Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782259214223
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 225 mm
Occupe-toi d'Arletty !
Date de parution : 07/04/2011
Éditeurs :
Plon

Occupe-toi d'Arletty !

Date de parution : 07/04/2011

Armé de son charme insolent et de son goût pour la boxe française, Jérôme Dracéna parviendra-t-il à neutraliser le tueur qui menace Arletty et son officier allemand ? Atmosphère, atmosphère...

1942. Qui envoie des petits cercueils et des lettres de menaces à Arletty? La résistance? La vedette d'hôtel du Nord vit une histoire d'amour avec un officier allemand, et ne...

1942. Qui envoie des petits cercueils et des lettres de menaces à Arletty? La résistance? La vedette d'hôtel du Nord vit une histoire d'amour avec un officier allemand, et ne s'en cache pas. Est-ce lui qui est visé?
Appelé à son secours, Jérôme Dracéna, un ancien flic de la Crim devenu...

1942. Qui envoie des petits cercueils et des lettres de menaces à Arletty? La résistance? La vedette d'hôtel du Nord vit une histoire d'amour avec un officier allemand, et ne s'en cache pas. Est-ce lui qui est visé?
Appelé à son secours, Jérôme Dracéna, un ancien flic de la Crim devenu déctective privé, va enquêter dans le Paris de l'Occupation et découvrir que les auteurs des menaces ne sont pas ceux qu'il croyait.
Des boîtes de Pigalle au Fouquet's en passant par le fameux One Two Two et les cocktails du "gratin" de la collaboration, Jérôme fait des rencontres à haut risque : Henri Lafont, le chef de la Gestapo française de la rue Lauriston à l'amitié encombrante, la belle comtesse Tchernycheff, une aventurière vénéneuse, Lionel de Wiet, faux marquis et vrai trafiquant de haut vol...
Armé de son charme insolent et de son goût pour la boxe française, Jérôme Dracéna parviendra-t-il à neutraliser le tueur qui menace Arletty et son officier allemand? Atmosphère, atmosphère...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259214223
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 225 mm
Plon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • collectifpolar Posté le 2 Juillet 2021
    1942. Arletty qui vit une histoire avec un officier allemand, reçoit des menaces au travers de lettres et de petits cercueils. Jérôme Dracéna, détective privé, et son père, ancien commissaire, se lancent dans une enquête sur fond de Paris occupé. Un bon roman policier qui vaut surtout pour sa description du Paris de l'occupation où l'on croise vedettes de cinéma, truands et gestapistes de la sinistre rue Lauriston. L'auteur connait particulièrement bien le milieu du cinéma des années trente-quarante et c'est un plaisir de croiser la grande Arletty, bien sûr, mais aussi Carette, Henri Garat, Dita Parlo... Ce polar à l’ancienne a reçu Prix Arsène Lupin de littérature policière 2012. Et c’est bien mérité.
  • bookaddict02 Posté le 18 Mai 2019
    Ce livre est un bon thriller qui vous emmène dans l’ambiance particulière du Paris occupé pendant la deuxième guerre mondiale entre les boîtes de nuit célèbre à l’époque le One Two Two au célèbre restaurant fouquet’s. Un jeune détective mais toute sa fougue pour découvrir qui veut du mal à Arletty. Cette actrice magnifique qui à son arrestation a eu cette phrase célèbre « mon cœur est français mon cul lui est international ».
  • Nikoz Posté le 7 Mai 2019
    Plus un prétexte pour naviguer dans les milieux de la collaboration artistique qu'un vrai roman policier. Plutôt réussi, même si parfois il y a de véritables listes de noms.
  • aussierocknico Posté le 22 Mars 2018
    Petit policier français sympathique, un détective privé est engagé par Arletty car elle a reçu des menaces de mort. On est en pleine seconde guerre mondiale, les allemands sont à Paris. On croise tour à tour les stars de ces années là et pour la plupart d'entre elles, elles n'ont survécu à l'épreuve du temps mais aussi les grandes figures de la collaboration avec les tristement célèbres Laffont et Bonnie de la rue Lauriston. On passe un bon moment à lire ce livre. Ce détective privé avec une star de l'époque pendant la seconde guerre mondiale me fait furieusement penser à Stuart Kaminsky et son privé Tobby Peters qui lui aussi croise au cours de ses enquêtes des stars d'Holywood
  • jfponge Posté le 24 Février 2018
    Jérôme Dracéna, un ancien de la Crim', s'est reconverti en détective privé. Un coup de téléphone de son père, retraité de la Brigade Mondaine, va l'entraîner dans une enquête qui va l'amener à fréquenter le milieu du spectacle en la personne d'Arletty, actrice célèbre par ses répliques affûtées (atmosphère, atmosphère, est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?). La belle est victime de menaces de mort, sous la forme de petits cercueils habilement décorés qu'un admirateur inconnu lui fait parvenir par porteur spécial. Un monde nouveau s'ouvre à notre héros, celui de la collaboration en ces années d'occupation allemande où le beau linge n'hésite pas à s'acoquiner avec l'uniforme vert-de-gris. On retrouve des célébrités de l'époque, la belle Arletty bien sûr, mais aussi une foule d'artistes, passés ou non à la postérité, et quelques truands célèbres, pour la plupart maqués avec l'occupant. Bref, l'ordinaire de la "révolution nationale". L'auteur mêle habilement personnages réels, sur la base d'une documentation très fouillée, et personnages de fiction, au premier rang desquels notre rouletabille au grand cœur, et aux reins solides, qui va se fondre dans ce demi-monde pour les beaux yeux de Garance et lui apporter, enfin, moins de larmes et un peu de... Jérôme Dracéna, un ancien de la Crim', s'est reconverti en détective privé. Un coup de téléphone de son père, retraité de la Brigade Mondaine, va l'entraîner dans une enquête qui va l'amener à fréquenter le milieu du spectacle en la personne d'Arletty, actrice célèbre par ses répliques affûtées (atmosphère, atmosphère, est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?). La belle est victime de menaces de mort, sous la forme de petits cercueils habilement décorés qu'un admirateur inconnu lui fait parvenir par porteur spécial. Un monde nouveau s'ouvre à notre héros, celui de la collaboration en ces années d'occupation allemande où le beau linge n'hésite pas à s'acoquiner avec l'uniforme vert-de-gris. On retrouve des célébrités de l'époque, la belle Arletty bien sûr, mais aussi une foule d'artistes, passés ou non à la postérité, et quelques truands célèbres, pour la plupart maqués avec l'occupant. Bref, l'ordinaire de la "révolution nationale". L'auteur mêle habilement personnages réels, sur la base d'une documentation très fouillée, et personnages de fiction, au premier rang desquels notre rouletabille au grand cœur, et aux reins solides, qui va se fondre dans ce demi-monde pour les beaux yeux de Garance et lui apporter, enfin, moins de larmes et un peu de sérénité…
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…