Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259268219
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 205 mm

Les lumières de l'aube

Date de parution : 08/10/2020
Le retour de Jax Miller avec un True crime addictif, dans la lignée de Breaking Bad et De sang-froid de Truman Capote.
30 décembre 1999, Welsh, Oklahoma. Lauria Bible et sa meilleure amie Ashley Freeman, 16 ans, passent la soirée ensemble chez les Freeman. Le lendemain matin, le mobil home familial est en feu et les deux jeunes filles ont disparu. Les corps des parents d’Ashley, sont découverts dans les décombres, deux... 30 décembre 1999, Welsh, Oklahoma. Lauria Bible et sa meilleure amie Ashley Freeman, 16 ans, passent la soirée ensemble chez les Freeman. Le lendemain matin, le mobil home familial est en feu et les deux jeunes filles ont disparu. Les corps des parents d’Ashley, sont découverts dans les décombres, deux balles dans la tête.

L’affaire est restée non résolue et les jeunes filles n’ont jamais été retrouvées.
Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Entre règlement de compte sur fond de trafic de drogue, vengeance, corruption et négligence policière, Jax Miller nous plonge dans les villes oubliées de l’Amérique profonde, loin des lois, là où les plus sombres secrets peuvent s’épanouir.
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259268219
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

« Un travail d'enquête immersif et captivant qui révèle les plus sombres secrets d'une Amérique oubliée. Jax Miller est sans aucun doute une auteure à suivre ! »
Mathieu / Librairie Jeanne Laffitte

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Coralied4 Posté le 11 Janvier 2022
    Etats-Unis, Oklahoma, un crime, une disparition, histoire de drogue…. Tout est présent pour un bon thriller. Malheureusement ce n’est pas une histoire fictive mais bien un true-crime relaté et enquêté par Jax Miller. Jax Miller arrive à nous faire revivre les dernières heures du couple Freeman et de nous relater les différents éléments à l’origine de la disparition des deux jeunes filles. L’atmosphère est pesante, on rencontre une Amérique emprise par les problèmes de drogues, dépeinte par un grand nombre de villes fantôme, très loin des stéréotypes du rêve américain. Dans ce livre, Jax Miller évoque beaucoup de personnages, ce qui montre qu’elle a mené son enquête en profondeur. Elle ne se cache pas des angoisses et doutes subies, des menaces qu’elle a reçues et des émotions fortes ressenties. On partage tout cela avec elle et avec les familles des victimes. J’ai été effaré par le manque de professionnalisme de la police, des manquements au niveau de l’enquête. Le mutisme des habitants de la ville de Welsh, où le drame a eu lieu, n’arrange pas la situation. Des non-dits, des fausses pistes… Tant de mystère autour de ce fait divers qui a bouleversé l’Oklahoma en 1999. Aujourd’hui, les filles n’ont toujours pas été retrouvées mais... Etats-Unis, Oklahoma, un crime, une disparition, histoire de drogue…. Tout est présent pour un bon thriller. Malheureusement ce n’est pas une histoire fictive mais bien un true-crime relaté et enquêté par Jax Miller. Jax Miller arrive à nous faire revivre les dernières heures du couple Freeman et de nous relater les différents éléments à l’origine de la disparition des deux jeunes filles. L’atmosphère est pesante, on rencontre une Amérique emprise par les problèmes de drogues, dépeinte par un grand nombre de villes fantôme, très loin des stéréotypes du rêve américain. Dans ce livre, Jax Miller évoque beaucoup de personnages, ce qui montre qu’elle a mené son enquête en profondeur. Elle ne se cache pas des angoisses et doutes subies, des menaces qu’elle a reçues et des émotions fortes ressenties. On partage tout cela avec elle et avec les familles des victimes. J’ai été effaré par le manque de professionnalisme de la police, des manquements au niveau de l’enquête. Le mutisme des habitants de la ville de Welsh, où le drame a eu lieu, n’arrange pas la situation. Des non-dits, des fausses pistes… Tant de mystère autour de ce fait divers qui a bouleversé l’Oklahoma en 1999. Aujourd’hui, les filles n’ont toujours pas été retrouvées mais les familles ne désespèrent pas de retrouver au moins les dépouilles. J’ai vraiment aimé ce livre. J’ai été complétement ébloui par le travail titanesque fourni par Jax Miller. Ce livre ne se lit pas rapidement car beaucoup d’informations à digérer mais il est totalement fascinant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Foufoubella Posté le 10 Décembre 2021
    Même si je lis pas mal de romans policiers ou assimilés, je me rends compte que je ne lis finalement que très peu de livres qualifiés de "true crime". Peut-être parce que je préfère la pure fiction. Peut-être aussi parce que le genre prend réellement de l'ampleur seulement depuis quelques années. J'avais repéré ce livre à l'occasion d'une masse critique et je n'ai pas hésité à le réserver auprès de ma médiathèque lorsque j'ai vu qu'il était dans leur catalogue. Jax Miller, qui écrit sous pseudonyme, et ne le cache pas, nous relate la disparition de deux jeunes filles ainsi que du meurtre des parents de l'une d'elles à la veille de l'an 2000. On ne sait toujours pas ce qui est arrivé à Ashley Freeman et Lauria Bible plus de vingt ans après leur disparition, même si des pistes ont été à plusieurs reprises considérées comme probables voire certaines. Je ne sais pas pourquoi mais, à la lecture du résumé, j'étais persuadée que le roman se tournerait vers la recherche des jeunes filles, non en leur qualité de victimes, mais plutôt en tant que meurtrières et parties en cavale un peu à la façon de Thelma et Louise. Ce livre-roman-témoignage-enquête, je ne... Même si je lis pas mal de romans policiers ou assimilés, je me rends compte que je ne lis finalement que très peu de livres qualifiés de "true crime". Peut-être parce que je préfère la pure fiction. Peut-être aussi parce que le genre prend réellement de l'ampleur seulement depuis quelques années. J'avais repéré ce livre à l'occasion d'une masse critique et je n'ai pas hésité à le réserver auprès de ma médiathèque lorsque j'ai vu qu'il était dans leur catalogue. Jax Miller, qui écrit sous pseudonyme, et ne le cache pas, nous relate la disparition de deux jeunes filles ainsi que du meurtre des parents de l'une d'elles à la veille de l'an 2000. On ne sait toujours pas ce qui est arrivé à Ashley Freeman et Lauria Bible plus de vingt ans après leur disparition, même si des pistes ont été à plusieurs reprises considérées comme probables voire certaines. Je ne sais pas pourquoi mais, à la lecture du résumé, j'étais persuadée que le roman se tournerait vers la recherche des jeunes filles, non en leur qualité de victimes, mais plutôt en tant que meurtrières et parties en cavale un peu à la façon de Thelma et Louise. Ce livre-roman-témoignage-enquête, je ne sais finalement pas trop comment le qualifier, se lit comme un véritable thriller ou policier. C'est un euphémisme de dire que l'autrice a enquêté très sérieusement sur cette histoire ; elle l'a vécue de l'intérieur, créant des liens avec les victimes, notamment la mère de Lauria qui n'a jamais baissé les bras et qui veut savoir coûte que coûte ce qui est arrivé à sa fille, avec les enquêteurs, et même avec les suspects potentiels, et on peut dire qu'il y en a eu un paquet. Non, cette histoire, a littéralement bouffé Jax Miller. Même si pour ma part je trouve son implication trop importante, après tout elle ne connaissait pas ces jeunes filles, je lui reconnais de très grandes qualités comme la ténacité, le courage, l'abnégation presque, en plus de grandes qualités d'écriture car elle parvient à rendre son écrit passionnant de bout en bout. Jamais elle ne se perd, jamais elle ne se répète. Elle met la lumière sur ces bouseux ou autres culs-terreux de l'Oklahoma, de cette Amérique dite profonde et pauvre, où la débrouille et le trafic de drogues en tous genres prennent le pas sur l'éducation et la réussite. Et on peut dire que le monde n'est pas très joli-joli au pays de l'Oncle Sam, entre des flics incapables (il y a quand même un truc hallucinant au moment de la découverte des corps des parents d'Ashley) ou corrompus, des Procureurs qui ne valent pas mieux, des voisins qui préfèrent se taire ou regarder ailleurs, sans oublier des familles qui mettent un mouchoir sur leur peine car « il faut bien avancer ». La vie est rude, ouais. Mais, surtout, le point fort de cette enquête est que l'autrice met en avant la vie de ces jeunes filles. Car on retient souvent le nom du criminel, au détriment de celui de la victime, dans les faits divers. Là, ce n'est pas le cas. En résumé, je pourrais encore écrire beaucoup sur ce livre qui m'a tour à tour passionnée, révoltée, rendue triste aussi car, n'oublions pas qu'il y a de vraies personnes derrières ces pages. Lu (et enquêté) en novembre 2021
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesDeRudy Posté le 24 Novembre 2021
    Lecture qui met mal à l'aise tant les faits rapportés semblent invraisemblables . Enquête baclée , documents perdus , témoins qu'on ignore , indices qu'on ne voit pas et l'exemple le plus horrible la cadavre que la police ne découvre pas dans les ruines d'un mobil home incendié ! Tristesse également pour les familles qui tant après n'ont toujours pas pu rendre les derniers hommages à leurs enfants assassinés . Fait divers qui me rappelle que dans mon pays également de tels faits se sont produits je pense notamment à l'affaire Dutroux qui présente beaucoup de similitudes avec les disparues de Welsh .
