Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809828498
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 14 x 22,5 mm

On ne meurt pas à 5 ans

Roselyne Madelenat (Collaborateur), Sabine Sarnacki (Préface)
Date de parution : 05/03/2020
Le témoignage de Fadila, dont le fils Yanis a été frappé par un cancer à seulement 5 ans. Les allers-retours à l’hôpital, l’angoissante attente, les résultats médicaux… puis enfin la lumière au bout du tunnel, et la guérison de Yanis. Mais comment reprendre une vie normale après toutes ces années ? Un récit choc et émouvant.
À 5 ans, Yanis se voit diagnostiquer un neuroblastome : l’un des cancers les plus dangereux chez l’enfant. L’annonce de cette maladie frappe cette famille comme un tsunami. Un matin d’avril, le combat commence.

Pour la première fois, un livre expose les témoignages croisés d’une mère, d’un père et de leur...
À 5 ans, Yanis se voit diagnostiquer un neuroblastome : l’un des cancers les plus dangereux chez l’enfant. L’annonce de cette maladie frappe cette famille comme un tsunami. Un matin d’avril, le combat commence.

Pour la première fois, un livre expose les témoignages croisés d’une mère, d’un père et de leur fils. Comment chacun a-t-il vécu ces années ? De quelle façon le jeune malade, le couple des parents et la fratrie ont-ils résisté et fait mentir les pires pronostics ? De quelle manière s’en sont-ils sortis et où en sont-ils aujourd’hui ?

Au-delà des émotions et de la pudeur, ce récit nous plonge dans l’univers hospitalier : celui des enfants malades, de leurs parents, mais aussi de leurs soignants (chirurgiens, oncologues, infirmières, psychologues...) dont l’humanité et le dévouement forcent le respect.

Voici le récit d’une enfance cabossée et du combat de toute une famille. Un immense message d’espoir pour tous ceux qui sont confrontés à la maladie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809828498
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MissWonder Posté le 28 Mars 2020
    Je remercie les éditions Archipel de m'avoir fait découvrir le témoignage de la lutte contre le cancer du petit Yanis. Dans l'ouvrage 'On ne meurt pas à 5 ans', les voix de Yanis et de ses parents se font entendre. Alors que Yanis n'a que 5 ans, la nouvelle tombe comme un couperet : il est atteint d'un neuroblastome, l'un des plus dangereux cancers de l'enfant. Ce témoignage retrace la lutte qui s'est alors entamée pour contrer le crabe sous plusieurs points de vue, celui de la mère, du père, de l'enfant et même des soignants. Cette variété de visions représente la richesse de ce livre, chacun ayant vécu les choses différemment. Il est d'ailleurs très intéressant de connaître l'impact d'un tel combat à 5 ans sur la vie d'adulte. Ici, les pronostics ont été déjoués et ce témoignage est un message d'espoir pour toutes les familles passant par une telle épreuve. La lecture de cet ouvrage leur sera d'ailleurs des plus utile car de nombreuses informations et coordonnées d'associations pouvant rendre la vie plus douce dans de telles circonstances sont fournies. Enfin, l'importance primordiale de la solidarité de son entourage, notamment professionnel, est ici bien soulignée. Les parents du petit... Je remercie les éditions Archipel de m'avoir fait découvrir le témoignage de la lutte contre le cancer du petit Yanis. Dans l'ouvrage 'On ne meurt pas à 5 ans', les voix de Yanis et de ses parents se font entendre. Alors que Yanis n'a que 5 ans, la nouvelle tombe comme un couperet : il est atteint d'un neuroblastome, l'un des plus dangereux cancers de l'enfant. Ce témoignage retrace la lutte qui s'est alors entamée pour contrer le crabe sous plusieurs points de vue, celui de la mère, du père, de l'enfant et même des soignants. Cette variété de visions représente la richesse de ce livre, chacun ayant vécu les choses différemment. Il est d'ailleurs très intéressant de connaître l'impact d'un tel combat à 5 ans sur la vie d'adulte. Ici, les pronostics ont été déjoués et ce témoignage est un message d'espoir pour toutes les familles passant par une telle épreuve. La lecture de cet ouvrage leur sera d'ailleurs des plus utile car de nombreuses informations et coordonnées d'associations pouvant rendre la vie plus douce dans de telles circonstances sont fournies. Enfin, l'importance primordiale de la solidarité de son entourage, notamment professionnel, est ici bien soulignée. Les parents du petit Yanis appartenant à la police ont ainsi eu tout le soutien de leur hiérarchie. Seul petit bémol à cette lecture, je pense que ce livre est tout particulièrement destiné à des familles vivant ou ayant vécu une telle épreuve. Il aura, à mon avis, beaucoup plus de mal à atteindre un public plus vaste. https://www.instagram.com/p/B-SIUbzAjwX/ https://www.instagram.com/misswonder_art
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lectrice_voyageuse Posté le 12 Mars 2020
    Un livre qui ne laisse pas indifférent. Il fait mal au cœur, il arrache les tripes et on admire le courage de ce témoignage. C'est beau, c'est fort. Ça m'a énormément touché et je n'ai qu'un seul mot : merci de nous l'avoir partagé. Un livre indispensable et formidable.
  • viou03 Posté le 10 Mars 2020
    Un très beau témoignage fort et émouvant. Un sujet dur : la maladie d'un enfant. On découvre Yanis et son combat contre le cancer. Ce récit est une analyse de la situation vécue par Yanis et non pas le déroulement des faits points par points. J'ai beaucoup apprécié d'avoir tour à tour le point de vue de tous les protagonistes : les parents de Yanis, Yanis lui-même mais aussi l'équipe médicale. Un autre point fort appréciable, c'est que l'on a l'avant et l'après de la vie de Yanis et ses proches. Le récit est une réflexion face aux événements, une description des sentiments éprouvés par Yanis et ses parents. Du coup, on ne peut qu'être pris dans le récit, touché par ce qu'ont vécu Yanis et ses parents. J'ai toujours un peu peur quand je me lance dans la lecture d'un témoignage d'être déçue. Ici, j'ai été agréablement surprise par l'originalité de la narration : avec les points de vue des différents acteurs de cette période de la vie de Yanis, avec description de l'avant et l'après.
  • Helene1960 Posté le 28 Février 2020
    Ce livre est comme une porte fermée qui s'entrouvre et laisse entrer le lecteur à pas feutrés dans l'univers de la famille de Fadila et Kais. Au fil des mots, on découvre leur vie familiale et professionnelle, celle d'avant, d'avant la maladie, la maladie qui est venue bouleverser le bonheur d'une famille unie et aimante. Ce 12 avril 2007, un cataclysme, une onde de choc, un tsunami s'est abattu sur Yanis et, suite au diagnostic médical, le cancer va l'accompagner pendant les plus belles années de son enfance. C'est à trois voix que Yanis, Fadila et Kais vont raconter cette période de souffrance et de combat contre la maladie. Ces trois-là, tout en dévoilant un pan intime de leur vie, ont su rester pudiques et naturels dans leur confession. Une confession qui bouleverse et qui incite à penser "pourvu que cela ne m'arrive pas à moi". Mais la vie est ainsi faite que nul n'est à l'abri d'une telle épreuve. Les compléments apportés au témoignage de cette famille apportent un éclairage bienvenu sur les enfants malades au long cours et sur les structures qui sont mises en place pour les aider. Voilà, je referme le livre et la porte entrouverte se referme également. Je... Ce livre est comme une porte fermée qui s'entrouvre et laisse entrer le lecteur à pas feutrés dans l'univers de la famille de Fadila et Kais. Au fil des mots, on découvre leur vie familiale et professionnelle, celle d'avant, d'avant la maladie, la maladie qui est venue bouleverser le bonheur d'une famille unie et aimante. Ce 12 avril 2007, un cataclysme, une onde de choc, un tsunami s'est abattu sur Yanis et, suite au diagnostic médical, le cancer va l'accompagner pendant les plus belles années de son enfance. C'est à trois voix que Yanis, Fadila et Kais vont raconter cette période de souffrance et de combat contre la maladie. Ces trois-là, tout en dévoilant un pan intime de leur vie, ont su rester pudiques et naturels dans leur confession. Une confession qui bouleverse et qui incite à penser "pourvu que cela ne m'arrive pas à moi". Mais la vie est ainsi faite que nul n'est à l'abri d'une telle épreuve. Les compléments apportés au témoignage de cette famille apportent un éclairage bienvenu sur les enfants malades au long cours et sur les structures qui sont mises en place pour les aider. Voilà, je referme le livre et la porte entrouverte se referme également. Je laisse la famille Benahmed savourer son bonheur tout neuf et la guérison de Yanis. Merci aux Editions l'Archipel de m'avoir fait connaitre ce récit de résilience dans le cadre de la masse-critique de février 2020.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.