Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262067731
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 120 x 190 mm

La terreur. Vérités et légendes

Date de parution : 14/09/2017
Cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau la Terreur, et au-delà, la Révolution française, période-clef de notre histoire contemporaine, dont il est un épisode décisif.
La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S’il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II... La « terreur » est le meilleur concept politique français à l’exportation : terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste… alors que les historiens ne s’accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S’il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), avec l’exécution de Robespierre, une multitude de questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté ? Qui a utilisé le terme, et dans quel but ? Doit-on l’écrire avec une majuscule ? Est-elle le produit d’une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir ?
A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l’œuvre de la Révolution ? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines, en Europe et en Amérique ? Plus de deux cents ans après les faits, il est temps de faire le tri entre la légende et la vérité, afin de mieux comprendre ce que fut la Révolution, période clé de notre histoire nationale.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262067731
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 120 x 190 mm

Ils en parlent

"Un petit volume piquant et plein d'érudition (...)."
Jean Sévillia / Le Figaro Magazine
En 32 questions efficacement rédigées, nourries des travaux récents, Jean-Clément Martin réussit tout d'abord à démonter les légendes.
L'Histoire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Chestakova Posté le 1 Janvier 2020
    1792-1794, des massacres de septembre à Thermidor, l'historiographie et la mémoire collective identifient une période sanglante, dont les responsables seraient Robespierre et ses proches. Après la chute du roi, face à la guerre aux frontières et dans les provinces, la construction d'un nouvel Etat peine à se concrétiser, la terreur prend forme dans ces vides loin de toute décision légale.... Jean Clément Martin tente de faire le point sur la part du mythe en faisant le tri entre la légende et la vérité. Un petit livre qui donne envie d'aller plus loin.
  • talou61 Posté le 15 Septembre 2017
    Je ne peux jamais résister à un livre de Monsieur J.-C. Martin : c'est un historien sérieux, impartial et dont l'écriture est très abordable. Dans ce livre, il a collationné toutes les études sur la terreur et les incidences sur les systèmes politiques mis en place postérieurement à la Révolution française.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…