Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221088739
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 153 x 240 mm

Ne crains rien

Michèle GARÈNE (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 27/01/2000

" Le thème, familier à Koontz, d'une victime de la vie défiant plus fort que lui, reparaît ici avec autant de force que dans Intensité. Mais le handicap physique du héros lui donne une portée plus dangereuse, plus fascinante. "

Depuis sa naissance il y a vingt-huit ans, Christopher vit la nuit. Il est atteint de Xeroderma pigmentosum, une maladie génétique très rare, qui détruit les cellules de la peau si celles-ci sont exposées à la lumière du jour. Sa mère, une biologiste de renom, a renoncé à une carrière...

Depuis sa naissance il y a vingt-huit ans, Christopher vit la nuit. Il est atteint de Xeroderma pigmentosum, une maladie génétique très rare, qui détruit les cellules de la peau si celles-ci sont exposées à la lumière du jour. Sa mère, une biologiste de renom, a renoncé à une carrière mondiale pour rester avec lui à Moonlight Bay, une petite ville du nord de la Californie, où il a pu passer son enfance à faire du vélo et du surf la nuit.Lorsque le récit commence, sa mère est morte depuis deux ans, et son père vient à son tour de succomber, lui laissant ce curieux dernier message : " Ne crains rien. " À la morgue de l'hôpital, Christopher voit des inconnus substituer un cadavre à la dépouille de son père, et l'emporter. Accompagné d'Orson, le labrador noir qu'il aime par-dessus tout, il les file. Et les surprend en train de comploter avec le chef de la police de la ville. De retour chez lui, il trouve un message pressant de l'infirmière qui s'occupe de lui depuis son enfance, et qui a soigné son père : il doit venir chez elle, dès que possible. Là, elle lui raconte une histoire stupéfiante : des expérimentations secrètes ont lieu dans la base militaire prétendue abandonnée, à la lisière de la ville. La mère de Christopher y était mêlée. Depuis, d'étranges transformations se produisent chez les gens. Pour lui prouver ses dires, elle a des documents. Mais lorsqu'elle monte les chercher dans sa chambre, Christopher entend un cri, et la retrouve la gorge tranchée.Fouinant un peu au hasard pour découvrir la vérité sur sa mère, Christopher découvre les signes de ce qui semble une intelligence anormale chez les animaux de la ville. Puis des signes de changement profond chez plusieurs humains. Il réalise alors qu'il est en danger et ne peut faire confiance qu'à ses plus proches amis, Bobby, un surfer, et Sasha, qu'il aime. Et bien sûr Orson, son chien qui, Christopher le comprendra bientôt, fait partie des cobayes d'expérimentation…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221088739
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • becottaalain Posté le 26 Janvier 2020
    Encore un livre assez dérangeant et particulier. Cet auteur crée un univers et une ambiance qui lui sont propres...Un style vous introduisant dans la peau du personnage dès les premières pages. Une aventure en nocturne sur fond de Chris Isaak. Le héros étant atteint d'une maladie génétique, la XP, cela permet de restreindre une bonne partie de l'action, à la nuit. Inquiétante et remplie de mysteres.
  • gilles777 Posté le 10 Octobre 2019
    Un homme, atteint d'une maladie très rare, perd son père. Sa vie bascule dans l'étrange et il devient le focus d'événements découlant des recherches de sa mère scientifique. Un très bon thriller scientifique qui montre les dangers potentiels de ceux qui jouent à l'apprenti sorcier. Un thriller qui fait réfléchir.
  • manue14 Posté le 2 Décembre 2016
    L’histoire est intéressante dans l’ensemble. J’ai par contre eu des difficultés, malgré le style fluide de l’auteur, à m’imprégner complètement de l’univers de Dean Koontz par rapport à ses idées. En effet ces dernières sont un peu trop irréalistes pour moi. Je m’attendais à quelque chose de moins surnaturel… Ce qui est par contre original c’est que l’histoire se déroule sur une seule nuit. J’ai rarement lu des romans se passant sur une période aussi courte. Cela crée donc une histoire prenante mais en même temps frustrante. Comme si finalement c’est cette nuit-là qui va tout changer. Je suis un peu septique de ce genre de retournement de situation dans la vie de toute une ville puis d’un pays… Personnellement je ne pense pas qu’en une