En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Heartless

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266278829
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 608
        Format : 140 x 225 mm
        Heartless

        Guillaume FOURNIER (Traducteur)
        Collection : Chroniques Lunaires
        Date de parution : 05/10/2017
        Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Cœur avant Alice aux pays des merveilles ?
        La Reine de Coeur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument... La Reine de Coeur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.
        Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son coeur : Badin, le bouffon du Roi.
        Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266278829
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 608
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Milie_Baker Posté le 25 Septembre 2018
          Coup de coeur absolu pour cette réécriture de la Reine de Coeur. L'histoire est absolument géniale et crédible, j'ai adoré découvrir le pays des merveilles avant l'arrivée d'Alice. L'histoire qui se cache derrière la naissance de la Reine de Coeur est très intéressante, crédible et très bien ficelée. On y trouve des références au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, des éléments placés avant Alice qui explique pourquoi tout se déroule comme ça dans le futur. Les personnages sont tous extraordinaires et géniaux = dignes de personnages de cet univers. L'histoire d'amour qui relie Catherine à Jest est fabuleuse et m'a bouleversée. Je le conseille absolument ! Je l'ai lu en VO pour ma part, mais la traduction pour les autres livres de Marissa Meyer est très bien réussie donc je pense qu'il n'y a pas de soucis avec celui là.
        • azelmazel Posté le 23 Septembre 2018
          La jeune Catherine se réveille un matin après un rêve étrange et pénétrant, un citronnier au pied de son lit. Alors, pour le grand bal donné par le Roi, elle décide de faire une tarte au citron. Ses pâtisseries sont réputées pour être les meilleures du Royaume de Cœur, bien qu'il voit malvenu pour une jeune fille de sa position - elle est la fille du Marquis de Six Mini-Tortues - de s'adonner à tels passe-temps. Et quand sa mère la somme de porter une rouge audacieusement rouge pour le bal blanc, Catherine pressent que la soirée va être animée. Ce n'est pas mon premier Marissa Meyer, j'ai littéralement dévoré les "Chroniques lunaires", et je ne suis absolument pas déçue de retrouver cette autrice, qui cette fois nous fait voyager dans le monde d'Alice, avant Alice, sans Alice. J'ai toujours eu un faible pour cet univers de Lewis Caroll, et il faut bien le dire : soit ça passait, soit ça cassait. C'était extrêmement intelligent à Marissa Meyer de réécrire l'avant d'Alice,une façon d'expliquer le pourquoi du comment le royaume de cœur en est arrivé là. Toujours aussi plaisant et encore plus magique.
        • Liselotte0426 Posté le 19 Août 2018
          On a beau savoir comment l'histoire se termine on ne peut s'empêcher de s'attacher à cette pâtissière amoureuse. C'est vrai que tout n'est pas parfait dans ce roman mais on humanise beaucoup la méchante reine de coeur de Lewis Caroll. Toujours sous la plume de Marissa Meyer qui nous emporte je ne suis absolument pas déçu de ce roman!
        • Sevader_Lecture Posté le 15 Mai 2018
          Bon lundi à tous ! En ce début de semaine, j'ai une nouvelle chronique à vous présenter ! Je sais que je me répète un peu, mais ça fait vraiment du bien de voir que ma panne de lecture est définitivement derrière moi. Je me sens revivre, si c'est le terme approprié. Ce soir, je vous présente donc une lecture que j'ai fait en commun avec mon amie Pascale du blog Les Chroniques de Passy. J'adore faire des lectures communes parce que ça me permet de parler de ma lecture en cours avec quelqu'un qui est aussi en train de le lire et donc, je n'ai pas besoin d'attendre ou de me retenir sur mon avis. De plus, comme les lectures de Pascale et les miennes se rejoignent sur beaucoup de points, je sais que ça mènera toujours à de belles discussions. Pour en revenir à ma lecture, je dois dire que j'ai commencé le roman dont je vous parle aujourd'hui avec un peu d'appréhension. On s'entend que Marissa Meyer avec son invention de l'histoire de la Reine de Cœur dans Alice aux pays des merveilles s'attaquaient à un classique de la littérature. Et même si j'avais lu beaucoup d'avis... Bon lundi à tous ! En ce début de semaine, j'ai une nouvelle chronique à vous présenter ! Je sais que je me répète un peu, mais ça fait vraiment du bien de voir que ma panne de lecture est définitivement derrière moi. Je me sens revivre, si c'est le terme approprié. Ce soir, je vous présente donc une lecture que j'ai fait en commun avec mon amie Pascale du blog Les Chroniques de Passy. J'adore faire des lectures communes parce que ça me permet de parler de ma lecture en cours avec quelqu'un qui est aussi en train de le lire et donc, je n'ai pas besoin d'attendre ou de me retenir sur mon avis. De plus, comme les lectures de Pascale et les miennes se rejoignent sur beaucoup de points, je sais que ça mènera toujours à de belles discussions. Pour en revenir à ma lecture, je dois dire que j'ai commencé le roman dont je vous parle aujourd'hui avec un peu d'appréhension. On s'entend que Marissa Meyer avec son invention de l'histoire de la Reine de Cœur dans Alice aux pays des merveilles s'attaquaient à un classique de la littérature. Et même si j'avais lu beaucoup d'avis positifs sur ce récit, j'avais peur que l'histoire ne se rapproche pas assez de l’œuvre original pour être crédible. À ma grande surprise, non seulement, cette auteure a écrit un récit que j'ai adoré, mais en plus, elle est vraiment proche de l’œuvre originale de Lewis Carroll. Alors chapeau ! Elle a su capter l'essence même de la Reine de Cœur et a écrit une histoire tout ce qu'il y a de plus crédible avec des personnages vraiment complexes. De plus, comme c'est le premier roman de cette auteure que je lisais, je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé découvrir sa plume que j'ai trouvé fascinante. Elle a su m'amener avec elle au Pays des Merveilles et me permettre de m'évader très loin de mon quotidien. Elle a su me faire rêver les yeux ouverts et c'est avec plaisir que je lirais ses autres romans. En somme, j'ai adoré ce roman que je relirai un jour, vous pouvez en être sûr. Comme à mon habitude, voici un court résumé de ce récit afin de vous permettre de mieux comprendre mon avis sur ce roman. Celui-ci commence alors que Catherine Pinkerton se prépare à assister à un bal au château du Roi de Cœur. Sa mère fonde tous ses espoirs en elle afin qu'elle devienne le future Reine de Cœur, mais Catherine, elle, ne veut qu'une chose. Elle veut ouvrir sa pâtisserie et vivre du travail de ses mains. Malheureusement pour elle, c'est une chose qui est très mal vu lorsqu'on est la fille d'un Marquis. Une fois au bal, quelle n'est pas sa surprise de découvrir qu'il s'agit d'un bal en noir et blanc alors que sa mère lui a fait enfiler une robe rouge comme les roses. Il va s'en dire qu'elle se fait plus que remarquer et ce n'est pas pour lui plaire. Une des personnes, outre le Roi, qui la remarquera particulièrement sera le nouveau bouffon de la cour Badin et il va s'en dire que ce jeune homme intrigue beaucoup la jeune femme également. Seulement, quand on est courtisé par le Roi en personne, il est impossible de tomber en amour avec son bouffon. Rien se sera simple pour Catherine et alors que son coeur en verra de toutes les couleurs entre le Roi, Badin et sa mère qui la pousse à accepter de devenir la future Reine. Et quand un vieux monstre du pays des merveilles refait brusquement son apparition, plus personne n'est en sécurité... Qu'arrivera-t-il à Catherine et pourquoi est-elle devenu la méchante reine qui ne sait dire qu'une chose... « Qu'on lui coupe la tête ! ». En ce qui a trait aux personnages, je dois dire que j'ai envie de vous laisser les découvrir par vous-mêmes afin que vous puissiez avoir les même surprises que moi. Je vais donc me contenter de vous parler de Catherine et de Badin puisqu'il a été mon personnage préféré dans ce roman. Commençons donc par Catherine. Je dois dire que dans un premier temps, j'ai beaucoup aimé son personnage avant qu'il ne commence tranquillement à me taper sur le système. Même si je comprends les raisons pour lesquelles elle agissait ainsi dans le roman, je ne pouvais m'empêcher de rager. Elle veut tellement faire plaisir à tout le monde qu'elle ne pense pas nécessairement au mal que ça peut causer aux autres lorsqu'elle pose un geste. Malgré tout, j'ai trouvé qu'elle avait un très fort caractère et une créativité sans limite. Ensuite, parlons de Badin... Je suis littéralement tombé en amour avec ce personnage mystérieux dès son apparition dans le roman. C'est justement son côté mystérieux qui m'a fait craqué pour lui. Et puis, en apprenant à le connaître, on se rend compte de la profondeur de son personnage et c'est en parti lui qui amènera Catherine à remettre beaucoup de choses en question. Personnellement, mon choix n'aurait pas été dur à faire si vous voyez ce que je veux dire. De plus, pour ne rien enlever, il est beau comme un dieu. En conclusion, je dirais que ce roman a su me surprendre sur beaucoup de plans et qu'au final, j'ai adoré cette lecture ! J'ai vraiment eu l'impression de me retrouver dans l'univers du Pays des merveilles. En plus, l'histoire d'amour interdite entre Catherine et Badin vient ajouter le petit côté romance que j'adore plus que tout. Sincèrement, je ne peux que vous conseiller de vous procurer ce petit bijou. Si comme moi, vous ne connaissiez pas Marissa Meyer, ce serait l'occasion parfaite pour le faire et sinon, ce sera l'occasion de découvrir une oeuvre magnifique de cette auteure. Alors, il ne vous reste plus qu'une chose à faire et vous savez laquelle. Bonne lecture à tous ! Je tiens à remercier Interforum Éditis Canada pour cette lecture !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Khalya Posté le 10 Mai 2018
          J’avais déjà beaucoup aimé la saga des chroniques lunaire dans lesquels Marissa Meyer revisitait le conte de Cendrillon mais aussi celui de Raiponce, du petit chaperon rouge et de Blanche Neige. Alors quand j’ai vu qu’elle nous offrait cette fois ci, non pas une revisite mais un prequel de conte, et que son héroïne était l’effroyable Reine de Cœur d’Alice au pays des merveilles, je ne pouvais pas ne pas sauter dessus. Longtemps avant d’être la souveraine un poil hystérique et susceptible du pays des merveilles, ou plutôt du Royaume du Cœur, la terrible reine était une jeune femme rêveuse et simple dont le seul but était d’être reconnue par tous comme la meilleure cuisinière du royaume et d’ouvrir une pâtisserie avec sa servante et meilleure amie, Marie Anne. Mais Catherine, c’est son prénom, a un gros problème. Deux problèmes pour être exacte : l’ambition démesurée de ses parents, très fiers de leur marquisat, et le roi. En effet, à force de confectionner de merveilleuse friandises et pâtisseries pour le monarque dans l’espoir qu’il lui fasse un peu de pub gratos, Catherine a attiré son attention, mais pas de la manière dont elle l’espérait. Il faut dire que le roi a tout pour... J’avais déjà beaucoup aimé la saga des chroniques lunaire dans lesquels Marissa Meyer revisitait le conte de Cendrillon mais aussi celui de Raiponce, du petit chaperon rouge et de Blanche Neige. Alors quand j’ai vu qu’elle nous offrait cette fois ci, non pas une revisite mais un prequel de conte, et que son héroïne était l’effroyable Reine de Cœur d’Alice au pays des merveilles, je ne pouvais pas ne pas sauter dessus. Longtemps avant d’être la souveraine un poil hystérique et susceptible du pays des merveilles, ou plutôt du Royaume du Cœur, la terrible reine était une jeune femme rêveuse et simple dont le seul but était d’être reconnue par tous comme la meilleure cuisinière du royaume et d’ouvrir une pâtisserie avec sa servante et meilleure amie, Marie Anne. Mais Catherine, c’est son prénom, a un gros problème. Deux problèmes pour être exacte : l’ambition démesurée de ses parents, très fiers de leur marquisat, et le roi. En effet, à force de confectionner de merveilleuse friandises et pâtisseries pour le monarque dans l’espoir qu’il lui fasse un peu de pub gratos, Catherine a attiré son attention, mais pas de la manière dont elle l’espérait. Il faut dire que le roi a tout pour plaire : petit, inconstant, lâche et incapable, il est en plus bouffi d’orgueil et n’imagine même pas qu’il puisse ne pas intéresser Catherine. Or Catherine a envie d’un homme, un vrai, et cet homme, celui qui l’insupporte et l’attire irrésistiblement à la fois, c’est Badin, le nouveau bouffon du roi. Bon une fille de marquis, convoitée par le roi, avec des parents ambitieux, qui craque pour le bouffon du roi et veut ouvrir une pâtisserie… Vous la sentez venir la mega embrouille ? J’adore ces histoires dans lesquelles on découvre comment le « méchant » d’une histoire est devenu méchant. On passe notre temps à espérer que le livre finira bien en sachant que ce ne sera pas le cas, puisque dans un sens, on connaît déjà la fin : il ou elle devient le grand méchant de son univers. Donc on sait d’avance qu’il n’y aura pas de fin heureuse… mais on ne peut pas s’empêcher d’espérer. Le roi n’est pas méchant, mais son orgueil l’empêche d’imaginer qu’il puisse être repoussé et son besoin que tout aille bien le pousse à ne prendre aucune mesure pour régler les problèmes du royaume. Et de problème, il en a un énorme sur les bras en la « personne », si j’ose dire, d’un monstre plein de dents et plein de griffes qui sème la terreur sur son passage. J’ai beaucoup aimé découvrir les personnages du pays des merveilles avant que le royaume ne tombe sous la coupe de la souveraine et de son règne de la terreur. Le lapin blanc, le chapelier pas encore si toqué que ça, le lièvre de mars… bref tous ces personnages emblématique qui sont à la fois semblables au livre original et en même temps tellement différents. Au fil du récit, on a plein d’allusion au livre, comme la mention des non-anniversaires. Pas vraiment d’explications données, mais quand on a lu le livre ou vu le Disney, on a l’impression de connaître déjà ce royaume. Au fil des évènements, on comprend comment et pourquoi la reine est devenue si insensible, si réfractaire aux roses blanches et si portée sur la décapitation. Et franchement, même si sa réaction est extrême sur le long terme, sur le court terme en revanche, je crois que je la comprends. Ce roman a été un énorme coup de cœur, et pour ne rien gâcher, la couverture est superbe !
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com