Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749166278
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 220 mm

Les Femmes d'Heresy Ranch

Tania CAPRON (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 11/02/2021
Elles étaient seules, elles étaient vraies, elles étaient magnifiques.
 
Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un... Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens. Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste.
 
Les Femmes d’Heresy Ranch est un formidable récit d’aventures tiré de faits réels. Historienne et romancière au talent fou, Melissa Lenhardt y crée des personnages inoubliables, au caractère bien trempé, et nous livre des informations inestimables sur la vie méconnue des femmes dans l’Ouest américain.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749166278
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Pendant plus de 500 pages, elle nous tient en haleine avec un sens du romanesque parfait doublé d'une enquête à la sauce Far West. C'est un roman passionnant et divertissant qui aborde des sujets plus que jamais d'actualité"
Céline / Librairie Trarieux

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • iris29 Posté le 30 Mai 2021
    #9835; Vous avez lu l'histoire de Jessie James Comment il vécut, comment il est mort Ça vous a plu, hein, vous en d'mandez encore Eh bien, écoutez l'histoire de Garet Parker Alors voilà, Moi, lorsque j'ai connu Garet autrefois, C'était une femme loyale, honnête et droite, mais une fois devenue veuve, son ranch fût honteusement "préempté" par un voisin, vexé comme un poux de s' être fait repousser. Alors, cette femme qui murmurait à l'oreille des chevaux, n'a pas eu d'autres choix : voler ou mourir de faim. #9835; Faut croire qu'c'est la société qui l'a définitivement abîmée.#9835; L'autre option (la prostitution.) n'était pas envisageable.. Dur d'être une femme des années 1800 dans l'Ouest américain. Et, parce qu'elle et son mari avaient recueilli des tas de femmes qui s'en étaient pris plein la figure, une petite bande devenue au fil des années, sa famille de coeur, la suivit. Hattie , une ancienne esclave noire, son compagnon ( Jehu) , deux soeurs illettrées Joan et Stella, le noyau dur. Ensembles, ils eurent l'idée d'attaquer banques et diligences. Au début, la presse ne répercuta pas trop ces vols , préférant les mettre sur le compte de bandes de hors la loi masculines...Mais bientôt, la première agence de détectives crée au... #9835; Vous avez lu l'histoire de Jessie James Comment il vécut, comment il est mort Ça vous a plu, hein, vous en d'mandez encore Eh bien, écoutez l'histoire de Garet Parker Alors voilà, Moi, lorsque j'ai connu Garet autrefois, C'était une femme loyale, honnête et droite, mais une fois devenue veuve, son ranch fût honteusement "préempté" par un voisin, vexé comme un poux de s' être fait repousser. Alors, cette femme qui murmurait à l'oreille des chevaux, n'a pas eu d'autres choix : voler ou mourir de faim. #9835; Faut croire qu'c'est la société qui l'a définitivement abîmée.#9835; L'autre option (la prostitution.) n'était pas envisageable.. Dur d'être une femme des années 1800 dans l'Ouest américain. Et, parce qu'elle et son mari avaient recueilli des tas de femmes qui s'en étaient pris plein la figure, une petite bande devenue au fil des années, sa famille de coeur, la suivit. Hattie , une ancienne esclave noire, son compagnon ( Jehu) , deux soeurs illettrées Joan et Stella, le noyau dur. Ensembles, ils eurent l'idée d'attaquer banques et diligences. Au début, la presse ne répercuta pas trop ces vols , préférant les mettre sur le compte de bandes de hors la loi masculines...Mais bientôt, la première agence de détectives crée au monde, l'agence Pinkerton déploya ses employés... Chevaux, ranch, poussière, mais aussi le statut des femmes dans ce petit coin du monde, loin d'être un paradis pour elles... Historienne de profession , l'autrice ultra documentée, vous plonge dans un monde d'hommes fait pour les hommes ( les virils parce que les autres... ) Et on s'y croirait... C'est fabuleux ! J'ai chevauché des heures dans le soleil couchant, j'ai