Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221260319
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 215 mm
Maëlys
Date de parution : 27/01/2022
Éditeurs :
Robert Laffont

Maëlys

,

Date de parution : 27/01/2022
Ma fille.
Tuée.
À 8 ans et demi.
Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, une petite fille d’à peine 8 ans et demi, disparaît lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Il est trois... Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, une petite fille d’à peine 8 ans et demi, disparaît lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Il est trois heures du matin ; la terre s’ouvre sous les pieds de Jennifer De Araujo, la mère de l’enfant. Il y... Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, une petite fille d’à peine 8 ans et demi, disparaît lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Il est trois heures du matin ; la terre s’ouvre sous les pieds de Jennifer De Araujo, la mère de l’enfant. Il y a la panique, les recherches, puis les soupçons : un invité de dernière minute, étrange et secret, avec qui Maëlys a parlé durant la réception. Il s’appelle Nordahl Lelandais.
Très vite, les indices s’accumulent. Plus ils accablent le suspect, et plus la recherche de la vérité se fait pressante pour la mère de Maëlys. Avec son conjoint Joachim et leur aînée, Colleen, elle veut savoir ce qui est arrivé à sa fille.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221260319
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sylvbooklivres Posté le 1 Avril 2022
    J’ai hésité à lire ce témoignage, peur du côté médiatique, peur du côté patho, mais non, un très beau témoignage d’une histoire qui pourrait être un simple polar, mais qui n’en est pas un. Et puis qui n’a pas eu le coeur serré en voyant sur nos écrans le sourire de cette petite fille ? Qui n’a pas eu envie de vomir face à ce monstre qui l’a brisée ? Il n’y a rien à dire de plus. Juste des mots qui ne peuvent ressentir, comprendre que ceux, comme moi, qui ont perdu un enfant. À lire, en souvenir d’une petite fille qui n’aurait jamais dû mourir. « Ma fille. Tuée. À 8 ans et demi. Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, une petite fille d'à peine 8 ans et demi, disparaît lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Il est trois heures du matin ; la terre s'ouvre sous les pieds de Jennifer De Araujo, la mère de l'enfant. Il y a la panique, les recherches, puis les soupçons : un invité de dernière minute, étrange et secret, avec qui Maëlys a parlé durant la réception. Il s'appelle Nordahl Lelandais. #8232;Très vite, les indices s'accumulent. Plus ils accablent le... J’ai hésité à lire ce témoignage, peur du côté médiatique, peur du côté patho, mais non, un très beau témoignage d’une histoire qui pourrait être un simple polar, mais qui n’en est pas un. Et puis qui n’a pas eu le coeur serré en voyant sur nos écrans le sourire de cette petite fille ? Qui n’a pas eu envie de vomir face à ce monstre qui l’a brisée ? Il n’y a rien à dire de plus. Juste des mots qui ne peuvent ressentir, comprendre que ceux, comme moi, qui ont perdu un enfant. À lire, en souvenir d’une petite fille qui n’aurait jamais dû mourir. « Ma fille. Tuée. À 8 ans et demi. Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, une petite fille d'à peine 8 ans et demi, disparaît lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Il est trois heures du matin ; la terre s'ouvre sous les pieds de Jennifer De Araujo, la mère de l'enfant. Il y a la panique, les recherches, puis les soupçons : un invité de dernière minute, étrange et secret, avec qui Maëlys a parlé durant la réception. Il s'appelle Nordahl Lelandais. #8232;Très vite, les indices s'accumulent. Plus ils accablent le suspect, et plus la recherche de la vérité se fait pressante pour la mère de Maëlys. Avec son conjoint Joachim et leur aînée, Colleen, elle veut savoir ce qui est arrivé à sa fille. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • Winter- Posté le 15 Mars 2022
    Maëlys, 8 ans disparaît lors d’un mariage en août 2017. Le début d’un enfer qui va faire naître inquiétude, angoisses et soupçons. Rapidement, un suspect est interpellé. Ensuite, c’est la découverte du corps, l’annonce aux parents que les « restes » de leur enfant ont été retrouvés. Dans la douleur, la souffrance, la mère a besoin de savoir rapidement la vérité, mais tout est terriblement long, vient alors enquête, procédure, autopsie… Que deviendra cette famille, le « clan des 4 » équilibré, qui ne compte plus que 3 membres ? Que deviendra Colleen qui perd sa petite sœur, qui se retrouve seule au milieu de cette affaire qui monopolise toute l’énergie de ses parents ? Puis qu’en est-il de la résistance d’un couple pour traverser cette lourde et douloureuse épreuve ? J’ai hésité avant d’acheter ce livre, tout comme j’avais hésité des témoignages difficiles à lire, sans regret cela dit au passage. Cette affaire a été médiatisée et on a le sentiment de connaître le contenu du livre. Pour être honnête, sur l’histoire en elle-même évidemment que c’est le cas, nous n’apprendrons rien de plus, si ce n’est que quelques détails qui ont toutefois leurs importance mais que je vous... Maëlys, 8 ans disparaît lors d’un mariage en août 2017. Le début d’un enfer qui va faire naître inquiétude, angoisses et soupçons. Rapidement, un suspect est interpellé. Ensuite, c’est la découverte du corps, l’annonce aux parents que les « restes » de leur enfant ont été retrouvés. Dans la douleur, la souffrance, la mère a besoin de savoir rapidement la vérité, mais tout est terriblement long, vient alors enquête, procédure, autopsie… Que deviendra cette famille, le « clan des 4 » équilibré, qui ne compte plus que 3 membres ? Que deviendra Colleen qui perd sa petite sœur, qui se retrouve seule au milieu de cette affaire qui monopolise toute l’énergie de ses parents ? Puis qu’en est-il de la résistance d’un couple pour traverser cette lourde et douloureuse épreuve ? J’ai hésité avant d’acheter ce livre, tout comme j’avais hésité des témoignages difficiles à lire, sans regret cela dit au passage. Cette affaire a été médiatisée et on a le sentiment de connaître le contenu du livre. Pour être honnête, sur l’histoire en elle-même évidemment que c’est le cas, nous n’apprendrons rien de plus, si ce n’est que quelques détails qui ont toutefois leurs importance mais que je vous laisserai découvrir à la lecture. Toutefois, cela donne une autre vision de cette histoire. Tout d’abord, l’auteure qui est la mère, parle de Maëlys vivante… dans les médias, Maëlys est « morte ». On en sait plus sur cette petite fille si vivante, si énergique, si formidable. Enfin, Jennifer (la mère) décrit parfaitement ses émotions, ses angoisses, ses peurs, sa haine. Elle décrit ce que chaque membre de la famille ressent, la manière dont ils vivent cet enfer, ensemble, tout au long de ce cauchemar, de la disparition, en passant par l’enquête, par la découverte du corps, les détails de l’enterrement, le suspect, les auditions, jusqu'à leur vie "après". Tout est là, parfaitement bien détaillé. Nous ne sommes pas devant notre poste de télévision mais nous sommes à présent entrés dans leur intimité, l’auteure nous ouvre les portes de son foyer, les portes de ses émotions. Avant la lecture, je pouvais juste imaginer ce qu’avait endurer cette petite, je pouvais juste imaginer la souffrance de la famille. Depuis cette lecture, je suis Jennifer, je suis Joachim, je suis Colleen, je suis Maëlys…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marjcy Posté le 20 Février 2022
    Mon résumé : Maëlys, 8 ans disparaît lors d’un mariage en août 2017. Le début d’un enfer, inquiétude, angoisses, soupçons. Rapidement, un suspect est interpellé. Puis c’est la découverte du corps, l’annonce aux parents que les « restes » de leur enfant ont été retrouvé. Dans la douleur, la souffrance, la mère a besoin de savoir rapidement la vérité, mais tout est terriblement long, enquête, procédure, autopsie… Que deviendra cette famille, le « clan des 4 » équilibré, qui ne compte plus que 3 membres… Que deviendra Colleen qui perd sa petite sœur, qui se retrouve seule au milieu de cette affaire qui monopolise toute l’énergie de ses parents. Puis qu’en est-il de la résistance d’un couple pour traverser cette lourde et douloureuse épreuve ? Ma critique : J’ai hésité avant d’acheter ce livre, tout comme j’avais hésité à lire également le livre sur Alexia DAVAL, sans regret cela dit au passage. Ces affaires sont médiatisées et on a le sentiment de connaître le contenu du livre. Pour être honnête, sur l’histoire en elle-même évidemment que c’est le cas, nous n’apprendrons rien de plus, si ce n’est que quelques détails qui ont toutefois leurs importances mais que je vous laisserai... Mon résumé : Maëlys, 8 ans disparaît lors d’un mariage en août 2017. Le début d’un enfer, inquiétude, angoisses, soupçons. Rapidement, un suspect est interpellé. Puis c’est la découverte du corps, l’annonce aux parents que les « restes » de leur enfant ont été retrouvé. Dans la douleur, la souffrance, la mère a besoin de savoir rapidement la vérité, mais tout est terriblement long, enquête, procédure, autopsie… Que deviendra cette famille, le « clan des 4 » équilibré, qui ne compte plus que 3 membres… Que deviendra Colleen qui perd sa petite sœur, qui se retrouve seule au milieu de cette affaire qui monopolise toute l’énergie de ses parents. Puis qu’en est-il de la résistance d’un couple pour traverser cette lourde et douloureuse épreuve ? Ma critique : J’ai hésité avant d’acheter ce livre, tout comme