RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Jeune Cadre dynamique qui voulait conquérir le monde

            Robert Laffont
            EAN : 9782221191415
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 1 x 215 mm
            La Jeune Cadre dynamique qui voulait conquérir le monde

            Date de parution : 05/04/2018
            La chute libre d’une jeune cadre ambitieuse. 

            Behnaz est programmée pour réussir. Jeune, ambitieuse, c’est le genre de personne qu’on préfère ne pas laisser à la concurrence.
            Lorsqu’elle franchit un matin de septembre les portes d’une grande société du CAC 40, pour Behnaz, l’équation est simple : son énergie, son talent lui permettront de gravir rapidement les échelons,...

            Behnaz est programmée pour réussir. Jeune, ambitieuse, c’est le genre de personne qu’on préfère ne pas laisser à la concurrence.
            Lorsqu’elle franchit un matin de septembre les portes d’une grande société du CAC 40, pour Behnaz, l’équation est simple : son énergie, son talent lui permettront de gravir rapidement les échelons, ses succès seront ceux de l’entreprise.
            Mais Nathalie Rigoli, sa supérieure directe, en a décidé autrement. Et il lui faut composer avec les deux autres membres de l’équipe : Boris, un jeune homme sans personnalité qui compense sa médiocrité par son fayotage, et Fabienne Kirchbirger, la doyenne du groupe, qui souffre des tâches ingrates qu’on lui attribue. Dans ce huis clos tragi-comique s’invite également l’infect Grégoire Laprune, un voisin de couloir.
            La situation devient rapidement hors de contrôle pour Behnaz.
            Avec un humour et un sens de l’observation implacables, Camille Cordouan traque les petites cruautés et les grandes injustices qui minent le monde de l’entreprise.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221191415
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 1 x 215 mm
            Robert Laffont
            18.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MuseaUranie Posté le 21 Février 2019
              Camille Cordouan nous propose de nous montrer le vrai visage de l’entreprise, bien loin de l’image que nous nous faisons, celle des opportunités et de l’entraide entre collègue. C’est par le personnage de Behnaz, jeune diplômée de 25 ans sortant d’une période de stage réussi en Chine dans une des filiales de l’Entreprise que l’histoire découle.. Une majuscule pour cette entreprise, car à mes yeux, elle est un personnage à part entière, archétype de n’importe quelle société, multinationale ou non. Tout comme Behnaz, pétrit d’idée et de rêves pour sa carrière qui va très vite déchanter et connaître l’enfer. Cette dernière est exactement le type de femme ( ou d’homme) qui est détestable. Elle est tellement sûre de sa réussite qu’elle traite les gens alentours comme des moins que rien. On la déteste et je dirais même qu’on adore la détester, mais ce qui lui arrive est tellement cruel qu’on finit par avoir de la sympathie. Qui n’a jamais voulu le meilleur pour sa vie professionnelle ? De primes abords, j’ai eu peur que le livre ne résonne pas et me laisse de marbre, pourtant, je dois bien dire que j’ai très vite enchaîné les pages. Retranscrire une société spécialisée ... Camille Cordouan nous propose de nous montrer le vrai visage de l’entreprise, bien loin de l’image que nous nous faisons, celle des opportunités et de l’entraide entre collègue. C’est par le personnage de Behnaz, jeune diplômée de 25 ans sortant d’une période de stage réussi en Chine dans une des filiales de l’Entreprise que l’histoire découle.. Une majuscule pour cette entreprise, car à mes yeux, elle est un personnage à part entière, archétype de n’importe quelle société, multinationale ou non. Tout comme Behnaz, pétrit d’idée et de rêves pour sa carrière qui va très vite déchanter et connaître l’enfer. Cette dernière est exactement le type de femme ( ou d’homme) qui est détestable. Elle est tellement sûre de sa réussite qu’elle traite les gens alentours comme des moins que rien. On la déteste et je dirais même qu’on adore la détester, mais ce qui lui arrive est tellement cruel qu’on finit par avoir de la sympathie. Qui n’a jamais voulu le meilleur pour sa vie professionnelle ? De primes abords, j’ai eu peur que le livre ne résonne pas et me laisse de marbre, pourtant, je dois bien dire que j’ai très vite enchaîné les pages. Retranscrire une société spécialisée dans le bâtiment, il fallait oser et les nombreuses références et jargon m’ont souvent perdue, mais pourtant, c’est justement ce qui rend crédible le propos et pose les bases solides de ce que veux nous faire comprendre l’auteure. Un peu comme le Loup de Wall Street, la jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde cache un livre surprenant qui montre et démontre par un humour grinçant et des situations cruelles, le vrai jeu de l’Entreprise qui n’hésite pas détruire des gens et parfois des vies. Conclusion, un livre qui déroute mais fait preuve d’un regard perçant et percutant sur le monde de l’entreprise, à la fois juste et glaçant. Pour un premier roman, Camille Cordouan signe un roman exemplaire et mature.
              Lire la suite
              En lire moins
            • delvaseb Posté le 14 Novembre 2018
              Captivant, entraînant, suivez Benhaz à la découverte du monde de l'entreprise, vivez avec elle les turpitudes que celui-ci réservent... Un livre qu'on dévore et qui donne envie d'une suite.
            • lespetiteslecturesdemaud Posté le 23 Juillet 2018
              Ce roman t’offre une plongée en abîme dans les rouages des grandes entreprises. Behnaz est jeune, ambitieuse, talentueuse. En entrant dans cette grande boite, elle est persuadée qu’un brillant avenir s’offre à elle. Elle qui ne ménage ni son temps, ni ses efforts pour faire sa place et donner de la valeur ajoutée à l’entreprise. Elle qui n’hésite pas à mettre sa vie personnelle entre parenthèse, en pause totale meme, pour s’offrir corps et âme au monde des affaires et y faire sa place. Behnaz est touchante. Sa jeunesse, fraîche et naïve, m’a touchée en plein cœur. Elle a cette conviction, comme de nombreux jeunes, qu’elle va pouvoir changer les choses, s’imposer. Qu’elle a un grand avenir dans ce monde-là : celui des sociétés du CAC 40, de l’argent et des contrats, des tableaux et des chiffres, des réunions et des analyses. Mais rapidement Behnaz se heurte aux réalités. Celles de ces personnalités arrivistes, qui n’hésitent pas à te faire un grand sourire en plantant leur couteau dans ton dos, celles des réunionites aiguës qui ne servent à rien si ce n’est à imposer la personnalité qui aura été la plus grande gueule, à défaut d’être efficace ou brillante. Mais après une lutte terrible... Ce roman t’offre une plongée en abîme dans les rouages des grandes entreprises. Behnaz est jeune, ambitieuse, talentueuse. En entrant dans cette grande boite, elle est persuadée qu’un brillant avenir s’offre à elle. Elle qui ne ménage ni son temps, ni ses efforts pour faire sa place et donner de la valeur ajoutée à l’entreprise. Elle qui n’hésite pas à mettre sa vie personnelle entre parenthèse, en pause totale meme, pour s’offrir corps et âme au monde des affaires et y faire sa place. Behnaz est touchante. Sa jeunesse, fraîche et naïve, m’a touchée en plein cœur. Elle a cette conviction, comme de nombreux jeunes, qu’elle va pouvoir changer les choses, s’imposer. Qu’elle a un grand avenir dans ce monde-là : celui des sociétés du CAC 40, de l’argent et des contrats, des tableaux et des chiffres, des réunions et des analyses. Mais rapidement Behnaz se heurte aux réalités. Celles de ces personnalités arrivistes, qui n’hésitent pas à te faire un grand sourire en plantant leur couteau dans ton dos, celles des réunionites aiguës qui ne servent à rien si ce n’est à imposer la personnalité qui aura été la plus grande gueule, à défaut d’être efficace ou brillante. Mais après une lutte terrible au cours de laquelle Behnaz menace de perdre son âme, elle aura peut être finalement la chance de se trouver vraiment. Ce livre m’a touchée à contretemps. Je dois t’avouer qu’en le refermant, j’étais un poil énervé par cette froideur, cette insensibilité. Faut dire que lire ce genre de roman, un dimanche au soleil sur ta terrasse avec les pieds dans la piscine et un verre de rosé dans une main, ne t’aide pas à te mettre dans l’ambiance, c’est certain. Parce que dans la première partie du roman, l’immersion dans cette grosse boite impersonnelle, où les personnalités les plus fragiles sont mises au placard, est glaçante. L’auteure ne t’épargne ni les tableaux Excel, ni le langage "corporate", ni les petites bassesses entre collègues. Tu t’y sens à l’aise comme un poisson sur le sable. Du coup, j’étais incommodée en le lisant, je ne me retrouvais pas dans tant de froideur. Mais après coup, deux ou trois jours après l’avoir lu, c’est la descente aux enfers de Behnaz qui m’est restée. La façon dont elle a lentement, mais violemment, perdue pied dans ce monde si policé mais en même temps si violent. Et la façon dont, finalement, elle va réorienter sa vie. C’est bizarre ce roman, c’est après coup que je l’ai apprécié. Certes l’écriture m’a laissée de marbre, mais il y a quelques vérités au travers de ces pages, que tout ceux qui ont un jour mis un pied dans une grosse boite sauront apprécier à leur juste valeur. Et je ne souhaite qu'une chose à Behnaz, que cette expérience lui ait servie de leçon, pour savoir que la vie est ailleurs et qu'elle puisse s'offrir une existence autrement plus épanouissante !
              Lire la suite
              En lire moins
            • TheBookCarnival Posté le 16 Juillet 2018
              La jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde de Camille Cordouan est un roman saisissant sur le monde du travail en France aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé. Behnaz sort fraîche émoulue de ses études et d’un stage en Chine où elle a réussi à se démarquer brillamment, assez en tout cas pour être recrutée par le prestigieux Groupe SA et rejoindre un poste au siège en France. Behnaz est intelligente, ultra-motivée et ambitieuse. Elle cherchera à faire ses preuves sur les dossiers qui lui sont confiés, ne comptant pas ses heures, s’investissant corps et âme, mais c’est compter sans la perfidie de sa supérieure hiérarchique directe, Nathalie, qui ne reculera devant aucune bassesse pour freiner l’ascension de sa nouvelle collaboratrice. Ah comme ce livre fleure bon l’univers impitoyable que peut être le monde du travail. Camille Cordouan nous dresse à travers ce petit service d’une grande entreprise un portrait au vitriol de ce que le monde du travail peut offrir de pire. Behnaz arrive dans la vie active avec de l’énergie à revendre, elle est gonflée à bloc, et pourtant au fil des pages, on va la voir se dégonfler peu à peu face à l’hostilité que lui opposera sa hiérarchie... La jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde de Camille Cordouan est un roman saisissant sur le monde du travail en France aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé. Behnaz sort fraîche émoulue de ses études et d’un stage en Chine où elle a réussi à se démarquer brillamment, assez en tout cas pour être recrutée par le prestigieux Groupe SA et rejoindre un poste au siège en France. Behnaz est intelligente, ultra-motivée et ambitieuse. Elle cherchera à faire ses preuves sur les dossiers qui lui sont confiés, ne comptant pas ses heures, s’investissant corps et âme, mais c’est compter sans la perfidie de sa supérieure hiérarchique directe, Nathalie, qui ne reculera devant aucune bassesse pour freiner l’ascension de sa nouvelle collaboratrice. Ah comme ce livre fleure bon l’univers impitoyable que peut être le monde du travail. Camille Cordouan nous dresse à travers ce petit service d’une grande entreprise un portrait au vitriol de ce que le monde du travail peut offrir de pire. Behnaz arrive dans la vie active avec de l’énergie à revendre, elle est gonflée à bloc, et pourtant au fil des pages, on va la voir se dégonfler peu à peu face à l’hostilité que lui opposera sa hiérarchie en la personne de Nathalie. Les personnages pourraient paraître caricaturaux et pourtant… Nous avons Nathalie, la chef de service impitoyable qui peut te briser à la moindre contrariété, Boris, le collègue transparent qui est un fourbe tapi dans l’ombre et Fabienne, l’ancienne à qui on a fait des promesses en l’air et qui s’est finalement faite « placardiser». L’auteure nous offre un texte acide sur la perversion, sur les petits jeux de pouvoir et les petites compétitions qui peuvent se jouer au cœur d’un open space, sur les relations malsaines qui se tissent et sur leur effet dévastateur. C’est bien vu et intelligemment écrit. On rit jaune et on lève les yeux au ciel à la lecture de ce roman foisonnant de passages révoltants de réalisme comme de passages frôlant l’absurde tant ce qu’ils relatent est aberrant. J’ai beaucoup aimé le texte dans son ensemble et trouvé le sujet traité fort pertinent. J’ai aimé la façon dont l’auteure adaptait sa plume au récit, passant d’un ton sarcastique à un ton nettement plus grave sur les dernières pages avec subtilité. La jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde est un récit révélateur sur le monde de l’entreprise, un récit ancré dans notre époque. Camille Cordouan y parle avec force du monde du travail, un univers qui peut être un moteur enthousiasmant comme une grande source de désillusion à l’image du parcours en montagnes russes de son héroïne Behnaz. Ce roman est effrayant tant il décrit avec justesse la spirale infernale et la fulgurance du mal-être au travail. La plume insolente de Camille Cordouan en fait un texte décapant.
              Lire la suite
              En lire moins
            • jmdelacomptee Posté le 25 Juin 2018
              Au premier abord, on peut se dire qu'il s'agit d'un roman sur l'entreprise, ce qui n'est d'ailleurs pas si fréquent. Puis, à la lecture, on s'aperçoit vite qu'il s'agit de bien autre chose : de l'aventure poignante d'une jeune femme remplie d'une ambition parfaitement justifiée et qui se heurte aux obstacles de toute vie sociale : la jalousie, la méchanceté, la bêtise, la lâcheté, le poids des hiérarchies aveugles, la solitude. Roman lucide, donc, mais pas désespérant ni désespéré, au contraire. D'une part grâce au style, simple mais vif, fluide et élégant, plein d'un humour discret qui déclenche même des rires. Et d'autre part grâce au tempérament sensible et émouvant de l'héroïne, et à la conclusion du récit. En ce qui me concerne, j'ai lu le roman en deux jours, et l'ai relu une semaine plus tard avec le même plaisir (c'est ce que je fais avec tous les romans qui me plaisent).

            les contenus multimédias

            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.