Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749144344
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Today we live

Collection : Romans
Date de parution : 03/09/2015
Une rencontre improbable…
 
 Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer,...  Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat.
Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.
 
Aucun personnage de ce roman palpitant n’est blanc ou noir. La guerre s’écrit en gris taché de sang. Une écriture efficace et limpide.
 
Today we live est lauréat du Prix Edmée de La Rochefoucauld 2016.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749144344
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Un nazi qui se prend d'affection pour une enfant juive et lui sauve la vie : la cavale improbable racontée par Emmanuelle Pirotte, fille du regretté Jean-Claude Pirotte, dans Today we live, est une réussite."
L'Obs
"Le personnage le plus étonnant est Renée, dont [Emmanuelle Pirotte] adopte la position. Bringuebalée depuis toujours, Renée observe le monde autour d'elle sans reproche, ni colère. Petit animal intuitif et curieux, elle porte ce premier roman, qui se dévore."
Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • asnico Posté le 29 Octobre 2020
    #9835;#9835; C’est un beau roman, une belle histoire #9835;#9835; Mais pas une romance d’aujourd’hui ; en effet nous sommes en pleine guerre, plus précisément dans les Ardennes belges en décembre 1944. Un curé confie une petite juive à deux soldats américains qui sont en fait des Allemands infiltrés… Au moment de tirer, Mathias, un des deux, s’en avère incapable pour une raison qui lui échappe, une lueur dans le regard de la petite Renée lui fait perdre ses moyens… Comment est-ce possible avec tous les gens qu’il a descendus depuis le début de la guerre ? A la place, il colle une balle entre les deux yeux de son compagnon d’infortune et fuit à travers bois avec la petite qui affiche un calme olympien à toute épreuve. Ils atterriront dans une ferme. J’ai adoré ce roman : l’Allemand gentil pendant la seconde guerre mondiale, c’est un point de vue qu’il fallait oser adopter. Malgré les horreurs commises et subies, je l’ai trouvé sympathique. Renée, l’enfant est très courageuse, très mûre et intelligente pour son âge. Vivre sur le qui-vive en permanence, risquer sa vie tous les jours juste à cause d’une religion… La guerre, c’est « chacun pour soi et Dieu pour tous... #9835;#9835; C’est un beau roman, une belle histoire #9835;#9835; Mais pas une romance d’aujourd’hui ; en effet nous sommes en pleine guerre, plus précisément dans les Ardennes belges en décembre 1944. Un curé confie une petite juive à deux soldats américains qui sont en fait des Allemands infiltrés… Au moment de tirer, Mathias, un des deux, s’en avère incapable pour une raison qui lui échappe, une lueur dans le regard de la petite Renée lui fait perdre ses moyens… Comment est-ce possible avec tous les gens qu’il a descendus depuis le début de la guerre ? A la place, il colle une balle entre les deux yeux de son compagnon d’infortune et fuit à travers bois avec la petite qui affiche un calme olympien à toute épreuve. Ils atterriront dans une ferme. J’ai adoré ce roman : l’Allemand gentil pendant la seconde guerre mondiale, c’est un point de vue qu’il fallait oser adopter. Malgré les horreurs commises et subies, je l’ai trouvé sympathique. Renée, l’enfant est très courageuse, très mûre et intelligente pour son âge. Vivre sur le qui-vive en permanence, risquer sa vie tous les jours juste à cause d’une religion… La guerre, c’est « chacun pour soi et Dieu pour tous » ; il faut savoir la fermer, ou agir, c’est selon, pour sauver sa peau. Il faut gérer les privations, les brimades de l’occupant… Car c’est dans la ferme de Jules que nos 2 personnages principaux vont trouver refuge. Mathias continuera à se faire passer pour un Américain, son anglais est impeccable. Renée ne dira jamais qu’il est allemand. Elle l’admire. Tout va se compliquer avec l’arrivée des « vrais américains » à la ferme et lorsque la jalousie va naître entre Dan et Mathias. Le 1er est amoureux de Jeanne, fille de Jules, mais cette dernière est attirée par l’Allemand. Et Mathias qui n’imagine pas s’enfuir sans emmener Renée avec lui… De son côté, le lecteur se rend compte que Mathias vit quelque chose de fort avec Renée, une sorte de passion ; ils sont faits du même bois et s’ils avaient le même âge, ils seraient éperdument amoureux. Ils prennent beaucoup de risques et partagent de lourds secrets. Ils se comprennent d’un simple regard sans vraiment se connaître. Certains personnages à la ferme auront des soupçons, est-ce qu’ils les balanceront ? Est-ce que tout le monde s’en sortira ? Assurément non… Je lis peu de littérature qui se passe pendant la guerre mais j’avais ce livre dans ma PAL Babelio depuis un bout de temps. Ce que je peux dire, c’est que c’est un récit poignant et un des meilleurs livres que j’ai lu cette année. N’hésitez pas à faire connaissance avec Today we live, vous ne le regretterez pas!
    Lire la suite
    En lire moins
  • hangoutwithmau Posté le 20 Septembre 2020
    Émouvant, donne envie de s’y plonger sans cesse pour connaître la suite. Je me suis laissée embarquer et je l’ai lu d’une traite. Les personnages sont à la fois attachants et détestables ; notre vision du bien et du mal est bouleversée. L’histoire est parsemée de flash-backs qui permettent de se projeter dans la vie des personnages, de comprendre comment ils en sont arrivés là. Cependant, cette histoire a une petite part d’invraisemblance. Elle parait trop miraculeuse que pour être possible. Mais d’autre part, cela apporte une petite touche d’espoir, et que cela fait du bien de telles lectures ✨ Toutes les péripéties se déroulent en Ardenne belge, d’où je proviens, ce qui m’a encore plus attirée vers l’aventure de Mathias, SS et de la petite Renée, juive. Une fiction dure, mais légère à la fois, empreinte de faits historiques de la seconde guerre mondiale, de plus amples explications sur celle-ci.
  • Theplacetobook Posté le 16 Juin 2020
    Résumé Décembre 1944. C'est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de sept ans, à deux soldats américains. Ce sont en réalité des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Ils décident d'exécuter la fillette. Mais au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat. Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d'une humanité soumise à l'instinct de survie. Critique Today we live est vraiment un récit comme on en lit rarement. Emmanuelle Pirotte impose une voix, un regard sur la cruelle réalité qu'est la guerre, et la persécution des juifs. Le roman est vraiment bien écrit. L'ecriture est fluide et entrainante, avec de temps en temps quelques descriptions ou scènes plus détaillées. Mais cela n'est pas lourd, l'auteur nous laisse le temps de voir les personnages tels qu'ils sont, avec leurs forces, leurs faiblesses, leurs doutes et leurs imperfections. Chacun a quelque chose de différent à apporter. Le lecteur peut ainsi voir l'histoire sous différents angles. Aucun jugement n'est émis, laissant chacun croire ce qu'il veut tout en rendant le récit plus réaliste. Cela peut également nous permettre... Résumé Décembre 1944. C'est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de sept ans, à deux soldats américains. Ce sont en réalité des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Ils décident d'exécuter la fillette. Mais au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat. Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d'une humanité soumise à l'instinct de survie. Critique Today we live est vraiment un récit comme on en lit rarement. Emmanuelle Pirotte impose une voix, un regard sur la cruelle réalité qu'est la guerre, et la persécution des juifs. Le roman est vraiment bien écrit. L'ecriture est fluide et entrainante, avec de temps en temps quelques descriptions ou scènes plus détaillées. Mais cela n'est pas lourd, l'auteur nous laisse le temps de voir les personnages tels qu'ils sont, avec leurs forces, leurs faiblesses, leurs doutes et leurs imperfections. Chacun a quelque chose de différent à apporter. Le lecteur peut ainsi voir l'histoire sous différents angles. Aucun jugement n'est émis, laissant chacun croire ce qu'il veut tout en rendant le récit plus réaliste. Cela peut également nous permettre de mieux comprendre la seconde guerre mondiale et la réalité qui se cache derrière les apparences. Je vous conseille vraiment de lire ce livre, tant par son écriture envoûtante que pour la reflexion qu'il peut amener a chacun d'entre-nous.
    Lire la suite
    En lire moins
  • adtraviata Posté le 12 Avril 2020
    J’ai enfin pris le temps de lire le premier roman d’Emmanuelle Pirotte et j’ai beaucoup apprécié le récit de cette rencontre improbable entre une petite fille juive et un soldat allemand infiltré dans les rangs alliés (je l’avoue, je ne savais même pas que cela existait) durant la contre-offensive allemande dans les Ardennes en décembre 1944. C’est sur un regard que se joue cette rencontre, un regard qui fait se rapprocher deux êtres insondables au yeux des autres, deux personnes si différentes qui ont chacune un parcours de vie dramatique que l’on découvrira au fil des pages. La petite Renée, séparée des siens, ballottée de famille en couvent d’accueil, ne se fait déjà plus d’illusion sur le monde des adultes et sur la possibilité de retrouver sa famille après la guerre. Mathias, qui a intégré une des unités les plus dangereuses de la SS, a lui aussi perdu tout état d’âme et refoule bien loin les émotions. C’est pourtant comme un flash qui attire Renée et Mathias l’un vers l’autre, une sorte d’assurance, de sécurité indicible. La tragédie va se jouer dans la cave de ferme où ils sont tous deux réfugiés avec une famille belge élargie et avec des soldats... J’ai enfin pris le temps de lire le premier roman d’Emmanuelle Pirotte et j’ai beaucoup apprécié le récit de cette rencontre improbable entre une petite fille juive et un soldat allemand infiltré dans les rangs alliés (je l’avoue, je ne savais même pas que cela existait) durant la contre-offensive allemande dans les Ardennes en décembre 1944. C’est sur un regard que se joue cette rencontre, un regard qui fait se rapprocher deux êtres insondables au yeux des autres, deux personnes si différentes qui ont chacune un parcours de vie dramatique que l’on découvrira au fil des pages. La petite Renée, séparée des siens, ballottée de famille en couvent d’accueil, ne se fait déjà plus d’illusion sur le monde des adultes et sur la possibilité de retrouver sa famille après la guerre. Mathias, qui a intégré une des unités les plus dangereuses de la SS, a lui aussi perdu tout état d’âme et refoule bien loin les émotions. C’est pourtant comme un flash qui attire Renée et Mathias l’un vers l’autre, une sorte d’assurance, de sécurité indicible. La tragédie va se jouer dans la cave de ferme où ils sont tous deux réfugiés avec une famille belge élargie et avec des soldats américains perdus : dans ce huis-clos, le froid et la faim dictent leur loi, la peur exacerbe les sentiments, l’angoisse fausse le jugement, les étiquettes de « bons » et de « méchants » glissent mystérieusement. Personne ne sortira indemne de cette épreuve.
    Lire la suite
    En lire moins
  • shirley230173 Posté le 5 Mars 2020
    J'avais aussi beaucoup aimé cette histoire peu commune et cette amitié entre le soldat allemand et la pte juive 😁 Et puis les petites phrases en wallon c'est cool 😁
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !