Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221255360
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 215 mm
Mes plus belles chances
Date de parution : 30/09/2021
Éditeurs :
Robert Laffont

Mes plus belles chances

,

Date de parution : 30/09/2021

Le clin d’œil d’un homme qui est allé au bout de ses rêves et qui, devenu un artiste accompli, revient sur sa carrière avec une lumineuse nostalgie.

Au milieu des années 1980, le succès de la chanson « Je te donne » révèle, outre celui de Jean-Jacques Goldman, le talent prometteur d’un jeune guitariste  : Michael Jones. Dix...

Au milieu des années 1980, le succès de la chanson « Je te donne » révèle, outre celui de Jean-Jacques Goldman, le talent prometteur d’un jeune guitariste  : Michael Jones. Dix ans plus tard, le Franco-Gallois est devenu l’un des artistes favoris de la scène française. Il participe aux plus belles...

Au milieu des années 1980, le succès de la chanson « Je te donne » révèle, outre celui de Jean-Jacques Goldman, le talent prometteur d’un jeune guitariste  : Michael Jones. Dix ans plus tard, le Franco-Gallois est devenu l’un des artistes favoris de la scène française. Il participe aux plus belles aventures musicales, dont celle du légendaire trio Fredericks Goldman Jones, livrant des titres incontournables – « À nos actes manqués », « Né en 17 à Leidenstadt » – qui font souffler un vent de nouveauté sur les chaînes de radio.
Aujourd’hui, alors qu’il continue de jouer, chanter, partager, Michael Jones prend pour la première fois la plume et nous offre un récit spontané et plein d’humour qui dévoile les détours et péripéties insoupçonnés d’un parcours pas comme les autres. De son attachement au pays de Galles, où les enfants déchiffrent leurs premières partitions à l’école en même temps qu’ils apprennent à lire, à ses diverses collaborations – Johnny Hallyday, Florent Pagny, Joe Cocker… – en passant par Les Enfoirés, dont il est l’un des piliers, le guitariste et chanteur aux lunettes teintées raconte quatre décennies de souvenirs en musique.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221255360
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nath2dragui Posté le 26 Février 2022
    Je connais Michaël Jones le musicien et chanteur, mais je ne m'étais jamais intéressée à l'homme. Cet ouvrage est très intéressant. L'écriture est facile, on l'entend parler. J'ai bien aimé l'accent mis sur l'aspect technique (instruments, matériel...) de sa vie de musicien. Les anecdotes sur les voyages en tournée sont aussi très intéressantes et jettent un regard inédit aussi sur son célèbre acolyte.
  • Bazart Posté le 25 Octobre 2021
    Illustre et très talentueux guitariste, artiste engagé et généreux, Michael Jones est aussi connu pour être sans doute le plus fidèle des complices de Jean Jacques Goldman. A 70 ans, Michael Jones, d'habitude secret et pudique, se dévoile un peu dans un livre, Mes plus belles chances, écrit avec Stéphane Basset, et publié le 30 septembre dernier chez Robert Laffont. Michaël Jones, homme intelligent et sensible, se raconte avec pas mal d'humilité dans ce livre dans lequel il évoque son enfance, ses débuts en France, sa vie de famille et les femmes de sa vie mais aussi ses relations avec d'autres chanteurs français, tels Pascal Obispo ou Francis Cabrel. C'est quand même un drôle de destin que celui de Michael Jones. On apprend en effet dans ce livre qu'il avait à la base une formation d’ingénieur automobile et qu'il a failli travailler pour une écurie de compétition. Après avoir écumé le Pays de Galles et la Normandie avec ses premiers groupes, sortes d'orchestre de bal, il intègre Taï Phong à la fin des années 70. Il y remplace alors un certain Jean-Jacques Goldman qui ne souhaite pas partir en tournée. Quelques années après, son ancien camarade de Tai Phong, ne... Illustre et très talentueux guitariste, artiste engagé et généreux, Michael Jones est aussi connu pour être sans doute le plus fidèle des complices de Jean Jacques Goldman. A 70 ans, Michael Jones, d'habitude secret et pudique, se dévoile un peu dans un livre, Mes plus belles chances, écrit avec Stéphane Basset, et publié le 30 septembre dernier chez Robert Laffont. Michaël Jones, homme intelligent et sensible, se raconte avec pas mal d'humilité dans ce livre dans lequel il évoque son enfance, ses débuts en France, sa vie de famille et les femmes de sa vie mais aussi ses relations avec d'autres chanteurs français, tels Pascal Obispo ou Francis Cabrel. C'est quand même un drôle de destin que celui de Michael Jones. On apprend en effet dans ce livre qu'il avait à la base une formation d’ingénieur automobile et qu'il a failli travailler pour une écurie de compétition. Après avoir écumé le Pays de Galles et la Normandie avec ses premiers groupes, sortes d'orchestre de bal, il intègre Taï Phong à la fin des années 70. Il y remplace alors un certain Jean-Jacques Goldman qui ne souhaite pas partir en tournée. Quelques années après, son ancien camarade de Tai Phong, ne lui en tient pas rigueur et lui demande de le rejoindre lorsque ce dernier a vu sa carrière en solo décoller comme aucun autre au début des années 80 Le début de la gloire et d'une complicité musicale qui va durer 20 ans avec comme acmé de sa carrière, le mythique duo Je te donne ou bien le début des années 90 lorsqu'ils furent membre du trio gagnant "Fredericks Goldman Jones" et leurs tubes dont tout le monde se souvient encore sur le bout des doigts. Pendant près de 20 années Goldman et Jones sont restés inséparables, ,jusqu’à ce que JJG décide de ne plus donner de concerts, ni, jusqu’à présent, d’enregistrer de nouvel album sous son nom. Michael Jones va ainsi endosser un peu malgré lui une sorte de porte-parole quand on l'interroge sur la star de la chanson française. "Au départ je remplaçais Jean-Jacques. Il devait partir en tournée mais il ne voulait pas. Il avait un boulot et n’imaginait pas laisser sa famille. On s’est rencontré lors d’une réunion quelque temps après. Ça a été le coup de foudre musical et personnel immédiat." Ce qui est certain au gré de ce livre c'est à quel point Michaël Jones a la musique dans la peau. C’est comme une drogue dit-il. Aujourd’hui, Jones nous indique à la fin du livre qu'il est toujours sur les routes pour des concerts aux quatre coins de la France, avec toujours ancré en lui le plaisir fou de partager l’amour et la passion de la musique !
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.