tiré sur les méchants, #9835; tactactac #9835; . j'ai eu peur pour mes amies, je me suis régalée... Si j'ai un bémol à apporter , c'est sur le mode de narration. Tout démarre par une introduction fictive, celle d'une historienne qui nous assure avoir recoupé des documents: journaux intimes de Margaret Parker, de Grâce , interview de Hattie sous couvert d'archives des récits d'esclaves de la WPA. Et toutes ces traces, toutes ces voix s'enchevêtrent pour former et raconter l'histoire du gang Parker. Mais , il y a des redites, parfois tout cela se chevauche et au lieu d'apporter du suspens, puisqu'on recule de trois cases (sans toucher les 20 000€ , vu qu'ils ont été volés à la banque !) , cela nous freine dans notre élan de lecteur, notre fébrilité de lectrice. Impression de tourner un peu en rond, de relire les mêmes épisodes. Le deuxième bémol, c'est que ce livre est vraiment à charge contre les hommes. Ultra féministe , ultra orienté LGBT. A part un homme ou deux , tous sont de fieffés salopards. Plus de nuances de gris aurait été souhaitable, cela aurait rendu le propos plus subtil... Mais à part cela, ce livre fut une bouffée d'air frais, le genre western n'étant pas si courant. Un vrai roman d'aventure, avec de l'action et des héroïnes qui dépotent. de beaux personnages de femmes fortes, courageuses. La force de ces caractères , la beauté des paysages , des costumes : la photogénie déjà palpable dans ces pages a attiré des producteurs de la MGM qui projettent de l'adapter en série. J'ai hâte de voir le casting ! #9835; Bye Bye mes héroïnes de papier, C'était la dernière séance et le rideau sur l'écran est tombé...#9835;
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tristale Posté le 21 Mai 2021
    4ème de couv':"Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens. Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste." MON AVIS: Un bel hommage aux femmes et à leur ténacité, leur force et leur courage. Parce qu'il en fallait dans cette société patriarcale où la femme était considérée comme étant incapable d'accomplir autre chose de des taches domestiques. Et puis les hommes profitaient de leur force physique pour prendre l'ascendant... 4ème de couv':"Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens. Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste." MON AVIS: Un bel hommage aux femmes et à leur ténacité, leur force et leur courage. Parce qu'il en fallait dans cette société patriarcale où la femme était considérée comme étant incapable d'accomplir autre chose de des taches domestiques. Et puis les hommes profitaient de leur force physique pour prendre l'ascendant d'où la force de caractère dont elles devaient faire preuve. Vraiment ce roman ne nous donne pas une belle image des hommes, au contraire, car dans leur grande majorité ils étaient solidaire dans le besoin de pouvoir et de domination . Les femmes n'étaient pour eux que des "besoins", pour élever leurs enfants, tenir leu maison et réchauffer leur lit. Et c'était une réalité , moindre aujourd'hui mais toujours présente, ne nous leurrons pas. Donc, bravo à ces femmes magnifiques même si leurs exploits ont été éphémères, et quasiment pas relayés dans les journaux, elle ont existé. Les personnages crées par Melissa Lenhardt forment un mélange pour le moins hétéroclite au sein de cette famille qu'ils ont formé envers et contre tout. Pas de barrière sociale, la noblesse autant de l'illettrisme y a sa place. Pas de barrière de couleur de peau non plus, seul compte ce que vous êtes, ce que vous valez. Pas de barrière professionnelle, vous apportez vos compétences, point. Et puis le petit plus, c'est le secret enfoui au sein de cette famille choisie, et non des moindres. Une énormité pour l'époque. Et quand je l'ai appris je suis tombée de haut mais avec ravissement: tout est possible quand on se respecte et qu'on s'aime. Un immense plaisir de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zazadanslemetro Posté le 19 Mai 2021
