Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841886
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 14 x 22,5 mm
Nouveauté

Je suis venue te dire

Collection : Instants Suspendus
Date de parution : 07/10/2021
Le parcours d’une jeune femme sur les chemins de la compréhension et du pardon. Une relation père/fille que les non-dits ont abîmée. A l’approche de la fin de vie, seuls l’amour et le respect pourront les réunir.
À 28 ans, Rose a l’âge où l’on a d’ordinaire trouvé sa voie. Or sa vie est sans charme ni éclat. Elle ne sait pas comment allumer l’étincelle qui la fera briller, mais elle connaît la cause de ce désastre : son géniteur.

Après dix ans d’absence, elle regagne sa ville...
À 28 ans, Rose a l’âge où l’on a d’ordinaire trouvé sa voie. Or sa vie est sans charme ni éclat. Elle ne sait pas comment allumer l’étincelle qui la fera briller, mais elle connaît la cause de ce désastre : son géniteur.

Après dix ans d’absence, elle regagne sa ville natale à la rencontre de ce père tant haï pour régler ses comptes et enfin se reconstruire. Mais, surprise, elle le découvre en soins palliatifs, dans l’incapacité de répondre à ses questions, ne pouvant que l’écouter.

Entre ses croyances d’enfant et ses rancoeurs d’adulte, Rose part à la découverte de l’autre pour s’accepter. Mais comment trouver la force du pardon quand on s’est construit dans la colère ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841886
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • alexlapuce Posté le 9 Novembre 2021
    Avant de lire ce livre , je ne connaissais pas du tout Cynthia Kafka. Le résumé m’avait beaucoup plus. Le lire a été violent. Comment cela doit être dur de se retrouver à la place de Rose. De se dire que l’ on a perdu énormément de temps à partager avec l’une des personnes que l’on aime le plus à cause de non dits et qu’il faut profiter du peu de temps qu’il reste pour alléger son cœur. Je ne sais pas comment j’arriverais à surmonter ce que Rose vit dans ce roman. Les larmes me sont venues à la fin. C’est un roman très touchant que je vous conseille. Il nous aide à comprendre qu’il ne faut pas laisser les disputes avec les gens qu’on aime s’installer,qu’il faut à tout prix reprendre le contact et se parler. La vie peut hélas s’arrêter du jour au lendemain. Je le sais pour l’avoir vécu et c’est dur quand on a laissé partir la personne sans lui avoir dit qu’on l aimait
  • Nathpositive Posté le 6 Novembre 2021
    Un roman qui pourrait être larmoyant car l’autrice traite entre autres du thème de la fin de vie et du pardon. Pourtant ce roman se veut un feel-good et il l’est, grâce à la plume de Cynthia Kafka ! L’histoire se déroule actuellement, lorsque Rose retourne auprès de son père mourant, mais c’est entrelacé de souvenirs qui refont surface au fil des pages… Le roman est remarquablement structuré, en fonction des pensées de Rose et des échanges avec les autres personnages. J’ai beaucoup aimé Amélia, la copine d’enfance pleine d’énergie et d’optimisme. Je ne connaissais pas la plume de Cynthia Kafka et j’ai découvert un ton tantôt émouvant, tantôt drôle ou nostalgique. C’est un roman qui m’a fait du bien et qui m’a fait vivre des émotions fortes très diverses. Ça fait écho chez chacun d’entre nous même si l’on n’a pas vécu exactement la même situation. Bravo ! Un roman qui a bien sa place dans cette belle collection d’Instants Suspendus aux Editions de l’Archipel.
  • Matooss Posté le 3 Novembre 2021
    Je suis venue te dire de Cynthia Kafka suit le récit de Rose, 28 ans, qui se retrouve face à son père mourant. Sa première volonté est de balancer tout ce qu'elle a sur le coeur; ses reproches, ses peurs, ses regrets. Au fil des pages, cela va changer et elle se (re)découvrira. La plume est fluide et l'auteure nous emmène facilement dans l'univers de son héroïne. Je recommande cette lecture !
  • La_biblio_de_lo Posté le 3 Novembre 2021
    Je termine ce roman avec le bord des yeux mouillés. Non ce n’est pas vrai je n’ai pas pleuré. J’aime toujours autant la plume de Cynthia, douce, sincère, fluide, pleine d’humour, pleine d’amour. Dans ce roman l’autrice nous conte l’histoire de Rose, la vie de Rose. Avec ses hauts et surtout ses bas, avec ce petit truc en plus qui fait qu’on se sent plutôt dans le moins. Ce roman il met du baume au cœur, il nous dit de vivre, d’aimer, de sauter dans les flaques d’eau même si on a pas de botte, surtout si on a pas de botte, il nous dit d’oser et de récolter ce que l’on s’aime. En bref vous l’avez compris j’ai beaucoup aimé ce roman et je suis heureuse pour l’autrice qu’il soit enfin édité par un éditeur même si ce n’est que pour prolonger sa jolie vie.
  • Clem_YCR Posté le 2 Novembre 2021
    Je suis venue te dire que ce roman je l'attendais. Je l'attendais parce que j'ai adoré Le meilleur rôle de ta vie, de Cynthia Kafka, et que j'avais hâte de la relire. Je suis venue te dire que ce roman je l'ai adoré. Je l'ai adoré au point d'en faire trainer la lecture pour ne pas le quitter. Je suis venue te dire dire que les personnages sont fabuleux. Que ce soit Rose, pour laquelle Cynthia Kafka a réalisé un travail d'orfèvre dans la retranscription de son caractère, de ses sentiments, des questions qui l'assaillent, de ses failles; on se reconnait parfois, souvent, en elle. Ou encore Amélia, ce personnage si positif, si plein de vie dont on ne se doute pas une seule seconde les épreuves qu'elle a traversé. Je suis venue te dire que les apparences sont souvent trompeuses. Les apparences sont trompeuses, et ça, l'auteure le démontre bien. Lorsque l'on voit la petite Rose, si sage, si appliquée, comment peut-on se douter du mal-être qui l'habite. Lorsque l'on voit son papa, ses promesses non tenues, comment peut-on savoir à quelle point il l'aime ? Je suis venue te dire que la parole est importante, qu'être soi-même c'est important. Que les situations... Je suis venue te dire que ce roman je l'attendais. Je l'attendais parce que j'ai adoré Le meilleur rôle de ta vie, de Cynthia Kafka, et que j'avais hâte de la relire. Je suis venue te dire que ce roman je l'ai adoré. Je l'ai adoré au point d'en faire trainer la lecture pour ne pas le quitter. Je suis venue te dire dire que les personnages sont fabuleux. Que ce soit Rose, pour laquelle Cynthia Kafka a réalisé un travail d'orfèvre dans la retranscription de son caractère, de ses sentiments, des questions qui l'assaillent, de ses failles; on se reconnait parfois, souvent, en elle. Ou encore Amélia, ce personnage si positif, si plein de vie dont on ne se doute pas une seule seconde les épreuves qu'elle a traversé. Je suis venue te dire que les apparences sont souvent trompeuses. Les apparences sont trompeuses, et ça, l'auteure le démontre bien. Lorsque l'on voit la petite Rose, si sage, si appliquée, comment peut-on se douter du mal-être qui l'habite. Lorsque l'on voit son papa, ses promesses non tenues, comment peut-on savoir à quelle point il l'aime ? Je suis venue te dire que la parole est importante, qu'être soi-même c'est important. Que les situations ne se résoudront pas d'elles-mêmes si on ne les affrontent pas, et que personne ne peut deviner ce que l'on ressent et agir en conséquence si on ne le montre pas. Je suis venue te dire que le plus important c'est d'aimer, de pardonner et d'avancer. Je suis venue te dire que ce roman m'a profondément touchée; avec ses personnages si réalistes et si nuancés, avec ses sujets tabous qui font souvent plus de mal que de bien, avec cette relation père-fille que l'on découvre au fil des souvenirs de Rose. L'histoire de Rose parle de la vie, la vraie. Elle dit les joies, les peines; elle raconte la nature humaine, les attentes, les déceptions; elle invite à la découverte de soi et souligne l'importance d'être entouré. Elle sonne juste, et c'est ce qui en fait la beauté. Je suis venue te dire que c'est un hymne à la vie.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !