Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841770
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 340
Format : 14 x 22,5 mm

Les amants de Key West

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 01/07/2021
Le nouveau roman de Priscilla Oliveras, auteure de Sous le soleil de Key West.
Photographe de renom, Alejandro n’avait pas revu sa ville natale de Key West, en Floride, depuis douze ans. Mais, après un grave accident, le voilà contraint d’y retourner.

Sur place, il retrouve son envahissante famille d’origine cubaine – son père, notamment, qui ne lui a jamais pardonné d’avoir « abandonné »...
Photographe de renom, Alejandro n’avait pas revu sa ville natale de Key West, en Floride, depuis douze ans. Mais, après un grave accident, le voilà contraint d’y retourner.

Sur place, il retrouve son envahissante famille d’origine cubaine – son père, notamment, qui ne lui a jamais pardonné d’avoir « abandonné » les siens –, ses amis d’enfance et surtout Anamaría, son amour de jeunesse…

Depuis, la jeune femme a fait de son entreprise de fitness une affaire florissante grâce à l’aide de Sara, fiancée de son frère Luis et influenceuse sur les réseaux sociaux.

Alejandro et Anamaría ne se sont jamais pardonné leur rupture. Aussi les retrouvailles entre les deux anciens amants s’annoncentelles électriques…

« Quand un amour de jeunesse vous revient en boomerang… Des montagnes russes d’émotions ! » Kirkus Reviews
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841770
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 340
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lesmilleetunepageslm Posté le 10 Octobre 2021
    Le commentaire de Cathy : À Key West, Anamaría a une vie très occupée, entre son métier de pompier, comme ses frères, et son entreprise de fitness en plein essor. Après un grave accident Alejandro, son amour de jeunesse, un photographe de renom revient dans sa famille après 12 ans d'absence. Il existe encore beaucoup de rancœur entre les deux anciens amants, mais leurs deux mères ont décidé de tout faire pour les réconcilier. C'est un réel plaisir de pouvoir me plonger une nouvelle fois dans un roman de Priscilla Oliveras. La lecture de " Sous le soleil de Key West" m'avait permis de passer un agréable moment, plaisir renouvelé une nouvelle fois grâce à sa plume que j'apprécie beaucoup et surtout avec les personnages qu'elle nous dépeint. Anamaría est un personnage que j'avais déjà rencontré lors de ma précédente lecture, on s'aperçoit très vite que le retour de son ancien petit ami ne lui fait pas plaisir. C'est également ce qui ressort de l'état d'esprit d'Alejandro qui lui est en froid avec son père depuis plusieurs années, il n'est pas ravi d'être de retour dans cette ville, qu'il avait quitté. Ce qui m'a beaucoup plu dans cette histoire, c'est la place que prennent les mères des deux... Le commentaire de Cathy : À Key West, Anamaría a une vie très occupée, entre son métier de pompier, comme ses frères, et son entreprise de fitness en plein essor. Après un grave accident Alejandro, son amour de jeunesse, un photographe de renom revient dans sa famille après 12 ans d'absence. Il existe encore beaucoup de rancœur entre les deux anciens amants, mais leurs deux mères ont décidé de tout faire pour les réconcilier. C'est un réel plaisir de pouvoir me plonger une nouvelle fois dans un roman de Priscilla Oliveras. La lecture de " Sous le soleil de Key West" m'avait permis de passer un agréable moment, plaisir renouvelé une nouvelle fois grâce à sa plume que j'apprécie beaucoup et surtout avec les personnages qu'elle nous dépeint. Anamaría est un personnage que j'avais déjà rencontré lors de ma précédente lecture, on s'aperçoit très vite que le retour de son ancien petit ami ne lui fait pas plaisir. C'est également ce qui ressort de l'état d'esprit d'Alejandro qui lui est en froid avec son père depuis plusieurs années, il n'est pas ravi d'être de retour dans cette ville, qu'il avait quitté. Ce qui m'a beaucoup plu dans cette histoire, c'est la place que prennent les mères des deux protagonistes, leurs manigances m'ont fait sourire. Cette comédie romantique se lis très vite, j'ai passé un agréable moment de lecture, ce roman et "Sous le soleil de Key West " peuvent se lire indépendamment, mais, pour plus de plaisir, je vous conseille de lire les deux.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Juliekym Posté le 5 Octobre 2021
    J’ai beaucoup aimé retrouvé le cadre de Key West, ses coutumes locales et bien évidement la famille Navarro ! J’avais déjà lu #souslesoleildekeywest l’année dernière. Ce spin off m’a un peu moins plu. Nous retrouvons ici Alejandro qui revient sur son île natale après une grosse blessure lors d’un reportage photo. Il doit alors retrouver la maison familial et faire face à son patriarche avec qui il est en froid depuis de nombreuses années. Cette situation est difficile à vivre pour Alejandro qui aimerait vraiment que son père soit fière de lui. Retourner vivre auprès de lui et de sa mère est quelque chose de vraiment difficile pour lui. Il retrouve aussi Anamaria son amour de jeunesse. Entre eux la rancoeur est bien présente, ils se sont quittés de façon assez brutale et chacun d’eux gardent un goût amer de cette séparation. Mais c’est sans compter leur deux « mami » qui manigance dans leur dos pour les rabibocher. Cette histoire c’est une histoire de famille. Ces familles qui sont unies, et pour qui rien n’est plus important que d’être présent les uns pour les autres. C’est une belle romance qui nous fait voyager. J’ai trouvé cependant que l’histoire était vraiment longue et parfois j’ai été un... J’ai beaucoup aimé retrouvé le cadre de Key West, ses coutumes locales et bien évidement la famille Navarro ! J’avais déjà lu #souslesoleildekeywest l’année dernière. Ce spin off m’a un peu moins plu. Nous retrouvons ici Alejandro qui revient sur son île natale après une grosse blessure lors d’un reportage photo. Il doit alors retrouver la maison familial et faire face à son patriarche avec qui il est en froid depuis de nombreuses années. Cette situation est difficile à vivre pour Alejandro qui aimerait vraiment que son père soit fière de lui. Retourner vivre auprès de lui et de sa mère est quelque chose de vraiment difficile pour lui. Il retrouve aussi Anamaria son amour de jeunesse. Entre eux la rancoeur est bien présente, ils se sont quittés de façon assez brutale et chacun d’eux gardent un goût amer de cette séparation. Mais c’est sans compter leur deux « mami » qui manigance dans leur dos pour les rabibocher. Cette histoire c’est une histoire de famille. Ces familles qui sont unies, et pour qui rien n’est plus important que d’être présent les uns pour les autres. C’est une belle romance qui nous fait voyager. J’ai trouvé cependant que l’histoire était vraiment longue et parfois j’ai été un peu lassée par ma lecture. J’aurai aimé plus d’actions et de rebondissement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tortellini Posté le 2 Octobre 2021
    Je vous propose de découvrir cet après-midi mon avis suite à la lecture, cet été, de la suite de Sous le soleil de Key West, Les amants de Key West. Une lecture chaleureuse et pétillante s’il en est une ! Souvenez-vous, l’été dernier, j’ai découvert Sous le soleil de Key West, le premier titre consacré aux conchs (ces immigrés cubain résidant à Key West, en Floride) qui avait été une bonne lecture. Mais cette année, l’auteure a, pour moi, passé un autre niveau en proposant une seconde histoire dans laquelle on retrouve un membre de la famille en la personne d’Anamaría, la grande sœur de Luis. Si j’avais trouvé l’histoire entre le beau pompier et Sara un chouïa trop rocambolesque, là ça ne fut pas le cas. En effet, les personnages principaux de cette nouvelle histoire se trouvent être Anamaría et Alejandro, son amour de jeunesse, parti fort lâchement suite à un différent et qui n’avait pas donné la moindre nouvelle depuis plus de dix ans. Le salaud. Mais figurez-vous que le karma étant passé par là, ce dernier, suite à une mauvaise blessure se retrouve en convalescence chez ses parents … soit tout proche d’Anamaría. Bien trop proche pour que... Je vous propose de découvrir cet après-midi mon avis suite à la lecture, cet été, de la suite de Sous le soleil de Key West, Les amants de Key West. Une lecture chaleureuse et pétillante s’il en est une ! Souvenez-vous, l’été dernier, j’ai découvert Sous le soleil de Key West, le premier titre consacré aux conchs (ces immigrés cubain résidant à Key West, en Floride) qui avait été une bonne lecture. Mais cette année, l’auteure a, pour moi, passé un autre niveau en proposant une seconde histoire dans laquelle on retrouve un membre de la famille en la personne d’Anamaría, la grande sœur de Luis. Si j’avais trouvé l’histoire entre le beau pompier et Sara un chouïa trop rocambolesque, là ça ne fut pas le cas. En effet, les personnages principaux de cette nouvelle histoire se trouvent être Anamaría et Alejandro, son amour de jeunesse, parti fort lâchement suite à un différent et qui n’avait pas donné la moindre nouvelle depuis plus de dix ans. Le salaud. Mais figurez-vous que le karma étant passé par là, ce dernier, suite à une mauvaise blessure se retrouve en convalescence chez ses parents … soit tout proche d’Anamaría. Bien trop proche pour que la petite étincelle de l’amour ne viennent pas réchauffer le cœur de ces deux jeunes tourtereaux qui n’ont jamais réellement oublié l’autre. Priscilla Oliveras, nous offre ici une seconde histoire plus mature que la précédente. Sûrement plus réaliste aussi, mais qui a su garder le charme de Sous le soleil de Key West … de quoi me séduire en beauté !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lenoute Posté le 26 Août 2021
    Une jolie comédie romantique, à l'ambiance cubaine de l'île de Key West en Floride. Nous y suivons Annamaria, Alejandro et leur proches. -Annamaria est une jeune femme dynamique, au fort caractère. Son énergie, elle la met au service de son entreprise de fitness, une affaire florissante. Rien ne pourra la freiner, surtout pas une histoire de coeur. - Alejandro est un charmant jeune homme. Photographe de renom il est contraint après un grave accident de retourner dans sa ville natale de Key West, en Floride ( il n'y avais pas remis les pieds depuis 12 ans). Il y retrouve sa famille, mais comment va-t-il étre accueilli ? Certains ne lui ont jamais pardonné d'avoir « abandonné » les siens. Alejandro est très nostalgique de son amour de jeunesse Anamaría. Comment va-t-elle réagir à leurs retrouvailles ? « Les amant de Key West » est un roman sympathique, à l'écriture fluide qui se lit rapidement. L'autrice y aborde des thèmes comme la réalisation de soi et de ses rêves, la famille , le respect des racines, et bien sur l'amour. Cette comédie romantique est agréable avec une pointe de mélancolie, d'humour, d'amour, de passion et de soleil. Une lecture parfaite pour la saison... Une jolie comédie romantique, à l'ambiance cubaine de l'île de Key West en Floride. Nous y suivons Annamaria, Alejandro et leur proches. -Annamaria est une jeune femme dynamique, au fort caractère. Son énergie, elle la met au service de son entreprise de fitness, une affaire florissante. Rien ne pourra la freiner, surtout pas une histoire de coeur. - Alejandro est un charmant jeune homme. Photographe de renom il est contraint après un grave accident de retourner dans sa ville natale de Key West, en Floride ( il n'y avais pas remis les pieds depuis 12 ans). Il y retrouve sa famille, mais comment va-t-il étre accueilli ? Certains ne lui ont jamais pardonné d'avoir « abandonné » les siens. Alejandro est très nostalgique de son amour de jeunesse Anamaría. Comment va-t-elle réagir à leurs retrouvailles ? « Les amant de Key West » est un roman sympathique, à l'écriture fluide qui se lit rapidement. L'autrice y aborde des thèmes comme la réalisation de soi et de ses rêves, la famille , le respect des racines, et bien sur l'amour. Cette comédie romantique est agréable avec une pointe de mélancolie, d'humour, d'amour, de passion et de soleil. Une lecture parfaite pour la saison de l'été.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Valmyvoyou_lit Posté le 25 Août 2021
