Lisez! icon: Search engine

L'Envol de Mars

Robert Laffont
EAN : 9782221079836
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 135 x 215 mm
L'Envol de Mars

Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 26/04/1995

Voici l'autobiographie de Casseia Majumdar, l'une des héroïnes les plus controversées de l'histoire de Mars et de tout le système solaire. Comme tout le monde le sait, elle présidait aux destinées de sa planète au moment de la terrible crise de 2181 qui opposa la jeune république Martienne à une...

Voici l'autobiographie de Casseia Majumdar, l'une des héroïnes les plus controversées de l'histoire de Mars et de tout le système solaire. Comme tout le monde le sait, elle présidait aux destinées de sa planète au moment de la terrible crise de 2181 qui opposa la jeune république Martienne à une Terre au faîte de sa puissance. Mais presque personne ne connaissait le rôle déterminant joué dans cette guerre éclair par un groupe de scientifiques martiens, les Olympiens. Ils prétendaient avoir percé les secrets ultimes de la nature. Les voici enfin révélés. Leur chef, Charles Franklin, donna à Casseia Majumdar, qu'il avait jadis aimée, les clés de la libération de Mars. Casseia fut pour cela condamnée à dix ans de prison pour haute trahison par les Martiens eux-mêmes. Puis réhabilitée. Vous allez enfin pouvoir juger par vous-mêmes de son héroïsme ou de sa culpabilité, en ces années violentes où Mars prend son envol, dans l'histoire et dans l'espace.
Avec L'envol de Mars qui se situe dans le même avenir que La reine des anges, Greg Bear a réussi à donner une profondeur humaine inégalée à l'une des plus ambitieuses fresques historiques de l'avenir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221079836
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Henri-l-oiseleur Posté le 7 Novembre 2015
    Cet attachant roman relègue au second plan les aspects techniques, planétaires, cosmologiques, de la science-fiction, pour se concentrer sur une histoire de politique fiction, sur les relations entre la planète mère et l'une de ses colonies. La politique implique de longs dialogues, qui sont une des faiblesses de ce livre un peu bavard.
  • finitysend Posté le 23 Avril 2014
    L’envol de Mars , métaphore et réalités .... Ce roman nous fait découvrir une planète Mars , qui si elle est bien colonisée à une échelle assez importante , elle ne l'est pourtant pas à une échelle comparable à celle dévoilée dans Mars la rouge ( de Kim Stanley Robinson ) , ni d'ailleurs selon des modalités , ou selon une ampleur comparables , tel que la terraformation entre autres sujets et dynamiques . C'est un autre possible avenir pour Mars , mais c’est une autre vision toute aussi crédible ! Nous explorons dans ce roman un monde de terriers , et de souterrains , dans lesquelles est née une autre culture et une autre civilisation ... Le personnage principal est très attachant . Nous suivons cette jeune fille , de l'adolescence jusque un âge très avancé . Il y constamment de l'humour " pince sans rire " très bien dosé et c'est très plaisant à lire . beaucoup d’ingénuité implacablement pertinente Le personnage principal affiche jusqu'à un certain moment du récit une relative naïveté et ce n’est pas une faille dans la narration , car cela s’estompe à l’Age adulte chez ce personnage principal qui deviendra sous nos yeux une... L’envol de Mars , métaphore et réalités .... Ce roman nous fait découvrir une planète Mars , qui si elle est bien colonisée à une échelle assez importante , elle ne l'est pourtant pas à une échelle comparable à celle dévoilée dans Mars la rouge ( de Kim Stanley Robinson ) , ni d'ailleurs selon des modalités , ou selon une ampleur comparables , tel que la terraformation entre autres sujets et dynamiques . C'est un autre possible avenir pour Mars , mais c’est une autre vision toute aussi crédible ! Nous explorons dans ce roman un monde de terriers , et de souterrains , dans lesquelles est née une autre culture et une autre civilisation ... Le personnage principal est très attachant . Nous suivons cette jeune fille , de l'adolescence jusque un âge très avancé . Il y constamment de l'humour " pince sans rire " très bien dosé et c'est très plaisant à lire . beaucoup d’ingénuité implacablement pertinente Le personnage principal affiche jusqu'à un certain moment du récit une relative naïveté et ce n’est pas une faille dans la narration , car cela s’estompe à l’Age adulte chez ce personnage principal qui deviendra sous nos yeux une figure politique et scientifique de premier plan . C’est même , un des aspects accomplis de ce récit , car nous voyons une enfant devenir adulte , dans un contexte ultra futuriste soigné et accomplis . Les points forts du roman sont la mise en scène de : l'intelligence artificielle ... des nanotechnologies ...de l'exobiologie ... des rapports de force diplomatiques et des conséquences et implications de l'utilisation de la dissuasion massive ( armement ) en politique et en stratégie militaire ( le second comme prolongement de l'autre )... Le personnage principal fait également un voyage et un assez long séjour sur terre et le futur qui est décrit à cette occasion est fascinant . Le lecteur est bousculé par le suivit d’un grand nombre de personnages dont le quotidien projette beaucoup de perspectives et fenêtres prospectives ... C'est un texte qui dégage une ambiance très prenante à laquelle il est très difficile d'échapper... Le style ... les implications technologiques ( intelligences artificielles et nanotechnologies ) ... le contexte martien et les rapports avec la terre en font un roman très riche ...très attachant et très marquant. Un vrai bonheur avec beaucoup de hard science mais excessivement " digeste" et plaisant " ( même si la fin est assez incroyable d’un certain point de vue ) . Il y a un petit clin d'œil ( à la fin ) à Héritage du même auteur pour ce qui est de l'exobiologie passée et autochtone de cette planète Mars à l’atmosphère désormais irrespirable . Cet univers d’exobiologie étudié d’un point de vue d’archéo-genese , jette les bases de ce qui sera développé ultérieurement et sur grande échelle ( pour l’exobiologie ) dans cet autre roman , qui n'a pas de rapports avec l'envol de Mars et qui porte le titre de : Heliconia . Un roman où l’auteur pose les bases d’un monde du vivant structuré sur un mode Lamarckien ... La Reine des anges et Oblique du même auteur , bornent et développent d’autres aspects relatifs à cet univers passionnant , dans Oblique les nanotechnologies sont au cœur du récit , dans la Reine des anges aussi , mais la plus grande attention y est aussi accordée , au cerveau humain .
    Lire la suite
    En lire moins
  • fnitter Posté le 14 Janvier 2013
    Prix Nébula et Science Fiction Chronicle 1994 Bien que découpé par l'auteur en 7 parties, ce roman comporte pour moi 3 parties : La première : A travers un mouvement estudiantin un peu puéril et une courte romance, l'auteur nous dépeint la dureté de mars, les conditions extérieures de la planète et l'architecture sociétale martienne et ses MA, ses Multi-modules associatifs, sortes de grandes familles-Entreprises. La vie dans les terriers de ceux qui se surnomment pour des raisons évidentes : Les lapins rouges. La seconde partie : A travers un voyage et un séjour sur terre de l'héroïne, l'auteur nous fait une description très minutieuse et politique des interactions et des tensions Mars-Terre ainsi qu'une présentation de la société, hautement "cablé" qu'a développé cette dernière. Pour la dernière partie (comptant les parties 3 à 7 de l'auteur), l'héroïne retourne sur mars, s'y marie et l'on assiste à son ascension (et déchéance) dans la société martienne, sa nouvelle construction politique, ses découvertes scientifiques et ses avancées technologiques, sur fond de tension et "guerre" éclair avec la terre, jusqu'au final, que l'on devine très rapidement au milieu du roman : la réalisation, au sens littéral du titre du roman. Si les deux premières parties laissent penser... Prix Nébula et Science Fiction Chronicle 1994 Bien que découpé par l'auteur en 7 parties, ce roman comporte pour moi 3 parties : La première : A travers un mouvement estudiantin un peu puéril et une courte romance, l'auteur nous dépeint la dureté de mars, les conditions extérieures de la planète et l'architecture sociétale martienne et ses MA, ses Multi-modules associatifs, sortes de grandes familles-Entreprises. La vie dans les terriers de ceux qui se surnomment pour des raisons évidentes : Les lapins rouges. La seconde partie : A travers un voyage et un séjour sur terre de l'héroïne, l'auteur nous fait une description très minutieuse et politique des interactions et des tensions Mars-Terre ainsi qu'une présentation de la société, hautement "cablé" qu'a développé cette dernière. Pour la dernière partie (comptant les parties 3 à 7 de l'auteur), l'héroïne retourne sur mars, s'y marie et l'on assiste à son ascension (et déchéance) dans la société martienne, sa nouvelle construction politique, ses découvertes scientifiques et ses avancées technologiques, sur fond de tension et "guerre" éclair avec la terre, jusqu'au final, que l'on devine très rapidement au milieu du roman : la réalisation, au sens littéral du titre du roman. Si les deux premières parties laissent penser que le roman de Bear est un roman social ou politique, le côté scientifique prend le pas dans la dernière partie (selon mon découpage). L'envol de mars est un roman extrêmement exigeant, Très bien construit, très scientifique, très hard science, abordant de nombreux sujets, cybertechnologie, IA, nanotechnologie, , exobiologie, archéologie, physique des particules. l'histoire est originale, indéniablement. MAIS : En ce qui me concerne, je lui ai trouvé des longueurs, des problèmes de rythme et une lecture un peu rébarbative. Je me suis un peu ennuyé, il faut l'avouer. Peut-être une sf un peu trop exigeante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Guitou Posté le 23 Mai 2011
    Génial ! Mais par où commencer pour le justifier ? Tout d'abord le sujet est très intéressant en soi. Pour résumer, Mars a été colonisée de façon assez prononcée et une jeune femme Casseia va jouer un rôle très important dans l'avenir de cette planète. J'étais déjà tombé amoureux de Mars avec la trilogie de Kim Stanley Robinson mais l'Envol de Mars aurait très bien pu être à l'origine de cette passion ! Les descriptions de la planète rouge sont merveilleuses et sonnent juste. Honnêtement, on s'y croit. Greg Bear parvient aussi à faire quelque chose de très difficile selon moi : se mettre dans la peau d'une femme, d'une épouse etc ... Et, les femmes pourront peut-être me le confirmer, là aussi ça semble cohérent. L'intrigue implique une vaste description de l'organisation politique de Mars et de la Terre qui a d'ailleurs bien changé par rapport à celle que l'on connaît actuellement. Ceci peut rebuter mais il faut faire quelques efforts je pense car ça en vaut la peine. La compréhension de l'intrigue passe par la compréhension de ces systèmes politiques. Mais une fois l'effort réalisé, on est ravi du résultat obtenu ! Les nouvelles technologies sont aussi présentes dans cette œuvre. Je... Génial ! Mais par où commencer pour le justifier ? Tout d'abord le sujet est très intéressant en soi. Pour résumer, Mars a été colonisée de façon assez prononcée et une jeune femme Casseia va jouer un rôle très important dans l'avenir de cette planète. J'étais déjà tombé amoureux de Mars avec la trilogie de Kim Stanley Robinson mais l'Envol de Mars aurait très bien pu être à l'origine de cette passion ! Les descriptions de la planète rouge sont merveilleuses et sonnent juste. Honnêtement, on s'y croit. Greg Bear parvient aussi à faire quelque chose de très difficile selon moi : se mettre dans la peau d'une femme, d'une épouse etc ... Et, les femmes pourront peut-être me le confirmer, là aussi ça semble cohérent. L'intrigue implique une vaste description de l'organisation politique de Mars et de la Terre qui a d'ailleurs bien changé par rapport à celle que l'on connaît actuellement. Ceci peut rebuter mais il faut faire quelques efforts je pense car ça en vaut la peine. La compréhension de l'intrigue passe par la compréhension de ces systèmes politiques. Mais une fois l'effort réalisé, on est ravi du résultat obtenu ! Les nouvelles technologies sont aussi présentes dans cette œuvre. Je vous laisse les découvrir c'est plutôt amusant ... Un bémol cependant : les longs discours de pseudo physique quantique sur le fonctionnement de l'univers etc... Pour ma part, ça ne me dérange pas particulièrement mais je peux comprendre que ça en saoule certain(e)s. Un dernier mot sur mon expérience personnelle : On suit Casseia partout pour le meilleur et pour le pire et c'est merveilleux ! J'ai frissonné, j'ai eu la larme à l’œil, j'ai jubilé, j'ai eu peur enfin bref j'ai vraiment vécu l'intrigue ce que peu de livres parviennent à produire sur moi. Ça a été une découverte pour moi et cet ouvrage fera sans doute partie des livres que je n'oublierai jamais (oui rien que ça).
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.