Lisez! icon: Search engine
L'Héritière de Tambora
Maryline Beury (traduit par)
Collection : Romans l'Archipel
Date de parution : 06/07/2023
Éditeurs :
L'Archipel

L'Héritière de Tambora

Maryline Beury (traduit par)
Collection : Romans l'Archipel
Date de parution : 06/07/2023
Une saga digne des meilleurs romans de Tamara McKinley et Sarah Lark.
La nouvelle saga de la fée australienne du roman d’évasion
 
Irlande, début des années 1920. Très jeune, Tara a fui sa famille pour mener une vie aventureuse. Aujourd’hui, elle n’a d’autre...
La nouvelle saga de la fée australienne du roman d’évasion
 
Irlande, début des années 1920. Très jeune, Tara a fui sa famille pour mener une vie aventureuse. Aujourd’hui, elle n’a d’autre choix que de quitter son pays pour gagner l’Australie, où sa tante Victoria possède un domaine.
Au cours de la traversée...
La nouvelle saga de la fée australienne du roman d’évasion
 
Irlande, début des années 1920. Très jeune, Tara a fui sa famille pour mener une vie aventureuse. Aujourd’hui, elle n’a d’autre choix que de quitter son pays pour gagner l’Australie, où sa tante Victoria possède un domaine.
Au cours de la traversée vers l’île-continent, le bateau sur lequel Tara a embarqué fait naufrage. La jeune femme en réchappe, mais elle a désormais la charge de deux jeunes orphelins, Jack, dix ans, et sa petite sœur Hannah.
Quand ils arrivent en­fin chez Victoria, au cœur de l’outback, Tara trouve une propriété au bord de la ruine. Sans bien mesurer les conséquences de sa décision, elle se lance alors le dé­fi de sauver le domaine de Tambora…
Dans sa nouvelle saga, celle que les médias ont baptisé la « fée australienne du roman d’évasion » met en scène une femme éprise de liberté, prête à tout pour conquérir le bonheur.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809845341
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 484
Format : 153 x 240 mm
EAN : 9782809845341
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 484
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Candyshy 09/01/2024
    Un roman captivant du début à la fin, Tara va vivre des évènements douloureux, faire face, se battre. L'immersion dans l'Outback Australien amène de l'intensité à l'histoire, On aime suivre tous ces destins de femmes, qui vont s'escrimer pour sortir de leur situation. Un roman de sororité, une entraide magnifique, sans préjugés, sans priorité de classe sociale. Comme le roman précédent que j'ai lu de cette autrice, que j'avais également beaucoup aimé, c'est la fin trop rapide, on attend tellement un évènement tout du long, que l'on a l'impression qu'il se boucle trop rapidement. Néanmoins, l'histoire est prenante, la boucle est bouclée, c'est juste mon coeur de romantique qui est en manque. Je vous conseille fortement cette histoire pour les amoureux des romances historiques.
  • Ifeelbooks 01/01/2024
    J'ai découvert l'univers littéraire d'Elizabeth Haran l'année dernière avec "Au pays des eucalyptus" que j'avais adoré ! Énorme coup de coeur. Je n'ai donc pas résisté à la lecture de ce nouveau roman ! L'auteure nous emmène en Irlande, dans les secrets de la famille de Tara. Après une nuit terrible, Tara prend la décision de partir loin des siens pour rejoindre le clan de Gitans près de chez elle. Mais quelques années plus tard, Tara est contrainte de quitter son pays de naissance pour rejoindre une tante qu'elle n'a pas vue depuis ce fameux soir... La traversée jusqu'en Australie et le climat rude de l'outback australien lui réservent bien des surprises. J'ai beaucoup aimé ce nouveau personnage féminin fort et inspirant. Elizabeth Haran a un talent fou pour mettre en scène des femmes aventureuses et intrépides qui brisent les codes. Après un début de roman que j'ai trouvé un peu long... j'ai été étonnée de la multitude de thèmes abordés dans ce roman. J'ai adoré la dernière partie, voir Tara évoluer, suivre ses aventures dans ce paysage désertique si loin du confort que nous connaissons. Un très bon roman d'évasion, addictif et particulièrement riche !
  • tchouk-tchouk-nougat 05/11/2023
    Tara, était une fille de bonne famille, jusqu'à ses 18 ans. Une agression dont elle est victime, le déni de ses parents qui ne voient que le scandale, la font prendre la fuite en compagnie d'une famille gitane. Apres 11 ans parmis eux, sa vie bascule de nouveau. Rejetée de nouveau, elle décide de quitter son Irlande natale pour l'Australie où une tante tient un domaine dans l'arrière-pays désertique. L'histoire se déroule dans les années 1920, entre l'Irlande et l'Australie, alors que frappe une dire récession économique. C'est unroman familial qui dépeint une héroïne courageuse, volontaire et empathique. Elle a l'esprit ouvert et généreux. A travers son destin on ressent l'esprit étriqué des gens envers les communautés marginales ou différentes de leur façonde penser et de vivre (les gitans, les prostituées, les autochtones). Le message véhiculé est plein d'amour et de compassion envers les autres. Les femmes de ce récit sont fortes et pleine de compassion. Le récit reste très dynamique. Il arrive beaucoup de catastrophes à Tara et sauver le domaine de sa tante n'est pas une mince affaire. Mais elle relève les manches avec courage et trouve sur son chemin des gens biens qui vont la soutenir. Une belle épopée, dans l'esprit des sagas familiale, que j'ai dévorée. Tara, était une fille de bonne famille, jusqu'à ses 18 ans. Une agression dont elle est victime, le déni de ses parents qui ne voient que le scandale, la font prendre la fuite en compagnie d'une famille gitane. Apres 11 ans parmis eux, sa vie bascule de nouveau. Rejetée de nouveau, elle décide de quitter son Irlande natale pour l'Australie où une tante tient un domaine dans l'arrière-pays désertique. L'histoire se déroule dans les années 1920, entre l'Irlande et l'Australie, alors que frappe une dire récession économique. C'est unroman familial qui dépeint une héroïne courageuse, volontaire et empathique. Elle a l'esprit ouvert et généreux. A travers son destin on ressent l'esprit étriqué des gens envers les communautés marginales ou différentes de leur façonde penser et de vivre (les gitans, les prostituées, les autochtones). Le message véhiculé est plein d'amour et de compassion envers les autres. Les femmes de ce récit sont fortes et pleine de compassion. Le récit reste très dynamique. Il arrive beaucoup de catastrophes à Tara et sauver le domaine de sa tante n'est pas une mince affaire. Mais elle relève les manches avec courage et trouve sur son chemin des gens biens qui vont la soutenir. Une belle épopée,...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Millina 01/11/2023
    Je viens de plonger dans "L'héritière de Tambora" d'Elizabeth Haran, et ça m'a rappelé son précédent chef-d'œuvre, "Au pays des eucalyptus". Malheureusement, je dois avouer que ce dernier m'a plus séduite. Le personnage principal, Tara, me semble moins captivant, trop souvent victime, et l'écriture a perdu de sa fluidité. Est-ce la faute de la traduction? Nora de "Au pays des eucalyptus" est plus vivante, contrairement à Tara qui manque de passion. Les scènes potentiellement vibrantes semblent maladroites. Le roman aurait pu briller davantage grâce à son contexte historique et culturel riche, mais les relations humaines sont décevantes et cassent le rythme. Malgré tout, l'histoire mêlant magie, voyage, et la culture gitane ajoute une touche ensorcelante. La fantasy apporte de l'originalité et l'occasion d'aborder la tolérance et l'ouverture d'esprit. Tara choisit un nouveau départ en Australie, et son voyage épique est rempli d'imprévus, notamment en devenant la mère de deux orphelins. Le lien qui se crée entre eux est touchant. En somme, "L'héritière de Tambora" n'égale peut-être pas le précédent, mais il offre tout de même une lecture plaisante, teintée de magie et de désir de créer une famille choisie. Elizabeth Haran nous guide avec empathie à travers les préjugés, et c'est un doux cocon de tolérance et d'espoir. Ma chronique détaillée : Je viens de plonger dans "L'héritière de Tambora" d'Elizabeth Haran, et ça m'a rappelé son précédent chef-d'œuvre, "Au pays des eucalyptus". Malheureusement, je dois avouer que ce dernier m'a plus séduite. Le personnage principal, Tara, me semble moins captivant, trop souvent victime, et l'écriture a perdu de sa fluidité. Est-ce la faute de la traduction? Nora de "Au pays des eucalyptus" est plus vivante, contrairement à Tara qui manque de passion. Les scènes potentiellement vibrantes semblent maladroites. Le roman aurait pu briller davantage grâce à son contexte historique et culturel riche, mais les relations humaines sont décevantes et cassent le rythme. Malgré tout, l'histoire mêlant magie, voyage, et la culture gitane ajoute une touche ensorcelante. La fantasy apporte de l'originalité et l'occasion d'aborder la tolérance et l'ouverture d'esprit. Tara choisit un nouveau départ en Australie, et son voyage épique est rempli d'imprévus, notamment en devenant la mère de deux orphelins. Le lien qui se crée entre eux est touchant. En somme, "L'héritière de Tambora" n'égale peut-être pas le précédent, mais il offre tout de même une lecture plaisante, teintée de magie et de désir de créer une famille choisie. Elizabeth Haran nous guide avec empathie à travers les préjugés, et c'est un doux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ladoryquilit 21/10/2023
    C'est un chouette voyage en Australie que nous propose l'auteure avec ce titre. D'un drame survenu, découle une jolie histoire avec des personnages forts et charismatiques. J'ai apprécié Tara, mais aussi Ethan ou encore Jack et surtout j'ai véritablement eu l'impression d'être à Tambora et de tout faire pour conserver le domaine. Une lecture très agréable.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés