Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221254738
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 200 mm
Le Goût du temps dans la bouche
Collection : L'Incendie
Date de parution : 06/01/2022
Éditeurs :
Robert Laffont

Le Goût du temps dans la bouche

Collection : L'Incendie
Date de parution : 06/01/2022

Un roman choral vibrant sur les liens du sang et leurs secrets, sur ces attaches que l'on porte dans notre chair, sur ces morceaux épars de tendresse, de peine et de drôlerie qui nous rendent vivants.

Rentrée Littéraire d'Hiver 2022

 

Nico s'est exilé en Suède et a coupé les ponts avec sa famille. Sa grand-tante Suzanne est la seule à qui il a laissé une place dans sa vie. Et...

Nico s'est exilé en Suède et a coupé les ponts avec sa famille. Sa grand-tante Suzanne est la seule à qui il a laissé une place dans sa vie. Et elle compte bien l'avoir auprès d'elle pour fêter ses cent ans. Entre eux s'est tissé un lien puissant, dont ni...

Nico s'est exilé en Suède et a coupé les ponts avec sa famille. Sa grand-tante Suzanne est la seule à qui il a laissé une place dans sa vie. Et elle compte bien l'avoir auprès d'elle pour fêter ses cent ans. Entre eux s'est tissé un lien puissant, dont ni l'un ni l'autre ne soupçonne l'origine.
Depuis un siècle, une voix traverse les époques, désespérant de se faire entendre. Celle d'un fantôme qui hante chacun des membres de cette famille. Une voix qu'il faudra écouter pour rassembler les pièces du puzzle et se tourner, enfin, vers la lumière.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221254738
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • flora5929 Posté le 6 Avril 2022
    Une histoire de famille très agréable à lire ! Une famille touchée par un secret de famille qui date de 1913, par un drame galement qui a lieu en 2010 et un départ d'un des memebres de la famille. On retrouve Nico exilé en Suède, un personnage très humain qui essaie de maintenir à distances ses souvenirs et de se bâtir une nouvelle vie. Il y a aussi et surtout tante Suzanne, un peresonnage généreux qui essaie de maintenir les liens familiaux et qui est la méoire de la famille. Nous avons aussi Prudence, André..... Séverine Vidal nous raconte plusieurs histoires dans ce roman en alternant les époques et différents points de vue anec, néanmoins, un fil conducteur. Le stylé est séduisant et la lecture est fluide. De plus, on s'attache assez facilement aux personnages et à leur histoire. Une saga familiale très bien construite, touchante et parfois prenante. Merci Babelio pour cette très belle découverte !
  • Joetseslivres Posté le 4 Avril 2022
    #x1f4da Le goût du temps dans la bouche de @severine_vidal @robert_laffont collection L’incendie #x2665 J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de ce roman. Un coup de #x2764 Séverine Vidal nous distille avec brio les éléments de cette histoire de famille sur plusieurs décennies. La construction est pointue, les personnages variés, les époques diverses et les lieux différents, mais toutes les pièces se mettent en place au fil des chapitres et nous découvrons cette famille, ses secrets, ses non-dits avec intérêt, curiosité et plaisir. Pourquoi Nico s’est-il exilé en Suède ? Quel est ce cadavre qui gît depuis 1 siècle au fond d’une grotte ? Quels sont donc les autres secrets de cette famille, dont on ressent bien les blessures, les rancœurs de certains membres ? …. Dans cette famille, comme dans beaucoup d’autres, les secrets minent les relations et abiment les êtres. Heureusement, ils ont un pilier, la grande tante Suzanne, femme généreuse et gardienne du passé. Elle est comme un ciment dans cette tribu et elle sera l’élément fédérateur de ce roman (même si Nico reste le personnage central). #x1f352#x1f9c1 Cerise sur le gâteau, une partie de ce roman se passe à St Palais 17 #x1f929 (tout à côté de ma petite... #x1f4da Le goût du temps dans la bouche de @severine_vidal @robert_laffont collection L’incendie #x2665 J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de ce roman. Un coup de #x2764 Séverine Vidal nous distille avec brio les éléments de cette histoire de famille sur plusieurs décennies. La construction est pointue, les personnages variés, les époques diverses et les lieux différents, mais toutes les pièces se mettent en place au fil des chapitres et nous découvrons cette famille, ses secrets, ses non-dits avec intérêt, curiosité