Lisez! icon: Search engine
Son Espionne royale et la fiancée de Transylvanie - Tome 4
Blandine Longre (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 02/07/2020
Éditeurs :
Robert Laffont

Son Espionne royale et la fiancée de Transylvanie - Tome 4

Blandine Longre (traduit par)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 02/07/2020
Sa mission : sauver un mariage princier.

Londres, 1932.
La reine demande à Georgie de s’acquitter d’une tâche bien délicate : représenter la famille royale lors du mariage de la princesse de Roumanie et du prince de Bulgarie,...

Londres, 1932.
La reine demande à Georgie de s’acquitter d’une tâche bien délicate : représenter la famille royale lors du mariage de la princesse de Roumanie et du prince de Bulgarie, qui aura lieu en Transylvanie dans le fameux château de Bran. Georgie accepte avec plaisir, d’autant que la mariée se...

Londres, 1932.
La reine demande à Georgie de s’acquitter d’une tâche bien délicate : représenter la famille royale lors du mariage de la princesse de Roumanie et du prince de Bulgarie, qui aura lieu en Transylvanie dans le fameux château de Bran. Georgie accepte avec plaisir, d’autant que la mariée se trouve être une ancienne camarade d’école.
Mais le château est lugubre, l’atmosphère de la région, berceau de toutes les légendes de vampires, macabre. Et le séjour de Georgie prend un tour carrément terrifiant quand, la veille de la cérémonie, l’un des invités meurt empoisonné ! C’est à elle qu’il revient de sauver les festivités nuptiales… avant que la mort ne sépare les jeunes mariés un peu plus tôt que prévu.
Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d’enquêtes royales so British !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242629
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 200 mm
EAN : 9782221242629
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslecturesdnj 08/07/2023
    Tome 4 des aventures de Georgie Une nouvelle mission attend notre espionne royale. Elle doit représenter la monarchie lors d'un mariage en Transylvanie, berceau de légendes telles que Dracula ou les loups garous. Cette mission paraissait plutôt simple jusqu'à ce que l'un des convives meurt. De plus, ce voyage serait-il un piège pour notre espionne ? J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages : Darcy, Georgiana et Siegfried. Ambiance lugubre garantie dans ce tome. Par contre, je n'ai pas trop adhéré aux références à Dracula et n'y ai pas trop vu d'intérêt. On y retrouve tout de même l'humour propre à cette saga, petite dédicace à la femme de chambre de Georgie. La lecture reste agréable mais j'espère que les prochains tomes m'embarqueront un peu plus.
  • Nariel 01/06/2023
    C’est avec grand plaisir que je replonge dans le Londres des années 30 avec Georgie, toujours lointaine héritière de la couronne et toujours aussi pauvre. J’aime beaucoup cette série de Rhys Bowen, une lecture qui me fait toujours passer un très moment, c’est frais, piquant et drôle. Georgie est une héroïne toujours aussi sympathique et attachante. Je pourrais regretter le schéma un peu répétitif de la trame scénaristique que l’autrice utilise au fil des tomes et le trop grand nombre de personnages récurrents, même si ce 4ème tome est l’occasion d’introduire un personnage absolument impayable, Queenie, la nouvelle bonne de Georgie qui enchaine les gaffes et les maladresses plus vite que son ombre. Dans ce 4ème tome, l’occasion est donnée à Georgie de voyager, sur ordre de la Reine, et cela permet un changement de décors qui aurait pu être sympa mais j’ai été quelque peu hermétique à l’ambiance transylvanienne, et si l’ambiance Dracula donne lieu à quelques situations plutôt cocasses, j’ai trouvé que le huis-clos dans ce château perdu au milieu de nulle part n’était pas très captivant. Je trouvais que c’était une bonne idée que Georgie sorte enfin du royaume mais j’ai eu un peu de mal avec cette histoire qui prend un certain temps et un temps certain avant de réellement démarrer et j’ai eu l’impression que l’ensemble était un peu poussif par moment. Pour faire simple, je n’ai été que moyennement convaincue par ce 4ème tome dont l’intrigue m’a laissée perplexe et dont la résolution était un peu rapide. Et pour cette aventure transylvanienne, Rhys Bowen ne déroge pas à la règle et Georgie retrouve, par le plus grand des hasard, quasiment toutes ses connaissances. Je n’ai rien contre Belinda mais elle aurait très bien pu rester à Londres pour une fois. Et bien évidemment, Darcy O’mara, le love interest de Georgie est présent… Je crois que pour une fois, j’aurais aimé voir Georgie se débrouiller toute seule. Heureusement, Queenie est là pour mettre un peu de piquant dans cette société un peu planplan, ce personnage est la bonne idée et je l’aime beaucoup malgré sa montagne de défauts. J’aime aussi que les personnages féminins aient du caractères et soient indépendants. Sans surprise, le style de Rhys Bowen est fluide et piquant avec une bonne dose d’humour anglais. Mais je reste déçue par ce tome que j’ai trouvé en dessous des précédents, mais je suis toujours séduite par Georgie et je continuerai à lire ses aventures avec plaisir.C’est avec grand plaisir que je replonge dans le Londres des années 30 avec Georgie, toujours lointaine héritière de la couronne et toujours aussi pauvre. J’aime beaucoup cette série de Rhys Bowen, une lecture qui me fait toujours passer un très moment, c’est frais, piquant et drôle. Georgie est une héroïne toujours aussi sympathique et attachante. Je pourrais regretter le schéma un peu répétitif de la trame scénaristique que l’autrice utilise au fil des tomes et le trop grand nombre de personnages récurrents, même si ce 4ème tome est l’occasion d’introduire un personnage absolument impayable, Queenie, la nouvelle bonne de Georgie qui enchaine les gaffes et les maladresses plus vite que son ombre. Dans ce 4ème tome, l’occasion est donnée à Georgie de voyager, sur ordre de la Reine, et cela permet un changement de décors qui aurait pu être sympa mais j’ai été quelque peu hermétique à l’ambiance transylvanienne, et si l’ambiance Dracula donne lieu à quelques situations plutôt cocasses, j’ai trouvé que le huis-clos dans ce château perdu au milieu de nulle part n’était pas très captivant. Je trouvais que c’était une bonne idée que Georgie sorte enfin du royaume mais j’ai eu un peu de mal avec cette...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zazaboum 23/05/2023
    J’apprécie de plus en plus cette série, même si l’intrigue criminelle est très peu présente, elle pimente juste un peu l’histoire des aventures et mésaventures de Georgie ! Cette fois-ci elle est envoyée en Transylvanie par la Reine pour représenter la Couronne au mariage de la princesse de Roumanie et du prince de Bulgarie. Insigne honneur il sera célébré dans le château de Bran, associé à Vlad l’empaleur et Dracula ! Un château qui a sûrement inspiré Disney pour les siens qu’ils soient accueillants ou terrorisants ! Pour Georgie, rationnelle, il va pourtant se transformer en séjour étrange et angoissant avec les légendes qui circulent, les personnages des portraits tout autant et que la mort se tapit dans la neige inhospitalière. Beaucoup d’humour dans ce volume avec le chaperon de notre Altesse et sa femme de chambre, embauchée pour l’occasion, maladroite et au parler fleuri ! Ambiance, ambiance ! Un très bon moment que j’aurais bien prolongé car il a le niveau d’intrigue et la lenteur qui me siéent actuellement ! Challenge Féminin 2022/2023 Challenge Pavés 2023 Lecture Thématique Polar mai 2023 : Série avec enquêtrice Lecture Thématique mai 2023 : Littérature étrangère non francophone
  • Dallasmckena 22/08/2022
    Georgie est envoyée en Transylvanie pour représenter la famille royale lors d’un mariage princier. A peine arrivée au château de Bran, Georgie ne se sent pas à l’aise car il y a des rumeurs concernant les vampires. Lors d’un dîner, l’un des invités meurt. C’était un odieux personnage mais qui aurait pris le risque de le tuer sachant que cela peut déclencher une guerre ? Georgie décide de mener son enquête à ses risques et périls 🧐 J’ai bien aimé ce tome 4 mais ce ne sera pas mon préféré de la saga car l’intrigue est très longue à démarrer, je l’ai trouvé moins passionnante que les précédentes. Georgie m’a fait rire avec sa maladresse, elle a le don de se retrouver dans des situations cocasses, c’est vraiment le point fort du roman, j’adore trop ce personnage 😍 J'espérais découvrir la Transylvanie à travers ce tome, mais j’ai été un peu déçue car on reste enfermé dans le château de Bran 😔 J’ai bien aimé que l’ombre de Dracula plane sur le château et que celle-ci reste en toile de fond sans jamais dépasser l’intrigue principale. Ça ajoute un côté mystérieux qui est plutôt sympa. L’intrigue est sympa mais manque de dynamisme pour moi. Seule la fin m’a complètement surprise, elle est pleine de suspense et de danger, j’ai adoré 🤗Georgie est envoyée en Transylvanie pour représenter la famille royale lors d’un mariage princier. A peine arrivée au château de Bran, Georgie ne se sent pas à l’aise car il y a des rumeurs concernant les vampires. Lors d’un dîner, l’un des invités meurt. C’était un odieux personnage mais qui aurait pris le risque de le tuer sachant que cela peut déclencher une guerre ? Georgie décide de mener son enquête à ses risques et périls 🧐 J’ai bien aimé ce tome 4 mais ce ne sera pas mon préféré de la saga car l’intrigue est très longue à démarrer, je l’ai trouvé moins passionnante que les précédentes. Georgie m’a fait rire avec sa maladresse, elle a le don de se retrouver dans des situations cocasses, c’est vraiment le point fort du roman, j’adore trop ce personnage 😍 J'espérais découvrir la Transylvanie à travers ce tome, mais j’ai été un peu déçue car on reste enfermé dans le château de Bran 😔 J’ai bien aimé que l’ombre de Dracula plane sur le château et que celle-ci reste en toile de fond sans jamais dépasser l’intrigue principale. Ça ajoute un côté mystérieux qui est plutôt sympa. L’intrigue est sympa mais manque de dynamisme pour moi. Seule...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Caro17 16/07/2022
    J'ai beaucoup aimé ce tome 4 et je pense que c'est un de mes préférés pour le moment ! J'ai beaucoup ri en suivant les aventures de Georgie qui essaie de rester rationnelle face à une atmosphère angoissante quelque peu surnaturelle dans un décor propice aux événements étranges : la Transylvanie et ses légendes, et le château de Bran qui est celui du prince « Vlad l'empaleur » qui a inspiré le personnage du comte Dracula. J'ai également beaucoup aimé le personnage de Queenie, sans filtre et maladroite mais qui essaie de bien faire. C'est vraiment une série plaisante à lire et je sais que je vais passer un bon moment en compagnie de personnages qui sont devenus familiers.
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !