Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259282710
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 132 x 201 mm

La confiscation du pouvoir

Date de parution : 21/11/2019
« La fracture sociale que connaît la France, plus que familière, m’est intime. Certains diront que je viens du bord opposé à celui où je me trouve, que je suis du peuple, mais que je fréquente l’élite. Je me suis au contraire toujours sentie dans une communauté de destin avec... « La fracture sociale que connaît la France, plus que familière, m’est intime. Certains diront que je viens du bord opposé à celui où je me trouve, que je suis du peuple, mais que je fréquente l’élite. Je me suis au contraire toujours sentie dans une communauté de destin avec ceux que j’ai côtoyés.
Ceux qui ont les pouvoirs, politiques, financiers, l’assise de leur éducation, un petit nombre qui fait beaucoup, j’ai travaillé dur pour en faire partie. J’ai pensé que seuls le mérite et le travail conditionnaient l’accès à ce cercle. Mais, pour une partie d’entre eux, c’était encore trop peu, ou trop. Il aurait fallu que j’y sois déjà. Dans la France d’aujourd’hui, je ne vois plus beaucoup de passerelles. J’observe une société figée et des frustrations de plus en plus nombreuses.  L’égalitarisme de la gauche, les errements de la droite, la déconnexion d’un nouveau monde composé des protagonistes de l’ancien monde ont scindé et affaibli notre pays. »
Dans ce récit livré à coeur ouvert, Rachida Dati évoque l’adversité mais aussi la bienveillance de ceux qui l’ont épaulée. Elle s’appuie sur son expérience pour nourrir une réflexion et ouvrir des horizons qui l’amènent à présenter sa candidature à la mairie de Paris.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259282710
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 128
Format : 132 x 201 mm

Ils en parlent

« La candidate LR à Paris retrace son parcours atypique à droite où elle reste une figure clivante. Et règle quelques comptes. »
 
Alexandre Sulzer / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Coryne1966 Posté le 29 Septembre 2020
    Rachida Dati est une femme politique française que l'on ne présente plus. Elle fut, entre autres, Ministre de la Justice sous le gouvernement Fillion. Dans ce livre, elle raconte son parcours. Elle est issue de l'immigration et elle a des origines sociales modestes ce qui ne l'a pas empêchée d'arriver au sommet de la réussite. Rachida Dati est une boulimique de travail dans ses multiples emplois, elle ne demande qu'à agir. Elle a une force de conviction qui lui fait passer tous les obstacles. Ce livre ne présente pas un programme (bien qu'il ait été écrit juste avant sa campagne pour la Mairie de Paris en 2020) mais un cheminement de vie. Cette lecture m'a fait découvrir une personne que je connaissais superficiellement. Dommage, il semble avoir été écrit à la hâte et nous laisse un peu sur notre faim.
  • blanchet_de_vilosus Posté le 3 Août 2020
    Ce n'est que dernièrement, lors des élections municipales que je me suis réellement intéressé à Rachida DATI. Je ne peux donc apporter une critique rétrospective dont je pourrais en assumer la tenue, car, lorsqu'elle exerçait sa fonction de Ministre de la Justice, sous la présidence de Nicolas SARKOZY, je n'avais qu'entre 5 et 7 ans ! Toutefois, je peux dire que je suis fasciné par la force de conviction qu'elle détient en elle. C'est une femme inondée de certitudes, et qui, à mon avis, lui sont d'une arme d'argumentation redoutable. En lisant ses mots, je vois en elle un symbole. Un symbole pour une partie la société, qui, depuis des années a perdu espoir d'arriver un jour au sommet de la réussite personnelle, et qui par dépit, a sombré dans le repli sur soi, voire, la répugnance de l'autre. Elle comprend les ressentiments intrinsèques de ceux qui, comme elle, ont vécu cette misère ordinaire, encore longtemps déconsidérée. En bref, c'est une femme à un potentiel d'action hors norme, qui ne demande qu'à agir. En revanche, je reste avisé sur la finalité de ce livre, car il se détache un style vif, furtif, qui apporte une dimension concrète à ses mots. Ce qui,... Ce n'est que dernièrement, lors des élections municipales que je me suis réellement intéressé à Rachida DATI. Je ne peux donc apporter une critique rétrospective dont je pourrais en assumer la tenue, car, lorsqu'elle exerçait sa fonction de Ministre de la Justice, sous la présidence de Nicolas SARKOZY, je n'avais qu'entre 5 et 7 ans ! Toutefois, je peux dire que je suis fasciné par la force de conviction qu'elle détient en elle. C'est une femme inondée de certitudes, et qui, à mon avis, lui sont d'une arme d'argumentation redoutable. En lisant ses mots, je vois en elle un symbole. Un symbole pour une partie la société, qui, depuis des années a perdu espoir d'arriver un jour au sommet de la réussite personnelle, et qui par dépit, a sombré dans le repli sur soi, voire, la répugnance de l'autre. Elle comprend les ressentiments intrinsèques de ceux qui, comme elle, ont vécu cette misère ordinaire, encore longtemps déconsidérée. En bref, c'est une femme à un potentiel d'action hors norme, qui ne demande qu'à agir. En revanche, je reste avisé sur la finalité de ce livre, car il se détache un style vif, furtif, qui apporte une dimension concrète à ses mots. Ce qui, à des fins politiques, lui est très bénéfique. De plus, quant à l'omniprésence de l'univers banlieusard, je ne peux que rester réservé sur la possible instrumentalisation de la banlieue, ici également, à des fins politiques, étant donné que la publication de ce livre s'est fait quelques mois avant les élections municipales. Il n'en reste pas moins que cette icône de la droite est une personne à part entière de sa branche politique.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…