Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221107935
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 153 x 240 mm

Mémoire cavalière

,

Date de parution : 01/03/2007

Initié au théâtre à l'orée des années 1950, alors qu'il est encore au lycée, Philippe Noiret entre très jeune au TNP de Jean Vilar, inoubliable maître, qui le dirigera pendant six ans. Parallèlement, il débute au cinéma dans La Pointe courte (1954), le premier film d'Agnès Varda, mais c'est Zazie...

Initié au théâtre à l'orée des années 1950, alors qu'il est encore au lycée, Philippe Noiret entre très jeune au TNP de Jean Vilar, inoubliable maître, qui le dirigera pendant six ans. Parallèlement, il débute au cinéma dans La Pointe courte (1954), le premier film d'Agnès Varda, mais c'est Zazie dans le métro, de Louis Malle, d'après le roman de Raymond Queneau, qui le révèle véritablement en 1960. Dès lors, bon an mal an, les tournages s'enchaînent, contribuant à faire de lui en quarante ans de carrière l'un des comédiens les plus populaires de sa génération, avec près de cent vingt films à son actif.
D'Alfred Hitchcock à Bertrand Tavernier, de Marco Ferreri à Simone Signoret, de Philippe de Broca à Jean Gabin, du Vieux fusil à Cinema Paradiso en passant par Catherine Deneuve, Romy Schneider ou Marcello Mastroianni, c'est toute l'histoire du cinéma des cinquante dernières années qui défile. Au fil de la plume, Philippe Noiret nous offre aussi le roman d'épanouissement d'un jeune homme français, qu'une très haute exigence artistique n'a jamais détourné d'une inlassable quête du bonheur, de la vie, des autres.
Avec ce livre-testament, méditation d'un homme engagé dans son dernier combat, Philippe Noiret a voulu dresser un bilan : celui d'une vie dédiée au jeu, à l'art, aux passions qui ont fait de lui, mieux qu'une star, un homme dont l'humanité nous bouleverse et continue de nous inspirer.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221107935
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • franceflamboyant Posté le 4 Juillet 2020
    A l'image de l'acteur ! Fermeté du propos, générosité de l'éloge d'autrui, multiplicité des anecdotes et pertinence d'une certaine vision du cinéma. Un beau livre qui renvoie à ce gentleman que fut Philippe Noiret...
  • Mhfasquel Posté le 4 Juin 2020
    On aimait Noiret, bonhomme, humain, tendre, raffiné et c’est bien ainsi qu’il apparaît dans ses mémoires. Bien sûr, elles sont l’occasion pour le lecteur de se plonger avec délice dans les coulisses de l’âge d’or du cinéma français, dans l’intimité de Simone Signoret, Jean Rochefort, Catherine Deneuve, ou Jean-Pierre Marielle, pour ne citer qu’eux, car ils furent infiniment plus nombreux, au cours d’une carrière riche de cent films, à côtoyer ce grand monsieur à la voix profonde et au regard câlin. S’il fut doux de nature, Philippe Noiret n’en fut pas pour autant naïf, et il sut voir chez certains de ses partenaires quelques défauts, notamment une certaine propension à tirer la couverture à soi, défaut courant, mais difficile à supporter dans ce métier, surtout lorsque l’on avait autant de savoir-vivre que notre acteur. Si le panorama des films de Noiret est exaltant, passionnant, et souvent émouvant, la partie du récit qui nous a le plus intéressés est finalement celle de ses débuts au sein du TNP de Jean Vilar. Ce magnifique homme de théâtre, monument unanimement respecté aujourd’hui, fut de son temps cruellement attaqué de tous bords, et en particulier au cours des événements de mai 68. Nous l’ignorions,... On aimait Noiret, bonhomme, humain, tendre, raffiné et c’est bien ainsi qu’il apparaît dans ses mémoires. Bien sûr, elles sont l’occasion pour le lecteur de se plonger avec délice dans les coulisses de l’âge d’or du cinéma français, dans l’intimité de Simone Signoret, Jean Rochefort, Catherine Deneuve, ou Jean-Pierre Marielle, pour ne citer qu’eux, car ils furent infiniment plus nombreux, au cours d’une carrière riche de cent films, à côtoyer ce grand monsieur à la voix profonde et au regard câlin. S’il fut doux de nature, Philippe Noiret n’en fut pas pour autant naïf, et il sut voir chez certains de ses partenaires quelques défauts, notamment une certaine propension à tirer la couverture à soi, défaut courant, mais difficile à supporter dans ce métier, surtout lorsque l’on avait autant de savoir-vivre que notre acteur. Si le panorama des films de Noiret est exaltant, passionnant, et souvent émouvant, la partie du récit qui nous a le plus intéressés est finalement celle de ses débuts au sein du TNP de Jean Vilar. Ce magnifique homme de théâtre, monument unanimement respecté aujourd’hui, fut de son temps cruellement attaqué de tous bords, et en particulier au cours des événements de mai 68. Nous l’ignorions, comme beaucoup sans doute, la notoriété masquant bien souvent le rude parcours qu’un artiste a dû suivre pour y parvenir. Philippe Noiret aimait la solitude et les chevaux. Il ne fut un homme à femmes qu’au cinéma et resta toujours fidèle à son amour, Monique. Enfin, il détestait la télévision, l’accusant d’être le fossoyeur du septième art. Que dirait-il aujourd’hui en découvrant l’insondable ineptie de la plupart des chaînes auxquelles on aura l’élégance de pardonner… si elles programment un film avec philippe Noiret !
    Lire la suite
    En lire moins
  • VivianeB Posté le 10 Décembre 2012
    Mort en 2006, Noiret laisse l’image d’un brillant artiste de cinéma et de théâtre mais aussi celle d’un homme simple qui aimait la vie. Très intéressant et touchant.
  • Carosand Posté le 21 Novembre 2011
    J'ai passé un bon Dimanche en compagnie de Monsieur Philippe NOIRET qui raconte sa vie et sa passion du cinéma comme il était de façon simple et chaleureuse, on voudrait toujours l'entendre se raconter et voir et revoir ses films : un acteur à part qui mérite l'adulation du public
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.