Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266218023
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 225 mm

The Mortal Instruments, les origines - Tome 01: L'Ange Mécanique

Julie LAFON (Traducteur)
Collection : The Mortal Instruments
Date de parution : 08/11/2012

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour où Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau...

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour où Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, où vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266218023
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • creamy_et_ses_livres Posté le 16 Juillet 2021
    Après un long moment de réflexion, je me suis enfin lancée dans cette trilogie, qui est pour beaucoup la favorite. J’ai retrouvé la plume de l’auteure, j’aime toujours autant, c’est fascinant à quel point chacun de ses livres est un plaisir à lire, tellement je suis transportée par l’intrigue mais aussi par le lieu où se place les aventures des Nephilim et des Créatures Obscures. On retrouve Will, Jem et Tessa à Londres dans les années 1800, la description des lieux est complète, on s’imagine arpentait les rues avec les personnages. Je suis très étonnée par Will, je ne l’imaginais pas comme ça et ce n’est pas du tout le même Will que dans le premier tome Des dernières heures, j’avoue avoir un peu de mal avec son personnage (je sais que c’est le préféré de beaucoup), il y a beaucoup d’ombres derrière son sarcasme, donc j’attends de voir ce que la suite réserve à William Herondale. J’aime déjà beaucoup le personnage de Jem, je le trouve très gentil mais surtout les personnages sont très à l’aise avec lui, il dégage une sérénité et beaucoup d’apaisement. Le personnage de Tessa aussi me laisse un peu perplexe, j’apprécie qu’elle ne se laisse... Après un long moment de réflexion, je me suis enfin lancée dans cette trilogie, qui est pour beaucoup la favorite. J’ai retrouvé la plume de l’auteure, j’aime toujours autant, c’est fascinant à quel point chacun de ses livres est un plaisir à lire, tellement je suis transportée par l’intrigue mais aussi par le lieu où se place les aventures des Nephilim et des Créatures Obscures. On retrouve Will, Jem et Tessa à Londres dans les années 1800, la description des lieux est complète, on s’imagine arpentait les rues avec les personnages. Je suis très étonnée par Will, je ne l’imaginais pas comme ça et ce n’est pas du tout le même Will que dans le premier tome Des dernières heures, j’avoue avoir un peu de mal avec son personnage (je sais que c’est le préféré de beaucoup), il y a beaucoup d’ombres derrière son sarcasme, donc j’attends de voir ce que la suite réserve à William Herondale. J’aime déjà beaucoup le personnage de Jem, je le trouve très gentil mais surtout les personnages sont très à l’aise avec lui, il dégage une sérénité et beaucoup d’apaisement. Le personnage de Tessa aussi me laisse un peu perplexe, j’apprécie qu’elle ne se laisse pas faire mais je n’arrive pas à m’attacher entièrement à elle, donc j’attends de voir les deux prochains tomes pour me faire un avis définitif. Charlotte est un personnage que j’apprécie, j’adore le fait qu’elle soit aux commandes mais qu’on voit la difficulté de son poste, Henry me fait beaucoup rire aussi, je le trouve très sympathique. On sent déjà un lien très fort entre Will et Jem, j’ai très hâte de voir la suite avec tout ce qui se dit sur cette paire de parabatai iconique. L’intrigue est plutôt prenante, je sens déjà les problèmes, Cassandra Clare a bien posé les bases de la menace et le danger qui plane sur Londres. J’ai très hâte de découvrir la suite de cette histoire. Les Créatures Obscures et les Terrestres ont une place particulière dans cette histoire (que serait un livre de Cassandra Clare sans Magnus Bane…), il y a beaucoup de « haine » et de non-dits ce qui promet une suite plutôt épique. Je suis tout de même un peu sur ma fin avec ce premier tome, j’attends beaucoup de cette trilogie, puisque j’en ai entendu que du bien, donc j’attends de voir la suite pour poser mon avis définitif.
    Lire la suite
    En lire moins
  • marinamew Posté le 23 Mai 2021
    Coup de cœur avec ce roman, l'histoire à un goût de la série Supernatural. Je suis une grande fan des frères Winchester, je ne peux qu'être fan des chasseurs d'ombres. . C'est dans une ambiance steampunk que l'histoire se déroule, à Londres précisément, dans l’ère de la révolution industrielle parmi les créations de machines à valeur. Dans cette atmosphère et dans les recoins sombres que cache la brume londonienne, il faudra rajouter l'occulte des sorcières, les bals des vampires, des automates démoniaques et la vigilance des néphilims. . Nous suivons alors Tessa américaine, alors que sa tante décède, son frère lui demande de la rejoindre au royaume unis. Sans se douter qu'elle soit prise au piège dans un sombre manoir où d'étranges sœurs sorcières vont lui faire subir jour après jour des exercices traumatisant pour révéler son pouvoir, un don de métamorphose, qu’elle ignorait posséder. . Elle sera libérée par un chasseur d'ombre, qui l'entraînera à explorer tout un monde nouveau et inconnu, remplis de créatures obscures. Dans cette nouvelle vie à l'institut de chasseurs d'ombres, elle découvrira bien des mystères dont sa vie sera bouleversée à jamais. Tessa trouvera amour et amitiés, espoir et désillusion, empathie et affection, parmi des personnages fort attachant dont leurs... Coup de cœur avec ce roman, l'histoire à un goût de la série Supernatural. Je suis une grande fan des frères Winchester, je ne peux qu'être fan des chasseurs d'ombres. . C'est dans une ambiance steampunk que l'histoire se déroule, à Londres précisément, dans l’ère de la révolution industrielle parmi les créations de machines à valeur. Dans cette atmosphère et dans les recoins sombres que cache la brume londonienne, il faudra rajouter l'occulte des sorcières, les bals des vampires, des automates démoniaques et la vigilance des néphilims. . Nous suivons alors Tessa américaine, alors que sa tante décède, son frère lui demande de la rejoindre au royaume unis. Sans se douter qu'elle soit prise au piège dans un sombre manoir où d'étranges sœurs sorcières vont lui faire subir jour après jour des exercices traumatisant pour révéler son pouvoir, un don de métamorphose, qu’elle ignorait posséder. . Elle sera libérée par un chasseur d'ombre, qui l'entraînera à explorer tout un monde nouveau et inconnu, remplis de créatures obscures. Dans cette nouvelle vie à l'institut de chasseurs d'ombres, elle découvrira bien des mystères dont sa vie sera bouleversée à jamais. Tessa trouvera amour et amitiés, espoir et désillusion, empathie et affection, parmi des personnages fort attachant dont leurs histoire révélera la complexité de leur personnalité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesJoliesLecturesdePapier Posté le 8 Mars 2021
    Note globale : 4,5/5 Pour celles et ceux qui sont des mordus de lecture et qui passent énormément de temps à éplucher les blogs littéraires, il serait étonnant, voire quasiment impossible, que la saga The Mortal Instruments vous soit inconnue. Et pour cause, The Mortal Instruments est encore aujourd’hui l’une des sagas les plus vendues dans le monde. Pour l’avoir découverte dans ma jeunesse, j’en garde un très bon souvenir et à l’occasion de la sortie du nouveau cycle, je n’ai pas pu résister à l’appel de relire la saga dans son intégralité. La particularité de cette saga, c’est qu’elle est segmentée en plusieurs cycles. Chacun de ces cycles mettent en évidence différents personnages, à différentes époques et chacun d’eux apporte son lot d’épreuves et de péripéties. Pour pouvoir pleinement apprécier la saga et ne rater aucun détail, il est important, je pense, de lire tous les cycles. Bien sûr, on est d’accord, ça fait pas mal de livres à lire et pourtant, la saga ne serait pas complète si ces autres cycles n’existaient pas. C’est pourquoi, avant de vous parler des tout premiers tomes de la saga, j’ai préféré aborder avec vous la trilogie de The Mortal Instruments - Les Origines. Lorsque j’ai... Note globale : 4,5/5 Pour celles et ceux qui sont des mordus de lecture et qui passent énormément de temps à éplucher les blogs littéraires, il serait étonnant, voire quasiment impossible, que la saga The Mortal Instruments vous soit inconnue. Et pour cause, The Mortal Instruments est encore aujourd’hui l’une des sagas les plus vendues dans le monde. Pour l’avoir découverte dans ma jeunesse, j’en garde un très bon souvenir et à l’occasion de la sortie du nouveau cycle, je n’ai pas pu résister à l’appel de relire la saga dans son intégralité. La particularité de cette saga, c’est qu’elle est segmentée en plusieurs cycles. Chacun de ces cycles mettent en évidence différents personnages, à différentes époques et chacun d’eux apporte son lot d’épreuves et de péripéties. Pour pouvoir pleinement apprécier la saga et ne rater aucun détail, il est important, je pense, de lire tous les cycles. Bien sûr, on est d’accord, ça fait pas mal de livres à lire et pourtant, la saga ne serait pas complète si ces autres cycles n’existaient pas. C’est pourquoi, avant de vous parler des tout premiers tomes de la saga, j’ai préféré aborder avec vous la trilogie de The Mortal Instruments - Les Origines. Lorsque j’ai découvert cette série, j’avais, comme de nombreuses personnes, commencé à lire les six premiers tomes de la saga. Je ne trouvais pas trop d’intérêt à lire Les Origines et je ne voyais pas ce que ça apporterait de plus… Comme je me suis trompée ! Encore aujourd’hui, je me rends compte combien Les Origines est primordial à la compréhension du reste de la saga. Comme son nom l’indique Les Origines se passe des années en arrière et se concentre sur une autre génération de Chasseur d’Ombres. Nous ne sommes plus en 2012 avec Clary, Jace, Alec, Isabelle et Simon à New-York, mais en 1878 à Londres. Ainsi, l’histoire se concentre sur de nouveaux personnages, à savoir Will Herondale, James Carstairs et Tessa Gray. Plus qu’un simple spin-off, Les Origines nous permet de découvrir la raison pour laquelle les familles Herondale, Lightwood et Fairchild sont aussi liées. Si certains se posaient la question : non, Les Origines ne ressemble en rien aux cinq premiers tomes de la saga. Bien que l’on baigne encore dans le même univers et que l’on retrouve loups-garous, vampires, fées et autres créatures obscures, l’intrigue est différente et n’évolue en aucun cas comme la saga originale. Les deux écrits sont différents sans pour autant être totalement éloignés. Chacun possède sa propre intrigue, ses propres spécificités, ses propres codes sans que ça dénature l’univers originel. La trilogie Les Origines est tout simplement complémentaire à la saga initiale. Elle nous permet de découvrir plus en détail certaines choses qui avaient été abordées dans The Mortal Instruments et qui sur le moment semblaient n’avoir ni queue ni tête. De même, certains personnages y étaient cités, mais nous ne les connaissions pas forcément. En lisant Les Origines on se rend finalement compte que tout semble enfin trouver sa place et certaines de nos questions trouvent enfin leurs réponses. À l’instar de TMI, les personnages de TMI - Les Origines sont tout aussi intéressants et attachants. Cassandra Clare a parfaitement su développer un magnifique panel de personnalités hors du commun. Par quelques aspects, on retrouve un peu des personnages de TMI dans les caractères de ceux de TMI - Les Origines sans pour autant que ces derniers soient copiés-collés avec les premiers. Dans l’ensemble, j’ai vraiment adoré l’intégralité des personnages, mais il y en a tout de même un qui sortait du lot et qui faisait battre mon coeur davantage, je veux parler de Jem. C’est une personne douce, extrêmement gentille et sa personnalité, de même que son histoire, m’a beaucoup touchée. Je peux facilement dire que le personnage de Jem restera mon plus beau souvenir de cette trilogie. En ce qui concerne la romance, car The Mortal Instruments ne serait pas complet sans une belle et déchirante histoire d’amour, là encore c’est très différent de TMI, mais toujours aussi bien travaillé et développé. Les émotions sont bien retranscrites, c’est une romance dans laquelle on plonge avec ferveur et délice. Je dois dire que Cassandra Clare a presque failli me donner des cheveux blancs avec cette idylle, à une centaine de pages de la fin du troisième tome on ne sait toujours pas comment celle-ci va se finir ! C’est à vous rendre fou ! Après, il y a tout de même une chose que vous devez savoir concernant cette romance, c’est la présence d’un triangle amoureux. Seulement, à proprement parler, ce n’est pas vraiment un triangle amoureux. Enfin, pour ma part, je ne l’ai pas ressenti comme ça. Le lien qui unit Will, Jem et Tessa va au-delà d’une simple histoire d’amour et d’amitié. Il n’y a que de la bienveillance, de la tendresse et aucune jalousie entre eux. Sur le moment, ça peut paraître étonnant, mais c’est justement ça qui fait la force de cette histoire. Je n’avais jamais rien vu de similaire jusqu’à présent et j’ai été très agréablement surprise. De plus, à la fin, tout le monde trouve son compte et ça c’est vraiment chouette. Je me suis tellement attachée aux personnages que je n’aurais pas supporté que l’un d’entre eux n’ait pas droit au bonheur. En conclusion, je pourrais encore vous en parler pendant des heures, mais le meilleur moyen de découvrir cette fabuleuse saga est encore de la lire. Pour ceux qui ont aimé l’univers de The Mortal Instruments et qui hésiteraient encore à se lancer dans Les Origines, je ne peux que vous conseiller de le faire sans plus tarder ! Cette trilogie permet de lever le voile sur un bon nombre de choses, elle est désormais pour moi indissociable de la saga. Quoi qu’il en soit, une fois que vous aurez succombé, il vous sera difficile de quitter le monde des Chasseurs d’Ombres...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Dory_bouquine Posté le 19 Janvier 2021
    L'histoire se déroule en 1878 (donc bien avant la saga originale) et la jeune Tessa Gray quitte l'Amérique pour rejoindre son frère à Londres. Mais une fois sur place, elle est capturée par les Sœurs Noires qui vont la torturer et l'obliger à servir d'un pouvoir dont elle ignore tout. Lorsque William Herondale la libère, elle va découvrir qu'elle n'est pas humaine mais une créature obscure. Elle va alors partir à la recherche de son frère qui a disparu tout en essayant d'échapper au Magistère qui en veut à son don. Même si je n'ai pas retrouvé le même engouement que pour TMI, j'ai beaucoup aimé ce roman. Le côté steampunk et historique m'a vraiment plu et j'ai adoré l'ambiance qui est sombre à souhait. Les personnages sont attachants (coup de cœur pour Will, le shadowhunter ténébreux et Jem, qui est la douceur incarnée) et l'intrigue est prenante et dynamique, on veut absolument savoir qui se cache derrière le Magistère. Rebondissements, révélations, trahison, amour, tout y est pour passer un bon moment ! Un vrai plaisir de me replonger dans cet univers incroyable créé par Cassandra Clare !
  • Ptitbooks Posté le 13 Juin 2020
    Un an après avoir terminé le tome 6, j'ai pris plaisir à me replonger dans l'univers créé par Cassandra Clare grâce à la trilogie Les Origines. Cependant une différence est présente : elle se passe au XIXème siècle. Sachez que j'adore les livres qui prennent place à cette époque alors je ne pouvais qu'aimer. De plus la plume de l'auteure est juste super, elle est fluide et addictive. Ses romans sont écrits au passé, qui est mon temps de prédilection (mine de rien c'est important) ce qui me rend encore plus accro. On se retrouve transporté dans les rues de Londres au milieu de chasseurs d’ombre et de créatures obscures. Les ennemis de nos personnages principaux sont complètement différents de ceux qu’ils ont l’habitude d’affronter et c’est ce que j’ai aimé dans cette histoire car ça surprend aussi bien personnages que lecteurs. J’ai apprécié retrouver Magnus (même s’il ne fait qu’une petite apparition il fallait que je le dise pour mon personnage coup de cœur). Les personnages sont tous différents les uns des autres et cette diversité nous attache encore plus à eux. Ils ont chacun leur caractère, leurs ambitions et leur façon de réagir face aux situations. On découvre... Un an après avoir terminé le tome 6, j'ai pris plaisir à me replonger dans l'univers créé par Cassandra Clare grâce à la trilogie Les Origines. Cependant une différence est présente : elle se passe au XIXème siècle. Sachez que j'adore les livres qui prennent place à cette époque alors je ne pouvais qu'aimer. De plus la plume de l'auteure est juste super, elle est fluide et addictive. Ses romans sont écrits au passé, qui est mon temps de prédilection (mine de rien c'est important) ce qui me rend encore plus accro. On se retrouve transporté dans les rues de Londres au milieu de chasseurs d’ombre et de créatures obscures. Les ennemis de nos personnages principaux sont complètement différents de ceux qu’ils ont l’habitude d’affronter et c’est ce que j’ai aimé dans cette histoire car ça surprend aussi bien personnages que lecteurs. J’ai apprécié retrouver Magnus (même s’il ne fait qu’une petite apparition il fallait que je le dise pour mon personnage coup de cœur). Les personnages sont tous différents les uns des autres et cette diversité nous attache encore plus à eux. Ils ont chacun leur caractère, leurs ambitions et leur façon de réagir face aux situations. On découvre également pour certains des faces cachées et des secrets bien gardés, ce qui nous donne envie de plonger encore plus dans cet univers pour avoir les réponses que Tessa recherche. Je me suis immédiatement attachée à cette dernière qui se retrouve perdue dans un univers dont elle ignorait l’existence (elle m'a beaucoup rappelé Clary). Tessa a cependant un caractère plus calme et moins têtu tout en ne se laissant pas marcher sur les pieds et c’est ce qui la rend plus attendrissante. Toutes les personnes de l’institut qui prenne soin d’elle c’est juste touchant, de même que les relations entre eux. Bien sûr certaines m’ont plus plus que d’autres tels que Will/Jem ou Tessa/Will. Un des points qui m'a beaucoup plus, c'est la taquinerie distinguée entre tous c'est vraiment charmant et ça détend l'atmosphère sombre du monde obscur. Pour dire bref, ce premier tome a été un gros coup de cœur dont j’ai eu beaucoup de mal à me détacher.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.