En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dictionnaire de la Contre-Révolution

        Perrin
        EAN : 9782262033705
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 552
        Format : 154 x 240 mm
        Dictionnaire de la Contre-Révolution

        , COLLECTIF

        Date de parution : 13/10/2011

        Hors des polémiques et des prises de positions partisanes, un ouvrage ambitieux qui analyse d’un oeil neuf un mouvement peu étudié et mal connu, mais décisif dans l’histoire politique et des idées depuis 1789.

        La Révolution française a été considérée immédiatement comme une rupture dans l’histoire de l’humanité. Contre elle, des hommes politiques, des penseurs, des théologiens, puis des masses populaires ont manifesté des refus vite qualifiés de « contre-révolutionnaires ». La Contre-Révolution s’identifie alors à l’attachement aux valeurs dynastiques, au respect des hiérarchies...

        La Révolution française a été considérée immédiatement comme une rupture dans l’histoire de l’humanité. Contre elle, des hommes politiques, des penseurs, des théologiens, puis des masses populaires ont manifesté des refus vite qualifiés de « contre-révolutionnaires ». La Contre-Révolution s’identifie alors à l’attachement aux valeurs dynastiques, au respect des hiérarchies traditionnelles, à la défense de la religion catholique ainsi qu’au maintien des pratiques régionales, si bien que, dès la fin du XVIIIe siècle, un combat européen puis mondial s’instaure entre les principes de la Révolution et ceux de ses adversaires. Dans les décennies suivantes, les carlistes espagnols, les miguélistes portugais, les insorgenti italiens, les zouaves pontificaux, mais aussi les « positivistes » d’Amérique latine deviennent les propagandistes
        d’une idéologie aux multiples facettes, avant que les régimes communistes retournent la situation en utilisant la Contre-Révolution comme un épouvantail pour éliminer leurs opposants.
        Ce dictionnaire, réalisé par une quarantaine de spécialistes, est la première synthèse d’un phénomène qui a joué un rôle considérable dans de nombreux domaines : social, politique, philosophique, religieux et littéraire.

        Jean-Clément Martin est professeur émérite de l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne. Il a été directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française.

        • Presse:

          "[...]un ouvrage de très bonne qualité qui consacre la Contre Révolution comme objet d'histoire."
          Antoine de Baecque, Le Monde des livres, 25 Novembre 11

          "Le Dictionnaire de la Contre-Révolution publié sous la direction de Jean-Clément Martin se révèle un outil neuf et précieux, et pas seulement pour les spécialistes. Outre la très grande diversité de ses 278 entrées, il propose en effet des mises au point solides et référencées sur des sujets qui n'en finissent pas de susciter controverses et polémiques... Un ouvrage stimulant"
          L'Histoire, Février 12
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262033705
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 552
        Format : 154 x 240 mm
        Perrin
        27.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • brumaire Posté le 6 Février 2017
          Indispensable , bien que relativement peu disert sur certaines occurrences, pour celui qui voudra argumenter contre les thuriféraires du Progrès. J'entends bien l'idéaliste qui lie progrès technique et progrès moral. Nous y sommes en plein à l'aube de la grande votation ....C'est aussi un bon outil pour ouvrir l'esprit aux tenants du "Point Goldwin" qui permet d'ostraciser son contradicteur en convoquant les mânes du fascisme.... Le plus étonnant dans cet ouvrage est bien la contribution de Jean- Clément Martin plutôt considéré par les "réactionnaires" comme une pointure de l'historiographie républicaine (cf les démêlés sur ses ouvrages concernant la Vendée). Je dois cependant noter la neutralité de tous les articles du dictionnaire et c'est à son honneur. Il n'empêche : vendéen de souche l'Histoire, même passée de plus de deux cents ans passe mal. Même athée et républicain.
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.