RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Secret des orphelins

            Presses de la cité
            EAN : 9782258133693
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            Le Secret des orphelins

            Hélène COLOMBEAU (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 07/09/2017
            Encore un os à ronger pour Ruth Galloway !
            Un squelette d’enfant décapité est retrouvé sous la porte d’une vieille bâtisse victorienne à Norwich. S’agit-il d’un sacrifice datant de la période romaine ou de la dépouille d’un petit pensionnaire échappé de l’orphelinat qui occupait les lieux dans les années 1970 ? Experte en datation, l’archéologue Ruth Galloway rejoint l’équipe... Un squelette d’enfant décapité est retrouvé sous la porte d’une vieille bâtisse victorienne à Norwich. S’agit-il d’un sacrifice datant de la période romaine ou de la dépouille d’un petit pensionnaire échappé de l’orphelinat qui occupait les lieux dans les années 1970 ? Experte en datation, l’archéologue Ruth Galloway rejoint l’équipe de l’inspecteur Harry Nelson, partenaire d’investigation – et parfois plus dans l’intimité. Tandis que Ruth remonte la piste du drame et croise le chemin de prêtres retraités, magnats de l’immobilier et druides chevelus, quelqu’un semble décidé à littéralement la faire mourir de peur…
            Retour de l’universitaire la plus attachante du venteux Norfolk, intello nourrie aux chips, célibataire attendant un heureux événement, dans un thriller atmosphérique et mystique
            à déguster impérativement avec une cup of tea !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258133693
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            21.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Si vous aimez les romans policiers, la mythologie, si vous savez que l’homme est capable du meilleur mais aussi du pire, si vous êtes capable de regarder en face sa cruauté et sa violence, alors vous aimerez lire ce livre."
            Des livres et Sharon
            "Des druides, des affaires immobilières, des prêtres retraités, l'atmosphère est aussi venteuse que mystique."
            24 heures
            " Voici la 2ème aventure d'un tandem improblable, mais attachant. "
            Télépro

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • candou42 Posté le 19 Février 2019
              Je commence cette saga par ce deuxième tome et je note de suite que cela ne pose pas de gros problèmes de compréhension au niveau de l'intrigue proposée par l'auteur ce qui est plutôt positif. En ce qui concerne l'histoire en elle-même, elle se laisse lire, est prenante sans être trépidante et propose une intrigue policière de bonne facture sans que celle-ci soit exceptionnelle. Les personnages que l'on rencontre au cours de cette aventure sont bien construits, crédibles et ont des personnalités aussi diverses qu'attachantes, ce qui est plutôt un bon point pour des personnages voués à avoir une série où ils reviennent tome après tome. Cependant, je n'ai pas plus accroché que cela à leurs histoires personnelles qui m'ont un peu laissée de marbre. En conclusion, un petit thriller agréable mais totalement oubliable qui propose une intrigue intéressante et des personnages aux personnalités attachantes. Cependant, même si j'ai apprécié la touche archéologique apportée à l'enquête policière, je ne lirai pas les autres tomes de la saga car je n'ai pas accroché aux histoires personnelles des personnages et cela ne m'intéresse pas tellement de savoir ce qui va leur arriver. De plus, l'intrigue policière de ce tome ne fut pas assez forte ni... Je commence cette saga par ce deuxième tome et je note de suite que cela ne pose pas de gros problèmes de compréhension au niveau de l'intrigue proposée par l'auteur ce qui est plutôt positif. En ce qui concerne l'histoire en elle-même, elle se laisse lire, est prenante sans être trépidante et propose une intrigue policière de bonne facture sans que celle-ci soit exceptionnelle. Les personnages que l'on rencontre au cours de cette aventure sont bien construits, crédibles et ont des personnalités aussi diverses qu'attachantes, ce qui est plutôt un bon point pour des personnages voués à avoir une série où ils reviennent tome après tome. Cependant, je n'ai pas plus accroché que cela à leurs histoires personnelles qui m'ont un peu laissée de marbre. En conclusion, un petit thriller agréable mais totalement oubliable qui propose une intrigue intéressante et des personnages aux personnalités attachantes. Cependant, même si j'ai apprécié la touche archéologique apportée à l'enquête policière, je ne lirai pas les autres tomes de la saga car je n'ai pas accroché aux histoires personnelles des personnages et cela ne m'intéresse pas tellement de savoir ce qui va leur arriver. De plus, l'intrigue policière de ce tome ne fut pas assez forte ni assez originale pour me donner envie de découvrir une autre enquête concoctée par l'auteur.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Wookiko Posté le 20 Janvier 2019
              Un squelette d'enfant est retrouvé sous le porche d'une vieille batisse. Il m'en fallait pas plus pour que j'achète ce livre =) ! Je ne connaissais absolument pas l'auteur, mais la couverture est sympa alors bon pourquoi pas. Un policier Harry Nelson, une archéologue médico-légal Ruth et un scientifique pseudo druide plutôt original comme trio. C'est une jolie découverte, chaque personnage à son petit grain de folie et ses secrets. Entre légende romaine et celtique à qui peut bien appartenir ce petit corps et qu'à t'il pu lui arriver ? Un début un peu long mais à la fin le rythme s'accélère et le lecteur découvre la macabre histoire de cet enfant. En bref un thriller qui se lit rapidement et qui à son petit côté glauque !
            • Eroblin Posté le 10 Octobre 2017
              Ce roman est le deuxième tome qui met en scène une archéologue entraînée malgré elle dans des enquêtes policières. Je n’ai pas lu le précédent roman « Les disparues du marais » mais ce n’est nécessaire pour comprendre rapidement les relations qui existent entre les deux principaux protagonistes, à savoir Ruth Galloway –archéologue enceinte d’une quarantaine d’années- et Harry Nelson –inspecteur marié, bougon et père à sa grande surprise du futur bébé de Ruth. Cette fois-ci ils enquêtent sur la découverte d’un petit corps décapité dont le squelette a été retrouvé sous la porte d’une vieille bâtisse victorienne, condamnée à devenir un immeuble de grand standing. Pendant que Harry Nelson et son équipe se lancent à la recherche de l’identité du corps, Ruth devient la proie d’un mystérieux harceleur qui, bientôt, dépose devant chez elle un « faux » bébé, puis un veau à deux têtes (du moins seules les deux têtes sont déposées sur son seuil) pour ensuite tenter de lui faire du mal. Bien évidemment, la question qui se pose est la suivante : quel rapport entre ces deux faits ? Je ne vais certainement pas vous répondre ! Je vous invite à lire ce roman policier... Ce roman est le deuxième tome qui met en scène une archéologue entraînée malgré elle dans des enquêtes policières. Je n’ai pas lu le précédent roman « Les disparues du marais » mais ce n’est nécessaire pour comprendre rapidement les relations qui existent entre les deux principaux protagonistes, à savoir Ruth Galloway –archéologue enceinte d’une quarantaine d’années- et Harry Nelson –inspecteur marié, bougon et père à sa grande surprise du futur bébé de Ruth. Cette fois-ci ils enquêtent sur la découverte d’un petit corps décapité dont le squelette a été retrouvé sous la porte d’une vieille bâtisse victorienne, condamnée à devenir un immeuble de grand standing. Pendant que Harry Nelson et son équipe se lancent à la recherche de l’identité du corps, Ruth devient la proie d’un mystérieux harceleur qui, bientôt, dépose devant chez elle un « faux » bébé, puis un veau à deux têtes (du moins seules les deux têtes sont déposées sur son seuil) pour ensuite tenter de lui faire du mal. Bien évidemment, la question qui se pose est la suivante : quel rapport entre ces deux faits ? Je ne vais certainement pas vous répondre ! Je vous invite à lire ce roman policier accrocheur à plus d’un titre. Même si le sujet (l’assassinat d’un enfant) est sombre, l’auteur ne tombe pas dans le morbide ou le répugnant, défaut souvent de ces nombreux romans dits thrillers où on nous fait basculer dans les méandres les plus noirs de l’esprit humain. Je ne dis pas que l’assassin n’est pas ignoble mais au moins son acte reste unique. Ensuite, l’atmosphère dans laquelle se déroule l’enquête est originale dans la mesure où le métier de Ruth permet des digressions sur des mythes anciens, notamment celui de Janus et c’est l’occasion pour le lecteur d’en apprendre un peu plus sur ce dieu des Portes. Enfin, le couple formé par Ruth et son improbable amant et, bientôt père, Harry, est attachant. Ils se complètent tous les deux, elle un peu lunaire et lui, le faux bougon cartésien. J’espère qu’on les retrouvera bien vite dans un prochain tome.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LePamplemousse Posté le 3 Octobre 2017
              Deuxième tome mettant en scène l’archéologue Ruth Galloway, ce volume peut toutefois se lire seul car les éléments principaux de l’intrigue précédente sont repris et l’enquête policière est indépendante. Ruth Galloway est une archéologue et une femme peu commune, cette célibataire très enrobée n’a que faire de la mode ou du regard des autres. Elle n’est pas du genre à mettre une heure pour choisir sa tenue chaque matin ni à compter les calories de ce qu’elle avale, pour elle, seul son travail a de l’importance. Pour le reste, elle vit et profite des plaisirs du quotidien sans aucune culpabilité. Elle ne ressent pas davantage de culpabilité alors qu’elle est enceinte d’un homme marié. Si vous êtes à cheval sur les valeurs traditionnelles, passez votre chemin, car dans ce roman, on croise quelques personnages aux modes de vie hors normes. En ce qui concerne l’enquête policière, Ruth va être amenée à aider la police car un squelette d’enfant a été découvert sur un site de fouilles archéologiques. J’ai été séduite par ce roman, j’ai aimé me plonger dans le travail laborieux des archéologues, j’ai appris des tas de choses sur les sites romains, j’ai aussi beaucoup apprécié cette héroïne qui sort des sentiers battus, une femme... Deuxième tome mettant en scène l’archéologue Ruth Galloway, ce volume peut toutefois se lire seul car les éléments principaux de l’intrigue précédente sont repris et l’enquête policière est indépendante. Ruth Galloway est une archéologue et une femme