Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258143340
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 140 x 225 mm

La Reine des mers

La Saga des Vikings : livre 2

Marion ROMAN (Traducteur)
Date de parution : 03/10/2019
L’ÉPOPÉE CONTINUE...

Ragnvald de Møre règne désormais sur le comté de Sogn. Les batailles menées au nom du roi Harald de Norvège l’éloignent cependant la plupart du temps de ses terres, ce dont profitent certains de ses proches pour tenter d’affaiblir son pouvoir. Svanhild, sa soeur, mène quant à elle la vie...

Ragnvald de Møre règne désormais sur le comté de Sogn. Les batailles menées au nom du roi Harald de Norvège l’éloignent cependant la plupart du temps de ses terres, ce dont profitent certains de ses proches pour tenter d’affaiblir son pouvoir. Svanhild, sa soeur, mène quant à elle la vie aventureuse dont elle rêvait aux côtés de Solvi, ennemi juré de Ragnvald. Mais cette liberté à un prix. L’ambition sans limites de Solvi le pousse en effet à reprendre la mer, au détriment de la santé de leur fils. Et tandis que la rébellion gronde face au projet du roi Harald d’unifier le pays, Ragnvald conçoit un plan pour en finir avec leurs opposants et ramener Svanhild à ses côtés…

Puisant dans un des textes fondateurs de la littérature scandinave, Linnea Hartsuyker nous brosse les portraits d’un frère et d’une soeur épris d’idéal, sur fond de naissance d’une nation. Intrigues politiques, liaisons romantiques, violence, héroïsme et aventures sont autant d’ingrédients de cette saga historique aussi haletante que documentée, qui met en avant, dans cet épisode, les talents de stratèges et de guerrières de ses personnages féminins. Pour tous les amateurs d’Outlander ou de Game of Thrones !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258143340
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 592
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elamia Posté le 25 Janvier 2020
    Linnea Hartsuyker nous propose de poursuivre l'épopée de Ragnvald, mais dans ce second tome, c'est sa sœur Svanhild qui fait ses preuves en tant que véritable reine des mers. Aux côtés de Solvi, le pire ennemi de son frère, Svanhild a acquis une assurance et une maîtrise irréprochable de la navigation. Tous deux sillonnent les mers, à la recherche de ressources à piller et de terres à conquérir. De son côté, Ragnvald est devenu roi de Sogn et le capitaine favori du roi Harald. Lié par serment à son roi, cette vie de servitude commence à lui peser. Ragnvald et sa sœur aspirent tous deux à un repos bien mérité, entouré de leur famille, sur une terre fertile qu'ils protégeraient des pillards. Mais l'on devine très vite que ce n'est pas encore leur wyrd, leur destinée. Selon la prophétie, Ragnvald finira par sacrifier sa vie pour voir le rêve de Harald s'accomplir : bâtir une norvège unifiée sous la bannière d'un seul roi. Quand à Svanhild, son rêve se voit délité par une perte inconsolable. A travers cette trilogie, inspirée des sagas islandaises, Linnea Hartsuyker renoue avec ses origines nord-européennes. Elle a mené de nombreuses recherches et s'inspire des rares sources écrites pour... Linnea Hartsuyker nous propose de poursuivre l'épopée de Ragnvald, mais dans ce second tome, c'est sa sœur Svanhild qui fait ses preuves en tant que véritable reine des mers. Aux côtés de Solvi, le pire ennemi de son frère, Svanhild a acquis une assurance et une maîtrise irréprochable de la navigation. Tous deux sillonnent les mers, à la recherche de ressources à piller et de terres à conquérir. De son côté, Ragnvald est devenu roi de Sogn et le capitaine favori du roi Harald. Lié par serment à son roi, cette vie de servitude commence à lui peser. Ragnvald et sa sœur aspirent tous deux à un repos bien mérité, entouré de leur famille, sur une terre fertile qu'ils protégeraient des pillards. Mais l'on devine très vite que ce n'est pas encore leur wyrd, leur destinée. Selon la prophétie, Ragnvald finira par sacrifier sa vie pour voir le rêve de Harald s'accomplir : bâtir une norvège unifiée sous la bannière d'un seul roi. Quand à Svanhild, son rêve se voit délité par une perte inconsolable. A travers cette trilogie, inspirée des sagas islandaises, Linnea Hartsuyker renoue avec ses origines nord-européennes. Elle a mené de nombreuses recherches et s'inspire des rares sources écrites pour écrire sa propre histoire du roi Harald. Elle prend quelques libertés pour simplifier la compréhension de ses lecteurs, et insuffler un peu d'amour, un cocktail toujours efficace. Elle recommande sans vergogne de ne pas trop nous documenter sur les faits historiques, notamment sur les récits de Snorri Sturluson, sous peine de voir son intrigue spoliée. L'écriture, ou du moins, la traduction est vraiment réussie. Le vocabulaire employé est soutenu, recherché. Les tactiques de navigation décrites avec précision, on sent que le récit est l'aboutissement de recherches denses sur le sujet. Les dialogues sont percutants. L'autrice