En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La France pour la vie

        Plon
        EAN : 9782259248945
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 140 x 225 mm
        La France pour la vie

        Date de parution : 25/01/2016
        « Si ce livre a un sens, peut-être une utilité, c'est que le moment était venu de la clarté. J'ai voulu faire cet effort d''aller chercher, au fond de moi, ma vérité sur mes erreurs comme sur mes réussites. Je veux vous dire, sans façon, sans artifice, ce que j'ai... « Si ce livre a un sens, peut-être une utilité, c'est que le moment était venu de la clarté. J'ai voulu faire cet effort d''aller chercher, au fond de moi, ma vérité sur mes erreurs comme sur mes réussites. Je veux vous dire, sans façon, sans artifice, ce que j'ai vraiment fait, ce en quoi je crois pour l'avenir. Le seul verdict qui m'importera vraiment sera le vôtre, celui des lecteurs de tout horizon politique que je cherche moins à séduire qu'à inciter à comprendre la complexité des situations et l'enchaînement des événements.
        Je connais la terrible crise de confiance que suscitent la politique et les politiques. Je ne veux en aucun cas m'exonérer de ma part de responsabilité personnelle dans cette situation. Mais peut-être verra-t-on dans cet exercice d'écriture une exigence d'authenticité pour rétablir la confiance. Mission impossible ? Peut-être. Mais au moins me serai-je exposé personnellement et aurai-je essayé. Cela fait bien longtemps que j'en avais envie. Chaque fois, je trouvais une « mauvaise raison » de me dérober. Pas le moment. Pas le temps. Pas l'envie. Aujourd'hui, j'ai franchi le pas. Je ne le conçois que face à face. C'est à vous que je veux parler. »
        Nicolas Sarkozy
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782259248945
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 140 x 225 mm
        Plon
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • RChris Posté le 15 Mars 2017
          Dans mon immeuble parisien, il n'est pas rare que dans le local dédié à côté des poubelles jaunes, certains déposent des revues plus rarement des livres. « La France pour la vie » gisait là, comme un poisson tombé de son étal, propre sur lui, le dos non marqué, bref pas lu. J'ai distraitement commencé à lire...Et pour énerver une babeliote qui ne supporte pas ce mot, j'ai trouvé la lecture « fluide », pensant qu'il devait avoir été réécrit par un négre pour être aussi facile à lire. J'ai déroulé rapidement l'introspection politique car l'histoire n'est pas très ancienne ; on fait défiler dans le rétroviseur les « casse toi pauv' con », « Karcher »« racailles » et autres faits bling bling. Bien sûr, la lecture se fait par le petit bout de la lorgnette. J’ai été troublé par les passages personnels qui expriment la corde sensible de son rapport à la France et à sa vie de couple. La partie du préprogramme m’a moins intéressé, d'autant qu'il n'est plus dans la course à la présidentielle. Cependant, à l'heure où j'écris, l’«ex» tire encore quelques ficelles et j’ai été attentif à ce qu’il dit de Juppé, Fillon, Baroin. Allez voter !
        • cathy13600 Posté le 8 Mai 2016
          Bien écrit, facile à lire, on plonge immédiatement dedans parce que les faits évoqués ne sont pas si anciens. On découvre un ancien président qui a réfléchit, qui a pris du recul. Il revient sans concessions sur son quinquennat, sur les mesures prises, bonnes ou mauvaises. Il n’hésite pas à reconnaître des erreurs tant décisionnelles que comportementales (histoire du Fouquet’s, salon de l’agriculture, fiscalité…). Il parle plus intimement de sa vie privée, de sa relation avec d’autres personnes politiques. Il est indéniable que cet ouvrage est aussi un pré programme de sa future campagne présidentielle car il nous dépeint sa vision pour une France à venir, avec certaines idées qui sont intéressantes, que l’on adhère ou pas à sa politique. Que l’on apprécie ou pas l'individu, on ne peut rester insensible à « son amour pour la France » qui, pour moi, n’est pas dupe. Je recommande ce livre pour avoir une vision plus réaliste sur cet homme qui a eu la charge de notre pays durant 5 ans et pour ne pas se contenter uniquement du portrait qu’en font les médias.
        • topobiblioteca Posté le 16 Mars 2016
          plus qu’un livre sur la politique de demain, plus qu’un récit sur ses erreurs et son passé, c’est une lettre d’amour pour la France…
        • Nebulas Posté le 16 Février 2016
          On m'a donné ce livre comme une blague, « tu t'intéresses à la littérature française, alors, voilà… ! ». J'ai peur que ça ne vaille pas la peine d'expliquer à cette donneuse généreuse pourquoi ce livre ne m'intéressait pas tellement. Quand la mère te donne un livre, tu le lis... Alors, un livre politique, pourquoi pas ? Je ne suis pas vraiment la politique française. Je lis des articles sur le président, M. Hollande, et sur Mme. le Pen et tout ça, mais je ne m'intéresse pas beaucoup aux autres développements politiques en France, comme la démission de Mme. Taubira ou le départ de Mme. Pellerin. Je dois avouer que la politique française est un peu plus vive que la politique néerlandaise. Bien sûr, nous avons notre propre représentant de l'extrême droite (un M. Wilders) pour un peu « du divertissement et de la vivacité » mais c'est tout. Nous n'avons pas des affaires judiciaires savoureuses avec des (anciens) ministres ou avec des hauts fonctionnaires comme en France. Nous sommes ici, aux Pays-Bas, doués d'un climat politique ennuyeux. (À l'exception de ce meurtre horrible d'un homme politique en 2002). Quoi qu'il en soit, j'ai dû terminer ce livre de M. Sarkozy.... On m'a donné ce livre comme une blague, « tu t'intéresses à la littérature française, alors, voilà… ! ». J'ai peur que ça ne vaille pas la peine d'expliquer à cette donneuse généreuse pourquoi ce livre ne m'intéressait pas tellement. Quand la mère te donne un livre, tu le lis... Alors, un livre politique, pourquoi pas ? Je ne suis pas vraiment la politique française. Je lis des articles sur le président, M. Hollande, et sur Mme. le Pen et tout ça, mais je ne m'intéresse pas beaucoup aux autres développements politiques en France, comme la démission de Mme. Taubira ou le départ de Mme. Pellerin. Je dois avouer que la politique française est un peu plus vive que la politique néerlandaise. Bien sûr, nous avons notre propre représentant de l'extrême droite (un M. Wilders) pour un peu « du divertissement et de la vivacité » mais c'est tout. Nous n'avons pas des affaires judiciaires savoureuses avec des (anciens) ministres ou avec des hauts fonctionnaires comme en France. Nous sommes ici, aux Pays-Bas, doués d'un climat politique ennuyeux. (À l'exception de ce meurtre horrible d'un homme politique en 2002). Quoi qu'il en soit, j'ai dû terminer ce livre de M. Sarkozy. Je crains que ce soit difficile pour moi de séparer mon avis sur le livre même et mes opinions sur le contenu et sur les idées exprimées par l'homme politique. Donc, j'essaierai de rester objective. Je trouve le livre accessible et assez bien écrit pour comprendre le message politique. Bien que le texte soit un peu ennuyeux, car je n'aime pas tellement les textes politiques, la lecture est facile et agréable. On pourrait terminer ce livre en quelques jours. En lisant, on apprend que l'ancien président de la République française et celui d'aujourd'hui ne sont vraiment pas des amis. On apprend que la plus importante raison de M. Sarkozy pour son retour à la politique est seulement son amour pour la France. Les affaires juridiques dans lesquelles il était (ou encore est) impliqué, ils sont seulement des machinations, évidemment il n'a rien à voir avec tout ça, il est innocent ! Après ces messages rassurants, l'auteur présente ses idées et ses opinions sur les développements souhaités en France. Après avoir terminé le livre, je me suis demandé surtout pourquoi M. Sarkozy a décidé d'écrire ce livre à ce moment ? A-t-il l'écrit seulement pour la publicité, comme une préparation de façon littéraire pour le scrutin suivant ? Serait-t-il pour convaincre la population de la France de l'efficacité de son programme politique ? Ou peut-être a-t-il l'écrit simplement pour justifier son retour ? Enfin, je dois avouer que, moi, je comprends maintenant un peu mieux les idées de M. Sarkozy. Peut-être que je vais suivre les développements politiques en France un peu plus sérieusement après avoir lu ce livre, ou peut-être pas.
          Lire la suite
          En lire moins
        • dcombier Posté le 5 Février 2016
          Comme pour "Soumission" de Houellebecq, l'idée forte de ce livre n'est pas ce que les médias en ont dit. Ils ont le chic de s’emparer de détails pour monter un buzz éloigné de l'essentiel ! Nicolas Sarkozy n'utilise le détail " mea culpa " que pour affirmer sa croyance en une France forte, sa volonté de la redresser et passer en revue les actions à mener pour cela après l'élection présidentielle de 2017. la lecture est agréable : phrase courte, explication claires, pas de grande théorie complexe et compliquée. Quelle que soient les orientations politiques du lecteur, c'est un livre intéressant à relire en 2018 si il redevenait Président pour comparer ses dires et ses actes... (comme pour tout candidat ou pré-candidat qui sera passé par la case " auteur ")
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com