Lisez! icon: Search engine
Super 8
EAN : 9782370561053
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 200 mm

Mange tes morts

Charles BONNOT (Traducteur)
Date de parution : 22/03/2018
La faim justifie les moyens.
Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code « le pendu ») a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes...
Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code « le pendu ») a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un problème. Pas le fait d’être pauvre, non. Pas le fait d’être affublé d’un coturne toxicomane et parano prénommé Johnson. Un vrai problème, un problème, disons, comportemental. Qui fait que même le FBI répugne à travailler avec lui. Une vie sauvée, une récompense : ainsi fonctionne Timothy. Mais cette fois, et malgré l’appui de l’agent spécial Reese Thistle, il se pourrait que notre sympathique génie psychopathe ait trouvé à qui parler.

Ce thriller survolté et sans tabou ne vous laissera aucun répit. Accessoirement, il se pourrait qu’il vous incite à devenir végétarien.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782370561053
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Patroth Posté le 6 Décembre 2020
    Un jeune garçon a disparu , la police impuissante va faire appel à un jeune homme un peu étrange ...Timothy Blake Plutôt marginal , il gagne sa vie en Résolvant des énigmes et en donnant un coup de main au FBI.. Mais Timothy a un léger problème .... ******************************** Un thriller bien sympa qui sort de l'ordinaire avec un personnage principal très attachant bien que plutôt bizarre , très bizarre ..C'est noir et sordide , mais l'intrigue est passionnante , et je n'aurai qu'un petit reproche , quelques pages de moins et ça aurait été parfait .
  • etoile05 Posté le 28 Janvier 2020
    J'ai vraiment aimé cette lecture, assez originale, puisqu'ecrite du point de vue d'un cannibale ! Je me suis rapidement attachée au personnage, et c'est là toute la magie de l'écriture !!
  • TheBohemianWriter Posté le 28 Octobre 2019
    Timothy Blake est ce que l'on pourrait appeler un "consultant" auprès de la police de Houston, Texas. Il apporte son aide au FBI lorsque celui-ci se retrouve face à des affaires complexes, telles l'enlèvement du jeune Cameron Hall, disparu sans laisser de traces après son dernier cours. Car Timothy Blake a un "don" : il voit ce que les autres ne voient pas, grâce à une phénoménale capacité d'observation et de déduction. Chaque affaire qui se présente à lui est comme un casse-tête qu'il se donne pour mission de résoudre. Mais chacune de ses implications demande une récompense : le corps d'un condamné à mort... Eh oui, Timothy Blake, alias "Le Pendu", est cannibale. Dévoré par d'intenses pulsions, il ne peut les assouvir qu'en dévorant les autres... Là, on aurait pu virer dans le gore le plus gratuit, mais Jack Heath réussit le tour de force de nous rendre ce Sherlock Holmes cannibale et psychopathe (autoproclamé) attachant et fascinant. Nous nous retrouvons plongé dans les méandres de son esprit grâce à la narration à la première personne. Nous assistons au combat intérieur permanent que livre Timothy contre sa nature, contre lui-même, et contre les autres. Et nous prenons plaisir à... Timothy Blake est ce que l'on pourrait appeler un "consultant" auprès de la police de Houston, Texas. Il apporte son aide au FBI lorsque celui-ci se retrouve face à des affaires complexes, telles l'enlèvement du jeune Cameron Hall, disparu sans laisser de traces après son dernier cours. Car Timothy Blake a un "don" : il voit ce que les autres ne voient pas, grâce à une phénoménale capacité d'observation et de déduction. Chaque affaire qui se présente à lui est comme un casse-tête qu'il se donne pour mission de résoudre. Mais chacune de ses implications demande une récompense : le corps d'un condamné à mort... Eh oui, Timothy Blake, alias "Le Pendu", est cannibale. Dévoré par d'intenses pulsions, il ne peut les assouvir qu'en dévorant les autres... Là, on aurait pu virer dans le gore le plus gratuit, mais Jack Heath réussit le tour de force de nous rendre ce Sherlock Holmes cannibale et psychopathe (autoproclamé) attachant et fascinant. Nous nous retrouvons plongé dans les méandres de son esprit grâce à la narration à la première personne. Nous assistons au combat intérieur permanent que livre Timothy contre sa nature, contre lui-même, et contre les autres. Et nous prenons plaisir à enclencher avec lui chaque pièce qui amènera à la résolution du puzzle que représente l'enquête sur la disparition de Cameron Hall. Tout va très vite, les revirements de situation s'enchaînent les uns après les autres, entrecoupés de flashbacks qui nous permettent d'entr'apercevoir ce que fut le passé de Timothy. De révélations en révélations, de casse-tête en casse-tête, nous cheminons à ses côtés, fascinés, horrifiés, jubilant lorsque les déductions arrivent en rafales, jusqu'au crescendo sanglant des derniers chapitres. Un (anti)héros issu d'un mélange entre Sherlock et Hannibal Lecter, des devinettes en tête de chapitres, une enquête criminelle retorse rythmée par un compte-à-rebours sanglant, un rythme endiablé et une écriture fluide et intense... "Mange tes morts" est pour moi une véritable réussite, et l'un des meilleurs thrillers qu'il m'ait été donné de lire ces dernières années ! Empressez-vous de l'acheter, de le dévorer ! , mais attention quand même aux âmes sensibles...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Emeline62 Posté le 2 Octobre 2019
    Ce livre est vraiment étonnant, je n'avais pas encore lu de thriller avec un cannibale pour personnage principal. Il n'y a pas vraiment de suspens, il ne faut pas s'attendre à ce que Timothy se jette sur ses victimes et les dévorent en quelques minutes (j'avoue je m'attendais un peu à ça), non il se contente de condamnés à mort du fait de son accord avec le chef du bureau du FBI. On a tendance à s'attacher à Thimothy, il m'a fait un peu pitié, il ne peut aimer personne, car il ne pourrait pas contrôler ses pulsions... J'aimerais beaucoup lire une suite, car à la fin on lui promet un corps par semaine, mais à quel prix? J'ai passé un très bon moment grâce à ce livre.
  • RocketBabyDolls Posté le 24 Juin 2019
    Thriller très agréable à lire, où le héros est attachant malgré le fait qu'il soit cannibale et mange des morts. Mais pas n'importe quels morts, des condamnés à morts, tout de suite, ça rend le crime moins horrible... Pas mal d'humour et de situations cocasses où notre héros, car c'en est un, il est prêt à tout pour retrouver un ado enlevé, se retrouve lui-même en difficulté et accusé de délits dont il n'est pas l'auteur. Cette lecture est divertissante, un peu gore, il faut bien l’admettre mais c’est ce qu’on attend de ce type de thriller.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    5 livres pour frissonner en attendant Halloween

    La saison des citrouilles, des sorcières et des films d'horreur est officiellement lancée. Halloween approche mais la récolte de bonbons n'est pas votre truc ? Relaxez-vous, sortez votre plus beau chapeau pointu et découvrez notre sélection de 5 livres qui vous plongeront chacun à leur façon au coeur d'histoires terrifiantes.

    Lire l'article
  • News
    Super 8

    L'interview de Jack Heath, l'ambassadeur du polar carnassier

    Avis aux fans d'Hannibal Lecter, de Dexter ou de Sherlock Holmes : Mange tes morts est l'enquête policière la plus atypique de l'année 2018. Le karma des sociopathes, l'écriture manipulatrice, le papier vs. le petit écran... son auteur répond comme il écrit : sans tabous. Alors, plutôt saignant ou à point ?

    Lire l'article