s'attarde longuement sur la psyché des personnages, sur leurs sentiments. Toutes les vicissitudes de leurs vies sont détaillées dans le moindre détail. Les portraits des personnages principaux ou secondaires sont brossés avec un grand sens du détail. Bref, Linnea Hartsuyker sait où elle va et elle nous emmène avec elle sur les traces de ces guerriers du nord aux rêves et aspirations opposés. Des amitiés sont mises à mal, tandis que des serments de loyauté sont renforcés sous le joug de sacrifices. Le suspens est ménagé sous la forme d'alliances politiques et stratégiques, fomentées au grand jour ou dans le plus grand secret. On s'y perdrait presque, tant les revirements de situation sont nombreux. J'apprécie l'absence d'un manichéisme trop prononcé. Linnea Hartsuyker ménage l'effet de surprise. Certains personnages placés pourtant du côté des « bons », comme Harald, vont se montrer cruels et des ennemis, comme Solvi, nous inspirer de la pitié et nous émouvoir. D'autres, en revanche, vont demeurer égaux à eux-mêmes et trahir à tout va. Ce qui, dans une société très à cheval sur les notions d'honneur et de parjure, vont occasionner vous vous en doutez de sérieux problèmes. J'ai vraiment apprécié l'évolution de Svanhild, qui malgré sa peine, prend les choses en main et trace sa route avec courage. Un second tome rythmé et surprenant à bien des égards, qui poursuit les ambitions du tome précédent. Vivement la conclusion.
    Lire la suite
    En lire moins
  • eemmaabooks Posté le 24 Novembre 2019
    J’ai beaucoup aimé retrouver cet univers et les personnages qui m’avaient manqué. Le récit et la narration ont vraiment gagné en maturité et en crédibilité. Il manquait juste une intrigue un peu plus approfondi pour que je dévore encore plus ce roman. J’espère que le troisième sera le bon!
  • culturevsnews Posté le 7 Octobre 2019
    La trilogie viking a été comparée a Game of Thrones, ce qui, d'une certaine manière, est compréhensible. Les deux se composent d'une série de pages assemblées de fibres de bois moulues reliées par de lourdes couvertures et des dos. Les deux sont de dimensions rectangulaires et portables. Et tous deux sont des broyeurs d'araignées de première qualité si vous tombez sur un arachnide particulièrement agressif qui se précipite sur le sol de la cuisine. D'un autre côté, c'est injuste. Game of Thrones est une série si bien établie et si populaire que ces comparaisons peuvent mener à la déception, à la frustration et même à des furoncles. La Reine des mers est le deuxième livre ici et il se déplace aussi vite (avec les mêmes frissons, frissons, et chaos norvégien) que le premier. L'auteure Linnea Hartsuyker donne vie aux personnages avec une telle vivacité que l'on peut pratiquement sentir les harengs marinés et entendre les cris d'agonie des membres et des phalanges des pioches de combat. Notre héros Ragnvald fait la guerre au roi Harald alors que sa sœur, Svanhild, navigue sur une mer agitée avec son plus grand ennemi, Solvi Hunthiofsson. Mais ces situations sont appelées à changer. Comme tout... La trilogie viking a été comparée a Game of Thrones, ce qui, d'une certaine manière, est compréhensible. Les deux se composent d'une série de pages assemblées de fibres de bois moulues reliées par de lourdes couvertures et des dos. Les deux sont de dimensions rectangulaires et portables. Et tous deux sont des broyeurs d'araignées de première qualité si vous tombez sur un arachnide particulièrement agressif qui se précipite sur le sol de la cuisine. D'un autre côté, c'est injuste. Game of Thrones est une série si bien établie et si populaire que ces comparaisons peuvent mener à la déception, à la frustration et même à des furoncles. La Reine des mers est le deuxième livre ici et il se déplace aussi vite (avec les mêmes frissons, frissons, et chaos norvégien) que le premier. L'auteure Linnea Hartsuyker donne vie aux personnages avec une telle vivacité que l'on peut pratiquement sentir les harengs marinés et entendre les cris d'agonie des membres et des phalanges des pioches de combat. Notre héros Ragnvald fait la guerre au roi Harald alors que sa sœur, Svanhild, navigue sur une mer agitée avec son plus grand ennemi, Solvi Hunthiofsson. Mais ces situations sont appelées à changer. Comme tout lecteur éduqué de Hägar l'Horrible le sait, les Vikings sont un peuple fier et ils ont facilement le nez hors de l'ordinaire. Cela signifie qu'avant que vous puissiez crier : "Valhalla, j'arrive !" il y aura beaucoup de trahisons, de trahisons, de doubles-croix et de trahisons sans fausseté. L'intrigue est plus pointue que les points effilés au sommet d'un casque à cornes et les pages passent plus vite qu'Adrian Peterson en chargeant vers la zone d'en-but au U.S. Bank Stadium dans le centre de Minneapolis. La Reine des mers est une digne suite d'une belle série que même Odin, chef des Asgards, donnerait deux fois le pouce en l'air. Note : 9 /10
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.