RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Méchantes blessures

            Plon
            EAN : 9782259276726
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 135 x 210 mm
            Nouveauté
            Méchantes blessures

            Date de parution : 22/08/2019
            Méchantes blessures est un roman qui, avec poésie, analyse le rêve de faire peuple d’une certaine jeunesse française éprise de culture et issue des banlieues et de l’immigration.
            Et si notre vie n'était que le résultat d'une succession de traumatismes ? Et si tout ce qui est vrai pour un être l'était également pour une ville, un pays ou un continent ? Alors les différentes blessures qu'inflige l'existence aux individus s'apparenteraient aux crises que connaissent de tout temps... Et si notre vie n'était que le résultat d'une succession de traumatismes ? Et si tout ce qui est vrai pour un être l'était également pour une ville, un pays ou un continent ? Alors les différentes blessures qu'inflige l'existence aux individus s'apparenteraient aux crises que connaissent de tout temps les nations.
            Kamil n'est pas seulement un rappeur esthète, musulman et noir aux racines congolaises, né à Strasbourg et assasssiné à Washington, en plein jour, dans le parking d'une boîte de strip-tease, il est aussi l'incarnation d'une certaine idée du génie français. Méchantes blessures raconte la vie et la mort de ce Français du XXIe siècle.
            Dans ce récit subtilement tissé, entre roman noir, conte philosophique et spirituel, Abd Al Malik imprègne durablement l'esprit et transmet par son écriture sa vision d'un avenir commun.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259276726
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 135 x 210 mm

            Ils en parlent

            « Un fin portrait d’artiste humaniste. »
            Nathalie Chifflet / Le Progrès

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MissSherlock Posté le 12 Septembre 2019
              Je découvre Abd al Malik, l'auteur, avec Méchantes blessures. le moins que l'on puisse dire est que j'ai été surprise par la richesse de ce bouquin. Je l'ai débuté sans même lire la quatrième de couverture aussi je ne m'attendais pas à lire autant un essai philosophique qu'un roman. L'auteur nous questionne sur de nombreux sujets : le racisme, l'islam, la place de l'artiste dans le monde, la paternité, la poésie, l'Histoire de la France, le couple, la mort... C'est foisonnant ! Un peu trop en ce qui me concerne car certaines références m'ont échappées (notamment concernant les rappeurs) et je reconnais ne pas avoir tout retenu. Il faudrait que je le relise et que je prenne des notes ;-) Méchantes blessures n'est pas un roman « détente » car il demande un petit effort intellectuel mais il vaut la peine de faire cet effort. Bonne lecture !
            • MissSherlock Posté le 12 Septembre 2019
              Je découvre Abd al Malik, l'auteur, avec Méchantes blessures. le moins que l'on puisse dire est que j'ai été surprise par la richesse de ce bouquin. Je l'ai débuté sans même lire la quatrième de couverture aussi je ne m'attendais pas à lire autant un essai philosophique qu'un roman. L'auteur nous questionne sur de nombreux sujets : le racisme, l'islam, la place de l'artiste dans le monde, la paternité, la poésie, l'Histoire de la France, le couple, la mort... C'est foisonnant ! Un peu trop en ce qui me concerne car certaines références m'ont échappées (notamment concernant les rappeurs) et je reconnais ne pas avoir tout retenu. Il faudrait que je le relise et que je prenne des notes ;-) Méchantes blessures n'est pas un roman « détente » car il demande un petit effort intellectuel mais il vaut la peine de faire cet effort. Bonne lecture !
            • carolitne Posté le 3 Septembre 2019
              "Au commencement était le verbe." Son. Mot. Phrase. Langue. Langage Vers. Poésie. La poésie, jeux de mots, sens et signes au service de la poétique. La poétique , fonction dominante du langage. Quand celui ci jour sur son propre code. Signifiants et signifiés au service du message. Un message pour dépasser l'individualité, l'individualisme afin d'appréhender le collectif. Un message vecteur de transmission: Bienveillance, estime de soi, culture. Indispensables au rétablissement d'un imaginaire collectif. Un message pour faire foule. Quand faire corps ne suffit plus. Un message pour faire peuple, riche de nos différences. La poétique sublimée par la poésie. La poésie, "notre dernier espoir". En remède à l'obscurantisme. Pour que la fin du monde ne soit que la fin d'un monde. La poésie, "notre dernier espoir, l'ultime manifestation de ce lien encore capable de nous unir tous." La poésie comme garant d'un équilibre. Entre ascendance et descendance. Pour que "la descente dans les soubassements de l'Histoire permette une entente vers le haut". Un désir d'élévation. Pour que la pleine descente de notre civilisation en prépare la remontée. Pour que l'Histoire s'inscrive en cycle. Éternel recommencement. Pour qu'élévation et descente s'harmonisent et s'équilibrent dans la transversalité des relations. Pour se sauver. Pour nous sauver. Pour sauver le monde. Quand Kamil, le narrateur, cite ce rappeur argentin, selon qui "les intellectuels français sont les seuls à savoir écrire des... "Au commencement était le verbe." Son. Mot. Phrase. Langue. Langage Vers. Poésie. La poésie, jeux de mots, sens et signes au service de la poétique. La poétique , fonction dominante du langage. Quand celui ci jour sur son propre code. Signifiants et signifiés au service du message. Un message pour dépasser l'individualité, l'individualisme afin d'appréhender le collectif. Un message vecteur de transmission: Bienveillance, estime de soi, culture. Indispensables au rétablissement d'un imaginaire collectif. Un message pour faire foule. Quand faire corps ne suffit plus. Un message pour faire peuple, riche de nos différences. La poétique sublimée par la poésie. La poésie, "notre dernier espoir". En remède à l'obscurantisme. Pour que la fin du monde ne soit que la fin d'un monde. La poésie, "notre dernier espoir, l'ultime manifestation de ce lien encore capable de nous unir tous." La poésie comme garant d'un équilibre. Entre ascendance et descendance. Pour que "la descente dans les soubassements de l'Histoire permette une entente vers le haut". Un désir d'élévation. Pour que la pleine descente de notre civilisation en prépare la remontée. Pour que l'Histoire s'inscrive en cycle. Éternel recommencement. Pour qu'élévation et descente s'harmonisent et s'équilibrent dans la transversalité des relations. Pour se sauver. Pour nous sauver. Pour sauver le monde. Quand Kamil, le narrateur, cite ce rappeur argentin, selon qui "les intellectuels français sont les seuls à savoir écrire des livres capables de changer le monde", il évoque Diderot, Voltaire, Césaire. Il pourra désormais ajouter Abd Al Malik. Qui nous démontre avec intelligence, sincérité et humanité, que les mots ont toujours du sens.
              Lire la suite
              En lire moins
            • carolitne Posté le 3 Septembre 2019
              "Au commencement était le verbe." Son. Mot. Phrase. Langue. Langage Vers. Poésie. La poésie, jeux de mots, sens et signes au service de la poétique. La poétique , fonction dominante du langage. Quand celui ci jour sur son propre code. Signifiants et signifiés au service du message. Un message pour dépasser l'individualité, l'individualisme afin d'appréhender le collectif. Un message vecteur de transmission: Bienveillance, estime de soi, culture. Indispensables au rétablissement d'un imaginaire collectif. Un message pour faire foule. Quand faire corps ne suffit plus. Un message pour faire peuple, riche de nos différences. La poétique sublimée par la poésie. La poésie, "notre dernier espoir". En remède à l'obscurantisme. Pour que la fin du monde ne soit que la fin d'un monde. La poésie, "notre dernier espoir, l'ultime manifestation de ce lien encore capable de nous unir tous." La poésie comme garant d'un équilibre. Entre ascendance et descendance. Pour que "la descente dans les soubassements de l'Histoire permette une entente vers le haut". Un désir d'élévation. Pour que la pleine descente de notre civilisation en prépare la remontée. Pour que l'Histoire s'inscrive en cycle. Éternel recommencement. Pour qu'élévation et descente s'harmonisent et s'équilibrent dans la transversalité des relations. Pour se sauver. Pour nous sauver. Pour sauver le monde. Quand Kamil, le narrateur, cite ce rappeur argentin, selon qui "les intellectuels français sont les seuls à savoir écrire des... "Au commencement était le verbe." Son. Mot. Phrase. Langue. Langage Vers. Poésie. La poésie, jeux de mots, sens et signes au service de la poétique. La poétique , fonction dominante du langage. Quand celui ci jour sur son propre code. Signifiants et signifiés au service du message. Un message pour dépasser l'individualité, l'individualisme afin d'appréhender le collectif. Un message vecteur de transmission: Bienveillance, estime de soi, culture. Indispensables au rétablissement d'un imaginaire collectif. Un message pour faire foule. Quand faire corps ne suffit plus. Un message pour faire peuple, riche de nos différences. La poétique sublimée par la poésie. La poésie, "notre dernier espoir". En remède à l'obscurantisme. Pour que la fin du monde ne soit que la fin d'un monde. La poésie, "notre dernier espoir, l'ultime manifestation de ce lien encore capable de nous unir tous." La poésie comme garant d'un équilibre. Entre ascendance et descendance. Pour que "la descente dans les soubassements de l'Histoire permette une entente vers le haut". Un désir d'élévation. Pour que la pleine descente de notre civilisation en prépare la remontée. Pour que l'Histoire s'inscrive en cycle. Éternel recommencement. Pour qu'élévation et descente s'harmonisent et s'équilibrent dans la transversalité des relations. Pour se sauver. Pour nous sauver. Pour sauver le monde. Quand Kamil, le narrateur, cite ce rappeur argentin, selon qui "les intellectuels français sont les seuls à savoir écrire des livres capables de changer le monde", il évoque Diderot, Voltaire, Césaire. Il pourra désormais ajouter Abd Al Malik. Qui nous démontre avec intelligence, sincérité et humanité, que les mots ont toujours du sens.
              Lire la suite
              En lire moins
            • GabianSpirit Posté le 30 Août 2019
              Un livre incroyable, profond, limpide, important... je ne sais pas comment le qualifier autant sur le style que sur le fond. Bien sûr qu’on parle de refaire le monde et de chercher la Réalité, qu’il est question de mystique et de hip-hop, de haine et d’espérance. Une ode à l’Amour de son prochain et de soi-même, une incitation à la résurrection de notre conscience, à être présent au monde. Bref je recommande plus que vivement.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Rentrée littéraire 2019 : les romans français à ne pas louper

              Rendez-vous immanquable de la fin de l'été, la rentrée littéraire cuvée 2019 convoque des romans toujours plus passionnants et ambitieux. Côté francophone, 19 ouvrages sont attendus en librairie. Des histoires tragiques ou comiques, des héros magnifiques, des destins qui s'emmêlent, du banal sublimé... Auteurs confirmés et prometteurs convoquent des univers romanesques forts et inoubliables. Belles découvertes et belle rentrée !

              Lire l'article
            • Par Plon

              Les éditions Plon vous présentent leur rentrée littéraire

              Découvrez la rentrée littéraire des éditions Plon, en librairie dès le 22 août, présentée par Sophie Charnavel, directrice de la maison, et les vidéos de nos auteurs. 

              Lire l'article