Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259192606
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 154
Format : 132 x 201 mm

Histoires de courage

Date de parution : 23/03/2000

Jean-François Deniau nous raconte le courage, au travers d'exemples passionnants, d'histoires authentiques qui nous distraient et éveillent également notre réflexion.

"Courage", en France, n'est plus un mot à la mode. La politique s'en méfie, l'éducation nationale l'ignore, la réflexion philosophique s'en désintéresse. Jean François Deniau raconte le courage en l'illustrant d'histoires vraies de notre temps. Avec le talent qu'on lui connaît, il sait faire vivre le choix de la liberté,...

"Courage", en France, n'est plus un mot à la mode. La politique s'en méfie, l'éducation nationale l'ignore, la réflexion philosophique s'en désintéresse. Jean François Deniau raconte le courage en l'illustrant d'histoires vraies de notre temps. Avec le talent qu'on lui connaît, il sait faire vivre le choix de la liberté, la capacité de dire non, la volonté d'espoir, l'entêtement à survivre. Des exemples passionnants qui mènent les lecteurs du plaisir de lire à la réflexion sur les hommes, notre époque, le siècle qui vient.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259192606
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 154
Format : 132 x 201 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lecassin Posté le 21 Mars 2012
    Certains mots changent de sexe en passant du singulier au pluriel, tel le célèbre trio amour(s), délice(s) et orgue(s). D’autres tels l’honneur – les honneurs, le devoir – les devoirs, le droit – les droits se dégradent profondément. Enfin, d’autres encore paient le prix de la mode ou de l’Histoire : il a été bien difficile voire impossible, pendant cinquante ans, d’utiliser en France les mots collaboration, collaborateur(trice). « Cinquante ans pour effacer un tache sur un mot »… Quant au mot courage, il fait partie des mots perdus, comme il y a des objets perdus… Quelle peine a donc frappé le mot « courage » pour lui valoir une pareille disgrâce en France alors qu’on va jusqu’à l’enseigner dans les pays anglo-saxons ? Telle est la question à laquelle Jean-François Deniau tente d’apporter, sinon une réponse, un éclairage original basé sur sa propre expérience ; lui qui n’en manqua pas, de courage, en traversant l’Atlantique alors qu’il était contraint à de la chirurgie « lourde ». « Histoires de courage » : une série de commentaires érudits étayés par l’expérience de l’auteur et sa grande connaissance l’Histoire : le courage dans l’absolu et son corollaire « la peur »,... Certains mots changent de sexe en passant du singulier au pluriel, tel le célèbre trio amour(s), délice(s) et orgue(s). D’autres tels l’honneur – les honneurs, le devoir – les devoirs, le droit – les droits se dégradent profondément. Enfin, d’autres encore paient le prix de la mode ou de l’Histoire : il a été bien difficile voire impossible, pendant cinquante ans, d’utiliser en France les mots collaboration, collaborateur(trice). « Cinquante ans pour effacer un tache sur un mot »… Quant au mot courage, il fait partie des mots perdus, comme il y a des objets perdus… Quelle peine a donc frappé le mot « courage » pour lui valoir une pareille disgrâce en France alors qu’on va jusqu’à l’enseigner dans les pays anglo-saxons ? Telle est la question à laquelle Jean-François Deniau tente d’apporter, sinon une réponse, un éclairage original basé sur sa propre expérience ; lui qui n’en manqua pas, de courage, en traversant l’Atlantique alors qu’il était contraint à de la chirurgie « lourde ». « Histoires de courage » : une série de commentaires érudits étayés par l’expérience de l’auteur et sa grande connaissance l’Histoire : le courage dans l’absolu et son corollaire « la peur », celui qui mène l’homme toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort… Le courage politique, celui de dire non…Bref, un petit ouvrage qui nous propose un mot, « courage », illustré par l’exemple.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…