Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782380711240
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 128 x 182 mm

My Home Hero - tome 12

,

Fabien Nabhan (traduit par)
Date de parution : 19/08/2021
Que seriez-vous prêt à faire pour protéger votre famille ?
Tuer ne permettra pas d’en finir ! Car c’est en tuant que tout a démarré !
EAN : 9782380711240
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 128 x 182 mm

Ils en parlent

MY HOME HERO s'annonce comme un thriller presque parfait, à la mise en scène soignée et au potentiel plus qu'évident quant aux prochains tomes. Le style de Masashi Asaki, froid, réaliste et pourtant diablement expressif, est d'ailleurs une véritable leçon de style et de maîtrise.
Coyote Mag

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lesvoyagesdely Posté le 16 Octobre 2021
    Un excellent tome, nous ne voyons pas le temps passé, il défile comme un rien. Nous retenons notre souffle par moment, et nous avons encore pas mal de surprises qui nous attendent. Le seule problème sera qu'à la fin, nous avons très envie de dévorer la suite. Chacun a ses raisons, chacun a son histoire. Avec quelques flashbacks, nous allons remettre en ordre quelques éléments. Tetsuo semble pieds et poings liés. Il est pris en étau entre ce village glaçant, sa belle-famille, et les mafieux qui le poursuivent. C'est surtout Reika qui sera au centre, et elle est de plus en plus attachante. Voir ses actes, ce qu'elle dit, en comparaison de ce qu'elle pense est croustillant. Bref, elle comprend très vite que sa famille risque de disloquer, que ses grands-parents et ce village sont dangereux. Mais elle va devoir aller dans leur sens, du moins faire semblant. Ils attendent quelque chose d'elle, qu'elle prenne la suite de sa grand-mère, et de sa mère. Elle tente bien de s'opposer au départ, mais un évènement lui fait mettre de l'eau dans son vin, et elle aimerait le garder pour elle. Malgré une certaine unité, il y a énormément de non-dits entre tout le monde. Une lourde bataille pour... Un excellent tome, nous ne voyons pas le temps passé, il défile comme un rien. Nous retenons notre souffle par moment, et nous avons encore pas mal de surprises qui nous attendent. Le seule problème sera qu'à la fin, nous avons très envie de dévorer la suite. Chacun a ses raisons, chacun a son histoire. Avec quelques flashbacks, nous allons remettre en ordre quelques éléments. Tetsuo semble pieds et poings liés. Il est pris en étau entre ce village glaçant, sa belle-famille, et les mafieux qui le poursuivent. C'est surtout Reika qui sera au centre, et elle est de plus en plus attachante. Voir ses actes, ce qu'elle dit, en comparaison de ce qu'elle pense est croustillant. Bref, elle comprend très vite que sa famille risque de disloquer, que ses grands-parents et ce village sont dangereux. Mais elle va devoir aller dans leur sens, du moins faire semblant. Ils attendent quelque chose d'elle, qu'elle prenne la suite de sa grand-mère, et de sa mère. Elle tente bien de s'opposer au départ, mais un évènement lui fait mettre de l'eau dans son vin, et elle aimerait le garder pour elle. Malgré une certaine unité, il y a énormément de non-dits entre tout le monde. Une lourde bataille pour que leur famille s'en sorte les attendent. Surtout qu'ils sont tous séparés, dans l'impossibilité de se voir, de se parler. Les mafieux, de leur côté, vont se confronter au village, puis vont chercher des informations. C'est assez drôle et même terrifiant, de voir selon comment les gens ont grandi, selon leurs croyances, tout est si différent. Les mafieux permettent encore d'apporter une autre facette à ce village, qui est plus comme une secte. Nous sommes tenus en haleine, étonnés, terrifiés, angoissés, gardons espoir. La lutte qui s'annonce semble prometteuse, mais comment les personnages auxquels nous nous sommes attachés, et notre chère famille, va-t-elle pouvoir survivre au milieu de tout cela ? Affaire à suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.