En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mange tes morts

        Super 8
        EAN : 9782370561053
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 200 mm
        Mange tes morts

        Charles BONNOT (Traducteur)
        Date de parution : 22/03/2018
        La faim justifie les moyens.
        Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
        Timothy (nom de code « le pendu ») a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes...
        Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
        Timothy (nom de code « le pendu ») a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d’être pauvre, non. Pas le fait d’être affublé d’un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l’appui de l’agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.

        Ce thriller survolté et sans tabou ne vous laissera aucun répit. Accessoirement, il se pourrait qu’il vous incite à devenir végétarien.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782370561053
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 200 mm
        Super 8
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • SerialBookineuse Posté le 6 Juin 2018
          Je remercie les éditions Super 8 pour m’avoir donné l’occasion de lire ce roman. En tant que mordue de thrillers, j’ai de suite été attirée par ce livre, d’autant plus que le titre et le résumé sont particulièrement accrocheurs. Je ne connaissais pas la plume de Jack Heath mais j’ai adoré Mange tes morts, un thriller aussi surprenant qu’alléchant ! L’intrigue nous entraîne à la rencontre de Timothy Blake, une sorte de mentaliste pour qui les énigmes ont peu de secrets. Grâce à son intelligence hors du commun et son esprit affûté, il aide le FBI a résoudre des enquêtes moyennant un paiement d’une nature très particulière. En effet, Timothy cache un lourd secret qui pourrait bien lui valoir la chaise électrique s’il venait à être découvert. La disparition d’un adolescent de 14 ans va le contraindre à faire équipe avec l’agente Reese Thistle. Ensemble ils vont être confrontés à une enquête qui se révèle plus complexe que prévue. Des les premières pages j’ai été happée par le récit. Jack Heath nous livre un thriller palpitant où le suspense est soutenu du début à la fin. À l’instar de Timothy, on se pose beaucoup de questions, surtout que l’auteur prend un malin... Je remercie les éditions Super 8 pour m’avoir donné l’occasion de lire ce roman. En tant que mordue de thrillers, j’ai de suite été attirée par ce livre, d’autant plus que le titre et le résumé sont particulièrement accrocheurs. Je ne connaissais pas la plume de Jack Heath mais j’ai adoré Mange tes morts, un thriller aussi surprenant qu’alléchant ! L’intrigue nous entraîne à la rencontre de Timothy Blake, une sorte de mentaliste pour qui les énigmes ont peu de secrets. Grâce à son intelligence hors du commun et son esprit affûté, il aide le FBI a résoudre des enquêtes moyennant un paiement d’une nature très particulière. En effet, Timothy cache un lourd secret qui pourrait bien lui valoir la chaise électrique s’il venait à être découvert. La disparition d’un adolescent de 14 ans va le contraindre à faire équipe avec l’agente Reese Thistle. Ensemble ils vont être confrontés à une enquête qui se révèle plus complexe que prévue. Des les premières pages j’ai été happée par le récit. Jack Heath nous livre un thriller palpitant où le suspense est soutenu du début à la fin. À l’instar de Timothy, on se pose beaucoup de questions, surtout que l’auteur prend un malin plaisir à jouer avec nos certitudes pour mieux semer le doute dans notre esprit. À chaque fois que l’on pense approcher de la vérité, un nouvel élément vient tout remettre en cause. C’est haletant et on ne s’ennuie pas une seule seconde grâce aux nombreux retournements de situation et autres révélations. Mention spéciale aux petites énigmes que l’ont retrouve à chaque début de chapitre et que j’ai pris plaisir à résoudre. Ces devinettes sont en totale adéquation avec l’intérêt du personnage pour les casses-tête et constituent un bonus non négligeable. La plume de l’auteur est incisive et son style ne manque pas de rythme, rendant le roman très addictif. On veut toujours en savoir plus et on a du mal à le lâcher avant la fin. Timothy est ce qu’on pourrait clairement qualifier d’anti-héro. Placé en foyer depuis son plus jeune âge, il n’a pas eu une enfance facile et il est loin d’être mieux loti dans sa vie actuelle. Pour lui tous les moyens sont bons afin de garantir sa survie qui a enfreindre la loi. C’est un personnage troublant, inquiétant mais en me me temps il est difficile de ne pas s’y attacher quand bien même son petit secret peut remplir d’effroi. Timothy est d’un naturel cynique et un brin sarcastique et j’ai d’ailleurs apprécié cette touche d’humour noir qui vient ponctuer le récit. En bref, Mange tes morts a été une excellente découverte. Jack Heath nous offre un thriller original avec une intrigue palpitante et un personnage atypique et qui a du mordant ! N’hésitez pas à le lire et quant à moi j’espère retrouver Timothy dans une prochaine enquête.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Amnezik666 Posté le 14 Mai 2018
          Vous pensez avoir tout lu et tout vu en matière de thriller ? Nul doute qu’avec Mange Tes Morts Jack Heath saura surprendre même les plus blasés (et les plus exigeants) d’entre vous. Il faut dire que son héros est un mix entre Sherlock Holmes et Hannibal Lecter, un enquêteur brillant, mais aussi un cannibale perpétuellement affamé… Premier challenge de taille pour l’auteur, nous faire aimer un personnage que l’on ne voudrait surtout pas avoir comme voisin (le gars t’invite à bouffer, tu ne sais pas si tu es un hôte ou le plat principal). Un challenge réussi sans faillir, d’abord la vie de ce brave Timothy n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, puis il ne se nourrit quasiment que de viande morte (pas faisandée, fraîchement exécutée au pénitencier du coin), s’il déroge à cette règle c’est que sa victime (son repas donc) n’était pas franchement un enfant de choeur. Non seulement on sent que l’auteur aime vraiment son personnage, mais il réussit à nous faire partager son engouement et son empathie pour Thimothy Blake ; du coup on lui passe ses « petits » travers… Rien qu’avec ça vous serez certainement d’accord avec moi pour reconnaître que Mange Tes Morts... Vous pensez avoir tout lu et tout vu en matière de thriller ? Nul doute qu’avec Mange Tes Morts Jack Heath saura surprendre même les plus blasés (et les plus exigeants) d’entre vous. Il faut dire que son héros est un mix entre Sherlock Holmes et Hannibal Lecter, un enquêteur brillant, mais aussi un cannibale perpétuellement affamé… Premier challenge de taille pour l’auteur, nous faire aimer un personnage que l’on ne voudrait surtout pas avoir comme voisin (le gars t’invite à bouffer, tu ne sais pas si tu es un hôte ou le plat principal). Un challenge réussi sans faillir, d’abord la vie de ce brave Timothy n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, puis il ne se nourrit quasiment que de viande morte (pas faisandée, fraîchement exécutée au pénitencier du coin), s’il déroge à cette règle c’est que sa victime (son repas donc) n’était pas franchement un enfant de choeur. Non seulement on sent que l’auteur aime vraiment son personnage, mais il réussit à nous faire partager son engouement et son empathie pour Thimothy Blake ; du coup on lui passe ses « petits » travers… Rien qu’avec ça vous serez certainement d’accord avec moi pour reconnaître que Mange Tes Morts ne détonne pas au sein du catalogue de Super 8. Un thriller pur jus (aucun élément fantastique dans l’intrigue), mais totalement atypique. Pour rester dans l’originalité, les titres de chapitres sont de courtes énigmes façon Fort Boyard (sans la voix chevrotante du vieux décrépi du fort). Si vous ne trouvez pas la réponse, ou si vous n’avez pas envie de vous creuser les méninges, toutes les réponses figurent à la fin du roman (certaines sont assez simples, d’autres nettement plus coriaces). Le récit est à la première personne, histoire de nous plonger en totale immersion dans les méandres de l’esprit de Timothy et de suivre son raisonnement au fil de l’enquête. Une enquête qui ne manquera pas de rebondissements et de surprises (bonnes, parfois ou mauvaises, souvent) pour Timothy (et par prolongement pour nous, lecteurs). Si l’intrigue est portée par Timothy, il pourra compter sur l’aide de l’agent Reese Thistle, chargée initialement de le chaperonner afin qu’il reste dans les clous, mais finira par s’impliquer à fond dans l’enquête à ses côtés. D’autres rencontres, plus ou moins sympathiques, viendront pimenter l’enquête. La plume de Jack Heath sera tour à tour incisive ou plus légère, les touches d’humour viennent, çà et là, faire retomber la tension sans pour autant nuire au rythme. L’auteur ne sombre pas dans la surenchère, comme un chef cuisinier, il sait maintenir l’équilibre des saveurs et des ingrédients qu’il déploie. Si l’intrigue se déroule exclusivement au Texas, l’auteur est quant à lui Australien. Difficile d’imaginer que Jack Heath s’était, avant d’écrire ce roman, cantonné dans la littérature jeunesse et young adult. Je ne vous conseille pas de laisser traîner ce bouquin à portée de lecteurs non avertis, sinon la prochaine fois que vous lui servirez un steak, il (ou elle) pourrait bien faire un malaise à table ou s’enfuir en hurlant…