j’avais hésité à lire également le livre sur Alexia DAVAL, sans regret cela dit au passage. Ces affaires sont médiatisées et on a le sentiment de connaître le contenu du livre. Pour être honnête, sur l’histoire en elle-même évidemment que c’est le cas, nous n’apprendrons rien de plus, si ce n’est que quelques détails qui ont toutefois leurs importances mais que je vous laisserai découvrir à la lecture. Toutefois, cela donne une autre vision de cette histoire. Tout d’abord, l’auteure qui est la mère, parle de Maëlys vivante… dans les médias, Maëlys est « morte ». On en sait plus sur cette petite fille si vivante, si énergique, si formidable. Puis Jennifer (la mère) décrit parfaitement ses émotions, ses angoisses, ses peurs, sa haine. Elle décrit ce que chaque membre de la famille ressent, la manière dont ils vivent cet enfer, ensemble, tout au long de ce cauchemar, de la disparition, en passant par l’enquête, par la découverte du corps, les détails de l’enterrement, le suspect, les auditions, jusque leur vie après. Tout est là, parfaitement bien détaillé. Nous ne sommes pas devant notre poste de télévision mais nous sommes à présent entrés dans leur intimité, l’auteure nous ouvre les portes de son foyer, les portes de ses émotions. Avant la lecture, je pouvais juste imaginer ce qu’avait endurer cette petite, je pouvais juste imaginer la souffrance de la famille. Depuis cette lecture, je suis Jennifer, je suis Joachim, je suis Colleen, je suis Maëlys…
    Lire la suite
    En lire moins
  • hendrickxvirginie Posté le 13 Février 2022
    Je te protégerai cette phrase, chaque parent le dira à son enfant. Jennifer De Araujo, elle aussi l'a dit à Maëlys sans penser que le pire allait frapper à la porte du Clan. Maëlys, c'est un récit que je redoutais de lire, car je savais la dureté du contenu. Jennifer De Araujo écrit avec beaucoup de pudeur ce qu'elle a vécu et ressenti pendant ces longs mois sans savoir où était son petit poussin. Avec contenance, elle parle de l'image de l'autre, de la haine qui s'insinue et qui consume. De l'attente qui se mélange à l'espoir. L'émotion vous submerge à chaque ligne, à chaque mot que vous lisez. Cette maman qui se renferme dans la tristesse, ce papa qui souffre en silence et cette sœur, bien présente, qui cherche sa place dans l'horreur que vit la famille. Maëlys, ce n'est pas qu'un titre. C'est le prénom d'une enfant à qui la vie a été arrachée. C'est un enfant que l'avocat de la partie adverse souillera par des mots. C'est une victime de l'autre qui ne pourra plus grandir et rire. Jennifer De Araujo nous parle de son poussin avec amour et respect et nous dévoile des souvenirs. Elle... Je te protégerai cette phrase, chaque parent le dira à son enfant. Jennifer De Araujo, elle aussi l'a dit à Maëlys sans penser que le pire allait frapper à la porte du Clan. Maëlys, c'est un récit que je redoutais de lire, car je savais la dureté du contenu. Jennifer De Araujo écrit avec beaucoup de pudeur ce qu'elle a vécu et ressenti pendant ces longs mois sans savoir où était son petit poussin. Avec contenance, elle parle de l'image de l'autre, de la haine qui s'insinue et qui consume. De l'attente qui se mélange à l'espoir. L'émotion vous submerge à chaque ligne, à chaque mot que vous lisez. Cette maman qui se renferme dans la tristesse, ce papa qui souffre en silence et cette sœur, bien présente, qui cherche sa place dans l'horreur que vit la famille. Maëlys, ce n'est pas qu'un titre. C'est le prénom d'une enfant à qui la vie a été arrachée. C'est un enfant que l'avocat de la partie adverse souillera par des mots. C'est une victime de l'autre qui ne pourra plus grandir et rire. Jennifer De Araujo nous parle de son poussin avec amour et respect et nous dévoile des souvenirs. Elle nous raconte comment l'enquête a été résolue, comment elle vit avec cette douleur lancinante et atroce de vivre sans sa fille. Mais le récit aborde aussi Arthur, autre victime. Avec sincérité, Jennifer De Araujo, évoque le deuil impossible, l'enquête, l'attente, l'espoir, la perte et la reconstruction après une telle tragédie. Étant maman, je savais que ma gorge se nouerait, que les larmes couleraient. Je n'ose imaginer ce que la famille De Araujo a vécu et vit encore, maintenant que l'autre répond de ses actes. J'ai été touchée par ce récit mais surtout, il ne faut jamais oublier.
    Lire la suite
    En lire moins
  • WENDYDYDY Posté le 4 Février 2022
    Un livre vraiment bouleversant. La maman de Maëlys qui raconte l'horreur qu'elle a vécu et qui nous raconte avec tout son amour qui était Maëlys. On la découvre, on s'attache à cette petite fille ... pleine de vie. Un roman lu en une soirée qu'on ne peut pas lâcher. On est véritablement touché, on a mal c'est terrifiant !
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.