Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258075863
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm

Il nous reste si peu de temps

Collection : Terres de France
Date de parution : 03/09/2009

En Touraine, durant l'Occupation, un couple de résistants, voué à la passion et à l'éphémère, fait passer des juifs et des réfugiés au-delà de la ligne de démarcation.

Eté 1939. Aux côtés de son époux Bertrand, Rose savoure d'ultimes instants de bonheur à Indryade, la propriété tourangelle de sa belle-famille. Mais après le départ des hommes pour le front viendront la défaite, l'exode puis l'Occupation… Au fil des mois, Rose brave les menaces pour protéger son amie Esther,...

Eté 1939. Aux côtés de son époux Bertrand, Rose savoure d'ultimes instants de bonheur à Indryade, la propriété tourangelle de sa belle-famille. Mais après le départ des hommes pour le front viendront la défaite, l'exode puis l'Occupation… Au fil des mois, Rose brave les menaces pour protéger son amie Esther, le petit Chaïm, ainsi que d'autres Juifs traqués. Un jour, son chemin croise celui de Lluis, réfugié catalan. Une passion naît entre ces deux êtres épris de justice et de liberté. C'est compter sans les traques, les trahisons, les délations. Face au danger, Rose devra faire des choix difficiles. A moins que le destin ne lui dicte sa loi…
A travers Rose, porteuse d'espérance et d'amour, c'est toute une région qui met au jour ses contradictions et ses souffrances durant ces années de tourmente.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258075863
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Romanciers en guerre
Jean-Christophe Buisson, Le Figaro magazine, samedi 26 septembre 2009
« […] Dominique Marny situe le cadre de son nouveau roman en Touraine. S’y croisent de braves Français, de purs salauds, des réfugiés espagnols, des enfants juifs et surtout Rose, l’héroïne fascinante de ce récit trépidant […]. »

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Doralex72 Posté le 16 Octobre 2021
    Au début de l’année 1939, c’est encore le temps de l’innocence pour Rose, son mari Bertrand, et sa belle-mère dans la grande maison bourgeoise Indryade en Touraine. Le premier conflit mondial est déjà loin et personne ne croit encore qu’un second est sur le point d’être déclenché. Pourtant, le 1er septembre arrive et avec lui l’incertitude : les hommes sont mobilisés et les femmes restent dans les maisons à tenter de survivre. Rose va venir en aide à Esther et à son fils Chaïm, juifs, mais aussi à bien d’autres réfugiés lancés sur les routes de l’exode. Elle va aussi se rapprocher de Lluis, un catalan qui a fui l’Espagne de Franco dans les années 30. Entre ces deux-là va naître une histoire d’amour. Au fil des chapitres, l’emprise de la guerre se fait sentir et des gens comme tout le monde doivent apprendre à se battre sans armes et à lutter contre tout ce que l’humain fait de mauvais, les trahisons et les délations. A la lecture de ce roman, j’ai retrouvé l’ambiance de la série La bicyclette bleue de Régine Deforges. L’écriture est de qualité même si l’ensemble souffre parfois de quelques longueurs. C’est un beau récit sur... Au début de l’année 1939, c’est encore le temps de l’innocence pour Rose, son mari Bertrand, et sa belle-mère dans la grande maison bourgeoise Indryade en Touraine. Le premier conflit mondial est déjà loin et personne ne croit encore qu’un second est sur le point d’être déclenché. Pourtant, le 1er septembre arrive et avec lui l’incertitude : les hommes sont mobilisés et les femmes restent dans les maisons à tenter de survivre. Rose va venir en aide à Esther et à son fils Chaïm, juifs, mais aussi à bien d’autres réfugiés lancés sur les routes de l’exode. Elle va aussi se rapprocher de Lluis, un catalan qui a fui l’Espagne de Franco dans les années 30. Entre ces deux-là va naître une histoire d’amour. Au fil des chapitres, l’emprise de la guerre se fait sentir et des gens comme tout le monde doivent apprendre à se battre sans armes et à lutter contre tout ce que l’humain fait de mauvais, les trahisons et les délations. A la lecture de ce roman, j’ai retrouvé l’ambiance de la série La bicyclette bleue de Régine Deforges. L’écriture est de qualité même si l’ensemble souffre parfois de quelques longueurs. C’est un beau récit sur celles et ceux qui, sans être sur le front, ont aussi fait la guerre à leur manière et avec leurs moyens.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sld09 Posté le 28 Juin 2017
    J'ai bien aimé même si le récit est morcelé en de courtes scènes avec de nombreux personnages, ce qui garde le lecteur "à distance".
  • leslubiesdefifi Posté le 24 Octobre 2012
    il s'agit d'une histoire d'amour pendant la seconde guerre mondiale. J'ai été passionnée par l'histoire me demandant jusqu'où celle-ci irait... Malheureusement la fin est très abrupte!
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.