Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259277563
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 135 x 210 mm

Moi, j'embrasse

Date de parution : 25/06/2020
Un ancien escort témoigne
« J’ouvre les yeux. Je suis allongé et le plafond blanc, immaculé – inconnu – m’éblouit un peu. J’ai du mal à bouger, mes bras et mes jambes sont entravés. Je veux parler ; je ne peux pas. J’ai ce tube dans la gorge qui m’empêche d’émettre le moindre son.... « J’ouvre les yeux. Je suis allongé et le plafond blanc, immaculé – inconnu – m’éblouit un peu. J’ai du mal à bouger, mes bras et mes jambes sont entravés. Je veux parler ; je ne peux pas. J’ai ce tube dans la gorge qui m’empêche d’émettre le moindre son. »

À son réveil sur un lit d'hôpital, la sentence tombe : overdose. La drogue fait partie des risques du métier, Clément le sait.

Clément est escort. Il vend son temps, monétise sa compagnie, loue son corps. Ses clients sont des hommes aisés qu'il rejoint dans des lieux cossus de la capitale. Mais le sexe n’est qu’un ingrédient de ces soirées : l’alcool coule à flots, la drogue accompagne la prostitution. Il devient vite impossible de s’en passer, comme de cet argent rapidement gagné, qui paie les études, le loyer, les vacances, les loisirs.

Ce livre est un témoignage inédit sur un phénomène de société qui se déroule à l’abri des regards. Il raconte un engrenage pernicieux et lève le voile sur une réalité sombre, derrière les illusions de la fête et du luxe.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259277563
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 135 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Esa Posté le 7 Septembre 2020
    Je suis encore toute chamboulée par cette lecture. Je ne sais pas vraiment quoi en dire d’ailleurs, sinon que c’est le genre de récit poignant à lire au moins une fois dans sa vie. Il s’agit d’une lecture pleine d’humanité, d’horreur aussi, mais surtout d’espoir. A travers son témoignage, l’auteur nous livre des souvenirs joyeux de sa vie, mais aussi sombres. Voilà pourquoi je ne sais pas trop comment aborder ma critique : les scènes d’enfance et de fêtes, de rencontres et d’amour se mêlent à la drogue, au viol et à la perversion des hommes. Le message n’en reste pas moins optimiste, et c’est ce qui est saisissant. Enfin, je tenais à saluer la plume de l’auteur, belle, simple et efficace, qui vient donner toute sa vie aux souvenirs. En bref, il s’agit d’un beau témoignage sur le respect et l’acceptation de soi.
  • Christophe_bj Posté le 19 Août 2020
    Clément se réveille dans une chambre d’hôpital : il a fait une overdose. Il va nous raconter ce qui l’y a conduit, son passé d’escort gay et de consommateur de drogues. #9679; Le récit est prenant, il se lit rapidement et sans déplaisir, et on ne peut douter de la sincérité de Clément Grobotek. Néanmoins c’est très superficiel et le fait qu’il ne soit pas le seul auteur n’y est sans doute pas étranger. On imagine qu’il a raconté oralement son témoignage que Pierre Guillemette a mis en forme par écrit. A de nombreux endroits du texte, on regrette les pistes ouvertes mais laissées inexplorées. On aurait aimé que « Clément G. », comme le baptise son éditeur par un savant calcul commercial, aille plus loin, qu’il ne se contente pas de l’éphéméride de ses jours de prostitué, qu’il ajoute des réflexions, qu’il aille chercher en lui un matériau plus riche. Il est dommage qu’il nous conte avec regret la superficialité de sa vie passée dans un récit aussi superficiel. Comme le dit l’ami babeliote 8tiret3, c’est finalement la dimension littéraire qui lui manque.
  • LesLecturesdEole Posté le 8 Août 2020
    Ça fait plusieurs mois que je suis Clément sur Twitter, à la fois pour ses tatouages, son humour et ses prises de position militantes. Quand j’ai vu qu’il avait sorti un livre, je l’ai immédiatement acheté en ebook et lu le soir même. Il y révèle son passé d’escort à Paris. Car avant d’être mannequin et tatoueur, il a été militaire puis mannequin et escort pour gagner sa vie. Il témoigne dans ce livre de ce milieu particulier où l’argent rentre facilement, le luxe est monnaie courante et cache la réalité sous des dehors glamours. Cette réalité, c’est celle de la prostitution de luxe, pour hommes. En témoignant de ce milieu, Clément témoigne aussi d’une fuite en avant dans sa vie : il ne sait plus ce qu’il veut faire et l’escorting semble plus facile pour vivre et se faire aimer. Mais tout n’est qu’apparences et quand la « vraie vie » le rattrape, elle frappe dur avec des overdoses et une lassitude intense. Le sous-titre du livre se veut provocateur mais le livre ne dévoile rien qu’on n’imagine déjà sur ce milieu particulier. On voit surtout l’évolution d’un jeune homme homosexuel qui se cherche, comme beaucoup avant lui. Il met en... Ça fait plusieurs mois que je suis Clément sur Twitter, à la fois pour ses tatouages, son humour et ses prises de position militantes. Quand j’ai vu qu’il avait sorti un livre, je l’ai immédiatement acheté en ebook et lu le soir même. Il y révèle son passé d’escort à Paris. Car avant d’être mannequin et tatoueur, il a été militaire puis mannequin et escort pour gagner sa vie. Il témoigne dans ce livre de ce milieu particulier où l’argent rentre facilement, le luxe est monnaie courante et cache la réalité sous des dehors glamours. Cette réalité, c’est celle de la prostitution de luxe, pour hommes. En témoignant de ce milieu, Clément témoigne aussi d’une fuite en avant dans sa vie : il ne sait plus ce qu’il veut faire et l’escorting semble plus facile pour vivre et se faire aimer. Mais tout n’est qu’apparences et quand la « vraie vie » le rattrape, elle frappe dur avec des overdoses et une lassitude intense. Le sous-titre du livre se veut provocateur mais le livre ne dévoile rien qu’on n’imagine déjà sur ce milieu particulier. On voit surtout l’évolution d’un jeune homme homosexuel qui se cherche, comme beaucoup avant lui. Il met en avant l’homophobie de l’armée, la drogue et l’alcool qui coulent à flots dans les milieux parisiens aisés, la précarité des jeunes mannequins, … L’escorting n’est qu’un épisode parmi d’autres de sa vie qu’il raconte au fur et à mesure des chapitres. Ce roman court est d’une puissance incroyable, il m’était impossible de le lâcher, captivée par la plume de Clément. L’ordre des chapitres m’a parfois perturbée, me donnant une impression de narration décousue, mais le tout s’imbrique finalement parfaitement.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…