En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le gang des prodiges - tome 01

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266283403
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 608
        Format : 140 x 225 mm
        Le gang des prodiges - tome 01

        Guillaume FOURNIER (Traducteur)
        Date de parution : 01/02/2018
        Découvrez Renegades, le nouveau roman de Marissa Meyer : une histoire d’amants maudits dans un monde de super-héros, du point de vue des méchants !
         
        Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d’hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains. Ils font désormais régner la paix et la justice. Mais les super-vilains n’ont pas disparu… Parmi eux, Nova, qui a dédié sa vie à la lutte contre... Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d’hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains. Ils font désormais régner la paix et la justice. Mais les super-vilains n’ont pas disparu… Parmi eux, Nova, qui a dédié sa vie à la lutte contre les Renégats, responsables de la mort de sa famille.
        Prête à tout, elle se fait passer pour l’un d’entre eux et infiltre leur repaire afin de les espionner. Mais lorsqu’elle se lie d’amitié avec le fils adoptif des deux principaux Renégats, ses certitudes vacillent…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266283403
        Code sériel : PKJN
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 608
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        19.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • FlorianeB Posté le 7 Juin 2018
          Bonne lecture (idéale pour l'été) malgré une histoire qui sent un peu le réchauffé (X-Men, Power Club) et beaucoup de passages inutiles. Comme chez les X-Men, pendant longtemps les individus dotés de pouvoirs étaient vus comme des abominations de la nature par les individus lambda et devaient se cacher. Mais, pendant vingt ans, le monde est tombé entre les mains des super-vilains qui ne voulaient plus avoir à se cacher et qui ont semé le désordre pour cela. Des super-héros se sont alors regroupés pour former les Renégats afin de lutter contre les super-vilains et reprendre en main le monde en assurant sa sécurité et par la même occasion être au pouvoir. Les super-vilains, la plupart d'entre eux tués par les Renégats, ont donc étaient mis au ban de la société, vivant comme des parias, formant ainsi le groupe des Anarchistes. Parmi eux, Nova qui hait les Renégats qu'elle juge coupables du meurtre des ses parents et de sa petite soeur dix ans auparavant. Ainsi, quand l'occasion de se venger se présente, elle n'hésite pas et décide d'infiltrer les Renégats afin de mieux connaître ses ennemis pour parvenir à les éliminer. Sauf que ses convictions vont peu à peu changer au... Bonne lecture (idéale pour l'été) malgré une histoire qui sent un peu le réchauffé (X-Men, Power Club) et beaucoup de passages inutiles. Comme chez les X-Men, pendant longtemps les individus dotés de pouvoirs étaient vus comme des abominations de la nature par les individus lambda et devaient se cacher. Mais, pendant vingt ans, le monde est tombé entre les mains des super-vilains qui ne voulaient plus avoir à se cacher et qui ont semé le désordre pour cela. Des super-héros se sont alors regroupés pour former les Renégats afin de lutter contre les super-vilains et reprendre en main le monde en assurant sa sécurité et par la même occasion être au pouvoir. Les super-vilains, la plupart d'entre eux tués par les Renégats, ont donc étaient mis au ban de la société, vivant comme des parias, formant ainsi le groupe des Anarchistes. Parmi eux, Nova qui hait les Renégats qu'elle juge coupables du meurtre des ses parents et de sa petite soeur dix ans auparavant. Ainsi, quand l'occasion de se venger se présente, elle n'hésite pas et décide d'infiltrer les Renégats afin de mieux connaître ses ennemis pour parvenir à les éliminer. Sauf que ses convictions vont peu à peu changer au contact d'Adrian, le fils des deux dirigeants des Renégats... En bref, une bonne critique de la société parfaite et contrôlée version super-héros. Pas mal d'actions et de rebondissements malgré beaucoup de longueurs toutefois (et ce n'est que le tome 1 !).
          Lire la suite
          En lire moins
        • Sio Posté le 28 Mai 2018
          J'ai attaqué ce roman sans grande conviction et, finalement, ça a été un gros coup de coeur. J'ai été emballée par l'univers, riche en super-héros et qui propose de très intéressantes réflexions. J'ai également apprécié la galerie de personnages, très matures et qui vont s'interroger justement sur tous ces points qui fâchent. La conclusion, quoi qu'un peu attendue, est néanmoins magistrale et m'a convaincue de lire la suite !
        • Nehilis Posté le 23 Mai 2018
          Gatlon, ville dirigée par le conseil des Renégats, groupe de super-héros ayant sauvé le monde d’Ace Anarchy, le super-vilain qui avait plongé le monde dans le chaos. Ils sont aimés et respecté par le peuple qui les vénèrent, même si les supers-pouvoirs suscitent encore la méfiance de certains. Pourtant, le groupe des Anarchistes n’a pas disparu. Ils sont fichés et vivent dans le métro abandonné depuis des années. Nova est la seule dont la vraie identité reste inconnue. Sa mission devient rapidement d’infiltrer les rangs ennemis où elle rencontre l’équipe Adrian, fils des deux leaders du conseil des Renégats. Elle prend petit à petit conscience que l’opposition entre son camp et le sien sont peut-être plus compliquées qu’elle ne l’a toujours cru. J’ai bien aimé les personnages principaux, malgré le fait qu’Adrian soit vraiment benêt par moment. Nova est rapidement tiraillée entre son besoin de vengeance et le constat que les Renégats ne sont peut être pas si terribles. Sa loyauté envers sa famille, les Anarchistes (Honey, Ingrid, Winston et Phobie) est totale, mais ils en viennent à douter d’elle. Adrian a également un dilemme qui le place dans une position assez compliquée. Ils mentent tous les deux à leur entourage... Gatlon, ville dirigée par le conseil des Renégats, groupe de super-héros ayant sauvé le monde d’Ace Anarchy, le super-vilain qui avait plongé le monde dans le chaos. Ils sont aimés et respecté par le peuple qui les vénèrent, même si les supers-pouvoirs suscitent encore la méfiance de certains. Pourtant, le groupe des Anarchistes n’a pas disparu. Ils sont fichés et vivent dans le métro abandonné depuis des années. Nova est la seule dont la vraie identité reste inconnue. Sa mission devient rapidement d’infiltrer les rangs ennemis où elle rencontre l’équipe Adrian, fils des deux leaders du conseil des Renégats. Elle prend petit à petit conscience que l’opposition entre son camp et le sien sont peut-être plus compliquées qu’elle ne l’a toujours cru. J’ai bien aimé les personnages principaux, malgré le fait qu’Adrian soit vraiment benêt par moment. Nova est rapidement tiraillée entre son besoin de vengeance et le constat que les Renégats ne sont peut être pas si terribles. Sa loyauté envers sa famille, les Anarchistes (Honey, Ingrid, Winston et Phobie) est totale, mais ils en viennent à douter d’elle. Adrian a également un dilemme qui le place dans une position assez compliquée. Ils mentent tous les deux à leur entourage en croyant profondément être du bon coté. Je trouve que c’est intéressant. Les personnages secondaires sont vraiment chouettes également, j’adore les Anarchistes et les Renégats, mon chouchou étant le petit Max. Ils y a une diversité de caractères et de pouvoirs vraiment appréciables. De plus, le monde qui pourrait paraître manichéens au premier abord ne l’est pas du tout. De chaque coté, il y a des gens honnêtes, qui se battent pour ce qu’ils croient juste ainsi que des personnages qui abusent de leurs pouvoirs ou se laissent emporter sur une voix dangereuse, sans vraiment s’en rendre compte. Le fait que les « Gentils » et les « Méchants » soient clairement définis dès le début aurait pu être un problème. Et pourtant, on sent que cela se complique des deux cotés. Quelles sont les réelles motivations des « Méchants »? Les Prodiges sont-ils nocifs à la société? Le tableau qui se dessine est plus complexe qu’il ne le semble au premier abord. Je suis une grande fan d’histoires avec des personnages type X-men, ce qui a dont beaucoup joué dans mon appréciation de l’univers. J’ai lu ce livre très rapidement sans avoir envie de le lâcher une minute. Il y des défauts comme une trop grande facilité pour Nova à gagner la confiance des Renégats (notamment Ruby, Oscar et Adrian), mais je me suis amusée comme une petite folle. Les entraînements, la tension liée aux mensonges de chacun et les complots m’ont vraiment prise dans l’histoire. Je ne vais pas entrer plus dans les détails, car je trouve qu’il faut découvrir tout cela au fil de la lecture. J’ai beaucoup aimé cette histoire et j’attends la suite avec impatience, même si le final n’était pas vraiment difficile à deviner. Un lecture très sympa et divertissante qui se lit très rapidement!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Calimero25 Posté le 13 Mai 2018
          Je suis ressortie un peu mitigée de ma lecture puisque tout le long du livre, j'ai eu du mal de "choisir" un camp. A savoir les Renégats ou les Anarchistes. Chacun d'eux ont une vision bien différente de ce qu'est la liberté et on suit ces deux visions différentes grâce à nos deux personnages principaux: Nova et Adrian. Nova est la nièce du leader des Anarchistes et à vu ses parents et sa sœur se faire tuer alors que les Renégats avaient promis de les protéger. Elle voue donc une profonde rancœur envers ces derniers et aspire à la vengeance. Adrian est le fils adoptifs de deux des Renégats ayant mis fin à la violence des Anarchistes et il n'inspire qu'à la justice et à trouver qui à tué sa mère. Chacun d'eux à une vision bien différente de ce qu'est et peu être le monde. Et c'est pour cela que je n'ai pas pu me positionner d'un côte où de l'autre puisque chacun des deux camps à de bonnes idées. Il n'en reste que ce fût une lecture agréable mais à la fin du livre le côté devient un "super héro" m'a un peu saoulé. Je ne sais pas si je lirai la suite!
        • Melissa-Macy Posté le 11 Mai 2018
          En ouvrant Le Gang des Prodiges, Tome 1, le lecteur pénètre immédiatement dans un récit au rythme soutenu et à l'intrigue palpitante dans le pur esprit des Comics MARVEL. Dans cette histoire racontée à deux voix, on suit tout d'abord Nova, alias Nightmare dont le toucher plonge ses adversaires dans d'affreux cauchemars, une jeune fille rongée par la colère, la tristesse et l'amertume. Nova ne vit que pour se venger des Renégats, une bande de super-héros justiciers, qu'elle tient pour responsable de la mort de ses parents. Pour elle, cette organisation incarne le mensonge, la trahison et, surtout, les illusions perdues. Membre d'une faction adverse composée de super-vilains, la jeune fille réussit à infiltrer les Renégats lors de sélections d'embauche. A cette occasion, elle rencontre Adrian, le fils adoptif de deux des membres fondateurs de ce mouvement. Avec ses côtés, la soif de vengeance de la jeune fille va à la fois prendre forme mais aussi vaciller... Grâce à la voix d'Adrian, le lecteur suit l'aventure depuis un tout autre point de vue, celui d'un jeune homme en quête de réponses comme d'identité qui ne voit sa position au sein des Renégats que comme un privilège dû aux liens familiaux qui l'unissent... En ouvrant Le Gang des Prodiges, Tome 1, le lecteur pénètre immédiatement dans un récit au rythme soutenu et à l'intrigue palpitante dans le pur esprit des Comics MARVEL. Dans cette histoire racontée à deux voix, on suit tout d'abord Nova, alias Nightmare dont le toucher plonge ses adversaires dans d'affreux cauchemars, une jeune fille rongée par la colère, la tristesse et l'amertume. Nova ne vit que pour se venger des Renégats, une bande de super-héros justiciers, qu'elle tient pour responsable de la mort de ses parents. Pour elle, cette organisation incarne le mensonge, la trahison et, surtout, les illusions perdues. Membre d'une faction adverse composée de super-vilains, la jeune fille réussit à infiltrer les Renégats lors de sélections d'embauche. A cette occasion, elle rencontre Adrian, le fils adoptif de deux des membres fondateurs de ce mouvement. Avec ses côtés, la soif de vengeance de la jeune fille va à la fois prendre forme mais aussi vaciller... Grâce à la voix d'Adrian, le lecteur suit l'aventure depuis un tout autre point de vue, celui d'un jeune homme en quête de réponses comme d'identité qui ne voit sa position au sein des Renégats que comme un privilège dû aux liens familiaux qui l'unissent aux membres éminents des Renégats. Désireux de prouver sa valeur, Adrian œuvre en solo comme en secret sous le nom de La Sentinelle, un super-héros énigmatique doté de multiples pouvoirs. Au cours de l'une de ses interventions, il affronte Nightmare dont les citations lui rappelle les circonstances de la mort de sa mère biologique. Dès lors, le jeune homme n'aura de cesse de la traquer afin d'obtenir de plus amples informations sur ce terrible événement. Bien sûr, il ne sait pas que celle qu'il pourchasse n'est autre que sa nouvelle partenaire... Ensemble, Nova et Adrian vont nous immerger dans une aventure peuplées de rebondissements, d'actions et de surprises au sein d'un univers à la fois crédible et particulièrement bien réussi. La dimension dystopique apporte un questionnement sur les valeurs du Bien et du Mal, sur les concepts de loyauté et de dévouement ainsi que sur la nécessité ou non de posséder des pouvoirs pour devenir un super-héros. Le style de l'auteure est simple et efficace comme souvent dans les romans YA. Mon seul petit bémol : une fin sortie un peu du chapeau... En tout cas, j'ai passé un excellent moment avec ce livre qui marque le commencement d'une saga vraiment sympa, certes peu originales mais terriblement bien construite. Avis aux amateurs de X-Men et autre Comics, ce roman est pour vous.
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com