En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Léo Ferré sur le boulevard du crime

        Cherche midi
        EAN : 9782749150963
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 240
        Format : 140 x 220 mm
        Léo Ferré sur le boulevard du crime
        Au TLP-Dejazet de 1986 à 1992

        Collection : Chants libres
        Date de parution : 10/11/2016
        DVD offert : Léo Ferré au TLP-Déjazet le 8 mai 1988 - réalisé par Raphaël Caussimon et produit par SWProductions
        Le 1er février 1986, Léo Ferré inaugure à Paris, à deux pas de la place de la République, le TLP-Déjazet, baptisé « Théâtre Libertaire de Paris » par ses amis « anars » : ils l’ont remis en état et en assurent désormais la programmation. Cette arène rouge et noir... Le 1er février 1986, Léo Ferré inaugure à Paris, à deux pas de la place de la République, le TLP-Déjazet, baptisé « Théâtre Libertaire de Paris » par ses amis « anars » : ils l’ont remis en état et en assurent désormais la programmation. Cette arène rouge et noir à l’italienne, et à l’acoustique exceptionnelle, est un théâtre à part : elle constitue le dernier vestige du célèbre Boulevard du Crime que Jacques Prévert, Marcel Carné et le décorateur Alexandre Trauner ont immortalisé dans Les Enfants du Paradis.
        Daniel Pantchenko raconte la suite avec passion : une aventure qui a duré sept ans et qu’il a suivie de près, concert après concert. Un moment rare dans l’histoire du spectacle. Une séquence sans équivalent dans la trajectoire de Léo Ferré.
        Si Bernard Lavilliers a, le premier, repéré cette salle, c’est Léo Ferré qui, entre 1986 et 1992, en a été l’âme et la tête d’affiche. Grâce à lui, grâce à ses longs passages et à sa présence amicale, le TLP-Déjazet est alors devenu un « music-hall » incontournable, au même titre que l’Olympia.
        Là, dans la foulée de Ferré, nombre d’artistes ont trouvé la scène dont ils rêvaient : Georges Moustaki, Cora Vaucaire, Leny Escudero, Gilles Vigneault, etc.
        Léo Ferré sur le Boulevard du Crime est le récit d’une triple histoire d’amour : amour d’un artiste pour un lieu scénique, amour d’une « belle équipe » théâtrale pour un poète-musicien hors-normes, amour du public pour une étoile nommée Ferré.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749150963
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 240
        Format : 140 x 220 mm
        Cherche midi
        21.00 €
        Acheter

        Ils en parlent

        Un ouvrage chaleureux, celui d’un connaisseur rigoureux, sur le créateur de “Jolie môme”, plus précisément sur sa longue relation avec le théâtre Déjazet.
        Médiapart
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com