Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221095584
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 153 x 240 mm

Secrets d'outre-tombe

Collection : Best-sellers
Date de parution : 01/04/2004

Enfouis avec eux dans une fosse commune, les secrets des «disparus» assassinés par l'armée sont bien gardés. Mais Tempe Brennan sait faire parler les morts…

Dans un petit village du Guatemala, Tempe Brennan, anthropologue chevronnée, exhume les squelettes de femmes et d'enfants massacrés durant la guerre civile. Quand un membre de son équipe, qu'on a visiblement confondu avec elle, est l'objet d'une tentative d'assassinat… Les militaires responsables du massacre voudraient-ils empêcher l'identification des victimes et...

Dans un petit village du Guatemala, Tempe Brennan, anthropologue chevronnée, exhume les squelettes de femmes et d'enfants massacrés durant la guerre civile. Quand un membre de son équipe, qu'on a visiblement confondu avec elle, est l'objet d'une tentative d'assassinat… Les militaires responsables du massacre voudraient-ils empêcher l'identification des victimes et la constitution des preuves de leur crime? Tempe n'a pas le temps d'approfondir cette hypothèse: un corps en putréfaction a été retrouvé dans une fosse septique de la capitale. L'anthropologue identifie une jeune fille. Puis trois autres sont portées disparues… Les enquêtes se multiplient. Peu à peu, les pistes des deux affaires vont s'entrecroiser… Escortée de son éternel complice Andrew Ryan, un policier montréalais dont le charme lui a toujours fait beaucoup d'effet, et de l'inspecteur Galiano, qui ne lui est pas non plus indifférent, Tempe affronte tous les dangers, volontaire, obstinée, faisant preuve de compétences hors pair malgré ses incessantes hésitations sentimentales.
http://www.kathyreichs.com

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221095584
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • laurentfrancini Posté le 7 Avril 2020
    Je connais quasiment tous les livres de Kathy Reichs, et je suis en train de relire les premiers! J'adore vraiment le style (ses rapport avec les hommes par exemple, sa fille et son chat Birdie, dont la description est impayable); les scénarios sont très fouillés, bien imaginés, et les personnages la plupart du temps très attachants (sauf les criminels, évidemment!). On prend l'habitude, au fil des ouvrages, de les connaître, de les retrouver, ou d'en connaître d'autres, avec leurs personnalités très bien décrites. L'auteur s'attache à décrire par le menu (accrochez-vous, ceux qui ne connaissent pas encore!) les crimes, les investigations et, surtout, les autopsies. Brrrr...!!! Pour cet opus, qui se passe en grande partie au Guatémala, j'ai trouvé le scénario très bon, notamment la description historique des crimes commis dans ce pays. Les personnages frisent parfois la caricature, mais rien de grave! La partie canadienne est un peu moins intéressante, mais permet de retrouver ce cher Ryan, chéri de ces dames (surtout de Temperance...). D'ailleurs, il est absolument hilarant de voir comment elle peut-être hésitante avec lui, ça en devient presque risible! Un homme aurait craqué depuis longtemps, lui... Ah les femmes! Et avec Galiano, l'inspecteur «aux yeux de... Je connais quasiment tous les livres de Kathy Reichs, et je suis en train de relire les premiers! J'adore vraiment le style (ses rapport avec les hommes par exemple, sa fille et son chat Birdie, dont la description est impayable); les scénarios sont très fouillés, bien imaginés, et les personnages la plupart du temps très attachants (sauf les criminels, évidemment!). On prend l'habitude, au fil des ouvrages, de les connaître, de les retrouver, ou d'en connaître d'autres, avec leurs personnalités très bien décrites. L'auteur s'attache à décrire par le menu (accrochez-vous, ceux qui ne connaissent pas encore!) les crimes, les investigations et, surtout, les autopsies. Brrrr...!!! Pour cet opus, qui se passe en grande partie au Guatémala, j'ai trouvé le scénario très bon, notamment la description historique des crimes commis dans ce pays. Les personnages frisent parfois la caricature, mais rien de grave! La partie canadienne est un peu moins intéressante, mais permet de retrouver ce cher Ryan, chéri de ces dames (surtout de Temperance...). D'ailleurs, il est absolument hilarant de voir comment elle peut-être hésitante avec lui, ça en devient presque risible! Un homme aurait craqué depuis longtemps, lui... Ah les femmes! Et avec Galiano, l'inspecteur «aux yeux de chien», elle n'arrange pas sa libido non plus! Ce qui est pratique, quand on est romancier ou romancière, c'est qu'on peut se fabriquer son propre charme irrésistible... Mais j'apprécie énormément, cependant, qu'elle ne cède pas, comme la plupart des autres auteurs, à la tentation de faire des comptes-rendus de ses coucheries savamment parsemés au fil des chapitres...! L'action prend le dessus sur le reste, et son côté humain, qui a souvent le don de toucher ses lecteurs, est parfaitement décrit et rendu...
    Lire la suite
    En lire moins
  • CarPerry Posté le 18 Juillet 2018
    Très bon! Les livres de Kathy Reichs sont toujours un petit régal à lire! J'aime bien Temperance et Ryan!
  • Phoenicia Posté le 24 Mai 2018
    Sitôt ouvert, sitôt fini! J'ai dévoré cette enquête de Temperance Brennan. Envoyée au Guatemala pour mettre à jour des charniers, notre héroïne se retrouve rapidement mêlée à une suspicion de meurtre en série. Cadavres, secrets et meurtres sont au rendez-vous. Comme à l'accoutumée, Kathy Reichs nous immerge dans sa narration très réaliste des événements. D'autant plus qu'elle-même a participé à des fouilles au Guatemala. De même, si l'intrigue semble partir dans une certaine direction, on ferme le livre et on se rend compte que le résultat correspond à un virage à 180°. Aucune possibilité de deviner avant les dernières pages, il ne nous reste plus qu'à se laisser porter par l'histoire. Enfin, un soupçon de romantisme est toujours bon à prendre et nous continuons à suivre une autre trame qui est celle de l'histoire Ryan/ Temperance ( mais quand? mais quand????). Une lecture prenante et fluide que je conseille vivement!
  • Nikoz Posté le 18 Octobre 2017
    Fidèle à son univers et à ces fils disparates qui se tissent au fil du récit.
  • Kittiwake Posté le 17 Mai 2017
    Après quelques tomes de la série, on retrouve Tempérance Brennan comme on apprécie une paire de vieux chaussons, sans surprise, sans douleur. Sauf que cette fois, il y a quand même quelques cailloux dans les charentaises : - Qu’est ce que c’est que ces dialogues incompréhensibles, même après plusieurs tentatives de lecture. Est-ce comique?(il n'y que le point d'exclamation qui en témoigne!). C’est plutôt tragique. Alors on passe, se disant que de toute façon cela ne va rien changer à l’intrigue. Sauf que le « caillou » n’est pas un cas isolé dans le roman. C’est pourtant la même traductrice que pour les autres opus, et elle s’en était bien tiré jusque là… - Venons en à l’intrique. Ça commence plutôt bien : Tempérance se penche sur l’histoire du Guatemala, avec ses sanglantes exactions aveugles prête à en découdre avec les autorités pas toujours indemnes de responsabilité dans le génocide des mayas dans les années 80. Mais l’enquête est rapidement occultée par un autre fait divers, la disparition de quatre jeunes filles, dont l’une est la fille d’un ambassadeur. La renommée de Tempérance ayant franchi les frontières sans visa, on lui confie l’affaire, et les obstacles qui se dressent... Après quelques tomes de la série, on retrouve Tempérance Brennan comme on apprécie une paire de vieux chaussons, sans surprise, sans douleur. Sauf que cette fois, il y a quand même quelques cailloux dans les charentaises : - Qu’est ce que c’est que ces dialogues incompréhensibles, même après plusieurs tentatives de lecture. Est-ce comique?(il n'y que le point d'exclamation qui en témoigne!). C’est plutôt tragique. Alors on passe, se disant que de toute façon cela ne va rien changer à l’intrigue. Sauf que le « caillou » n’est pas un cas isolé dans le roman. C’est pourtant la même traductrice que pour les autres opus, et elle s’en était bien tiré jusque là… - Venons en à l’intrique. Ça commence plutôt bien : Tempérance se penche sur l’histoire du Guatemala, avec ses sanglantes exactions aveugles prête à en découdre avec les autorités pas toujours indemnes de responsabilité dans le génocide des mayas dans les années 80. Mais l’enquête est rapidement occultée par un autre fait divers, la disparition de quatre jeunes filles, dont l’une est la fille d’un ambassadeur. La renommée de Tempérance ayant franchi les frontières sans visa, on lui confie l’affaire, et les obstacles qui se dressent ur son chemin ne font que renforcer sa détermination à élucider le mystère. - Ce n’est pas la première fois que la célèbre anthropologue court deux lièvres à la fois. Mais cette fois, c’est très embrouillé : beaucoup de personnages qui surgissent ça et là après quelques chapitres d’absences, beaucoup de cadavres, beaucoup d’enquêteurs, c’est difficile de suivre. -Ce coup de gueule n’est pas une condamnation à perpétuité, mais j’espère que le suivant me réconciliera avec ma légiste préférée.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.