Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258163195
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Pour le sourire d'Isabelle

Date de parution : 27/08/2020
Une belle complicité féminine et intergénérationnelle face au deuil.
Une échappée savoureuse racontée à deux voix entre Normandie et Bretagne.
Un roman plein de charme et de profondeur !
La vie, envers et contre tout… Pour Camille, adorable vieille dame, qui enterre le cœur en berne son fils à Trouville. Pour son ex-belle-fille, Isabelle, la quarantaine pleine de charme, qui la rejoint en ce moment de recueillement. Toutes deux sont à la croisée des chemins : la première veut... La vie, envers et contre tout… Pour Camille, adorable vieille dame, qui enterre le cœur en berne son fils à Trouville. Pour son ex-belle-fille, Isabelle, la quarantaine pleine de charme, qui la rejoint en ce moment de recueillement. Toutes deux sont à la croisée des chemins : la première veut retrouver sa Bretagne natale ; la seconde vient de quitter son cabinet d’avocats après une sévère dépression. Au-delà de l’épreuve qui les réunit, leur évidente complicité resurgit. Comme ce vieux projet… Ce voyage à deux, avec étapes gourmandes, où chacune montrerait à l’autre les beautés méconnues de son terroir : Normandie versus Bretagne. Voici donc Camille et Isabelle qui s’embarquent sur les routes, complices malgré les différences, le temps d’une parenthèse à la fois itinérante et introspective.
Prêtes, surtout, à cueillir les imprévus de leur périple et à redonner un peu de couleur à leurs vies suspendues…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258163195
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Labiblyllotheque Posté le 9 Novembre 2020
    Prendre un bol d’air en bord de mer Comme prévu, j’ai terminé hier ce doux roman. Je ne perds pas une minute pour vous le présenter car, en ces périodes troublées, nous avons tous besoin de douceur. Ce n’est pourtant pas un événement gai qui donnera le top départ de ce roman, vu que ce dernier débute par les obsèques d’Arnaud, quadragénaire fauché par un AVC. Ce jour-là, deux femmes l’accompagnent vers sa dernière demeure : sa mère, Camille, qui a 81 ans a déjà pleuré son mari, parti quelques années plus tôt et Isabelle, son ex-femme, qui tente de se faire discrète, pas très sure de sa légitimité à cette cérémonie. Pourtant, il ne suffira que de quelques regards échangés entre la mère et son ex belle-fille pour faire renaître la complicité qui les unissait à l’époque de leur mariage. Isabelle n’a pas refait sa vie et traverse depuis quelques mois un terrible burn-out. Camille, malgré un caractère espiègle et rieur, n’en est pas moins touchée par ces deuils successifs. Et si le fait de rapprocher leurs chagrins et leurs angoisses respectives guidaient ces deux femmes vers le chemin de la résilience ? C’est ce qu’elles décident de tenter en partant pour un... Prendre un bol d’air en bord de mer Comme prévu, j’ai terminé hier ce doux roman. Je ne perds pas une minute pour vous le présenter car, en ces périodes troublées, nous avons tous besoin de douceur. Ce n’est pourtant pas un événement gai qui donnera le top départ de ce roman, vu que ce dernier débute par les obsèques d’Arnaud, quadragénaire fauché par un AVC. Ce jour-là, deux femmes l’accompagnent vers sa dernière demeure : sa mère, Camille, qui a 81 ans a déjà pleuré son mari, parti quelques années plus tôt et Isabelle, son ex-femme, qui tente de se faire discrète, pas très sure de sa légitimité à cette cérémonie. Pourtant, il ne suffira que de quelques regards échangés entre la mère et son ex belle-fille pour faire renaître la complicité qui les unissait à l’époque de leur mariage. Isabelle n’a pas refait sa vie et traverse depuis quelques mois un terrible burn-out. Camille, malgré un caractère espiègle et rieur, n’en est pas moins touchée par ces deuils successifs. Et si le fait de rapprocher leurs chagrins et leurs angoisses respectives guidaient ces deux femmes vers le chemin de la résilience ? C’est ce qu’elles décident de tenter en partant pour un road trip entre Normandie et Bretagne. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette jolie histoire d’amitié intergénérationelle, embarquez avec elles dans ce voyage aux parfums de thés, de kouign-amann et d’embruns. #9728;️Ce roman réchauffe le cœur. Il traite pourtant de sujets difficiles : le deuil, l’épuisement moral, la maternité, la solitude ... mais l’auteure les aborde avec beaucoup de pudeur, sans tomber dans la mièvrerie. Camille et Isabelle sont très attachantes et les questions soulevées parleront forcément aux lectrices qui découvriront leur histoire. J’ai passé un agréable moment avec ce roman, même si la Happy end se dessine assez nettement bien avant les dernières pages. Merci aux éditions Presses de la cité et à Netgalley France pour cette jolie découverte 🙏
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 7 Novembre 2020
    Le commentaire de Carole : Un événement qui ne devrait jamais arriver, et pourtant, c’est ce que Camille, 81 ans, va vivre, soit d’enterrer son garçon Arnaud, mort d’un AVC. Quelle ne fut pas sa surprise de voir se présenter aux funérailles Isabelle son ex belle-fille. Les retrouvailles sont joyeuses, elles s’étaient perdues de vue par obligation. Plutôt que de s’enfoncer dans le deuil, Isabelle lance un défi à Camille, elle propose un road-trip en faisant découvrir à l'autre chacun leur coin de pays. C’est alors qu’Isabelle amène Camille dans les plus beaux coins de la Normandie et par la même occasion lui fait revivre une passion oubliée. Le pari semble bien gagné, car Camille est émerveillé par tout ce qu’elle découvre, mais elle n’a pas dit son dernier mot, c’est maintenant à son tour de tenter d’épater Isabelle. Donc rendue en Bretagne, c’est plutôt des belles rencontres et des confidences qui vont rendre le voyage très agréable. Tout au long, Camille et Isabelle se taquine et apprennent à se connaître, les générations se chevauchent, le sourire revient sur leurs lèvres, donc la thérapie face au deuil semble fonctionner. L’écriture est poétique, fluide et agréable à lire. Une lecture calme qui... Le commentaire de Carole : Un événement qui ne devrait jamais arriver, et pourtant, c’est ce que Camille, 81 ans, va vivre, soit d’enterrer son garçon Arnaud, mort d’un AVC. Quelle ne fut pas sa surprise de voir se présenter aux funérailles Isabelle son ex belle-fille. Les retrouvailles sont joyeuses, elles s’étaient perdues de vue par obligation. Plutôt que de s’enfoncer dans le deuil, Isabelle lance un défi à Camille, elle propose un road-trip en faisant découvrir à l'autre chacun leur coin de pays. C’est alors qu’Isabelle amène Camille dans les plus beaux coins de la Normandie et par la même occasion lui fait revivre une passion oubliée. Le pari semble bien gagné, car Camille est émerveillé par tout ce qu’elle découvre, mais elle n’a pas dit son dernier mot, c’est maintenant à son tour de tenter d’épater Isabelle. Donc rendue en Bretagne, c’est plutôt des belles rencontres et des confidences qui vont rendre le voyage très agréable. Tout au long, Camille et Isabelle se taquine et apprennent à se connaître, les générations se chevauchent, le sourire revient sur leurs lèvres, donc la thérapie face au deuil semble fonctionner. L’écriture est poétique, fluide et agréable à lire. Une lecture calme qui relaxe, on aimerait tous connaître une vieille dame comme Camille, qui a toujours les bons mots pour nous remonter le moral. Un bon roman à découvrir, laisser vous tenter, vous ne le regretterez pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • carine13400 Posté le 6 Novembre 2020
    Un deuil. Des obsèques. Un rapprochement de deux femmes qui se sont aimées, appréciées autour d’un même homme qu’un divorce a séparé. Un mari pour l’une, un fils pour l’autre. Une affection presque oubliée qui va renaitre des cendres de ce deuil, ainsi qu’un vieux projet jamais réalisé. Pour le sourire d’Isabelle est un magnifique roman qui ne peut que vous toucher et dégager en vous des émotions qui sont parfois enfouies même très loin dans votre cœur. Parler du deuil n’est jamais simple, mais Fanny André le fait avec tact, délicatesse, nostalgie et émotions. Au travers de ce récit, nous partons dans un voyage imprévu, délicieux chargé de souvenirs, d’aveux et de confidences qui feront autant de bien que de mal, mais un mal pour aller bien. Un voyage intergénérationnel, un face à face, terroir contre terroir, qui gardera pour moi une belle saveur au sens propre, comme au figuré… Deux générations. Deux destinations. Deux âmes en peine et bancales, peuvent-elles vraiment s’appuyer l’une sur l’autre pour se tenir à nouveau droite ? Et si au lieu de nager à contre courant, Isabelle et Camille se laissaient enfin porter vers une envolée qui sonnera le renouveau pour l’une et peut être la dernière... Un deuil. Des obsèques. Un rapprochement de deux femmes qui se sont aimées, appréciées autour d’un même homme qu’un divorce a séparé. Un mari pour l’une, un fils pour l’autre. Une affection presque oubliée qui va renaitre des cendres de ce deuil, ainsi qu’un vieux projet jamais réalisé. Pour le sourire d’Isabelle est un magnifique roman qui ne peut que vous toucher et dégager en vous des émotions qui sont parfois enfouies même très loin dans votre cœur. Parler du deuil n’est jamais simple, mais Fanny André le fait avec tact, délicatesse, nostalgie et émotions. Au travers de ce récit, nous partons dans un voyage imprévu, délicieux chargé de souvenirs, d’aveux et de confidences qui feront autant de bien que de mal, mais un mal pour aller bien. Un voyage intergénérationnel, un face à face, terroir contre terroir, qui gardera pour moi une belle saveur au sens propre, comme au figuré… Deux générations. Deux destinations. Deux âmes en peine et bancales, peuvent-elles vraiment s’appuyer l’une sur l’autre pour se tenir à nouveau droite ? Et si au lieu de nager à contre courant, Isabelle et Camille se laissaient enfin porter vers une envolée qui sonnera le renouveau pour l’une et peut être la dernière pour l’autre. À moins qu’à plus de quatre-vingt ans on puisse aussi parler d’un nouveau départ ? Qui sait ? Entre la Normandie et la Bretagne, l’affection que ces deux femmes se portent renait de jour en jour. Elles se dévoilent plongées dans leurs souvenirs passés qu’elles se confient, nous confient aussi en nous faisant découvrir à notre tour leurs vies et leurs régions qu’elles mettent en avant par leurs patrimoines culturel et leurs spécialités culinaires. La Normandie que je ne connais pas et qu’il me tarde après lecture de pouvoir la découvrir de mes propres yeux. Puis la Bretagne et ses toitures en ardoises, ses saints, ses druides et ses forêts. Cette Bretagne que je connais et dont j’ai pris plaisir à visualiser lors de ma lecture et me remémorer mes visites et le goût du fameux Kuign-amann. Un voyage livresque à la fois profond, nostalgique et introspectif, aux petits détails de la vie nombreux qui pourraient apporter des longueurs pour certains lecteurs qui ne « voient » pas leur lecture, mais qui pour moi, apportaient cette touche d’un échange des petits plaisirs simples de la vie. Cette vie qu’elles ne vivaient plus vraiment et qu’elles ont appris à apprécier à nouveau dans la simplicité. Pour le sourire d’Isabelle est une lecture touchante, avec sa pointe d’humour. Une lecture simple et profonde à la fois dans laquelle je me suis sentie très proche des protagonistes qui sont comme vous et moi. Proche de Camille, car j’aurais pu faire ce voyage avec ma belle-mère qui a son âge et que j’adore, qui a aussi son histoire et connu un déracinement dont elle nous vante toujours ses spécialités autant que le pays et sa culture. Tout comme j’ai pu m’identifier facilement à Isabelle, même si nos vies sont à l’opposé l’une de l’autre, les femmes entre elles ne peuvent que se comprendre… et être touchées l’une par l’autre. Une belle lecture pour une belle leçon de vie. Une histoire de renaissance par le retour aux sources qui passe par un road-trip