Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285452
Code sériel : 17311
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 120 x 180 mm

Le Livre du lagom

Collection : Évolution
Date de parution : 17/01/2019
LE LAGOM, C’EST L’ART DE LA SIMPLICITÉ À LA SUÉDOISE. IL SIGNIFIE QUELQUE CHOSE COMME « NI TROP, NI TROP PEU », « SUFFISAMMENT », « À SA JUSTE MESURE ».

Pourquoi ne pas s’inspirer de ce mode de vie typiquement scandinave, en droite ligne avec la tendance « slow »...
LE LAGOM, C’EST L’ART DE LA SIMPLICITÉ À LA SUÉDOISE. IL SIGNIFIE QUELQUE CHOSE COMME « NI TROP, NI TROP PEU », « SUFFISAMMENT », « À SA JUSTE MESURE ».

Pourquoi ne pas s’inspirer de ce mode de vie typiquement scandinave, en droite ligne avec la tendance « slow » ?

L’auteur propose une approche globale de ces phénomènes de modération joyeuse, de simplicité assumée, qui pourraient bien aider à construire une société meilleure pour demain.
Elle étudie le lagom à travers les différents aspects de notre vie : qu’est-ce qu’éduquer lagom, travailler lagom ? Recevoir lagom ?
À quoi ressemble la mode, la beauté, le bien-être lagom ? Et surtout, qu’en disent les Suédois ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285452
Code sériel : 17311
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 120 x 180 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Alexbeauregard Posté le 22 Avril 2020
    Un beau livre inspirant sur un pays que je ne connaissais pas vraiment. Les photos sont jolies, le texte est simple et instructif. Un petit moment de lecture pour découvrir une autre culture, une autre façon de penser. Je l'ai acheté usagé et j'en suis bien contente parce que je ne trouve pas qu'il vaut la peine de payer très cher.
  • carolinelaan Posté le 12 Décembre 2019
    Mode, beauté, décoration, cuisine, famille, relations sociales à la suédoise. Minimalisme, écologie, consommation réfléchie, réparations d'objets abîmés. Ce livre m'a permis de découvrir des us et coutumes ainsi qu'une culture et un mode de vie passionnant.
  • GabrielleTyler Posté le 17 Mai 2018
    Hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour ma première lecture de 2018, qui est un livre que vous connaissez déjà puisque Priscila vous en a fait la chronique le mois dernier (c’est d’ailleurs elle qui m’a passé son exemplaire) ! Comme vous avez pu le constater, depuis environ 1 an Priscila et moi nous intéressons aux modes de vies minimalistes, écologiques, plus slow : c’est pour cette raison que je me suis intéressée au Livre du Lagom, mais aussi pour cette raison que je ne l’ai pas lu tout de suite ; parce que j’en connaissais déjà pas mal sur le sujet et j’avais peur que ce soit redondant… Mais finalement, je me suis dit que cette lecture courte pourrait tout de même être intéressante et m’apporter 2/3 trucs :) J’ai été contente de découvrir dans ce livre toute une culture qui m’était inconnue (même si les pays nordiques sont réputés pour leurs tendances slows), mais surtout toute une politique d'Etat à laquelle je m’intéresse de plus en plus : concernant la parité homme-femme tout d’abord, mais aussi leurs idées géniales pour des logements étudiants slows mais ergonomiques, et surtout toute la politique lagom au travail qui fut mon chapitre préféré !!!... Hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour ma première lecture de 2018, qui est un livre que vous connaissez déjà puisque Priscila vous en a fait la chronique le mois dernier (c’est d’ailleurs elle qui m’a passé son exemplaire) ! Comme vous avez pu le constater, depuis environ 1 an Priscila et moi nous intéressons aux modes de vies minimalistes, écologiques, plus slow : c’est pour cette raison que je me suis intéressée au Livre du Lagom, mais aussi pour cette raison que je ne l’ai pas lu tout de suite ; parce que j’en connaissais déjà pas mal sur le sujet et j’avais peur que ce soit redondant… Mais finalement, je me suis dit que cette lecture courte pourrait tout de même être intéressante et m’apporter 2/3 trucs :) J’ai été contente de découvrir dans ce livre toute une culture qui m’était inconnue (même si les pays nordiques sont réputés pour leurs tendances slows), mais surtout toute une politique d'Etat à laquelle je m’intéresse de plus en plus : concernant la parité homme-femme tout d’abord, mais aussi leurs idées géniales pour des logements étudiants slows mais ergonomiques, et surtout toute la politique lagom au travail qui fut mon chapitre préféré !!! Je dis un grand OUI !! Nos pays devraient vraiment s’en inspirer !! J’ai donc tout de même appris quelques trucs, notamment concernant l’organisation du temps de travail plus optimal, qui même s’il concerne le travail en entreprise a été très inspirant pour moi, étudiante ! Pour la structure du livre, j’ai bien aimé l’organisation en catégories, qui m’a fait penser à Zéro Déchets de Béa Johnson : cela permet de ne pas plonger dans le trop général (ce dont j’avais peur) et de donner des conseils plus pertinents ! L’utilisation de nombreux témoignages/interviews étaient aussi très enrichissante, même si j’avoue en avoir sauté quelques-unes xD Pareil pour la présentation détaillée d’exemples concrets (les différentes marques de vêtements slows par exemple), qui est un véritable plus (encore une fois, ça permet de ne pas tomber dans le trop général) ! Et bien sûr, un véritable atout de ce livre était les superbes illustrations photos, parfois en double page, d’une superbe qualité ; et même la qualité du livre en général (le papier, la couverture…), qui contribuent à rendre la lecture très agréable ! Un aspect m’a gênée cependant : toute cette idée de rester « dans la norme »… On peut très bien, à mon sens, être minimaliste sans plonger dans le conformisme (qui pour moi est mauvais parce qu'il n'admet aucune remise en question, aucun esprit critique, sous prétexte que "On a toujours fait comme ça/Tout le monde fait comme ça" : ça peut être dangereux, surtout si la communauté concernée est un peuple entier!). Cette idée part pourtant d'un bon sentiment (ne pas blesser les gens en leur donnant le sentiment d'être inférieur), mais encore une fois il est à mon avis nécessaire de distinguer minimalisme et conformisme. Surtout que là, j’ai l’impression que ça devient surtout un système de surveillance entre individus, ce qui pour le coup va totalement à l’encontre de l’intention de départ ! Je cite quelques passages : « En Suède, le plus important c’est de se fondre dans la masse. Du coup, on tend à avoir toute et tous un style très semblable, c’est une sorte de preuve d’intégration au groupe. » / « Si un Suédois fait redécorer sa maison, la première chose que ses amis lui demanderont alors c’est de quelle couleur est le fond vägg. Une autre manière de vérifier que lui aussi a bien exécuté cette tendance adoptée par tous ». Bref, pour moi : un comportement altruiste qui vise à ne pas dévaloriser ses congénères en n’exhibant pas ses qualités à outrance, OUI ; un système de normes à respecter où tout le monde surveille tout le monde au risque de se faire exclure de la société, NON ! Mais cette idée est peut-être à relativiser: ce livre se veut lui-même un peu vendeur, un peu « exotique », en grossissant des traits caractéristiques de la culture suédoise et en les tirant hors-contexte, mais à mon avis dans les faits les comportements sont moins rigides que cela… Je pense qu'il s'agit surtout, de la part de chacun, de faciliter la vie en communauté ^^ Bref, une lecture enrichissante sous tous les points ; bien que, il faut l’avouer, j’étais déjà pas mal au courant de tous les conseils slows donnés par l’auteure ! Je pense tout de même acheter ce livre pour le relire à l’occasion, car il est vraiment très agréable !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fanfan56 Posté le 7 Mai 2018
    Très bon livre pour comprendre ce concept qu'est le lagom et qui régit implicitement la vie des suédois et dont nous devrions prendre inspiration chez nous pour une qualité de vie meilleure. Mais la culture et les mentalités sont différentes, difficile donc de rivaliser avec ce peuple et ce pays où il fait bon vivre. Non pas que nous ayons particulièrement à nous plaindre en France non plus. Le but de livre si ce n'est de nous faire rêver, nous invite à changer nos habitudes voir nos conceptions de la vie, et ça marche. Ce qu'il n'est pas : une analyse complète des effets positifs mais surtout négatifs de qu'engendre le lagom dans la société suédoise, notamment sur l'éducation de l'enfant. Un livre donc qu'il faut avoir lu pour peu qu'on s'intéresse à la culture suédoise et à tout ce qui nous entoure.
  • Odreylivre Posté le 2 Février 2018
    Ce livre est intéressant et apporte une connaissance du mode de vie Suédois, le lagom. Cet ouvrage est constitué de descriptions et de très belles photos. Y sont abordés plusieurs thèmes, tels que la maison lagom, la gastronomie, la famille… Mais ce que j’ai pu en retenir c’est cette vie tournée vers l’autre, vers le respect de l’environnement et des êtres vivant quels qu’ils soient.
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Hygge, Lagom, Coorie : 4 trucs à piquer à nos voisins pour être plus épanoui au quotidien

    Et si le bonheur se trouvait chez nos voisins ? Du hygge, célèbre art de vivre à la danoise au coorie, philosophie de vie made in Scotland, nous nous sommes intéressés aux rituels venus d’ailleurs qui nous invitent à insuffler un peu de chaleur et de simplicité dans notre quotidien. À la clé, bien-être et optimisme retrouvés.

    Lire l'article
  • News
    Pocket

    6 - La famille lagom : pilier fondateur de la société suédoise

    La société suédoise est calibrée "pour la famille". Chaque membre peut tisser des liens et profiter des siens en toute quiétude. Les générations se croisent, les anciens passent du temps avec les plus jeunes et les parents partagent des moments de qualité avec leurs enfants. La demeure est un refuge bienveillant et sécuritaire pour tous. Gabrielle, du blog La Fille des Saisons vous présente les bases du Lagom pour la famille.

    Lire l'article