Lisez! icon: Search engine

D'un corps à l'autre

Robert Laffont
EAN : 9782221133286
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 1 x 215 mm
D'un corps à l'autre

Date de parution : 14/02/2013

« Je me revois tout gosse, jouant avec mon frère. On disait “les garçons”. Et bien sûr que j’étais un garçon puisqu’on faisait exactement les mêmes choses. Ce qui était valable pour l’un l’était pour l’autre : les habits, les divertissements, les jouets, le Meccano, la vie. Alors pourquoi ce...

« Je me revois tout gosse, jouant avec mon frère. On disait “les garçons”. Et bien sûr que j’étais un garçon puisqu’on faisait exactement les mêmes choses. Ce qui était valable pour l’un l’était pour l’autre : les habits, les divertissements, les jouets, le Meccano, la vie. Alors pourquoi ce sentiment bizarre que nous étions différents ? Que je n’étais pas dans le même monde ? Que ce que je voulais, c’était le monde de mes soeurs, leur monde à elles ? C’est là que je voulais aller. »
En janvier 2010, le Grand Orient de France accepte pour la première fois une femme comme membre de l’obédience. Et quelle femme ! Durant plus de cinquante ans, Olivia Chaumont a vécu dans l’enveloppe corporelle d’un homme mais, au fond d’elle-même, elle a toujours su qu’elle était différente. À l’aube de l’année 2007, elle a décidé de se faire opérer en Thaïlande pour vivre dans sa vraie peau, celle d’une femme.
Témoignage vivant et émouvant, D’un corps à l’autre retrace sans fausse pudeur un itinéraire de vie exceptionnel. N’hésitant pas à évoquer les conséquences inattendues et parfois dramatiques que peut entraîner un changement de sexe, Olivia Chaumont aborde très concrètement la question de la transsexualité. Son but : faire connaître et comprendre au grand public quelle est la vie et la situation des trans’ aujourd’hui. Plus sensible que sensationnel, ce livre est avant tout l’histoire d’une vie et d’un combat.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221133286
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • celine85 Posté le 11 Novembre 2014
    Olivia Chaumont nous livre son témoignage sur son changement de sexe. Elle veut briser les idées reçues sur les transsexuels, faire connaitre et comprendre au grand public qu’elle est la vie et la situation des trans. Ce livre a été très intéressant pour moi et elle a réussi ses objectifs car pour moi un transsexuel était un homme qui était devenue une femme, point .En réalité c’est bien une femme qui a retrouvé son corps de femme. Elle m’a également informé sur la situation des trans ‘ dans les pays étrangers. Le style est simple, sobre.
  • lailasamburu Posté le 1 Avril 2013
    Un livre écrit sans fioritures, sans pitié sur soi-même et sans agressivité non plus. Au fil des pages, nous découvrons tous les défis à relever dans ce genre de situation, trop méconnue de notre société par un récit sonnant de vérité. Le style est clair, vivant, empreint de beaucoup de sensibilité. Aucune page ne m’a déçue, je suis restée accrochée jusqu’à la fin. Un excellent témoignage de notre temps, à lire…
  • emeralda Posté le 18 Mars 2013
    Au risque de me répéter, je suis d'une nature très curieuse et il est rare que je rejette d'emblée une pensée, une situation, un fait. J'essaie de comprendre et d'analyser les faits. J'aime croire que je suis tolérante, ouverte d'esprit et sans trop d'idées toutes faites. J'ai abordé cette lecture sans aucune volonté de voyeurisme ou de curiosité malsaine. Là encore, j'ai voulu comprendre, apprendre. J'ai toujours pensé que certaines personnes étaient véritablement prisonnières de leurs enveloppes corporelles qui n'étaient pas forcément à leur image mentale. On se sent, on se ressent et cela peut prendre du temps car notre entourage, la société ne nous y aide pas forcément à y voir très clair. C'est donc un long parcours, le plus souvent douloureux. Etre soi-même, c'est une quête. Les cas comme Olivia sont plus marginaux, mais bien réels. On ne peut pas les ignorer ou les cataloguer comme des "malades". Ces personnes ne sont d'ailleurs pas "malades", mais mal dans leur peau. Il y a un détail qui cloche, mais qui pourrait tout changer. Ce livre est un témoignage qui veut briser une grande partie des idées stéréotypées sur les trans et je trouve cela fort bien. Le récit est... Au risque de me répéter, je suis d'une nature très curieuse et il est rare que je rejette d'emblée une pensée, une situation, un fait. J'essaie de comprendre et d'analyser les faits. J'aime croire que je suis tolérante, ouverte d'esprit et sans trop d'idées toutes faites. J'ai abordé cette lecture sans aucune volonté de voyeurisme ou de curiosité malsaine. Là encore, j'ai voulu comprendre, apprendre. J'ai toujours pensé que certaines personnes étaient véritablement prisonnières de leurs enveloppes corporelles qui n'étaient pas forcément à leur image mentale. On se sent, on se ressent et cela peut prendre du temps car notre entourage, la société ne nous y aide pas forcément à y voir très clair. C'est donc un long parcours, le plus souvent douloureux. Etre soi-même, c'est une quête. Les cas comme Olivia sont plus marginaux, mais bien réels. On ne peut pas les ignorer ou les cataloguer comme des "malades". Ces personnes ne sont d'ailleurs pas "malades", mais mal dans leur peau. Il y a un détail qui cloche, mais qui pourrait tout changer. Ce livre est un témoignage qui veut briser une grande partie des idées stéréotypées sur les trans et je trouve cela fort bien. Le récit est humain avant tout car c'est bien un être humain qui le raconte, qui nous délivre ici son histoire personnelle avec beaucoup de simplicité, de véracité (sa vérité). Olivia est née homme, c'est un fait. Elle vécut comme un homme la majorité de son existence, c'est un autre fait. Cependant, il y avait un truc, un manque dans sa vie. Il a fallut le murir, le comprendre, l'apprivoiser et ensuite mener un combat pour en venir à bout. Wahou, ce n'était pas une mince affaire et il a fallut du courage pour aller jusqu'au bout. Cette lecture est aisée, le style est naturel. On peut se mettre dans la peau d'Olivia si j'ose dire et vivre ses doutes, sa douleur… Je me suis impliquée dans ce texte presque sans m'en rendre compte et je trouve que l'on en ressort grandi car oui, Olivia est aussi parfois plus féministe que celles qui se veulent féministes et qui se battent pour des détails, mais toujours assez sur les véritables problèmes. Etre une femme n'est pas toujours une partie de plaisir alors le devenir, je ne vous que dis que cela…
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.