En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Dictionnaire Universel du pain

        Robert Laffont
        EAN : 9782221112007
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 1344
        Format : 132 x 198 mm
        Dictionnaire Universel du pain

        Steven Laurence KAPLAN (Introduction)
        Collection : Bouquins
        Date de parution : 14/10/2010

        Le pain est né il y a six mille ans quelque part dans le Croissant fertile. Dans l’histoire de l’humanité, il marque une frontière. Les chasseurs-cueilleurs de la préhistoire se sédentarisent et commencent à domestiquer les céréales à partir desquelles ils produisent bouillies et galettes. Puis tous les peuples l’adoptent....

        Le pain est né il y a six mille ans quelque part dans le Croissant fertile. Dans l’histoire de l’humanité, il marque une frontière. Les chasseurs-cueilleurs de la préhistoire se sédentarisent et commencent à domestiquer les céréales à partir desquelles ils produisent bouillies et galettes. Puis tous les peuples l’adoptent. Les Égyptiens explorent les modes de fermentation. Les Grecs perfectionnent les fours. Les Romains réglementent la corporation des pistores, c’est-à-dire des « pileurs », le boulanger et le meunier n’étant pas alors distingués. Les Gaulois innovent avec la levure qu’ils tirent de la cervoise, mais qu’on ne redécouvrira qu’au XVIIe siècle, notamment avec le « pain à la reine », qui fait les délices de Marie de Médicis. Les talemeliers, ancêtres de nos boulangers, s’organisent sous la surveillance d’une véritable police du pain qui doit s’assurer que le peuple mange à sa faim. Le débat au sein des Lumières sur la liberté du commerce des grains semble alors anticiper le cri du peuple ramenant de Versailles, en octobre 1789, « le boulanger, la boulangère et le petit mitron ».
        Depuis le XVIe siècle, l’Europe à la conquête du monde a même imposé le pain chez des peuples qui ne connaissaient pas le blé. Les « mangeurs de pain », ainsi qu’Homère appelait les Grecs par opposition aux « Barbares » qui ignoraient l’art de la panification, se trouvent désormais sur tous les continents. Les Français en raffolent. Mais ils ne sont pas les seuls. Le pain est universel. Ce Dictionnaire en offre la vivante illustration.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221112007
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 1344
        Format : 132 x 198 mm
        Robert Laffont
        30.50 €
        Acheter
        Inscrivez-vous à la newsletter de Bouquins
        Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com