    Cela fait douze ans qu’Alejandro n’est pas revenu à Key West. Partir était le seul moyen de vivre de sa passion. A l’époque, son père l’a menacé de le bannir s’il ne reprenait pas le restaurant familial. Victor estimait que ne pas faire perdurer l’établissement était un affront envers la mémoire de son propre père qui, pour sauver ses enfants, avait fait quitter Cuba à ses enfants. Mais Alejandro rêvait de photo, pas de cuisine. Il s’est alors envolé pour l’Espagne et depuis, il mène une brillante carrière de photographe à travers le monde. Il prend tous les risques pour prendre le plus beau cliché. C’est la raison de son retour à Key West : son genou est immobilisé après une chute vertigineuse. Accueilli chaleureusement par sa mère, il est reçu avec froideur par son père. Ce dernier ne lui a toujours pas pardonné. C’est aussi la première fois qu’Alejandro revoit Anamaría, son amour de jeunesse. Ils ne sont pas parlé depuis leur rupture. Lui est blessé qu’elle ne l’ait pas suivi, à l’époque. Elle, elle lui en veut de ne pas avoir compris que sa vie était à Key West, auprès de sa famille. Leur histoire a un goût d’inachevé.... Cela fait douze ans qu’Alejandro n’est pas revenu à Key West. Partir était le seul moyen de vivre de sa passion. A l’époque, son père l’a menacé de le bannir s’il ne reprenait pas le restaurant familial. Victor estimait que ne pas faire perdurer l’établissement était un affront envers la mémoire de son propre père qui, pour sauver ses enfants, avait fait quitter Cuba à ses enfants. Mais Alejandro rêvait de photo, pas de cuisine. Il s’est alors envolé pour l’Espagne et depuis, il mène une brillante carrière de photographe à travers le monde. Il prend tous les risques pour prendre le plus beau cliché. C’est la raison de son retour à Key West : son genou est immobilisé après une chute vertigineuse. Accueilli chaleureusement par sa mère, il est reçu avec froideur par son père. Ce dernier ne lui a toujours pas pardonné. C’est aussi la première fois qu’Alejandro revoit Anamaría, son amour de jeunesse. Ils ne sont pas parlé depuis leur rupture. Lui est blessé qu’elle ne l’ait pas suivi, à l’époque. Elle, elle lui en veut de ne pas avoir compris que sa vie était à Key West, auprès de sa famille. Leur histoire a un goût d’inachevé. Tous deux ont souffert et ils conservent de la rancœur. Mais leurs mamas cubaines ne l’entendent pas ainsi et elles multiplient les coups tordus pour provoquer les rencontres entre les anciens amoureux. Ces derniers sont obligés de s’unir pour déjouer les stratagèmes maternels. La situation est difficile pour eux, car l’attirance et les sentiments ne sont pas éteints, malgré la rancune. Les manigances des mamans et les quiproquos pour cacher les émotions provoquent des situations amusantes. Cependant, comme dans Sous le soleil de Key West, l’auteure aborde des sujets profonds. Alejandro souffre du rejet de son père : il est renié parce que ses rêves sont différents des attentes paternelles. Pour Victor, le restaurant représente la mémoire de la famille Miranda, il considère que ne pas vouloir de cet héritage est un affront à l’Histoire des Cubains qui ont quitté leur île, pour vivre en liberté. La transmission devient un poids. Pourtant, Alejandro ne balaie pas l’Histoire du peuple cubain qui a souffert sous Castro ; au contraire : il lui rend hommage d’une magnifique façon. Il suffit d’accepter d’ouvrir les yeux pour découvrir le respect qu’il porte à ses racines. J’ai aussi adoré la romance qui ne demande qu’à se raviver entre Alejandro et Anamaría. Hélas, tous deux ont des projets de vie différents. L’une veut rester près des siens, elle a peur de s’éloigner depuis que son père a été victime d’un infarctus dont il s’est, heureusement, remis ; l’autre veut fuir le carcan familial, il souffre beaucoup trop de l’indifférence glaciale de son père. Ils sont faits l’un pour l’autre, mais les blessures du passé, mêlées à leurs aspirations opposées, les empêchent de se l’avouer. Mais, nous, lecteurs, nous espérons qu’ils réalisent combien leur amour est merveilleux. J’ai aimé la nostalgie qui entoure leurs échanges, lorsqu’ils évoquent leurs souvenirs. Anamaría est la petite sœur adorable de Luis, un personnage principal de Sous le soleil de Key West. Il n’est pas indispensable d’avoir lu, pour s’immerger dans Les amants de Key West. En effet, le premier opus concernait l’idylle entre Luis et Sara, alors que le deuxième est consacré à Alejandro et à la pétillante Anamaría. J’avais aimé le livre précédent, mon seul bémol était que la sensualité était plus présente que nécessaire. Or, dans ce nouveau tome, je n’ai absolument pas eu ce sentiment. J’ai adoré Les amants de Key West, qui m’a amusée et émue.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés