RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Hotel de Dream

            Plon
            EAN : 9782259206525
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 140 x 225 mm
            Hotel de Dream

            André ZAVRIEW (Traducteur)
            Collection : Feux croisés
            Date de parution : 06/09/2007

            En 1900, dans le Sussex, le jeune écrivain Stephen Crane meurt à petit feu de la tuberculose. Cora, sa compagne, une ancienne prostituée qui tenait en Floride un bordel appelé l’Hotel de Dream, organise un voyage pour tenter de le guérir.

            En 1900, à vingt-huit ans à peine, le grand écrivain américain Stephen Crane se meurt de la tuberculose au fin fond de la campagne anglaise. Sa compagne, Cora, ancienne prostituée et tenancière du bordel appelé « Hotel de Dream », en Floride, remue ciel et terre pour trouver l’argent qui...

            En 1900, à vingt-huit ans à peine, le grand écrivain américain Stephen Crane se meurt de la tuberculose au fin fond de la campagne anglaise. Sa compagne, Cora, ancienne prostituée et tenancière du bordel appelé « Hotel de Dream », en Floride, remue ciel et terre pour trouver l’argent qui permettra de conduire Crane jusqu’à la clinique, au cœur de la Forêt-Noire, où elle pense qu’il pourra être guéri. Au cours de ce long et pénible exode vers l’Allemagne ponctué par les visites de Joseph Conrad et Henry James, Crane lui dicte son nouveau roman, chapitre par chapitre.
            Intitulé Le Garçon maquillé, ce « roman dans le roman » raconte l’histoire d’un adolescent, Elliott, rencontré par Crane autrefois dans les rues de New York et vivant de la prostitution. Un banquier marié et petit-bourgeois, foudroyé par sa beauté, est saisi d’une passion dévorante pour le jeune homme. Mais la ruine, le désastre et la tragédie guettent à la fois le garçon et le banquier...

            Edmund White réussit ici un remarquable tour de force littéraire. Un texte qui explore la vie sordide du New York de la fin du XIXe siècle tout en proposant l’admirable portrait d’une femme amoureuse d’un écrivain de génie. Un roman surprenant, humain et subtil.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259206525
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 140 x 225 mm
            Plon
            26.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • petitepom Posté le 26 Mars 2010
              Alors que Stephen Crane, décharné par la tuberculose, finit ces jours, alité, il se remémore dans un demi sommeil, sa rencontre avec Elliott : le garçon maquillé. Elliott va lui inspirer un roman. Pour sa carrière journalistique, Stephen s’est intéressé à Elliot, un jeune prostitué, ce dernier a vécu dans le Wisconsin, malmené par un père et deux frères violents qui le traiter comme un fille pour remplacer la mère morte. Arrivée à NY, Elliot devient Crieur de journaux et rencontre des hommes dont un banquier qui est amoureux de lui. Cette amour va inspiré Crane et il va en inventer un roman, nous sommes autour des années 1900, et ce genre d’écrit est difficile à être accepter, mais avant de mourir, il tient à son livre « le Garçon Maquillé » Ce récit a deux narrateur : Srephen qui nous remémore le passé et dicte son histoire, et Cora, sa compagne qui nous parle du quotidien autour du malade. Cela donne une histoire dans un roman, passant du présent au passé, de la réalité à la fiction. C’est un bon moment de lecture, c’est bien écrit, le lecteur suit les histoires les une après les autres sans problème. J’ai eu une préférence... Alors que Stephen Crane, décharné par la tuberculose, finit ces jours, alité, il se remémore dans un demi sommeil, sa rencontre avec Elliott : le garçon maquillé. Elliott va lui inspirer un roman. Pour sa carrière journalistique, Stephen s’est intéressé à Elliot, un jeune prostitué, ce dernier a vécu dans le Wisconsin, malmené par un père et deux frères violents qui le traiter comme un fille pour remplacer la mère morte. Arrivée à NY, Elliot devient Crieur de journaux et rencontre des hommes dont un banquier qui est amoureux de lui. Cette amour va inspiré Crane et il va en inventer un roman, nous sommes autour des années 1900, et ce genre d’écrit est difficile à être accepter, mais avant de mourir, il tient à son livre « le Garçon Maquillé » Ce récit a deux narrateur : Srephen qui nous remémore le passé et dicte son histoire, et Cora, sa compagne qui nous parle du quotidien autour du malade. Cela donne une histoire dans un roman, passant du présent au passé, de la réalité à la fiction. C’est un bon moment de lecture, c’est bien écrit, le lecteur suit les histoires les une après les autres sans problème. J’ai eu une préférence pour les chapitres où Stephen est le narrateur mais l’ensemble a son importance. Un livre original, riche et agréable à lire.
              Lire la suite
              En lire moins
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…