et plaisir. Pourquoi Nico s’est-il exilé en Suède ? Quel est ce cadavre qui gît depuis 1 siècle au fond d’une grotte ? Quels sont donc les autres secrets de cette famille, dont on ressent bien les blessures, les rancœurs de certains membres ? …. Dans cette famille, comme dans beaucoup d’autres, les secrets minent les relations et abiment les êtres. Heureusement, ils ont un pilier, la grande tante Suzanne, femme généreuse et gardienne du passé. Elle est comme un ciment dans cette tribu et elle sera l’élément fédérateur de ce roman (même si Nico reste le personnage central). #x1f352#x1f9c1 Cerise sur le gâteau, une partie de ce roman se passe à St Palais 17 #x1f929 (tout à côté de ma petite ville d’adoption #x1f917) Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman à l’écriture fluide, dynamique et addictive. Venez partager un moment avec Nico, Suzanne et tous les autres, laissez vous embarquer dans leur histoire faite de bonheurs, de peines, de drames et de mystères. #x1f64f Merci @babelio et @robert_laffont qui dans le cadre d’une masse critique m’ont permis de découvrir ce coup de #x1f496.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Debbyreading Posté le 2 Avril 2022
    D'abord intriguée par le résumé, j'ai commencé ce livre avec la plus grande attention. Au début l'autrice nous emmène en Suède et nous sommes perdus par les chemins que prend l'histoire, on se demande bien où nous allons. Puis tout devient plus clair au fil des pages, on finit par se laisser porter par les personnages, le lien familial entretenu par des secrets. Ce roman est tout simplement un puzzle à reconstituer ! J'ai beaucoup apprécié l'aspect histoire de famille et tous ces mystères autour des personnages. Nous devons faire un effort pour comprendre les liens entre chacun. La plume de l'autrice est très agréable à lire et emploie les mots avec la plus grande des justesses. Ce livre se lit tout seul et on se surprend à arriver rapidement à la fin. Si vous aimez les romans avec des personnages sincères et où les secrets de famille règnent vous aimerez ce roman !
  • TroubleBibliomane Posté le 2 Avril 2022
    Déjà connue dans le monde du neuvième art pour l’excellent album George Sand : Fille du siècle (Delcourt) ou encore Le Plongeon (Bamboo), en ce début d’année Séverine Vidal s’est essayée pour la première fois au roman en publiant chez Robert Laffont Le goût du temps dans la bouche. Une intrigue chorale aux saveurs (puisque tout relève de cela) surprenantes. Il y a des années maintenant que Nico s’est exilé en Suède après avoir coupé les ponts avec sa famille. Il n’y a bien que sa grand-tante, Suzanne, à qui il donne encore quelques nouvelles. Elle est cet unique lien qu’il garde avec son passé en dehors du drame qui l’a poussé loin de chez lui. A l’aube des cent ans de Suzanne, une histoire enterrée depuis plusieurs générations refait surface et se trouve être l’une des pièces cruciales d’un puzzle qui ébranlerait tout le reste. On entre d’emblée dans un roman à l’espace-temps complexe. Entre passé et présent, l’intrigue aux nombreux personnages se déroule doucement. Tout le monde a une place bien précise, une personnalité curieuse, une âme qui détonne à sa façon que ce soit physiquement ou psychiquement. Difficile de ne pas se laisser séduire par le personnage principal, Nico,... Déjà connue dans le monde du neuvième art pour l’excellent album George Sand : Fille du siècle (Delcourt) ou encore Le Plongeon (Bamboo), en ce début d’année Séverine Vidal s’est essayée pour la première fois au roman en publiant chez Robert Laffont Le goût du temps dans la bouche. Une intrigue chorale aux saveurs (puisque tout relève de cela) surprenantes. Il y a des années maintenant que Nico s’est exilé en Suède après avoir coupé les ponts avec sa famille. Il n’y a bien que sa grand-tante, Suzanne, à qui il donne encore quelques nouvelles. Elle est cet unique lien qu’il garde avec son passé en dehors du drame qui l’a poussé loin de chez lui. A l’aube des cent ans de Suzanne, une histoire enterrée depuis plusieurs générations refait surface et se trouve être l’une des pièces cruciales d’un puzzle qui ébranlerait tout le reste. On entre d’emblée dans un roman à l’espace-temps complexe. Entre passé et présent, l’intrigue aux nombreux personnages se déroule doucement. Tout le monde a une place bien précise, une personnalité curieuse, une âme qui détonne à sa façon que ce soit physiquement ou psychiquement. Difficile de ne pas se laisser séduire par le personnage principal, Nico, un brin mystérieux, qui attise l’envie de découvrir les antécédents tragiques de sa famille et ce pourquoi il semble si fermé. Les voix et les états d’âme s’entremêlent laissant place à ce que l’on aurait pu nommer roman noir si l’aspect critique avait été de la partie. La superposition de chaque histoire donne au corps du texte un rythme assez effréné qui captive dès l’instant où l’on comprend que tout est lié. C’est alambiqué par ces liens familiaux qui se détachent et se fortifient, un poil nostalgique par ces histoires passées qui remontent à la surface d’une eau déjà bien marécageuse et attendrissant par ces personnalités qui ont tant à nous dire sans oser le faire vraiment. Alors le lecteur s’enchaîne à une histoire qui n’est pas forcément la sienne, des existences qui ne lui donnent pas franchement envie mais qui touchent par la beauté des émotions que suggère l’arrivée d’un drame dans une vie, la fissure qui s’élargit à la moindre secousse et ce besoin -naturel-, de découvrir la vérité avant qu’il ne soit trop tard. C’est efficace et Séverine Vidal éveille les sens de son lecteur dans ce premier roman, le goût d’une belle harmonie très certainement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Audeauffret76 Posté le 28 Mars 2022
    LE GOÛT DU TEMPS DANS LA BOUCHE de Séverine Vidal @robert_laffont collection "l'incendie " dirigé par @glenn_tavennec 324 pages Chacun sent bien qu'aimer est ce qui rend la vie vraiment heureuse. Mais pourquoi est-ce alors si difficile d'aimer et d'être aimé? Parce que nous nous sommes égarés parmi tout un ensemble de fausses conceptions qui nous culpabilisent, et nous font perdre confiance. Nico c'est exilé en Suède fuyant sa famille. Suzanne est la seule à qui, il a laissé une place dans sa vie. Elle compte bien sur sa présence pour ses 100 ans. Depuis un siècle, une voix traverse les époques, désespérant de se faire entendre. Celle d'un fantôme qui hante chaque membre de cette famille. Un roman choral vibrant sur les liens du sang et leurs secrets. Notre place dans l'arbre généalogique est unique: entre passé et futur, au croisement des deux lignées. Nous portons en nous une partie d'histoire inachevée ou douloureuse, de façon souvent de manière inconsciente. Notre histoire influence de nombreuses manifestations, problèmes identitaires entre autres. L'auteure insiste beaucoup sur ce fait et sur l'histoire d'une vie comme les autres qui interroge nos dispositions à l'empathie et notre façon d'endurer la... LE GOÛT DU TEMPS DANS LA BOUCHE de Séverine Vidal @robert_laffont collection "l'incendie " dirigé par @glenn_tavennec 324 pages Chacun sent bien qu'aimer est ce qui rend la vie vraiment heureuse. Mais pourquoi est-ce alors si difficile d'aimer et d'être aimé? Parce que nous nous sommes égarés parmi tout un ensemble de fausses conceptions qui nous culpabilisent, et nous font perdre confiance. Nico c'est exilé en Suède fuyant sa famille. Suzanne est la seule à qui, il a laissé une place dans sa vie. Elle compte bien sur sa présence pour ses 100 ans. Depuis un siècle, une voix traverse les époques, désespérant de se faire entendre. Celle d'un fantôme qui hante chaque membre de cette famille. Un roman choral vibrant sur les liens du sang et leurs secrets. Notre place dans l'arbre généalogique est unique: entre passé et futur, au croisement des deux lignées. Nous portons en nous une partie d'histoire inachevée ou douloureuse, de façon souvent de manière inconsciente. Notre histoire influence de nombreuses manifestations, problèmes identitaires entre autres. L'auteure insiste beaucoup sur ce fait et sur l'histoire d'une vie comme les autres qui interroge nos dispositions à l'empathie et notre façon d'endurer la souffrance et celle d'autrui. Un roman terrible, douloureusement magnifique. Des personnages inoubliables. Une description si délicate de leur vie, de cette famille tellement animée, témoigne d'une telle richesse de vie, de rencontres, d'expériences. On arrête la lecture quelques instants pour reprendre son souffle tellement nous vivons la souffrance de cette famille. Une écriture magistrale et bouleversante, précise, des sentiments intérieurs. L'un des plus beau roman qui m'ait été donné de lire, un gros coup de cœur 2022. BRAVO.
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !