Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749136318
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 220 mm

Nous irons tous au Paradis

Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 01/10/2016
L’auteur de Beignets de tomates vertes signe l’un de ses romans les plus drôles et les plus émouvants.

Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l’échelle. À l’hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage vite dans la communauté. Tous ou presque évoquent cette femme d’un incroyable optimisme, toujours...

Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l’échelle. À l’hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage vite dans la communauté. Tous ou presque évoquent cette femme d’un incroyable optimisme, toujours prête à rendre service. Son décès brutal pousse également ses proches à s’interroger sur le sens de la vie en général, et de la leur en particulier. C’est peut-être Elner elle-même qui, contre toute attente, détient les réponses à leurs questions. Revenue inopinément d’entre les morts, à la grande surprise des médecins et de sa famille, elle rapporte en effet des souvenirs de son bref passage dans l’au-delà. Ceux-ci vont bouleverser l’existence de cette petite ville jusqu’ici bien tranquille.

On retrouve dans Nous irons tous au paradis tout le charme de Beignets de tomates vertes : humour, émotion, des personnages plus attachants les uns que les autres et, à travers les petites contrariétés de la vie, un appel au bonheur qui résonnera longtemps après avoir refermé ce livre.
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749136318
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

Fannie Flagg nous offre un nouveau roman drôle et émouvant qui aborde avec une délicieuse légèreté la question de la vie après la mort.
Grazia

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sylviedoc Posté le 24 Mai 2021
    J'anticipais cette lecture avec gourmandise, comme un chat qui se pourlèche les babines quand il sent l'odeur des morceaux de poulet qu'on va lui laisser goûter (en tout cas Minette le fait !). Je me souvenais du goût délicieux des "Beignets de tomates vertes" que j'avais tant apprécié il y a quelques années, l'écriture acidulée et rafraîchissante en même temps de Fannie Flagg m'avait totalement séduite alors. Alors oui, j'ai bien retrouvé ce même ton, ces personnages si familiers qu'on a l'impression de les connaître (si on fait abstraction du contexte "Etats-Uniens"), cette héroïne bienveillante dont on va découvrir les souvenirs et les bonnes actions accomplies tout autour d'elle...en fait j'ai tellement bien retrouvé que j'ai eu à un moment donné l'impression de relire le même livre, en plus fade. Elle est admirable, cette Elner Shimfissle, hormis son nom si difficile à écrire : elle donne de bons conseils sans en avoir l'air, elle oriente dans le bon sens le destin des personnes qui l'entourent, elle est généreuse, écolo, elle aime les chats et les oiseaux, bref pas étonnant que tout Elmwood Springs soit catastrophé à l'annonce de son décès. Quelle idée aussi, à son âge (très avancé, mais qu'on ne connaît... J'anticipais cette lecture avec gourmandise, comme un chat qui se pourlèche les babines quand il sent l'odeur des morceaux de poulet qu'on va lui laisser goûter (en tout cas Minette le fait !). Je me souvenais du goût délicieux des "Beignets de tomates vertes" que j'avais tant apprécié il y a quelques années, l'écriture acidulée et rafraîchissante en même temps de Fannie Flagg m'avait totalement séduite alors. Alors oui, j'ai bien retrouvé ce même ton, ces personnages si familiers qu'on a l'impression de les connaître (si on fait abstraction du contexte "Etats-Uniens"), cette héroïne bienveillante dont on va découvrir les souvenirs et les bonnes actions accomplies tout autour d'elle...en fait j'ai tellement bien retrouvé que j'ai eu à un moment donné l'impression de relire le même livre, en plus fade. Elle est admirable, cette Elner Shimfissle, hormis son nom si difficile à écrire : elle donne de bons conseils sans en avoir l'air, elle oriente dans le bon sens le destin des personnes qui l'entourent, elle est généreuse, écolo, elle aime les chats et les oiseaux, bref pas étonnant que tout Elmwood Springs soit catastrophé à l'annonce de son décès. Quelle idée aussi, à son âge (très avancé, mais qu'on ne connaît pas exactement) de grimper sur une échelle pour cueillir des figues de bon matin ! Et en robe de chambre mochissime, en plus ! Du coup les guêpes qui vivaient dans l'arbre l'ont attaquée, d'où une mauvaise chute qui va l'expédier aux portes du Créateur... La nouvelle se répand à toute vitesse en ville, elle est annoncée sur la chaîne de radio locale, et tout le monde est consterné, à commencer par la famille d'Elner, et particulièrement sa nièce Norma. Cette quinquagénaire et son mari Macky sont très proches de la vieille dame, qu'ils visitaient quotidiennement jusqu'au drame. Norma est hyper-sensible, hypocondriaque et souvent "à côté de la plaque", personnellement je ne la supporterai pas longtemps si on se croisait ! J'ai bien plus accroché avec Macky, plein de bon sens et d'une patience infinie. Je n'en dirai pas plus sur l'intrigue, même si la quatrième de couverture est bien trop bavarde. C'est dommage, je trouve, il n'y a déjà pas énormément d'action, alors si en plus on sait tout d'avance, la lecture perd de son intérêt ! Une semi-déception, un goût de déjà-lu, et bien trop de personnages secondaires dont certains ont tellement peu d'intérêt qu'on les oublie très vite. Je ne recherchais pas une lecture profondément intellectuelle ni un thriller haletant, plutôt un bon moment sans prise de tête. Je l'ai eu, mais je n'ai pas réussi à me passionner plus que ça pour la vie trépidante d'Elmwood Springs, d'ailleurs j'ai mis un temps fou à terminer ma lecture ! A réserver aux personnes qui n'ont pas lu "Beignets de tomates vertes", et ne seront donc pas déçus par la comparaison.
    Lire la suite
    En lire moins
  • laure14 Posté le 17 Mai 2021
    Elner Shimfissle est une octogénaire américaine, veuve, elle vit seule. Très attachée à sa nièce Norma, elle a de nombreux amis de toutes générations. Curieuse de tout, elle est pétillante et pleine de vie. Mais un matin en cueillant des figues, elle est attaquée et piquée par des guêpes et tombe de son échelle. L'annonce de son décès à l'arrivée à l'hôpital stupéfait tous ses amis, quand ils apprennent la nouvelle. Quelques heures plus tard, elle revient à la vie, avec une histoire incroyable. Une jolie histoire, des personnages attachants.
  • MeggyInNeverland Posté le 9 Mai 2021
    Refermer les pages d'une histoire en toute légèreté, ça fait du bien. "Nous irons tous au Paradis" est le premier livre de Fannie Flagg que je lis. C'est une auteure à succès mais qui n'écrit pas le genre de romans que j'affectionne d'habitude. L'ayant reçu en cadeau, je me suis laissée aller et je ne le regrette pas. J'étais tellement bien en compagnie de cette petite mamie, Elner, qui décède de piqûres d'abeilles mais... Qui ressuscite quelques heures après. Une femme tellement gentille et surprenante comme elle, il n'en existe pas deux et c'est pourquoi ses proches et connaissances ont eu le temps d'être remués et bouleversés en seulement quelques heures, certains n'ayant pas conscience que déjà leur vie allait changer du tout au tout. Ce qui est "amusant" c'est que je tournais les pages les unes après les autres sans attendre quoi que ce soit. Sans vouloir découvrir une intrigue palpitante, un secret gênant, un dénouement incroyable, non je n'attendais rien mais j'ai passé juste un bon moment sans prise de tête et qui m'a même fait du bien en cette période de stress que je vis actuellement. Bref je vous le conseille et vous souhaite à tous de connaître une... Refermer les pages d'une histoire en toute légèreté, ça fait du bien. "Nous irons tous au Paradis" est le premier livre de Fannie Flagg que je lis. C'est une auteure à succès mais qui n'écrit pas le genre de romans que j'affectionne d'habitude. L'ayant reçu en cadeau, je me suis laissée aller et je ne le regrette pas. J'étais tellement bien en compagnie de cette petite mamie, Elner, qui décède de piqûres d'abeilles mais... Qui ressuscite quelques heures après. Une femme tellement gentille et surprenante comme elle, il n'en existe pas deux et c'est pourquoi ses proches et connaissances ont eu le temps d'être remués et bouleversés en seulement quelques heures, certains n'ayant pas conscience que déjà leur vie allait changer du tout au tout. Ce qui est "amusant" c'est que je tournais les pages les unes après les autres sans attendre quoi que ce soit. Sans vouloir découvrir une intrigue palpitante, un secret gênant, un dénouement incroyable, non je n'attendais rien mais j'ai passé juste un bon moment sans prise de tête et qui m'a même fait du bien en cette période de stress que je vis actuellement. Bref je vous le conseille et vous souhaite à tous de connaître une femme comme Elner.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Joy369 Posté le 13 Octobre 2020
    Une lecture très sympathique, sans prétention, au sujet de la mort et des expériences de mort imminente. Comment une rescapée, revenue d'une expérience de mort imminente (EMI), influence son entourage positivement. Très frais, un petit livre sympa qui se lit bien pour les amateurs du genre.
  • Paulinefloup Posté le 26 Mai 2020
    Ce livre est pour moi un des meilleurs de l'autrice. Je l'ai lu pendant une periode pas facile pour moi et il a été une véritable bouffée d'oxygène. Il ne fait pas s'attendre à de la grande littérature, mais ce livre a étéma madelaine de proust ! Un livre qui donne des ailes et qui nous fait apprendre à aimer et profiter des choses simple de la vie !
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !