Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258092532
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1664
Format : 132 x 198 mm

La Trilogie martienne - Nouv. ed.

Date de parution : 16/02/2012

 Cette trilogie constitue un éco-thriller palpitant qui a été honorée de nombreux et prestigieux prix littéraires.

Demain. Cent pionniers s'envolent pour Mars. Ils devront l'explorer, survivre sur cette planète usée et hostile.
Si l'homme ne peut s'y adapter, il faudra adapter Mars à l'homme :: créer l'atmosphère, bâtir les cités, transformer les déserts en prairies, la glace en océans. Par-delà les difficultés ou les conflits idéologiques,...

Demain. Cent pionniers s'envolent pour Mars. Ils devront l'explorer, survivre sur cette planète usée et hostile.
Si l'homme ne peut s'y adapter, il faudra adapter Mars à l'homme :: créer l'atmosphère, bâtir les cités, transformer les déserts en prairies, la glace en océans. Par-delà les difficultés ou les conflits idéologiques, c'est un monde nouveau que l'on invente. Jusqu'à l'émancipation de la tutelle d'une Terre de moins en moins souveraine. 


Kim Stanley Robinson a consacré presque deux décennies à ses recherches sur Mars, en abordant des domaines aussi variés que l’astrophysique, l’économie, la sociologie, la physique des matériaux ou la botanique. Cette Trilogie martienne, saluée dès sa parution comme une œuvre visionnaire, couronnée par les plus prestigieux prix littéraires (Hugo, Nebula, British SF Award, Locus, etc.) est ici réunie pour la première fois en un seul volume.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258092532
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1664
Format : 132 x 198 mm
Omnibus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Haulle Posté le 8 Novembre 2019
    Une incroyable trilogie, dans cette belle collection d'Omnibus, où le rêve fou de terraformer mars, se confronte à l'ambivalence humaine, d'à la fois modifier son environnement à sa convenance en mobilisant une géo-ingénierie pour rendre cette planète habitable au delà des dômes où se concentrent les premiers colons et de l'autre être épris d'un besoin de conserver cet univers minéral dans son état original, car oui, même un environnement minéral et sans vie (en est-on certain ?), mérite qu'on le préserve du développement sans fin des cités humaines. Une très belle projection de nos tourments terrestres à l'autre bout du système solaire. Imagination stimulée garantie.
  • DrCornelius Posté le 28 Octobre 2019
    Excellent, réalisme et optimisme tempéré, le meilleur roman de l'auteur. Joindre en annexe le recuel de nouvelles "les Martiens". Il se relit avec le même plaisir vingt années après ...
  • Edouard_Jhil Posté le 11 Juin 2019
    Ouf ! 1664 pages d'une incroyable aventure martienne, une foultitude de personnages sur plus de deux siècles d'histoire, une vraie épopée de futurologie, mais un style littéraire, il faut bien l'avouer, assez lourd et parfois rebutant. Passionnant, mais à réserver aux lecteurs aguerris😊.
  • finitysend Posté le 5 Septembre 2016
    A mon humble avis ce n'est pas tant de la hard science que de la SF réaliste . En tous cas c'est ahurissant et ça ouvre des perspectives immenses au lecteur . Voici clairement un de ces cycles que l'on habite pendant la lecture , et un de ceux qui sont incontestablement habités par leurs personnages . Ce n'est pas un recueil de textes , c'est un vaste terrarium qui contient un monde dans toute sa complexité . Mais peut-être trop long pour certains , c'est néanmoins une fresque époustouflante d'une présence fabuleuse qui plonge dans les moindres détails et dans l'intimité d'un remarquable nombre de personnages ! Le premier tome de la trilogie martienne , le premier d'un cycle de quasiment 3ooo pages avec les annexes ! C'est long ! Mais pas de doute c'est le seul moyen de découvrir la planète Mars dans tous ses états : passés ... présents et futurs . Avant de parler de mars soulignons que l'auteur prospecte tous azimuts : le politique ... la géopolitique- on est très loin dans un monde multipolaire , ainsi que la médecine .. la robotique ... l'informatique ... l'ingénierie ... la climatologie ... la sociologie , la planétologie ..les théories autour de la... A mon humble avis ce n'est pas tant de la hard science que de la SF réaliste . En tous cas c'est ahurissant et ça ouvre des perspectives immenses au lecteur . Voici clairement un de ces cycles que l'on habite pendant la lecture , et un de ceux qui sont incontestablement habités par leurs personnages . Ce n'est pas un recueil de textes , c'est un vaste terrarium qui contient un monde dans toute sa complexité . Mais peut-être trop long pour certains , c'est néanmoins une fresque époustouflante d'une présence fabuleuse qui plonge dans les moindres détails et dans l'intimité d'un remarquable nombre de personnages ! Le premier tome de la trilogie martienne , le premier d'un cycle de quasiment 3ooo pages avec les annexes ! C'est long ! Mais pas de doute c'est le seul moyen de découvrir la planète Mars dans tous ses états : passés ... présents et futurs . Avant de parler de mars soulignons que l'auteur prospecte tous azimuts : le politique ... la géopolitique- on est très loin dans un monde multipolaire , ainsi que la médecine .. la robotique ... l'informatique ... l'ingénierie ... la climatologie ... la sociologie , la planétologie ..les théories autour de la mémoire ... la génétique , le thème de l'ascenseur spatial , les traitements de longévité … C'est vrai que c'est long , mais c'est vivant et réel . Même si c'est une aventure en compagnie de connaissances intimes , c'est quand même un peu une épreuve , mais : sachez-le : Il n'y a rien de mieux que la trilogie martienne ! -sourire- Dans ce tome la terraformation est encore à ses balbutiements . Elle ne passera réellement un seuil , que au second tome alors que la planète rouge verdira progressivement . Les cent premiers colons font leur premier vol , arrivée et exploration de mars , essor de la conquête de cet environnement hostile avec tensions et rivalités politiques et idéologiques ... La colonisation se développe entre équilibre et anarchie ... entre oppression et liberté .. entre colons visibles et clandestins et enfin entre rouges et verts ... Cependant et avant tout , c'est une fabuleuse exploration des environnements martien actuels en compagnie de personnages compétents en planétologie et écosystèmes ( naturels et artificiels ) . Par ailleurs la terre poursuit sa descente aux enfers et on se paye une tranche d'apocalyptique au passage , même si ce n'est pas la fin du monde , mais que cela y ressemble un peu beaucoup. C'est suffisamment problématique pour que les terriens songe à faire leurs valises histoire de recommencer leurs bêtises ailleurs … si on les laisse faire . Dans le second tome la terraformation passe un seuil et la planète verdie progressivement ( des Lichens .. algues ...) , sans que l'atmosphère soit réellement respirable. La planète se réchauffe grâce aux organismes biologiques , mais aussi grâce à l'ingénierie spatiale , aux usines à effet de serre et à la géothermie etc. .. Le clivage entre les rouges et les verts s'intensifie . Avec le tome trois de la trilogie martienne : Après les plantes .. , mars franchit un cap comme le titre l'indique le titre : Mars la bleue . C'est une fresque d'une présence fabuleuse qui plonge dans les moindres détails et dans l'intimité d'un remarquable nombre de personnages , comme je le soulignais plus haut . Mais c'est avant tout et complètement , une formidable invitation au voyage , qui embarque le lecteur dans un monde absolument réel . C'est en effet un véritable voyage , et c'est certainement un des plus puissant récits de terraformation d'un monde , que l'on puisse lire dans n'importe qu'elle langue . L'auteur a produit ici un texte de SF réaliste qui est tout simplement incroyable et réaliste à l'extrême . Un véritable travail de titan que l'auteur a fourni et qui est à mettre en rapport avec celui que nécessiterait la terraformation d'un monde –sourires- . Cependant aussi documenté que soient ces textes et son auteur , un facteur crucial n'est pas évoqué dans ces pages . C'est celui des basculements cycliques de la planète rouge sur son axe . C'est un problème certes sur le très long terme , mais qui hypothèque nécessairement tout projet potentiel de terraformation martien à moins de mobiliser des technologies qui seraient du ressort de l'ingénierie spatiale … Mais je veux bien concevoir et admettre que ces textes soient déjà assez longs _-sourires- Donc , bon ok … La réflexion de l'auteur a émergée au préalable , dans un texte plus ancien , pas forcément très connu et qui est fort sympathique pourtant : , Les menhirs de glace , chez Folio . Je signale aussi le recueil de nouvelles intitulé , Les martiens , ( chez Pocket ) qui contient quelques textes infiniment agréables et qui développent des points de détails sur cette trilogie . Ce recueil est Impeccable pour se faire un petit weekend sur Mars ou même pour explorer l'univers sans se plonger d'emblée dans cette longue aventure .
    Lire la suite
    En lire moins
  • TmbM Posté le 15 Mai 2016
    Trois romans composent cette trilogie. Bah oui, forcément. Mars la rouge, Mars la verte et Mars la bleue. La trilogie martienne retrace l'histoire de la colonisation et de la terraformation de Mars ainsi que le destin des cent premiers colons et de leurs descendants. Mais ce n'est pas tout, loin de là. En effet, il y a un projet bien plus ambitieux derrière cette idée. Comme les colons arrivent sur une planète vierge et doivent partir de rien, comme ils ont la possibilité de recommencer sans les erreurs passées, Robinson se lance dans le vaste projet de reprendre l'Histoire, de la corriger et de lui faire prendre une toute nouvelle tournure. Cette histoire de terraformation est donc presque un prétexte pour aborder une foultitude d'autres sujets, de la politique à la sociologie, de la géologie à la philosophie, de la science à la religion. Et de refaire l'Histoire. Pour faire simple, n'ayons pas peur des mots, l'auteur joue à Dieu sur sa planète. Lisez la suite sur mon blog :
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.