RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Moi, Giuseppina Verdi

            Robert Laffont
            EAN : 9782221135273
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 324
            Format : 1 x 215 mm
            Moi, Giuseppina Verdi

            Date de parution : 23/05/2013
            La vie flamboyante de la femme de Verdi, la vraie Traviata.

            Séductrice et fantasque, la Strepponi a été l'une des plus grandes cantatrices de son temps et une diva adulée. Elle a joué à guichets fermés les opéras de Bellini, Donizetti, Mercadante el fait vibrer les coeurs de ses admirateurs. Enfin, c'est elle qui a lancé la carrière d'un jeune compositeur...

            Séductrice et fantasque, la Strepponi a été l'une des plus grandes cantatrices de son temps et une diva adulée. Elle a joué à guichets fermés les opéras de Bellini, Donizetti, Mercadante el fait vibrer les coeurs de ses admirateurs. Enfin, c'est elle qui a lancé la carrière d'un jeune compositeur encore inconnu : Giuseppe Verdi. Grâce à la prima donna alors au sommet de son art, les portes du monde lyrique se sont ouvertes à lui pour ne plus jamais se refermer. D'abord sa muse puis sa femme, elle s'est tenue à ses côtés durant cinquante ans d'un amour indéfectible.
            Karine Micard rend hommage à cette figure méconnue, héroïne moderne aux multiples facettes. De l'Italie en pleine guerre d'indépendance à Paris sous le choc du coup d'État de Napoléon III, de Venise à Saint-Pétersbourg, de Nabucco à Falstaff, elle nous fait vivre le roman trépidant de celle femme entre gloire et opprobre, désespoir et passion sublime.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221135273
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 324
            Format : 1 x 215 mm
            Robert Laffont
            21.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • girafe83500 Posté le 19 Juillet 2015
              Livre ambitieux, trop peut-être. Le lecteur passe de l'engouement à l'ennui tout au long de la lecture. Karine Micard est tellement passionnée par le personnage de Giuseppina que le lecteur n'est pas entraîné avec elle, elle le laisse en retrait. Pour ma part, la ponctuation est harassante, l'usage excessif du point d'exclamation devient vite agaçant. L'emploi du je et du tu est à mon sens une erreur car il met une barrière entre le lecteur et les personnages.Cette Biographie romancée manque de chaleur malgré un étalage mécanique des sentiments amoureux. Il est difficile de s'attacher aux personnages ce qui discrédite l'histoire romancée à outrance. Par contre, on retiendra une ambiance historique très détaillée et précise qui procure un enrichissement au lecteur. Le contexte de l'époque est très bien relaté et c'est ce qui attache le lecteur au livre. L'auteure maîtrise l'époque à la perfection, le contexte social très juste est parfaitement restitué, ce qui procure un réel plaisir à la lecture. Les connaissances lyriques sont un vrai point d'appel qui interpelle vraiment le lecteur. Par ailleurs, l'insertion de correspondances entre Giuseppina et Verdi est judicieux car il permet au lecteur de croire en l'histoire en redonnant un ton juste par rapport aux... Livre ambitieux, trop peut-être. Le lecteur passe de l'engouement à l'ennui tout au long de la lecture. Karine Micard est tellement passionnée par le personnage de Giuseppina que le lecteur n'est pas entraîné avec elle, elle le laisse en retrait. Pour ma part, la ponctuation est harassante, l'usage excessif du point d'exclamation devient vite agaçant. L'emploi du je et du tu est à mon sens une erreur car il met une barrière entre le lecteur et les personnages.Cette Biographie romancée manque de chaleur malgré un étalage mécanique des sentiments amoureux. Il est difficile de s'attacher aux personnages ce qui discrédite l'histoire romancée à outrance. Par contre, on retiendra une ambiance historique très détaillée et précise qui procure un enrichissement au lecteur. Le contexte de l'époque est très bien relaté et c'est ce qui attache le lecteur au livre. L'auteure maîtrise l'époque à la perfection, le contexte social très juste est parfaitement restitué, ce qui procure un réel plaisir à la lecture. Les connaissances lyriques sont un vrai point d'appel qui interpelle vraiment le lecteur. Par ailleurs, l'insertion de correspondances entre Giuseppina et Verdi est judicieux car il permet au lecteur de croire en l'histoire en redonnant un ton juste par rapport aux sentiments exprimés par l'auteure. Un livre qui fait découvrir le lyrique du XIXème.
              Lire la suite
              En lire moins
            • KRISS45 Posté le 11 Juin 2014
              Avant de devenir "femme de...", Giuseppina Strepponi est déjà une cantatrice célèbre et adulée. Cependant, sa vie privée est loin d'être un conte de fée. Avant lui, elle évolue avec aisance dans le monde de l'art lyrique et facilitera ainsi l'accession du jeune compositeur aux portes de sa gloire future. Alors que le talent de la diva s'estompe, Giuseppe Verdi, par ses compositions monte les marches qui le conduiront à la gloire. Le jeu des influences s'inverse. Elle a été sa muse, elle devient sa femme, son soutien, sa collaboratrice artistique, tout en cédant la première place au grand homme exigeant, tourmenté, génial. Pas facile de vivre aux côtés d'un géant.
            • brinvilliers Posté le 18 Septembre 2013
              Guiseppina Strepponi suit son père musicien et rêve de devenir cantatrice. Son rêve est excausé mais son père n'aura pas le temps de voir sa réussite. Elle lui promet de s'occuper de mère et de des frères et soeurs. Elle devient célèbre, tombe une première enceinte et est obligée d'abandonner son fils à une famille, les fois suivantes elle agira de même. Elle vit une vie de cantatrice connue et tombe dans des excès redoutables. Elle finit même par être si fatiguée que sa voix l'abandonne. C'est alors qu'elle rencontre Verdi. Tandis qu'elle est obligée de mettre fin à sa carrière, elle fera tout pour que lui débute la sienne et soit reconnu. Un amour fou les liera autant charnel qu'artistique. Et même en vieillissant, après des tromperies de Verdi, rien n'entache leur amour. Chaque personnage nous raconte leur histoire et leur vie commune. Ce livre se lit comme une histoire que l'on raconte.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.