RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sur le toit de l'enfer

            Robert Laffont
            EAN : 9782221218730
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 225 mm
            Sur le toit de l'enfer

            Johan-Frédérik HEL GUEDJ (Traducteur)
            Collection : La Bête noire
            Date de parution : 06/09/2018
            « Les tueurs voient l’enfer que nous avons sous nos pieds, tandis que nous, nous ne voyons que les fleurs… »

            Dans les montagnes sauvages du Frioul, en Italie, le commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, la langue acérée et le coeur tendre, est appelée sur les lieux d’un crime pour le moins singulier : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. À côté de lui, un épouvantail fabriqué avec...

            Dans les montagnes sauvages du Frioul, en Italie, le commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, la langue acérée et le coeur tendre, est appelée sur les lieux d’un crime pour le moins singulier : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. À côté de lui, un épouvantail fabriqué avec du cuivre, de la corde, des branchages… et ses vêtements ensanglantés.
            Pour Teresa, spécialiste du profilage, cela ne fait aucun doute : le tueur frappera à nouveau. Elle va devoir rassembler toute son énergie et s’en remettre à son expérience pour traquer cette bête humaine qui rôde dans les bois. Si tant est que sa mémoire ne commence pas à lui faire défaut…
            Une auteure au talent magistral.
            Un thriller au rythme implacable.
            Une héroïne d’une extraordinaire humanité.

            « L’Italie tient enfin sa reine du thriller ! » Sandrone Dazieri.
            « Inoubliable ! » Donato Carrisi.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221218730
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 225 mm
            Robert Laffont

            Ils en parlent

            « Un polar sombre à souhait mais évitant tous les écueils du thriller grand-guignolesque. On attend la suite… »
            Jean-Marie Wynants / LE SOIR
            « Un récit policier très original par sa finesse psychologique, son réalisme nuancé et l’empathie avec les victimes »
            TELE Z EDITION TNT

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Linou26 Posté le 9 Octobre 2019
              Découverte de cette nouvelle auteure qui a du potentiel, bien que ce thriller m'ait laissé un peu mitigée. Dans les montagnes italiennes, un cadavre est retrouvé avec ses yeux arrachés. Le commissaire Teresa Battaglia suspecte immédiatement que cela est l'oeuvre d'un tueur en série qui ne s'arrêtera pas là. Épaulée par un nouveau partenaire, ils vont devoir rapidement mettre la main sur le coupable car les cadavres s'enchaînent mais les preuves et témoins sont rares : dans ce milieu rural, le silence est d'or. Cela aurait-il un lien avec ses enfants amis et dans la même classe ? Y aurait-il un lien avec cet étrange établissement dont personne ne sait réellement ce qui s'y passe dans la région ? Le compte à rebours est lancé... Ilaria Tuti propose dans son oeuvre tous les ingrédients d'un bon thriller : une intrigue intéressante, du suspens, des personnages haut en couleurs et du rebondissement. Cependant, l'intrigue est plutôt longue à se mettre en place, le personnage principal (le commissaire Bataglia) est parfois antipathique et ses problèmes de mémoire prennent un peu trop le dessus vs l'intrigue et cela manque un peu d'action avec de vraies longueurs. Les expérimentations, les meurtres, le silence des habitants, le... Découverte de cette nouvelle auteure qui a du potentiel, bien que ce thriller m'ait laissé un peu mitigée. Dans les montagnes italiennes, un cadavre est retrouvé avec ses yeux arrachés. Le commissaire Teresa Battaglia suspecte immédiatement que cela est l'oeuvre d'un tueur en série qui ne s'arrêtera pas là. Épaulée par un nouveau partenaire, ils vont devoir rapidement mettre la main sur le coupable car les cadavres s'enchaînent mais les preuves et témoins sont rares : dans ce milieu rural, le silence est d'or. Cela aurait-il un lien avec ses enfants amis et dans la même classe ? Y aurait-il un lien avec cet étrange établissement dont personne ne sait réellement ce qui s'y passe dans la région ? Le compte à rebours est lancé... Ilaria Tuti propose dans son oeuvre tous les ingrédients d'un bon thriller : une intrigue intéressante, du suspens, des personnages haut en couleurs et du rebondissement. Cependant, l'intrigue est plutôt longue à se mettre en place, le personnage principal (le commissaire Bataglia) est parfois antipathique et ses problèmes de mémoire prennent un peu trop le dessus vs l'intrigue et cela manque un peu d'action avec de vraies longueurs. Les expérimentations, les meurtres, le silence des habitants, le milieu rural dans les montagnes, les secrets de chacun, l'amitié entre enfants, l'inceste, la violence et la vengeance sont autant de thèmes abordés dans ce thriller. A noter que la question essentielle de ce roman - les coupables sont-ils toujours avant tout des victimes? Les victimes sont-elles aussi des coupables ? - est bien traitée et suscite un véritable questionnement... Pour un premier roman, les ingrédients du succès sont incontestablement présents bien qu'à mon sens améliorables, je ne manquerai donc pas de lire les romans suivants...
              Lire la suite
              En lire moins
            • sonfiljuliesuit Posté le 9 Octobre 2019
              Nouveau flic dans le monde du polar, on peut d’ores et déjà compter sur Teresa Battaglia, bourrue, sensible et humaine, attachante, le lecteur la découvre au fil d’une intrigue aux thèmes qui touchent à notre sensibilité, mais surtout qui va remuer les tripes… L’action se déroule dans les montagnes du Frioul, où les habitants vivent repliés sur eux-mêmes. Ils sont à l’image de ces forêts, silencieux, mystérieux, où règne la neige et le froid. Des villageois suspicieux, taiseux, créant une atmosphère inquiétante et oppressante. Une enquête policière doublée d’un thriller psychologique avec un personnage principal qui aime étudier avec finesse la psychologie de ceux qu’elle traque. J’ai apprécié cet aspect, car Teresa Battaglia, ne tombe pas dans la facilité et remet à chaque fois l’accent sur la psychologie. Beaucoup de thèmes sont abordés, à travers cette histoire peu banale. La solitude, la maltraitance, la maladie, la mort et notamment la peur qu’elle engendre. L’auteur nous entraîne dans les peurs profondes qui touchent chaque être humain et qui parlera à chacun d’entre nous, au-delà de l’intrigue elle-même. L’auteur revient sur les travers de l’être humain, avec notamment les expérimentations que certains ont faites au niveau de la psychologie. Et là on bascule dans l’horreur totale... Nouveau flic dans le monde du polar, on peut d’ores et déjà compter sur Teresa Battaglia, bourrue, sensible et humaine, attachante, le lecteur la découvre au fil d’une intrigue aux thèmes qui touchent à notre sensibilité, mais surtout qui va remuer les tripes… L’action se déroule dans les montagnes du Frioul, où les habitants vivent repliés sur eux-mêmes. Ils sont à l’image de ces forêts, silencieux, mystérieux, où règne la neige et le froid. Des villageois suspicieux, taiseux, créant une atmosphère inquiétante et oppressante. Une enquête policière doublée d’un thriller psychologique avec un personnage principal qui aime étudier avec finesse la psychologie de ceux qu’elle traque. J’ai apprécié cet aspect, car Teresa Battaglia, ne tombe pas dans la facilité et remet à chaque fois l’accent sur la psychologie. Beaucoup de thèmes sont abordés, à travers cette histoire peu banale. La solitude, la maltraitance, la maladie, la mort et notamment la peur qu’elle engendre. L’auteur nous entraîne dans les peurs profondes qui touchent chaque être humain et qui parlera à chacun d’entre nous, au-delà de l’intrigue elle-même. L’auteur revient sur les travers de l’être humain, avec notamment les expérimentations que certains ont faites au niveau de la psychologie. Et là on bascule dans l’horreur totale et on a des images qui nous collent à la peau, comme celles des orphelinats où l’enfant ne recevait aucun geste de tendresse et je ne parle même pas d’amour… Aucun stimuli émotionnel, élevés comme des bêtes que l’on étudie… C’est horrible, c’est bien construit, même si j’ai déploré quelques passages ennuyeux. On découvre l’intrigue par bribes, au fil de la lecture ponctuée des coups de gueule de Teresa Battaglia à qui on s’attache. J’ai souvent pensé à Vera Stanhope inspectrice dans la série du même nom.
              Lire la suite
              En lire moins
            • unbrindesyboulette Posté le 8 Septembre 2019
              « Sur le toit de l’enfer » est un thriller comme il se doit! L’auteure, pour son premier roman et premier volet d’une série policière, a su mener son intrigue avec brio, avec finesse, avec subtilité. Ce roman est addictif, je me suis laissée prendre par l’enquête, par le récit des expériences menées en 1978, par le personnage principal, le commissaire Teresa Battaglia, par cette Italie montagneuse, par cette atmosphère presque oppressante. Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman, il n’est pas question que d’un meurtre et c’est toute la richesse du récit. Ilaria Tuti raconte des expériences basées sur des faits historiques, la privation affective sur des bébés. Ilaria Tuti raconte aussi la maltraitance au sein d’une famille, la maladie, la solitude, le mensonge, l’amitié, l’enfance. Dans « Sur le toit de l’enfer », il y a aussi beaucoup de sentiments: l’empathie, la compassion, l’amitié, l’amour familial ou le manque de cet amour, la tristesse, la colère. Ce roman est riche dans tous les sens: de part son intrigue, de part ses personnages, de part sa localisation géographique, de part le passé raconté. Et les personnages sont tous si bien décrits que je les ai parfaitement imaginés pendant... « Sur le toit de l’enfer » est un thriller comme il se doit! L’auteure, pour son premier roman et premier volet d’une série policière, a su mener son intrigue avec brio, avec finesse, avec subtilité. Ce roman est addictif, je me suis laissée prendre par l’enquête, par le récit des expériences menées en 1978, par le personnage principal, le commissaire Teresa Battaglia, par cette Italie montagneuse, par cette atmosphère presque oppressante. Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman, il n’est pas question que d’un meurtre et c’est toute la richesse du récit. Ilaria Tuti raconte des expériences basées sur des faits historiques, la privation affective sur des bébés. Ilaria Tuti raconte aussi la maltraitance au sein d’une famille, la maladie, la solitude, le mensonge, l’amitié, l’enfance. Dans « Sur le toit de l’enfer », il y a aussi beaucoup de sentiments: l’empathie, la compassion, l’amitié, l’amour familial ou le manque de cet amour, la tristesse, la colère. Ce roman est riche dans tous les sens: de part son intrigue, de part ses personnages, de part sa localisation géographique, de part le passé raconté. Et les personnages sont tous si bien décrits que je les ai parfaitement imaginés pendant ma lecture. Tout d’abord Teresa Battaglia, le commissaire. C’est une femme avec de la poigne, une femme qui dit ce qu’elle pense, une femme qui ne se laisse absolument pas marcher sur les pieds, une femme qui a ses failles, ses blessures, ses secrets. Teresa se bat contre une maladie qui fait que sa mémoire fasse défaut à certains moments. Teresa a un secret concernant une maternité. Teresa a beaucoup d’empathie pour les « victimes » et cela lui permet d’établir un lien particulier avec eux. Mais Teresa veut paraître forte aux yeux des autres, surtout aux yeux de son équipe et du nouveau, l’inspecteur Marini qu’elle va titiller! Teresa est respectée par son équipe, est aimée de son équipe et elle la soutient dans ses actes. Il forme un tout qui travaille main dans la main. Et enfin, concernant le décor, celui ci est époustouflant. Bien que situé en Italie, ce roman est loin de dégager une chaleur italienne. Nous sommes plutôt dans le froid italien avec un village assez isolé où tous se connaissent, où tous se soutiennent, où tous font front. Il y a comme une ambiance mystérieuse qui plane au-dessus de ce village, de ces montagnes qui deviennent presque un des personnages du roman tellement leur présence est à la limite de créer un huis clos! Ilaria Tuti a su entrer dans la cour des thrillers avec « Sur le toit de l’enfer ». Elle a su créer un personnage pour lequel le lecteur veut en savoir plus. Elle a su créer l’atmosphère idéale de bon thriller. Maintenant, il faut attendre la suite!
              Lire la suite
              En lire moins
            • clarissa76 Posté le 17 Août 2019
              On suit une commissaire italienne Térésa Battaglia, la soixantaine au caractère bien trempé, sur les traces d'un tueur en série qui sévit dans les montagnes du Frioul…. Le décor est planté et on se laisse porter par l'enquête de cette femme en fin de carrière…On s'attache à ce personnage prête à tout pour comprendre le motivations du tueur… L'enquête est très prenante dans des décors bien décrits… Très bonne lecture...
            • tousimic Posté le 16 Août 2019
              Connaissez-vous Ilaria Tuti ? Eh bien, vous allez certainement en entendre beaucoup parler car c'est une auteure italienne de grand talent que je viens de découvrir ! J'ai dévoré ce bouquin en deux temps trois mouvements :) Ce thriller a du rythme, du mystère et une ambiance intrigante... Je me suis laissée prendre par cette traque menée par Teresa Battaglia, femme-flic atypique, bourrue et grinçante, mais aussi sensible et humaine. Il y a beaucoup de matière è réflexion dans cette histoire et je vous avouerai que certains passages m'ont bouleversée. Je vous le recommande sans hésiter ❤️❤️❤️

            les contenus multimédias

            Chargement en cours...
            Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
            Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.