Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259277228
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 220
Format : 140 x 205 mm

Pour que le jour de votre mort soit le plus beau de votre vie

Date de parution : 11/04/2019
De Paris à Hollywood, suivez la folle et chaotique aventure d'Adolphe Goldstein, devenu croque-mort par opportunisme. Jubilatoire!
 
« Je m’appelle Adolphe Goldstein. Je ne suis pas un simple croque-mort. Je propose à mes clients de choisir le moment et la façon dont ils quitteront ce monde. Une personne décède toutes les cinquante-quatre secondes en France. Mon commerce a de l’avenir. Death planner, c’est mon job. »
 
Jusqu'à présent, le trépas...
« Je m’appelle Adolphe Goldstein. Je ne suis pas un simple croque-mort. Je propose à mes clients de choisir le moment et la façon dont ils quitteront ce monde. Une personne décède toutes les cinquante-quatre secondes en France. Mon commerce a de l’avenir. Death planner, c’est mon job. »
 
Jusqu'à présent, le trépas demeurait un sujet tabou, s'accommodant mal de la liberté du commerce. Mais demain, organiser sa fin sera considéré comme un acte aussi anodin que préparer son mariage.
Pourquoi craindre cet instant inéluctable et le subir alors que l'on peut décider du moindre détail ? Choisir sa mort comme on a choisi sa vie.
 
Porté par cette mission qu’il juge d’utilité publique, jusqu’où ira Adolphe pour convaincre le monde ? 
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259277228
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 220
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RoksiePony Posté le 10 Septembre 2020
    Et si vous pouviez décider de la date, de l'heure et des circonstances de votre mort ? C'est l'idée d'Adolphe Goldstein, vous aidez à organiser votre mort comme l'on organise un mariage. Un nouveau métier voit le jour : Death Planner. Pour le coup, j'ai choisi ce livre, non pas attirée par sa couverture comme il m'arrive très souvent de l'être, mais bien pour son titre plutôt intriguant. Je n'en attendais pas autant et pourtant, cette lecture a été une vraie belle surprise ! Dévoré en deux jours, cette histoire est loin d'être ordinaire. Elle est même carrément prenante. Je n'ai pas arrêter de me demander, page après page, jusqu'où tout cela ira ! Fallait quand même la trouver cette idée de Death Planner et surtout, l'oser ! La mort est un sujet encore aujourd'hui, tabou et très difficile à aborder, pourtant il est mené de main de maître dans ce roman. C'est drôle, sarcastique et cela révèle un vrai sujet de société ! Cette histoire développe l'espoir de beaucoup de personnes de pouvoir choisir leur mort et surtout de la mener à bien. Comme le dit le personnage principal : avoir la possibilité de réussir sa mort lorsqu'on n'a pas su réussir... Et si vous pouviez décider de la date, de l'heure et des circonstances de votre mort ? C'est l'idée d'Adolphe Goldstein, vous aidez à organiser votre mort comme l'on organise un mariage. Un nouveau métier voit le jour : Death Planner. Pour le coup, j'ai choisi ce livre, non pas attirée par sa couverture comme il m'arrive très souvent de l'être, mais bien pour son titre plutôt intriguant. Je n'en attendais pas autant et pourtant, cette lecture a été une vraie belle surprise ! Dévoré en deux jours, cette histoire est loin d'être ordinaire. Elle est même carrément prenante. Je n'ai pas arrêter de me demander, page après page, jusqu'où tout cela ira ! Fallait quand même la trouver cette idée de Death Planner et surtout, l'oser ! La mort est un sujet encore aujourd'hui, tabou et très difficile à aborder, pourtant il est mené de main de maître dans ce roman. C'est drôle, sarcastique et cela révèle un vrai sujet de société ! Cette histoire développe l'espoir de beaucoup de personnes de pouvoir choisir leur mort et surtout de la mener à bien. Comme le dit le personnage principal : avoir la possibilité de réussir sa mort lorsqu'on n'a pas su réussir sa vie. Une dernière possibilité de briller aux yeux des autres ou de simplement avoir le choix jusqu'au bout. On découvre aussi une véritable satire sur notre société de consommation et sur les émissions de télé-réalités qui poussent toujours plus loin les limites de la morale et de la décence. Grâce au personnage principal, on valse entre le bien et le mal, l'insensé et la normalité, le dégoût et la compassion. Adolphe est un personnage de prime abord quelconque, puis il se révèle bien plus complexe au fur et à mesure de la lecture. Le dénouement est abrupte, court et plutôt intéressant, mais malheureusement, pas assez percutant pour ma part. Le message est fort, mais il aurait pu l'être encore bien plus ! Malgré ma légère déception sur cette fin, je recommande vivement ce roman !
    Lire la suite
    En lire moins
  • pepytoh Posté le 23 Avril 2020
    Certains des lecteurs ont été gênés par une certaine violence et une fin disons"étonnante" mais c'est étonnement ce que j'ai aimé dans ce roman. Le résumé de l'histoire tient seulement sur la première partie du roman (avec beaucoup d'humour d'ailleurs). La deuxième partie est complètement différente et c'est ce que j'ai apprécié dans ce roman. On ne part d'ailleurs pas dans une fiction totale puisque cette fin serait plausible dans la réalité (oui oui je vous invite à regarder des programmes anglais ou australiens).
  • titiseb77 Posté le 25 Mars 2020
    #PourQueLeJourDeVotreMortSoitLePlusBeauDeVotreVie #NetGalleyFrance On ne peut être qu'intriguée par un titre pareil, un titre à rallonge, joliment coloré mais qui parle d'un sujet malheureux puisqu'il traite de la mort. Et pourtant, l'auteur a réussi à nous faire voir le bon côté de la mort et à en oublier le côté obscur, mais jusqu'à où va cette tolérance. Nous suivons Adolphe Goldstein, jeune juif, qui a pour démarrer dans la vie, un prénom plus que douteux, et pourtant, celui-ci va réussir dans un domaine où personne ne l'attendait, puisque son business sera la mort, il s'installe donc à Paris et propose à chacun de choisir sa mort, que ce soit la façon de mourir, jusqu'à la date de celle-ci et cela pour une somme raisonnable, le voilà donc vite richissime, mais un jour, il va être sollicité par quelqu'un et cela va lui changer radicalement la vie. J'ai aimé l'humour de l'auteur, les personnages tous crédibles et plaisants, le thème de la mort, qui même si elle est angoissante, peut dans une certaine mesure faire rire. La fin a été pour moi un peu gâchée par une scène décrite et qui fait partie de mes angoisses (pouvant aller jusqu'aux cauchemars), que je ne révélerais pas pour... #PourQueLeJourDeVotreMortSoitLePlusBeauDeVotreVie #NetGalleyFrance On ne peut être qu'intriguée par un titre pareil, un titre à rallonge, joliment coloré mais qui parle d'un sujet malheureux puisqu'il traite de la mort. Et pourtant, l'auteur a réussi à nous faire voir le bon côté de la mort et à en oublier le côté obscur, mais jusqu'à où va cette tolérance. Nous suivons Adolphe Goldstein, jeune juif, qui a pour démarrer dans la vie, un prénom plus que douteux, et pourtant, celui-ci va réussir dans un domaine où personne ne l'attendait, puisque son business sera la mort, il s'installe donc à Paris et propose à chacun de choisir sa mort, que ce soit la façon de mourir, jusqu'à la date de celle-ci et cela pour une somme raisonnable, le voilà donc vite richissime, mais un jour, il va être sollicité par quelqu'un et cela va lui changer radicalement la vie. J'ai aimé l'humour de l'auteur, les personnages tous crédibles et plaisants, le thème de la mort, qui même si elle est angoissante, peut dans une certaine mesure faire rire. La fin a été pour moi un peu gâchée par une scène décrite et qui fait partie de mes angoisses (pouvant aller jusqu'aux cauchemars), que je ne révélerais pas pour ne rien vous dévoiler et par une scène que j'avais pressenti. Malgré tout, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre et suivrait très volontiers cet auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DianeRocch Posté le 28 Février 2020
    Voilà une fiction originale qui m’a directement interpelée ! D’abord par l’écriture prenante et décalée ainsi que par le thème qui nous confronte à la réalité de la mort. Taboue dans nos sociétés occidentales, la mort est évoquée ici dans toute sa splendeur. L’auteur jongle avec brio d’un humour noir qui tranche à vif dans les fantasmes et les délires morbides de tout un chacun. Death Planner c’est le métier qu’imagine Lionel Abbo pour son personnage principal : Adolphe. D’abord croque-mort, celui-ci décide de rendre le choix de sa fin de vie accessible à tous ceux qui le souhaitent. Ses ambitions et son succès le dépassent, la fiction est pure car ses actions sont démesurées et assez improbables pour satisfaire ses clients. Mon seul bémol restera la temporalité de ce livre, car l’on imagine aisément que les faits se déroulent sur plusieurs années mais l’histoire d’amour chaotique qu’il entretient avec la femme qu’il aime nous ramène à une réalité, enceinte au début du roman, elle l’est encore à la fin ce qui remet en doute la crédibilité de l’histoire – j’imagine que c’est un nouveau pied de nez de l’auteur qui joue la carte de l’improbable et de la fiction à fond. L’auteur décide... Voilà une fiction originale qui m’a directement interpelée ! D’abord par l’écriture prenante et décalée ainsi que par le thème qui nous confronte à la réalité de la mort. Taboue dans nos sociétés occidentales, la mort est évoquée ici dans toute sa splendeur. L’auteur jongle avec brio d’un humour noir qui tranche à vif dans les fantasmes et les délires morbides de tout un chacun. Death Planner c’est le métier qu’imagine Lionel Abbo pour son personnage principal : Adolphe. D’abord croque-mort, celui-ci décide de rendre le choix de sa fin de vie accessible à tous ceux qui le souhaitent. Ses ambitions et son succès le dépassent, la fiction est pure car ses actions sont démesurées et assez improbables pour satisfaire ses clients. Mon seul bémol restera la temporalité de ce livre, car l’on imagine aisément que les faits se déroulent sur plusieurs années mais l’histoire d’amour chaotique qu’il entretient avec la femme qu’il aime nous ramène à une réalité, enceinte au début du roman, elle l’est encore à la fin ce qui remet en doute la crédibilité de l’histoire – j’imagine que c’est un nouveau pied de nez de l’auteur qui joue la carte de l’improbable et de la fiction à fond. L’auteur décide de poser les questions inavouables dans ce roman : comment souhaiterions mourir ? À la limite du dérangeant, ce livre met nos nerfs à l’épreuve mais l’obsession de la mort, notre goût de voir et de savoir est plus fort. J’ai dévoré ce livre avec un sentiment d’interdit, à la manière d’un concentré de ce qu’on ne pourrait avouer ou même s’avouer à soi-même. Ce livre est un délice, à la fois tragique et drôle – j’ai passé un excellent moment en la compagnie d’Adolphe et de ses idées abracadabrantes !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aproposdelivres Posté le 16 Février 2020
    J’ai emprunté ce livre à la Bibliothèque, attirée par le titre qui n’en finit pas et qui interroge… Le sujet est à la fois sérieux et tabou : la mort, et son commerce. L’histoire est pleine d’humour et de dérision. Adolphe Goldstein est un trentenaire, journaliste et juif qui décide de ce reconvertir et de créer son entreprise de pompes funèbres « Death Planner ». Un commerce dans un secteur qui ne risque pas de connaître la crise puisque « Tout le monde ne se marie pas mais tout le monde meurt ». Il a décidé de proposer des obsèques personnalisées et originales ! En effet, « Il n’y a rien de pire que de mourir d’ennui à un enterrement ». Au début, le livre se veut léger et superficiel puis l’auteur pousse le lecteur à s’interroger sur notre rapport avec la vie et la mort, et même si l’humour est très présent tout au long de l’histoire, de nombreuses questions sociales et sociétales sont abordées jusqu’à un dénouement plutôt inattendu…
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…