Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259263283
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 560
Format : 154 x 240 mm

Et passe le souffle des dieux

Ainsi était l'An Mil

Date de parution : 19/03/2020
Ainsi était l'An Mil.
An mil !
Deux mots lancés qui ressuscitent une époque envoûtante, Moyen Âge de tous les possibles. Avec le goût de l’aventure tracé sur du vélin ou brodé au fil de laine, à Bayeux. Avec des trahisons, des ambitions démesurées, une quête mystique. Avec un monde en plein changement, une société...
An mil !
Deux mots lancés qui ressuscitent une époque envoûtante, Moyen Âge de tous les possibles. Avec le goût de l’aventure tracé sur du vélin ou brodé au fil de laine, à Bayeux. Avec des trahisons, des ambitions démesurées, une quête mystique. Avec un monde en plein changement, une société féodale qui invente des liens vigoureux : le vassal se dévoue à son suzerain par serment.
Un homme pas comme les autres est né de cette Normandie riche de villes et de bonnes terres. Son nom ? Guillaume. Or le puissant seigneur d’Occident a un rêve : conquérir l’Angleterre et faire valoir ses droits au trône. Lever une flotte, débarquer sur le sol anglais, prendre ce qu’il estime lui revenir…
Dans sa quête, il peut compter sur un appui inattendu : un garçon de seize ans intrépide et brave, Odon, qui, entouré de compagnons aux tempéraments forts, lui devient essentiel. C’est alors le commencement d’une folle chanson de geste, d’un roman foisonnant, d’une épopée prodigieuse : celle de guerriers bardés de fer, acharnés à vaincre, rusés, et puisant dans l’amour tous les courages, prêts à tout pour gagner. Même à affronter les détenteurs des secrets originels, capables de commander aux forces de la nature : les druides. Celui qui a dit Je veux peut-il gagner ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259263283
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 560
Format : 154 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CCDA Posté le 14 Juillet 2020
    Philippe SEGUY nous offre, une fois de plus pour notre plaisir, une œuvre admirablement écrite, un roman historique dense et moderne. En accompagnant Guillaume de Normandie dans sa conquête de l'Angleterre, nous découvrons le XI siècle, au cœur de ses palais, ses paysans, ses coutumes, sa musique et cette langue si belle et si riche. Enfin, nous re-découvrons l'illustre tapisserie de Bayeux fascinante de mystère. Merci pour ce voyage historique et cultivé.
  • dlgparis Posté le 30 Juin 2020
    Un pur bonheur que de se plonger dans ce roman Philippe Séguy nous emporte, nous fait revivre la conquête de l'Angleterre par Guillaume!!!! Philippe Séguy ne se contente pas de nous raconter cette histoire !!! Il étoffe, enrichi sa narration de personnages étonnants!! détonnants!!! et attachants !!! Le style, la fluidité de la narration nous transporte immédiatement !!! Un chef d'œuvre qui mériterait une adaptation cinématographique !!! Un grand merci à Philippe Séguy pour ce voyage avec Guillaume qui nous permet de découvrir ou de redécouvrir une période riche et passionnante.
  • Felina Posté le 11 Juin 2020
    Malgré le fait que j'aime beaucoup les romans historiques, l'un des derniers auquel je me suis frottée m'a laissé déconcertée. Il faut dire que cette saga a une très bonne réputation et que la barre était haute. Je fais allusion "Aux piliers de la terre", mais la mayonnaise n'a pas pris et je n'ai pas terminé de lire cette duologie, alors quand j'ai vu arrivé ce pavé, j'ai eu un coup au coeur, mais confinement aidant je me suis lancée. Le roman s'ouvre trois ans avant la bataille d'Hastings qui opposera le dernier roi Harold à Guillaume le batard, dit Guillaume le conquérant. Odon est un jeune homme de quinze ans, page à la cour de Guillaume, duc de Normandie. Ce dernier a décidé de faire valoir son droit sur l'Angleterre, et il met en marche une campagne de conquête qui s'achévera par la célèbre bataille d'Hastings. Deux mondes vont s'affronter qui vont bouleverser leur époque. Philippe Séguy offre ici un beau gros roman historique, passionnant et passionné, dans un langage de l'époque. L'intrigue est dense et le lecteur ne perd pas un instant de vue Odon de Rhys, qui sera de toutes les aventures en compagnie de son duc,... Malgré le fait que j'aime beaucoup les romans historiques, l'un des derniers auquel je me suis frottée m'a laissé déconcertée. Il faut dire que cette saga a une très bonne réputation et que la barre était haute. Je fais allusion "Aux piliers de la terre", mais la mayonnaise n'a pas pris et je n'ai pas terminé de lire cette duologie, alors quand j'ai vu arrivé ce pavé, j'ai eu un coup au coeur, mais confinement aidant je me suis lancée. Le roman s'ouvre trois ans avant la bataille d'Hastings qui opposera le dernier roi Harold à Guillaume le batard, dit Guillaume le conquérant. Odon est un jeune homme de quinze ans, page à la cour de Guillaume, duc de Normandie. Ce dernier a décidé de faire valoir son droit sur l'Angleterre, et il met en marche une campagne de conquête qui s'achévera par la célèbre bataille d'Hastings. Deux mondes vont s'affronter qui vont bouleverser leur époque. Philippe Séguy offre ici un beau gros roman historique, passionnant et passionné, dans un langage de l'époque. L'intrigue est dense et le lecteur ne perd pas un instant de vue Odon de Rhys, qui sera de toutes les aventures en compagnie de son duc, le célèbre Guillaume le Conquérant. En lisant ce récit, le lecteur ne peut s'empêcher de repenser à la célèbre et longue tapisserie de Bayeux, qui retrace les événements historiques et s'achève sur la bataille d'Hastings. Cette dernière est d'ailleurs le fil rouge du roman, qui commence quelques années avant cet affrontement, et qui motive tous les actes de Guillaume le Conquérant et de ses hommes. L'entreprise est hardie et téméraire mais elle en vaut la peine. Mais l'homme est rusé et tout est bon pour gagner. Il faut dire que la guerre de succession au trône d'Angleterre est féroce, car deux hommes peuvent prétendre à ce siège, le premier est débouté, mais le second est sacré vainqueur. Étant donné la qualité du travail, et l'intrigue qui reste attractive tout au fil des pages, le travail documentaire n'a pas dû être une mince affaire, mais l'auteur s'en tire fort bien. Les destins, les rebondissements et les actions s'imbriquent les uns dans les autres avec précision et donne au récit un souffle qui ne se relâche pas. Le lecteur se balade ainsi dans ce qui est l'un moment charnière de l'Histoire et le début d'une période anglo-normande qui ne sera pas non plus de tout repos. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • laulautte Posté le 3 Juin 2020
    Philippe Séguy aime les Secrets d’Histoire(s). Son roman historique, teinté de fantastique, Et passe le souffle des dieux, ne raconte pas seulement les scènes de la plus ancienne œuvre de propagande de l’Histoire : La Tapisserie de Bayeux. L’auteur brode autour de la conquête de l’Angleterre par Guillaume, duc de Normandie, tous les mystères que l’on peut se complaire à imaginer entrevoir dans les marges et les nombreux détails de la Toile de la Conquête. Une conquête qui n’était peut-être pas une guerre simplement entre deux hommes mais une guerre de dieux. Deux hommes, Guillaume duc de Normandie et Harold Godwinson, dont chacun se voit assuré de sa victoire par son dieu, l’un chrétien, l’autre païen. S’opposent alors, par le fer et le feu des mains de personnages historiques et fictionnels troublants et touchants, les deux cultes aux lumières éternelles du Christ et de Baldr. Alors que l’Histoire nous est connue, la dernière scène disparue de la Tapisserie de Bayeux demeurera à jamais un mystère, que Philippe Séguy exploite avec originalité et justesse. L’immersion dans cette période du moyen-âge est immédiate, l’auteur tisse point après point une aventure exaltante qui perd parfois un peu de son souffle et amène quelques... Philippe Séguy aime les Secrets d’Histoire(s). Son roman historique, teinté de fantastique, Et passe le souffle des dieux, ne raconte pas seulement les scènes de la plus ancienne œuvre de propagande de l’Histoire : La Tapisserie de Bayeux. L’auteur brode autour de la conquête de l’Angleterre par Guillaume, duc de Normandie, tous les mystères que l’on peut se complaire à imaginer entrevoir dans les marges et les nombreux détails de la Toile de la Conquête. Une conquête qui n’était peut-être pas une guerre simplement entre deux hommes mais une guerre de dieux. Deux hommes, Guillaume duc de Normandie et Harold Godwinson, dont chacun se voit assuré de sa victoire par son dieu, l’un chrétien, l’autre païen. S’opposent alors, par le fer et le feu des mains de personnages historiques et fictionnels troublants et touchants, les deux cultes aux lumières éternelles du Christ et de Baldr. Alors que l’Histoire nous est connue, la dernière scène disparue de la Tapisserie de Bayeux demeurera à jamais un mystère, que Philippe Séguy exploite avec originalité et justesse. L’immersion dans cette période du moyen-âge est immédiate, l’auteur tisse point après point une aventure exaltante qui perd parfois un peu de son souffle et amène quelques confusions, notamment avec des déstabilisantes facilités scénaristiques et le mélange du panthéon celte et de son ordre sacerdotal à celui de la mythologie des Hommes du Nord. Ce roman de taille ne souffre cependant pas de ces anicroches, le travail appliqué et enthousiaste, voire passionnant, de Philippe Séguy rend sa lecture fortement plaisante et intéressante. Merci aux éditions Plon pour cette agréable et originale découverte dans le cadre de la MC Mauvais Genre de mars.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Harlock Posté le 16 Mai 2020
    Je retrouve avec plaisir le style délicat et ciselé de cet auteur de romans historiques, au sens noble du terme. Afin de m'éviter la répétition, je vous laisse poser le mot "grand" soit devant "auteur" soit devant "romans" dans la phrase précédente. J'ai été emporté par ce souffle des Dieux. D'une part grâce à un travail que j'imagine impressionnant de documentation et de recherches pour ancrer véritablement le récit dans l'époque, d'autre part avec l'incroyable enchevêtrement de vies, de destins, tracés avec précision. Loin de nous proposer une énième lecture de l'épopée de Guillaume, je remercie l'auteur de m'avoir offert un oeil neuf, parfaitement fidèle, résolument moderne sur cette page immense de notre Histoire. Et que dire du mystère de la tapisserie, du personnage d'Harold ! Assurément un "page-turner" que j'ai dévoré.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    9 thrillers qui flirtent avec l'étrange et le surnaturel

    Démons, fantômes, vampires, sorcières, sectes sataniques... Quand la littérature policière flirte avec le surnaturel et l'étrange, ce sont de longues et redoutables nuits blanches qui attendent le lecteur (pour son plus grand plaisir). Partez à la découverte de 9 romans noirs comme la nuit, qui vous entraîneront au coeur d'enquêtes mystiques et dans les couloirs d'effroyables maisons hantées. À vos risques et périls !

    Lire l'article