          Lire la suite
          En lire moins
        • Bigalow Posté le 4 Mai 2018
          Je suis très agréablement surpris après avoir refermé ce livre. Je ne m'attendais pas forcément à grand-chose, mais la curiosité m'a poussé à lire Mange tes morts en jetant un coup d’œil au résumé. J'ai bien fait de franchir le pas. L'histoire peut faire penser à une série B. En effet, un consultant de la police de Houston, Timothy Blake, cannibale qui plus est, se retrouve à devoir retrouver un gosse kidnappé. Le ton est donné rapidement, quand on découvre peu à peu l'addiction morbide du héros. Ce dernier est d'ailleurs fort sympathique, en dépit de ses habitudes alimentaires peu recommandables. Le récit est écrit à la première personne, ce qui rend l'empathie plus aisée. De plus, je ne l'ai pas trouvé superficiel, ses sentiments sont bien transposés, sans empiéter sur le récit. Récit qui d'ailleurs est à plusieurs ramifications, car c'est une enquête plus compliquée qu'il n'y paraît. Simple en apparence, mais loin d'être simpliste. Bien sûr, ce n'est pas le chef d'oeuvre littéraire de 2018, mais dans son genre, le polar un peu pulp et légérement horrifique, il fait très bien le travail. Super 8, sort décidément des romans un peu à la marge, de par sa ligne éditoriale, mais... Je suis très agréablement surpris après avoir refermé ce livre. Je ne m'attendais pas forcément à grand-chose, mais la curiosité m'a poussé à lire Mange tes morts en jetant un coup d’œil au résumé. J'ai bien fait de franchir le pas. L'histoire peut faire penser à une série B. En effet, un consultant de la police de Houston, Timothy Blake, cannibale qui plus est, se retrouve à devoir retrouver un gosse kidnappé. Le ton est donné rapidement, quand on découvre peu à peu l'addiction morbide du héros. Ce dernier est d'ailleurs fort sympathique, en dépit de ses habitudes alimentaires peu recommandables. Le récit est écrit à la première personne, ce qui rend l'empathie plus aisée. De plus, je ne l'ai pas trouvé superficiel, ses sentiments sont bien transposés, sans empiéter sur le récit. Récit qui d'ailleurs est à plusieurs ramifications, car c'est une enquête plus compliquée qu'il n'y paraît. Simple en apparence, mais loin d'être simpliste. Bien sûr, ce n'est pas le chef d'oeuvre littéraire de 2018, mais dans son genre, le polar un peu pulp et légérement horrifique, il fait très bien le travail. Super 8, sort décidément des romans un peu à la marge, de par sa ligne éditoriale, mais vraiment agréables à lire. Si l'auteur écrivait une suite de ce roman divertissant, je n'aurai rien à redire...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Yuyine Posté le 30 Avril 2018
          Quand j’ai découvert la parution de Mange tes morts et que j’ai lu : enquête policière, thriller survolté, consultant du FBI cannibale ; je n’ai pas pu m’empêcher de saliver d’envie. Jack Heath a eu l’idée géniale de mêler, dans un seul et même personnage, un peu de Dexter, un peu de Sherlock Holmes et un brin d’Hannibal Lecter. Timothy Blake est juste extra ! Et si, effectivement, il ne vaut mieux pas rester trop longtemps seul avec lui, il est aussi terriblement attachant, voire même attendrissant. Parce que le cannibalisme est une addiction comme une autre (juste un peu plus salissante), parce que son parcours n’est pas de tout repos et parce qu’en plus, il a un charisme dingue par son talent d’observateur hors-pair. Et moi, quand [...] Pour lire la suite de cette critique, rendez-vous sur yuyine.be!
        • CaroBouquine Posté le 26 Avril 2018
          Je présente mes excuses d’avance de ne pas écrire une tartine comme les lecteurs précédents, ce n’est pas mon genre! :-o J’irai donc droit au but : J’ai passé un excellent moment avec ce livre, Jack Heat m’a conquise! L’histoire est prenante, le scénario bien ficelé, c’est sanguinolent à souhait, l’enquête rebondit bien, sans trop de personnages ni détails inutiles. Timothy Blake m’a fait penser aux séries « Monk » (Tony Shaloub) et « Santa Clarita Diet ». Un mélange savoureux de deux délicieuses séries!
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Super 8

          L'interview de Jack Heath, l'ambassadeur du polar carnassier

          Avis aux fans d'Hannibal Lecter, de Dexter ou de Sherlock Holmes : Mange tes morts est l'enquête policière la plus atypique de l'année 2018. Le karma des sociopathes, l'écriture manipulatrice, le papier vs. le petit écran... son auteur répond comme il écrit : sans tabous. Alors, plutôt saignant ou à point ?

          Lire l'article