RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Heure bleue

            Robert Laffont
            EAN : 9782221192627
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 135 x 215 mm
            L'Heure bleue

            Date de parution : 04/05/2016

            Quand une île paradisiaque devient le théâtre d’un drame à huis clos…
            Zoé, dix-sept ans, accepte l’invitation de Lise, une camarade de terminale qui lui propose de passer l’été en Grèce pour s’occuper de son jeune neveu. Elle se retrouve sur l’île privée de Dolos, plongée dans l’intimité de la...

            Quand une île paradisiaque devient le théâtre d’un drame à huis clos…
            Zoé, dix-sept ans, accepte l’invitation de Lise, une camarade de terminale qui lui propose de passer l’été en Grèce pour s’occuper de son jeune neveu. Elle se retrouve sur l’île privée de Dolos, plongée dans l’intimité de la flamboyante famille Stein où règnent les non-dits et les faux-semblants.
            Dans la somptueuse villa qui domine la mer, Zoé peine à saisir les clés de l’univers lisse et clinquant de ce monde qui n’est pas le sien. Que s’est-il passé avec la précédente baby-sitter pour qu’elle refuse de garder l’enfant pendant les vacances ? Et de quoi souffre Rose, la splendide soeur de Lise qui crée un malaise à chacune de ses apparitions ? Adam, son mari, semble l’ignorer totalement et ne pas être non plus à sa place au sein de sa belle-famille.
            Prise dans le chassé-croisé des tensions et des manipulations qui s’exacerbent dans la chaleur estivale, Zoé va vivre une épopée intime qui ressuscitera les fantômes de son passé et la fera entrer sans ménagements dans l’âge adulte.
            Un suspense psychologique d’une grande finesse pour un premier roman solaire.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221192627
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 135 x 215 mm
            Robert Laffont
            18.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • violaine124 Posté le 25 Novembre 2016
              En recevant ce livre, j'avais hâte de m'y mettre car le sujet m'intéressait et promettait des secrets, de la réflexion, des sentiments, une intrigue. Effectivement, le début est assez prometteur et nous pose un univers particulier. Celui d'une famille qui n'a pas encore totalement fait le deuil d'un enfant. Zoé la sœur aînée, a besoin d'air et de retrouver une vie normale. Elle suivra donc Lise une camarade de classe en vacances avec sa famille. La famille de Lise vit elle dans l'opulence et la richesse. Ce que Zoé n'a pas su capter tout de suite c'est que chaque famille a son histoire et donc ses secrets. On découvre la mise en confrontation de deux univers totalement opposés. Zoé est de famille plutôt modeste alors que celle de Lise est riche. Forcément cela va créer des clivages mais la leçon de ce livre montre aussi qu'on peut changer dans la vie. C'est un premier roman bien écrit mais je pense que les personnages manquent un peu de profondeur. On survole chacun sans s'attacher particulièrement. C'est ce qui m'a embêtée dans ce roman.
            • mesecritsdunjour Posté le 10 Novembre 2016
              Zoé 17 ans, accepte l’invitation de Lise une camarade de classe, à venir en Grèce garder son neveu Ben. Zoé est issue d’une famille complexe dont la mère est en hôpital psychiatrique, tandis que Lise vit dans une famille très aisée. Sur l’île paradisiaque Zoé va découvrir que Rose, la mère de Ben, ne s’occupe jamais de lui et qu’elle souffre de troubles bipolaires. Le père de Ben Adam, artiste peintre, est bienveillant avec elle mais pourquoi ? Sur l’île séjournent aussi Joseph, père de Lise, homme d’affaires beaucoup trop lisse et Hélène hautaine, snob. Des secrets de famille se dévoilent au fil de l’histoire, tout n’est pas si rose chez les Stein. Roman psychologique, troublant. Un premier roman bien écrit, on se laisse porter par cette histoire dramatique où la culpabilité trône. Une fin à laquelle on ne s’attend pas ! Belle découverte pour moi.
            • LydieetsesLivres Posté le 28 Septembre 2016
              Zoé vient d’obtenir son bac. Elle est invité par une copine de classe, qu’elle ne connait pas tant que ça, à venir passer des vacances en Grèce pour jouer les baby-sitter de son neveu. Son arrivée en Grèce est à tout point de vue exceptionnelle. Elle est éblouie par les paysages paradisiaques et par la fastuosité de la villa qui l’accueille mais aussi perturbée par l’attitude de la famille. De bien étranges vacances… L’heure bleue est un livre très agréable à lire, le genre de livre que l’on aime sortir quand on est en panne de lecture. Zoé est une jeune fille intelligente. Malgré son jeune âge, son passé est déjà lourd. Elle est profondément humaine. C’est bonheur et appréhension que j’ai suivi son heure bleue. Mais elle n’est pas le seul personnage intéressant du roman, Elsa Vasseur nous offre une panoplie de personnages intriguants. Comme Zoé, je me suis longtemps interrogée sur les motivations des uns et des autres. Sous des apparences légères, l’heure bleue est un roman qui marque. Je me souviendrai longtemps de Rose et de sa famille. L’heure bleue est une histoire familiale, une histoire de secret et de manipulation. Un récit bien construit avec une fin assez surprenante.... Zoé vient d’obtenir son bac. Elle est invité par une copine de classe, qu’elle ne connait pas tant que ça, à venir passer des vacances en Grèce pour jouer les baby-sitter de son neveu. Son arrivée en Grèce est à tout point de vue exceptionnelle. Elle est éblouie par les paysages paradisiaques et par la fastuosité de la villa qui l’accueille mais aussi perturbée par l’attitude de la famille. De bien étranges vacances… L’heure bleue est un livre très agréable à lire, le genre de livre que l’on aime sortir quand on est en panne de lecture. Zoé est une jeune fille intelligente. Malgré son jeune âge, son passé est déjà lourd. Elle est profondément humaine. C’est bonheur et appréhension que j’ai suivi son heure bleue. Mais elle n’est pas le seul personnage intéressant du roman, Elsa Vasseur nous offre une panoplie de personnages intriguants. Comme Zoé, je me suis longtemps interrogée sur les motivations des uns et des autres. Sous des apparences légères, l’heure bleue est un roman qui marque. Je me souviendrai longtemps de Rose et de sa famille. L’heure bleue est une histoire familiale, une histoire de secret et de manipulation. Un récit bien construit avec une fin assez surprenante. Mais je trouve qu’il lui manque un peu truc. Un petit truc pour en faire un roman glaçant, un roman au suspens insoutenable.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Enell Posté le 27 Septembre 2016
              L’heure bleue, heure suspendue, entre lumière et obscurité, entre mélancolie et affirmation de soi. Quand Zoé accepte l’invitation de Lise, sa camarade de classe, elle ignore encore que son séjour sur une île grecque va la transformer, définitivement. Elle est partie élève brillante, adolescente hésitante. Elle en reviendra jeune adulte prête à affronter la vie. Il faut dire que ce séjour estival languide sera riche en péripéties et qu’elle ira de surprises en désillusions dans ce huis clos familial où les non-dits le dispute aux faux-semblants. Ce roman nous parle de l’adolescence à quitter, des blessures à apprivoiser, de la confiance en soi à construire. Il y a du suspens dans ce roman, les personnages ont de la consistance. J’ai passé un moment bien agréable en le lisant.
            • Tlivrestarts Posté le 20 Septembre 2016
              Ce roman fait partie de la sélection des 68 premières fois. Il reste encore quelques jours avant la rentrée. Il fait chaud. Je vous propose un départ pour l’île de Dolos en Grèce. Vous m’accompagnez ? Zoé Imbert, 17 ans, le bac en poche, se voit proposer par une fille du lycée un voyage en Grèce. Là-bas, elle séjournerait en famille, tous frais payés. Une seule contrepartie : s’occuper d’un petit garçon de 5 ans. Zoé voit cette proposition de Lise Stein un peu suspecte, elle n’entretient pas de relation particulière avec elle mais, séduite par la destination et la possibilité de pouvoir s’éloigner un peu de son père, elle l’accepte ! « L’heure bleue », c’est un roman sur la jeunesse, sur l’adolescence, sur l’insouciance et la quête d’amour d’une jeune fille ! C’est aussi un roman sur la souffrance d’un passé trop lourd à porter. Avec le personnage de Zoé, le lecteur part en voyage à la découverte d’un nouveau territoire, la Grèce, d’un nouvel environnement familial, les Stein font partie de ces familles riches qui disposent d’un patrimoine qu’ils font fructifier dans le monde de l’art New-Yorkais. C’est en réalité le parcours initiatique d’une adolescente qui ouvre les yeux sur le... Ce roman fait partie de la sélection des 68 premières fois. Il reste encore quelques jours avant la rentrée. Il fait chaud. Je vous propose un départ pour l’île de Dolos en Grèce. Vous m’accompagnez ? Zoé Imbert, 17 ans, le bac en poche, se voit proposer par une fille du lycée un voyage en Grèce. Là-bas, elle séjournerait en famille, tous frais payés. Une seule contrepartie : s’occuper d’un petit garçon de 5 ans. Zoé voit cette proposition de Lise Stein un peu suspecte, elle n’entretient pas de relation particulière avec elle mais, séduite par la destination et la possibilité de pouvoir s’éloigner un peu de son père, elle l’accepte ! « L’heure bleue », c’est un roman sur la jeunesse, sur l’adolescence, sur l’insouciance et la quête d’amour d’une jeune fille ! C’est aussi un roman sur la souffrance d’un passé trop lourd à porter. Avec le personnage de Zoé, le lecteur part en voyage à la découverte d’un nouveau territoire, la Grèce, d’un nouvel environnement familial, les Stein font partie de ces familles riches qui disposent d’un patrimoine qu’ils font fructifier dans le monde de l’art New-Yorkais. C’est en réalité le parcours initiatique d’une adolescente qui ouvre les yeux sur le monde, sur un autre monde que celui qu’elle côtoie depuis sa tendre enfance. Et si les 2 étaient finalement liés ? Là où Elsa VASSEUR a du talent, c’est que, de 2 trajectoires, elle arrive à n’en faire plus qu’une. Zoé arrive bien sûr avec ses effets personnels dans sa valise mais aussi son passé, son histoire familiale, ses secrets… Dès le début du roman, le prologue nous fait part d’une histoire familiale douloureuse. Nous ne savons pas tout bien sûr mais nous soupçonnons une maladie mentale de Giulia, la mère de Zoé, et d’un drame qui a vraisemblablement emmené avec lui Nino, son petit frère. Zoé n’avait alors que 7 ans. En acceptant la proposition de ce séjour sous le soleil, Zoé pouvait-elle imaginer qu’il ferait resurgir de déchirants souvenirs ? Ce roman aborde le sujet de la construction des jeunes femmes. Une adolescente peut-elle s’émanciper de son passé ? Peut-elle se libérer de ce sentiment de culpabilité qui la hante depuis ce terrible drame ? Peut-elle décider de faire ce qu’elle veut de sa vie ? Avec le personnage de Zoé, Elsa VASSEUR essaie de répondre à toutes ces questions. A cet âge-là, l’amour et la sexualité occupent une place toute particulière, faisant des 1ères fois un véritable défi à relever pour pouvoir accéder à une certaine normalité. Zoé est une jeune fille en quête d’une histoire d’amour, une vraie. Alors quand un homme semble lui porter un peu d’attention, semble la comprendre, la tentation est grande. Malheureusement, l’amitié comme l’amour peuvent se révéler bien cruels et bafouer ce qui paraissait être le plus précieux. Sur fond de tromperie et de lâcheté, Zoé va devoir assumer son tout nouveau statut de femme pour peut-être un jour pouvoir dire qu’il s’agissait d’une erreur de jeunesse… A côté de l’adolescente, il y a un monde d’adultes. Zoé a quitté son père le temps d’une parenthèse estivale. A peine arrivée en Grèce, elle en découvre d’autres. Certains qu’elle apprécie immédiatement, d’autres qu’elle aimerait découvrir (le verbe « aimer » prend ici un sens tout particulier), d’autres encore dont elle reconnaît très vite les symptômes… La jeune écrivaine aborde effectivement la maladie mentale, celle d’une jeune mère de famille que la vie semble avoir tout donné. Très vite, Zoé repère la singularité de Rose qui apparaît dans l’univers de la jeune fille comme le reflet dans un miroir de l’image de sa mère, Giulia. Personnellement, j’ai été profondément touchée par leur regard vide, cette absence psychique de femmes pourtant présentes, en chair et en os. Malgré des maris attentionnés, de jeunes enfants attachants, l’essentiel semble manquer à leur existence. Si les patientes en connaissent les contours, l’entourage proche, lui, peine à répondre à la question du pourquoi, c’est là sa plus lourde tâche. J’ai passé un bon moment de lecture avec ce 1er roman d’Elsa VASSEUR. Dès les premières pages, le suspense est installé, seul l’épilogue en viendra à bout, bravo pour ce coup de maître ! Pour autant, je pense que le roman aurait pu encore gagner en qualité. Explorer la maladie mentale de deux femmes tellement semblables présente un risque élevé de redondance. J’y ai parfois eu l’impression de déjà lu. Quant à l’écriture, elle est fluide et soignée. Pour autant, quand je consulte les notes prises au fil de la lecture, je me rends compte que je n’ai finalement repéré que 2 citations. Dommage ! Elsa VASSEUR a pourtant du talent, elle sait pouvoir être poétique si j’en crois sa description de la tristesse : La tristesse a une date de péremption. Comme le bonheur, c’est un sentiment entier, organique, qu’il faut saisir au bon moment afin d’en conserver la fraîcheur intacte. P. 239 Malheureusement, je n’en ai pas relevé assez pour que cette plume reste gravée dans ma mémoire. J’arrive à la fin de la sélection des 68 premières fois de la rentrée littéraire de janvier. « L’heure bleue » n’entrera donc pas dans le cercle très fermé de mes 3 chouchous !
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.