Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262014780
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 228
Format : 140 x 225 mm

Les Empires nomades

de la Mongolie au Danube Ve siècle av. J.-C. - XVIe siècle

Date de parution : 01/10/1998

Une synthèse des 2000 ans qui ont vu les vagues nomades d'Asie centrale faire trembler le monde antique et médiéval de la Chine à l'Occident, en passant par l'Iran, l'Inde, Byzance, la Russie et l'Europe danubienne.

Gérard Chaliand a réussi une très précieuse synthèse de la lutte entre les nomades des steppes eurasiatiques et les sédentaires, une opposition qui, durant deux millénaires, a été le fondement essentiel des conflits du monde antique et médiéval entre le Ve siècle avant notre ère et le XVIe siècle. Issus...

Gérard Chaliand a réussi une très précieuse synthèse de la lutte entre les nomades des steppes eurasiatiques et les sédentaires, une opposition qui, durant deux millénaires, a été le fondement essentiel des conflits du monde antique et médiéval entre le Ve siècle avant notre ère et le XVIe siècle. Issus d'un espace qui s'étend entre l'Ukraine et les confins de la Mandchourie, Scythes, Turcs, Huns, Avars, Magyars (Hongrois), Mongols, Mandchous, tous cavaliers-archers conquérants aux modes de combat communs, dont certains illustres, tels Attila, Gengis Khan ou Tamerlan, ont directement ou indirectement marqué l'histoire du monde. De la Chine à l'Occident, en passant par l'Iran, l'Inde, Byzance, la Russie, l'Europe danubienne, les nomades des steppes asiatiques ont été des pertubateurs, des prédateurs d'empires et aussi, après avoir été policés et convertis par les sédentaires, des créateurs d'empires prestigieux. La prééminence des nomades eurasiatiques ou de leurs héritiers est restée totale jusqu'au XVe siècle. C'est la contre-offensive de la Russie, son expansion continue vers l'Est, et le sud à partir du XVIe siècle qui sonna la revanche des sédentaires, le déclin des nomades impériaux, encore qu'à l'extrême Est, les nomades mongols resteront jusqu'au XVIIIe siècle un danger pour l'empire chinois.

Illustré par vingt-trois cartes, conçu comme un précis d'histoire des empires des steppes, cet ouvrage revêt un interêt particulier à l'heure de l'explosion de l'ex-URSS.

Gérard Chaliand est directeur du Centre d'étude des conflits (FED). Il est, entre autres, l'auteur de l'Anthologie mondiale de la stratégie (Bouquins), de l'Atlas stratégique (avec J.-P. Rageau) et du Dictionnaire de stratégie militaire (avec Arnaud Blin, Perrin).

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262014780
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 228
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • miriam Posté le 1 Juillet 2015
    Plus d'un millénaire d'Histoire racontée sous un éclairage original : les guerres entre nomades et sédentaires. le champ de bataille est immense, Partis de Mongolie, d'Asie Centrale et déferlant sur la chine, la Perse, l'Inde, l'empire romain puis byzantin, la Russie, la Pologne, Lituanie....et bien sur la Hongrie, la Bulgarie, jusqu'en Espagne, les hordes nomades se succèdent se sédentarisent, se pourchassent. De retour d'Asie Centrale j'ai plaisir à retrouver Gengis Khan, Tamerlan, à comprendre l'origine de l'histoire du "prêtre Jean", les Polovtsis du Prince Igor (Borodine). Et surtout les cartes! J'avais commencé mes lecture par l'excellent Tamerlan de Lucien Kehren et j'avais ramé en l'absence de cartes lisibles (il y en avait mais petites). Les cartes sont ici nombreuses, on peut s'y arrêter pour mieux comprendre le texte.
  • Birhacheim Posté le 3 Août 2009
    Gérard Chaliand est l’un de nos plus grands géopoliticiens. Spécialiste de la guérilla et de la contre-guérilla, Gérard Chaliand s’intéresse ici à l’influence déterminante des peuples nomades sur l’histoire de l’Asie et de l’Europe du 5ème siècle avant JC jusqu’au 16ème siècle. Dans un format de moins de 200 pages appuyé de cartes pertinentes, Chaliand nous explique l’origine de la « fureur guerrière » des peuples nomades jusqu’à leur déclin. L’archer à cheval nomade va poser de gros problèmes aux peuples sédentaires et aux armées soldées et ce jusqu’à l’arrivée définitive des armes à feu qui renvoyèrent l’archer monté dans les limbes de l’histoire. l’intelligence dans l’art de la guerrre, les grandes chevauchées au travers de milliers de kilomètres mais aussi une sauvagerie et une œuvre de destruction légendaire firent des peuples nomades des fléaux récurrents de l’histoire asiatique et européenne. Indispensable à la compréhension de l’histoire des deux vieux continents. Les empires nomades de Gérard Chaliand aux éditions Perrin (1998).
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…