pas comme les autres. Certes, Fanny André nous embarque en voyage, mais la route que vont emprunter Isabelle et Camille sera celle du cœur et de la vie. Celle qui vous fait comprendre à quel moment on a pris le mauvais chemin et si vraiment, il était si mauvais que ça. Raison ou tors ? Bonne route ou mauvaise, il n’est jamais trop tard pour prendre une autre direction. La direction qui va nous rendre tout simplement vivant ? Profiter des instants simples comme avoir des pieds nus sur le sable. Ne pas aimer notre assiette, pouvoir être fatigué ou encore profiter du grand air ? Qu’importe l’âge et la période dans laquelle on se trouve. Qu’importe les chemins pris et nos décisions, regarder en arrière ne nous bloque pas toujours dans un passé. Au contraire, il nous permet d’avancer avec un nouveau regard sur l’avenir. Que nous ayons trente, quarante, cinquante ou quatre-vingt ans, le jour qui vient est, et sera, toujours le premier jour du reste de notre vie. A nous d’en faire une chance. Un grand merci à Fanny André pour sa confiance ainsi qu’aux Éditions Presses de la cité pour ce touchant service presse dans sa version brochée avec sa couverture qui donne envie d’ouvrir en grand nos fenêtres et nous dire : La vie est belle et cette journée le sera aussi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Waterlyly Posté le 1 Novembre 2020
    Normandie. Camille, une octogénaire, assiste à l’enterrement de son fils unique, Arnaud. Isabelle, son ex belle-fille depuis que celle-ci a divorcé d’Arnaud, est également présente. Elle se remet peu à peu d’un burn-out laboral. Entre les deux femmes, pas de reproches. Au contraire, plutôt une amitié tacite. C’est ainsi qu’au détour d’une conversation, elles décident de prendre la route pour un voyage unique entre la Normandie et la Bretagne, la région d’origine de Camille, qui fera tout pour redonner le sourire à Isabelle. C’est un très joli roman que je viens de découvrir, même si j’ai quelques petits bémols à émettre. J’ai trouvé le postulat de départ très original, puisque sous pretexte de pari pour savoir qui a la plus belle région, les deux femmes feront avant tout un voyage initiatique, qui leur permettra à chacune de se retrouver avec elle-même. Malgré tout, je regrette que l’histoire semble perdre son entrain vers les trois quarts du roman, pour piétiner un peu parfois. Je me suis doutée du cheminement que prenait le récit et je n’ai donc pas eu de vraie surprise lors du dénouement. Pourtant, comme je l’ai dit, cela n’est qu’un bémol, puisque tout au fil des pages, je me suis laissée... Normandie. Camille, une octogénaire, assiste à l’enterrement de son fils unique, Arnaud. Isabelle, son ex belle-fille depuis que celle-ci a divorcé d’Arnaud, est également présente. Elle se remet peu à peu d’un burn-out laboral. Entre les deux femmes, pas de reproches. Au contraire, plutôt une amitié tacite. C’est ainsi qu’au détour d’une conversation, elles décident de prendre la route pour un voyage unique entre la Normandie et la Bretagne, la région d’origine de Camille, qui fera tout pour redonner le sourire à Isabelle. C’est un très joli roman que je viens de découvrir, même si j’ai quelques petits bémols à émettre. J’ai trouvé le postulat de départ très original, puisque sous pretexte de pari pour savoir qui a la plus belle région, les deux femmes feront avant tout un voyage initiatique, qui leur permettra à chacune de se retrouver avec elle-même. Malgré tout, je regrette que l’histoire semble perdre son entrain vers les trois quarts du roman, pour piétiner un peu parfois. Je me suis doutée du cheminement que prenait le récit et je n’ai donc pas eu de vraie surprise lors du dénouement. Pourtant, comme je l’ai dit, cela n’est qu’un bémol, puisque tout au fil des pages, je me suis laissée porter par les pérégrinations des deux femmes, découvrant ainsi deux régions que je ne connais pas forcément. Personnellement, j’ai trouvé la partie sur la Bretagne très réussie, l’auteure mêlant paysages et traditions d’une manière très