nuit tout change et pourtant c’est malheureusement le cas dans ce roman. L’histoire m’aurait davantage plu si finalement on avait assisté à de petits changements sur une plus longue durée pour terminer par une nuit ou une journée où il y aurait un grand bouleversement. Les personnages sont attachants. Par contre l’auteur en fait malheureusement des super-héros et je ne suis pas arrivée à me mettre dans la peau de l’un d’eux. Finalement ce ne sont pas... L’histoire est intéressante dans l’ensemble. J’ai par contre eu des difficultés, malgré le style fluide de l’auteur, à m’imprégner complètement de l’univers de Dean Koontz par rapport à ses idées. En effet ces dernières sont un peu trop irréalistes pour moi. Je m’attendais à quelque chose de moins surnaturel… Ce qui est par contre original c’est que l’histoire se déroule sur une seule nuit. J’ai rarement lu des romans se passant sur une période aussi courte. Cela crée donc une histoire prenante mais en même temps frustrante. Comme si finalement c’est cette nuit-là qui va tout changer. Je suis un peu septique de ce genre de retournement de situation dans la vie de toute une ville puis d’un pays… Personnellement je ne pense pas qu’en une nuit tout change et pourtant c’est malheureusement le cas dans ce roman. L’histoire m’aurait davantage plu si finalement on avait assisté à de petits changements sur une plus longue durée pour terminer par une nuit ou une journée où il y aurait un grand bouleversement. Les personnages sont attachants. Par contre l’auteur en fait malheureusement des super-héros et je ne suis pas arrivée à me mettre dans la peau de l’un d’eux. Finalement ce ne sont pas des personnes quelconques et je trouve cela un peu dommage… J’ai tout de même eu peur pour eux et aussi été frustrée dans certaines situations… L’histoire touche un sujet assez sensible pour moi. Heureusement il n’est pas approfondi dans ce roman mais il y a je pense assez d’horreurs dans le monde où l’on vit pour ne pas en rajouter dans les romans… Je peux lire beaucoup de choses mais pas lorsque cela touche des sujets sensibles qui me tiennent à cœur comme les animaux… Dean Knootz utilise un seul point de vue interne. C’est une bonne chose mais il aurait pu peut-être être utile de rajouter deux ou trois autres points de vue pour donner une autre dimension à l’histoire. Le roman dans son ensemble est prenant et j’ai vraiment eu envie de découvrir la fin et d’en savoir toujours plus. Cette dernière m’a un peu déçue, je ne m’attendais pas à ce genre de scène, j’aurais peut-être préféré une scène peut-être un peu plus mystérieuse ou surprenante. Au final, c’est une scène assez banale selon moi. Par contre, même si je pense que le roman n’existe pas j’aurais été curieuse de lire les notes que prendra le protagoniste principal dans le futur. En résumé, un roman intéressant pour les personnes qui aiment ce genre d’histoire teintée d’une touche de fin du monde.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lalivrophile Posté le 26 Avril 2010
    J'ai trouvé ce livre inégal. Au début, l'auteur transporte son lecteur dans un tourbillon duquel il est bien difficile de sortir. On pense que ça va être comme ça tout au long du livre, mais malheureusement, ça retombe. Il y a d'abord cette vieille ficelle: la personne qui veut faire des révélations est tuée au moment où elle va parler. De ce fait, le lecteur, à l'instar du narrateur, se traîne jusqu'aux fameuses révélations que le narrateur finira par connaître, non sans passer par tout un tas de faux rebondissements qui ne sont, en fait, que du remplissage. [...] Lire la suite sur:
  • Rodwin Posté le 27 Mai 2008
    Parfois un peu tiré par les cheveux, cette histoire de conspiration et de manipulations scientifiques surfe sur l'air du temps , mais n'y apporte rien. Les personnages ne sont pas très fouillés, ils ont juste ce petit quelque chose, cette petite faiblesse qui les rend attachant. Une histoire moyenne, des personnages moyens, le reste n'élève pas vraiment le niveau : un cadre côtier sympathique mais sans âme, une narration parfois riche mais souvent molle... Nous sommes très loin des best-sellers que Koontz nous a autrefois offert. S'il a suivi sa recette habituelle, il semble qu'elle ne soit pas aussi bonne ce coup ci. Les ingrédients étaient-ils moins bons ou est-ce le cuisinier qui se relâche? 5/10
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.