  • FollowtheReader Posté le 30 Octobre 2021
    Chronique de Diana : Je pensais que ce récit me livrerait ses secrets à la fin concernant cette affaire mais autant vous prévenir tout de suite, c’est une affaire non classée dont il est question. Donc soyez prévenus, l’on ressort avec plus d’interrogations que de certitudes. J’avoue que même si ce récit est intéressant et qu’il pousse le lecteur à vouloir lui aussi mener l’enquête, c’est aussi très frustrant de ne pas avoir les tenants et les aboutissants en arrivant au point final. Ce récit est donc très factuel, il vous plonge dans le fin fond de l’Oklahoma et le rendu final donne une impression à la fois pesante, hors du temps et des règles. C’est oppressant car tous les profils sont passés au peigne fin mais la vérité n’éclate pas. Et si on rajoute à ça les croyances et les uses et coutumes des gens du coin, on sent l’angoisse monter. Le fait que ça soit aussi une enquête réelle donne une autre dimension, quand on est lecteur on arrive souvent à s’immerger dans un univers fictif mais là c’est concret et les préoccupations sont bien toujours d’actualité. J’ai réussi à me sentir investie, j’aurais aimé enquêter et j’avoue que l’auteure aide beaucoup... Chronique de Diana : Je pensais que ce récit me livrerait ses secrets à la fin concernant cette affaire mais autant vous prévenir tout de suite, c’est une affaire non classée dont il est question. Donc soyez prévenus, l’on ressort avec plus d’interrogations que de certitudes. J’avoue que même si ce récit est intéressant et qu’il pousse le lecteur à vouloir lui aussi mener l’enquête, c’est aussi très frustrant de ne pas avoir les tenants et les aboutissants en arrivant au point final. Ce récit est donc très factuel, il vous plonge dans le fin fond de l’Oklahoma et le rendu final donne une impression à la fois pesante, hors du temps et des règles. C’est oppressant car tous les profils sont passés au peigne fin mais la vérité n’éclate pas. Et si on rajoute à ça les croyances et les uses et coutumes des gens du coin, on sent l’angoisse monter. Le fait que ça soit aussi une enquête réelle donne une autre dimension, quand on est lecteur on arrive souvent à s’immerger dans un univers fictif mais là c’est concret et les préoccupations sont bien toujours d’actualité. J’ai réussi à me sentir investie, j’aurais aimé enquêter et j’avoue que l’auteure aide beaucoup par son propre investissement. Je reste cependant mitigée car j’aime avoir toutes les réponses et là très clairement on a rien de plus. L’auteure écrit bien mais comme c’est un récit factuel, j’avoue que c’est aussi spécial à lire. Je ne peux vous en dire plus, ce n’est pas une fiction mais c’est à la fois palpitant et stressant à lire. Un mélange détonnant qui bouscule le lecteur dans la réalité au lieu de l’imaginaire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hollischenbooks Posté le 13 Septembre 2021
    Un grand merci aux éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce roman. Si j’adore regarder des émissions sur les enquêtes criminelles, notamment celles que présentait Pierre Bellemare, je ne lis que rarement des histoires sur des faits réels. Mais l’histoire de la disparition de Lauria Bible et de Ashley Freeman a de suite piqué ma curiosité. Surtout que aujourd’hui encore cette affaire est toujours non élucidée. Cette chronique sera sans doute un peu différente de ce que j’écris d’habitude, car ce n’est pas un genre auquel j’ai l’habitude. D’ailleurs tout au long de ma lecture j’ai plus eu l’impression de lire