habile. Mais ce roman, c’est avant tout l’histoire d’une reconstruction, d’un nouveau départ. J’ai trouvé les deux personnages touchants et très bien dépeints. Chacune a sa manière m’a paru forte et à la fois vulnérable. Le lien qui les unit est très bien décrit et j’ai retrouvé beaucoup de réalisme et d’authenticité dans les sentiments. La plume de l’auteure est tout en douceur. J’ai beaucoup aimé le schéma narratif, alternant ainsi d’un point de vue à l’autre, passant de Camille à Isabelle. J’ai trouvé cela judicieux. Les chapitres sont de taille moyenne. Sous un style entraînant, les pages ont défilé. Malgré la prévisibilité de certains événements, ce roman tout en douceur est une très belle lecture. Les deux personnages principaux sont attachants et j’ai été très émue par leur belle amitié. Un road-trip résolument féminin entre Normandie et Bretagne réussi. À découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • dannso Posté le 30 Octobre 2020
    Camille, à la mort de son fils, se rapproche de son ex-belle-fille et entreprend avec elle un voyage d'exploration, mi normand, mi breton. Camille est bretonne, mais a vécu toute sa vie d'adulte en Normandie, Isabelle est normande. Ce voyage visant à départager les deux régions va permettre aux deux femmes de mieux se connaitre et d'avancer ensemble. J'ai beaucoup aimé la douceur tranquille de ce roman et les deux personnages principaux, dont on va découvrir peu à peu les failles. Elles vont trouver chacune en l'autre une confidente improbable au départ, puisque de générations différentes et surtout s'étant perdues de vue depuis le divorce d'Isabelle et du fils de Camille. Elles sont se confier, se comprendre et s'épauler. Elles vont aussi découvrir des lieux magnifiques, dont je connais certains, et faire de belles rencontres. le rythme du roman est lent, mais correspond tout à fait à l'histoire. L'auteure alterne les récits de Camille et d'Isabelle, nous permettant de vivre les évènements par leurs deux points de vue, leurs deux ressentis et d'approfondir la compréhension de leur relation. J'ai cependant été parfois un peu perdue, ne sachant plus à certains moments qui parlait ; peut-être aurait-il fallu donner à chacune un... Camille, à la mort de son fils, se rapproche de son ex-belle-fille et entreprend avec elle un voyage d'exploration, mi normand, mi breton. Camille est bretonne, mais a vécu toute sa vie d'adulte en Normandie, Isabelle est normande. Ce voyage visant à départager les deux régions va permettre aux deux femmes de mieux se connaitre et d'avancer ensemble. J'ai beaucoup aimé la douceur tranquille de ce roman et les deux personnages principaux, dont on va découvrir peu à peu les failles. Elles vont trouver chacune en l'autre une confidente improbable au départ, puisque de générations différentes et surtout s'étant perdues de vue depuis le divorce d'Isabelle et du fils de Camille. Elles sont se confier, se comprendre et s'épauler. Elles vont aussi découvrir des lieux magnifiques, dont je connais certains, et faire de belles rencontres. le rythme du roman est lent, mais correspond tout à fait à l'histoire. L'auteure alterne les récits de Camille et d'Isabelle, nous permettant de vivre les évènements par leurs deux points de vue, leurs deux ressentis et d'approfondir la compréhension de leur relation. J'ai cependant été parfois un peu perdue, ne sachant plus à certains moments qui parlait ; peut-être aurait-il fallu donner à chacune un style un peu différent. A l'issue de ce « road movie » plein de charme, elles auront toutes les deux changé leur vie, nous délivrant un message plein d'espoir. Non, la vie n'est pas finie parce qu'on est octogénaire, non la vie n'est pas finie parce qu'on a fait un burn-out et qu'on ne se voit pas reprendre son métier d'avant… Ce livre m'a touchée. J'ai retrouvé un peu de moi dans ces deux femmes. Je remercie chaleureusement les éditions Presses de la cité pour la découverte de ce roman #PourlesouriredIsabelle #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.