Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221096093
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 135 x 215 mm

L'incendie de Berlin

Pierre-emmanuel Dauzat (Traducteur)
Date de parution : 10/04/2003

Le récit vécu d'une descente aux enfers, le regard perçant d'une petite fille à qui on a volé son enfance.

«Je veux pas y aller, dans le bunker du Führer!– Idiote! braille Peter.– Idiot toi-même!»Mon frère me regarde incrédule, d'un air de plus en plus sombre. Il n'arrive pas à comprendre qu'on puisse ne pas partager sa passion du Führer. Et, sur un ton de dépit hargneux, il me dit:...

«Je veux pas y aller, dans le bunker du Führer!– Idiote! braille Peter.– Idiot toi-même!»Mon frère me regarde incrédule, d'un air de plus en plus sombre. Il n'arrive pas à comprendre qu'on puisse ne pas partager sa passion du Führer. Et, sur un ton de dépit hargneux, il me dit: «Tu seras bien obligée de venir, maman t'y obligera, tu verras!»Hiver 1944. La capitale du Reich, qui devait durer mille ans, brûle. Sous la chancellerie, dans le bunker «indestructible» de Hitler, en pleine bataille de Berlin, des enfants… Parmi eux, la petite Helga, sept ans, et son frère cadet, Peter. Ce sont des enfants de dignitaires, mais personne ne veut d'eux. Leur mère les a abandonnés le jour où elle a rejoint la SS; leur père a disparu; c'est leur tante, une proche de Goebbels, qui les fait atterrir là, pour «les mettre à l'abri». Ces adultes qui les entourent dans une ambiance de fin du monde, Helga les craint et les hait; ils sont, pour elle, l'incarnation du mal…Après la publication remarquée de son récit «Laisse-moi partir, mère», dans lequel elle racontait la rencontre avec sa mère criminelle de guerre, ancienne SS, gardienne de camp de concentration, Helga Schneider nous livre le récit hallucinant du siège de Berlin à travers le regard innocent d'un enfant.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221096093
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sabineetienne Posté le 7 Décembre 2017
    Personnellement, c'est bien entendu mon avis personnel, mais ce livre m'a beaucoup intéressée car il montre que dans le camp ennemi il y a aussi des femmes, vieillards et enfants qui ont souffert de la guerre et que tous ne soutenaient pas Hitler dans ses idées. Et que l'avenir de ces enfants n'a pas été meilleur que ceux des autres pays car ils ont connu également la solitude, a perte d'un être cher, la faim et par après (mais le livre n'en parle pas vraiment) la honte d'être allemand.
  • rpfab Posté le 3 Septembre 2016
    Ce livre retrace la vie d'une petite allemande Helga dans un Berlin nazi. Elle nous fait vivre à travers ses yeux d'enfants la destruction de Berlin et l'arrivée des russes. J'ai trouvé le style un peu répétitif parfois mais cela reste un témoignage poignant des effets de la guerre sur les hommes. Bref plus jamais çà, l'humanité n'a pas besoin de ça pour grandir...
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.