un témoignage, qu’un roman. Dans la nuit du 30 au 31 décembre 1999, dans la petite ville de Welsh dans l’Oklahoma, Lauria et Ashley disparaissent et le mobile home de la famille Freeman est ravagé par les flammes. Dans les décombres la police découvre les corps sans vie des parents de Ashley. Tuer d’une balle dans la tête. Que c’est-il passé la veille de l’an 2000 ? Qui a enlevé les deux jeunes femmes ? D’ailleurs ont elles été enlevé ou… ? Déjà, il faut que je vous dise que je suis totalement admirative du travail de Jax Miller. C’est... Un grand merci aux éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce roman. Si j’adore regarder des émissions sur les enquêtes criminelles, notamment celles que présentait Pierre Bellemare, je ne lis que rarement des histoires sur des faits réels. Mais l’histoire de la disparition de Lauria Bible et de Ashley Freeman a de suite piqué ma curiosité. Surtout que aujourd’hui encore cette affaire est toujours non élucidée. Cette chronique sera sans doute un peu différente de ce que j’écris d’habitude, car ce n’est pas un genre auquel j’ai l’habitude. D’ailleurs tout au long de ma lecture j’ai plus eu l’impression de lire un témoignage, qu’un roman. Dans la nuit du 30 au 31 décembre 1999, dans la petite ville de Welsh dans l’Oklahoma, Lauria et Ashley disparaissent et le mobile home de la famille Freeman est ravagé par les flammes. Dans les décombres la police découvre les corps sans vie des parents de Ashley. Tuer d’une balle dans la tête. Que c’est-il passé la veille de l’an 2000 ? Qui a enlevé les deux jeunes femmes ? D’ailleurs ont elles été enlevé ou… ? Déjà, il faut que je vous dise que je suis totalement admirative du travail de Jax Miller. C’est une vraie enquête qu’elle a mené et rien que pour ça j’ai envie de dire « woh! ». Dans beaucoup de reportages que je regarde, je vois des policiers impliqués, qui font tout leurs possibles pour résoudre les enquêtes qu’on leurs confie. Mais ici… dans ce fait divers, les victimes n’ont pas eu droit aux professionnalismes que l’on peut attendre dans ce genre d’enquête. Non cette enquête a bénéficié de policiers corrompus qui m’ont donné l’impression de se foutre de cette histoire. Certes il y avait des histoires entre Dany Freeman et le Shérif, mais là c’est deux jeunes femmes de 17 ans qui ont disparut, elles n’avaient rien avoir avec les tensions et les histoires qu’ils pouvaient bien y avoir. J’ai été révolté de voir que cette enquête avait été bâclé, et que encore aujourd’hui la mère de Lauria Bible cherche encore des réponses. La souffrance de la mère de Lauria est palpable, ainsi que sa haine envers ce système défaillant. Durant ma lecture j’ai eu plus d’une fois envie de hurler mon indignation et ma colère. Ici se sont les fabriquant de Méth qui font la loi. D’ailleurs si vous lisez ce livre, sachez que vous serez sans doute révolté, oppressé et certainement admiratifs du travail de l’autrice. Quatre années d’enquête, quatre années à essayer de démêler le vrai du faux, allant de fausse piste en fausse piste. Quatre années à essayer de résoudre cette enquête si difficile. Et si elle ne réussi pas à désigner clairement les coupables, Jax Miller réussi à dénoncer ce qui ronge cette partie des Etats-Unis. Je dois toutefois avouer qu’il y a certaines longueurs par moment. Mais tout est important au récit. Cette histoire est sombre et glauque. Mais ce fait réel m’a passionné. Et j’espère qu’un jour on saura ce qui est arrivé à Lauria et Ashley.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…