteur à côtoyé , pratiqué pendant une grande part de sa vie ,professionnellement et intimement .Lisez l’entrée « Tsunami » si vous en doutez. C’est peu dire que l’on apprend beaucoup à cette lecture étayée d’une expérience impressionnante et égayé d’anecdotes truculentes .Certes on ne peut ignorer son cursus de grand patron , « premier de cordée » et ami des « people » mais on lui pardonne ce côté un peu narcissique pour l’ amour lucide et exigeant qu’il porte à son sujet (personnellement je l’absous même de sa dépréciation de Murakami) .
Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…