    Un western féministe passionnant Le pitch : Dans les années 1870, après la mort de son mari, Margaret Parker surnommée Garet se retrouve à la tête de leur ranch Cache-la-Poudre où elle vit avec sa « famille » recomposée de Joan et Stella, deux jeunes soeurs, Hattie LaCour sa meilleure amie, qui est aussi une ancienne esclave et une ancienne membre des Buffalo Soldiers au sein desquels elle se faisait passer pour un homme, et Jehu, un jeune gars. C’est sans compter sur le colonel Connolly qui propose d’épouser Garet qui forcément refuse. Le clan se retrouve alors dépossédé de son ranch. Puisque les femmes n’ont d’autres solutions que de se marier ou de se prostituer, Garet et sa famille survivront en tant que hors-la-loi! Elles repartent de zéro à Heresy Ranch et le gang Parker voir le jour. Je vous fais zéro suspense, Heresy Ranch a été un joli coup de coeur ! Heresy Ranch (rien à faire je préfère le titre américain…) s’introduit avec la note d’une professeure d’histoire de l’Ouest américain : une amie lui avait trouvé un penny dreadful mentionnant Margaret Parker, ce qui l’a poussée à faire des recherches sur ce gang J’ai adoré la construction narrative alternant... Un western féministe passionnant Le pitch : Dans les années 1870, après la mort de son mari, Margaret Parker surnommée Garet se retrouve à la tête de leur ranch Cache-la-Poudre où elle vit avec sa « famille » recomposée de Joan et Stella, deux jeunes soeurs, Hattie LaCour sa meilleure amie, qui est aussi une ancienne esclave et une ancienne membre des Buffalo Soldiers au sein desquels elle se faisait passer pour un homme, et Jehu, un jeune gars. C’est sans compter sur le colonel Connolly qui propose d’épouser Garet qui forcément refuse. Le clan se retrouve alors dépossédé de son ranch. Puisque les femmes n’ont d’autres solutions que de se marier ou de se prostituer, Garet et sa famille survivront en tant que hors-la-loi! Elles repartent de zéro à Heresy Ranch et le gang Parker voir le jour. Je vous fais zéro suspense, Heresy Ranch a été un joli coup de coeur ! Heresy Ranch (rien à faire je préfère le titre américain…) s’introduit avec la note d’une professeure d’histoire de l’Ouest américain : une amie lui avait trouvé un penny dreadful mentionnant Margaret Parker, ce qui l’a poussée à faire des recherches sur ce gang J’ai adoré la construction narrative alternant interviews de Hattie LaCour (et ce personnage… ), coupures de presse et extraits des journaux de Garet et de Grace - cette dernière a été enlevée avec son consentement par le gang Parker, rien que ça, je trouve que c’est génial ! - J’ai adoré les aventures de ces femmes, j’ai vibré avec elles, j’ai tourné les pages avec avidité pour connaître la suite. Et enfin je suis en amour pour les personnages qu’a créés Melissa Lenhardt. De l’ambiguïté, de la profondeur, de la grandeur d’âme à l’instar de cette Robine des Bois du Far West, de Hattie, ancienne esclave, passionnée et tenace. Il faut quand même le faire pour se faire engager dans l’armée en se faisant passer pour un homme ! J’ai adoré ce message féministe tout le long du roman : si une femme ne se marie pas elle ne vaut rien, elle est d’ailleurs la propriété de son mari. Les faits du gang passés sous silence, de toute façon une femme n’a pas les facultés intellectuelles pour être gangster ! D’ailleurs, il y est aussi mentionné les suffragettes américaines En bref, si vous avez envie de lire une histoire de femmes, de féministes tout en passant un excellent moment de lecture, foncez !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeaTouchBook Posté le 16 Mai 2021
    Et si on partait à l'aventure avec un très bon western ? En avant avec Les Femmes d'Heresy Ranch ! Vous avez déjà lu tous les titres de la collection "L'Ouest, le vrai" aux éditions Actes Sud, vous êtes désœuvré et vous rêvez de retrouver un bon western avec des personnages attachants qu'on accompagne tout le long d'une grande aventure humaine avec plaisir ? Voilà le titre parfait pour vous ! Alors que la période n'est pas propice à l'évasion, lire Les Femmes d'Heresy Ranch a été une vraie bouffée d'air frais vitale pour moi. En découvrant ce roman, j'ai tout simplement eu l'impression de plonger au cœur d'un cadre spatio-temporel passionnant, de vivre une belle histoire, c'est une épopée fascinante qui réussit à nous divertir mais aussi à nous émouvoir. Un vrai régal ! En raison de l'époque dans laquelle se situe les westerns, très peu de romans du genre mettent en avant des personnages féminins principaux et surtout des héroïnes fortes et conquérantes. Certains pourraient douter de la véracité d'un tel récit mais en fait peu importe l'exactitude historique de ce livre (inspiré de faits réels) car c'est surtout un très beau et bon roman qui nous présente plusieurs femmes inoubliables... Et si on partait à l'aventure avec un très bon western ? En avant avec Les Femmes d'Heresy Ranch ! Vous avez déjà lu tous les titres de la collection "L'Ouest, le vrai" aux éditions Actes Sud, vous êtes désœuvré et vous rêvez de retrouver un bon western avec des personnages attachants qu'on accompagne tout le long d'une grande aventure humaine avec plaisir ? Voilà le titre parfait pour vous ! Alors que la période n'est pas propice à l'évasion, lire Les Femmes d'Heresy Ranch a été une vraie bouffée d'air frais vitale pour moi. En découvrant ce roman, j'ai tout simplement eu l'impression de plonger au cœur d'un cadre spatio-temporel passionnant, de vivre une belle histoire, c'est une épopée fascinante qui réussit à nous divertir mais aussi à nous émouvoir. Un vrai régal ! En raison de l'époque dans laquelle se situe les westerns, très peu de romans du genre mettent en avant des personnages féminins principaux et surtout des héroïnes fortes et conquérantes. Certains pourraient douter de la véracité d'un tel récit mais en fait peu importe l'exactitude historique de ce livre (inspiré de faits réels) car c'est surtout un très beau et bon roman qui nous présente plusieurs femmes inoubliables et attachantes, des femmes qui prennent leur destin en main et nous montrent ainsi l'exemple. J'imagine déjà l'adaptation en série de ce livre car il est très graphique, visuel et addictif. On commence ce roman pour ne plus le lâcher, j'ai été happée par les péripéties, les rebondissements, les moments plus touchants de ce livre, par les paysages grandioses et la narration très originale et efficace. En définitive, Les Femmes d'Heresy Ranch est un titre incontournable pour tout lecteur qui aimerait échapper quelques instants à l'angoisse de la période actuelle, qui voudrait plonger au cœur d'un récit passionnant et qui souhaiterait rencontrer des héroïnes charismatiques et intrépides.
    Lire la suite
    En lire moins
  • titisa Posté le 15 Mai 2021
    La couverture, le titre puis le résumé m'ont convaincue de lire ce livre, et je ne l'ai pas regretté ! Plutôt qu'une construction linéaire, l'auteure a choisi une forme plus singulière, en proposant de découvrir l'histoire sous différents primes qui se complètent : interview, journaux intimes, extraits de journaux locaux. Ce récit mettant en scène des femmes hors-la-loi m'a enthousiasmé, car il nous plonge dans une époque du Far-West qui m'est familière ayant grandi avec Lucky Luke, mais que pourtant je connais très peu ; on y croise des noms devenus légendaires, tels Jessie James ou les Pinkerton. Mais cette fois, ce sont (enfin) les femmes qui sont à l'honneur, des femmes fortes, volontaires, complexes. Si j'ai ressenti une pointe de déception en lisant une interview où l'auteure expliquait qu'elles n'avaient pas existé, ça n'en reste pas moins de beaux personnages.

les contenus multimédias

Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Girls Power : 31 romans aux héroïnes fortes et indépendantes

    Elles se battent pour leur liberté, pour faire entendre leur voix, pour se libérer du joug des hommes... Chacun des romans de notre sélection vous fera découvrir une héroïnes forte en quête d'indépendance. Des femmes inspirantes dont vous allez adorer suivre les aventures.

    Lire l'article
  • Focus
    Cherche midi

    "Les Femmes d'Heresy Ranch" : le Far West sans complexe

    Dans son premier livre publié en France, la romancière Melissa Lenhardt dresse le portrait vif et incarné d’une bande de femmes pour qui la sororité est une religion. Un western bien senti, finement documenté et gagné par la fougue de l’ère post-me too.

    Lire l'article