peu commune, cette célibataire très enrobée n’a que faire de la mode ou du regard des autres. Elle n’est pas du genre à mettre une heure pour choisir sa tenue chaque matin ni à compter les calories de ce qu’elle avale, pour elle, seul son travail a de l’importance. Pour le reste, elle vit et profite des plaisirs du quotidien sans aucune culpabilité. Elle ne ressent pas davantage de culpabilité alors qu’elle est enceinte d’un homme marié. Si vous êtes à cheval sur les valeurs traditionnelles, passez votre chemin, car dans ce roman, on croise quelques personnages aux modes de vie hors normes. En ce qui concerne l’enquête policière, Ruth va être amenée à aider la police car un squelette d’enfant a été découvert sur un site de fouilles archéologiques. J’ai été séduite par ce roman, j’ai aimé me plonger dans le travail laborieux des archéologues, j’ai appris des tas de choses sur les sites romains, j’ai aussi beaucoup apprécié cette héroïne qui sort des sentiers battus, une femme indépendante, touchante, qui n’attend rien de personne mais n’est pas froide ou insensible pour autant. J’ai relevé quelques petites incohérences dans le scénario toutefois, le squelette trouvé est censé être celui d’un enfant d’une certaine tranche d’âge, mais quand il sera finalement identifié, cela ne correspondra pas vraiment. Il est aussi question de soins dentaires très particuliers mais il semble très improbable que ces soins aient pu être effectués sur la personne concernée en raison de son milieu social qui ne cadre pas du tout. A part ces petits bugs, j’ai dévoré ce roman qui a un charme indéniable car on s’y promène dans des grands espaces, on y respire l’odeur de la mer, les personnages sont originaux et le travail des archéologues est vraiment bien expliqué.
              Lire la suite
              En lire moins
            • croc1706 Posté le 24 Septembre 2017
              Etant lectrice assidue d'Elizabeth George, je n'ai pas laissé l'occasion de découvrir Elly Griffiths, qui prétend au titre de nouvelle dame du polar britannique . Alors j'ai plongé ! Dans ce polar, nous découvrons (pour moi) ou retrouvons Ruth Galloway. Cette héroïne accro à la malbouffe et aux vêtements amples , éminente archéologue judiciaire est appelée sur un chantier de fouilles, où le squelette d'un enfant décapité a été découvert. Elle viendra en aide, au rustique et rugueux, inspecteur Nelson, connu pour son mauvais caractère. Mais ces deux-là ont un passé, qui ne va pas tarder à leur sauter à la figure. Ce qui frappe dans ce roman ce sont ces personnages. Les deux héros sont extras, notamment Ruth , parfait mélange de Tempérance Brennan et de Barbara Havers . Le druide Cathbad est lui aussi quelqu'un de haut en couleurs , qui apporte à ce récit très sombre, une bonne dose d'humour britannique, duquel on se délecte au fil des pages. Et le grizzly Nelson, nous attendrit quand il parle de ses enfants. En ce qui concerne le récit, il est très bien construit. L'histoire est tortueuse, le suspense est là, sous forme de présences suggérées et de souffles... Etant lectrice assidue d'Elizabeth George, je n'ai pas laissé l'occasion de découvrir Elly Griffiths, qui prétend au titre de nouvelle dame du polar britannique . Alors j'ai plongé ! Dans ce polar, nous découvrons (pour moi) ou retrouvons Ruth Galloway. Cette héroïne accro à la malbouffe et aux vêtements amples , éminente archéologue judiciaire est appelée sur un chantier de fouilles, où le squelette d'un enfant décapité a été découvert. Elle viendra en aide, au rustique et rugueux, inspecteur Nelson, connu pour son mauvais caractère. Mais ces deux-là ont un passé, qui ne va pas tarder à leur sauter à la figure. Ce qui frappe dans ce roman ce sont ces personnages. Les deux héros sont extras, notamment Ruth , parfait mélange de Tempérance Brennan et de Barbara Havers . Le druide Cathbad est lui aussi quelqu'un de haut en couleurs , qui apporte à ce récit très sombre, une bonne dose d'humour britannique, duquel on se délecte au fil des pages. Et le grizzly Nelson, nous attendrit quand il parle de ses enfants. En ce qui concerne le récit, il est très bien construit. L'histoire est tortueuse, le suspense est là, sous forme de présences suggérées et de souffles mystérieux, qui nous font passer de retournement de situation et en retournement de situation. Le twist final très prenant donne une scène grandiose où la brume , connue dans cette région du Norfolk, vient jouer son rôle et donner une sensation d'étouffement qui jaillit des pages, et nous enveloppe. Une bonne intrigue, des personnages fascinants dans leur humanité, une ambiance toute anglaise , donne un roman à déguster avec un bon thé, cet automne. En tout cas pour moi pari gagné, Elly Griffiths se situera désormais dans ma bibliothèque à côté d'Elizabeth George.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.